CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 she's tragic magic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Milena Volkova
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : vorpaline
CREDITS : lux aeterna, VOCIVUS
FACE : lily james
DOLLARS : 347
SACRIFICES : 139
PORTRAIT : decorate my bones.
ANNEES : vingt-six ans
CŒUR : fiancée du diable
DIVINITÉ/CRÉATURE : hel, souveraine de l'au delà, déesse des morts
TALENT(S) : marionnettiste des chairs et psychopompe
FACTION : jouet de la bratva
OCCUPATION : médium
GENÈSE : primus
TALON(S) D'ACHILLE : palpitant défectueux pour celle qui s'amourache trop facilement de l'autre
JUKEBOX : murder she cries - snow ghosts ; acid rain - lorn
MessageSujet: she's tragic magic   Dim 17 Déc - 13:41

Milena Volkova

THEY SAY IT'S GENETIC, THEY SAY HE CAN'T HELP IT, THEY SAY YOU CAN CATCH IT - BUT SOMETIMES YOU'RE BORN WITH IT.
ft. lily james by crédit
The story of gods and men
Âge vingt-six ans, parfois trop vieille, parfois trop jeune
STATUT CIVIL fiancée, la belle b(l)ague, victime d'une coutume et liée au diable incarné. ils ne partagent qu'un destin, anticipant avec effroi la vie commune bientôt partagée. Elle est promise au dieu sombre, à l'effroyable meurtrier, responsable de ses tourments et de ses émois macabres.
ORIENTATION SEXUELLE l'amour, ça se vit à deux, à trois, à quatre, à plus, madame n'a de limites lorsqu'il est question de mœurs ,polyamoureuse convaincue. Elle s'entiche plus facilement des hommes, porte un regard presque timide sur ces messieurs, un étrangeté fausse dont elle se pare.
OCCUPATION médium, elle vivait de ses prédictions (parfois fausses, parfois véritables), liant les morts aux vivants. Ce n'était qu'un petit job pour arrondir ses fins de mois et d'apporter une consolation thérapeutique aux vivants délaissés par leurs proches. Le mince pécule qu'elle doit à cette vocation inhabituelle lui permit de passer les portes d'un école d'art. Costumière de talent, maladroite dans tout autre type de job, l'art fut l'étrange réconfort, sa manière à elle de cracher ses émotions sur un bout de papier ou dans un morceau de glaise. Aujourd'hui, c'est à la bratva que vont ses services, aux fleurs des bordels, à leurs blessures, leurs ecchymoses, leurs malheurs, recousant les plaies au lieu des tissus soyeux. Elle griffonne encore, sculpte lorsque l'occasion se présente mais l'occasion est rare ces derniers temps.
TRAITS DE CARACTÈRE discrète, délicate, violente, attachante, imprévisible, capricieuse, sombre, tolérante, défaite, cynique, volte-face, anxieuse.
GROUPE  la poupée mortifère se berce d'une mélancolie profonde. Elle porte ses regrets comme tant d'aiguilles dans sa chair. - SPLEEN
STADE DE CONSCIENCE ACTUEL stade n°2 de par sa jeunesse et sa réticence à céder à l'appel du sang
HYBRIS narcolepsie, elle est la victime d'un sommeil traître. Sans crier gare, il s'insinue sous sa caboche et picote ses yeux. Alors, elle s'efface, s'affaisse pour embrasser le sol. Ses crises font de quelques secondes, à plusieurs minutes jusqu'à une heure.
FACTION avant même sa naissance,
on a voué son âme à la bratva. Réfugiée à des kilomètres d'Arcadia, elle fut piégée par son ignorance, destinée à rejoindre les rangs des assassins.
THEME SONG runs in the family - amanda palmer
Gods of Violence
Récurrence Je suis un(e) [X] Primus [] Novum
Réincarnation Hel, déesse des morts. elle est la damnée à deux faces, ténèbres et lumières, tiraillée entre mort et vie. Il y a un étrange équilibre, une dichotomie que porte la déesse des morts, non pas tel un fardeau, mais comme l'étendard vibrant de son histoire. A travers un éveil douloureux et une adaptation rude, Milena s'est mélée au passé de cette déesse, cherchant du sens dans les récits fragiles ayant survécu au temps.
Attribut Une paire de ciseaux de couture en argent, une babiole qui a traversé des générations ; l'objet provoque une étrange mélancolie chez la jeune femme. Elle s'y est attachée, instable, presque violente si on ose s'en emparer.
Facultésmarionnettiste - actif - elle est capable d'animer, de contrôler les corps (vivants ou mort) de ses comparses humains ou divins. D'un geste, elle manie la chair, l'enveloppe frêle des dieux et des mortels qui croisent son chemin. Pour se faire, ses mains doivent être libres de tout entrave. Il lui est impossible de maintenir pendant une durée trop longue (plus de quelques minutes) ce contrôle sous peine de perdre temporairement le contrôle de ses propres membres. Il lui est plus aisé de manier les maccabés que les enveloppes charnels des vivants.  
toucher mortifère - inactif - Déesse de la Mort, elle est capable d'aspirer l'énergie d'un autre être vivant, de le vider peu à peu de la force qui circule dans son corps. Autrui cède à la fatigue, à la faiblesse et aux tremblements qui l'agite. Lorsque le don affecte un dieu, il est temporaire déposséder de ces facultés (et l'effet de son hybris s'atténue, disparaît). L'individu est dépossédé de ce qui fait de lui un dieu. Hel est toutefois incapable de réinvestir l'énergie dérobée. Au contraire, celle-ci la fatigue, causant une surcharge qui peut la pousser jusqu'à l'évanouissement. Un contact physique est nécessaire pour activer ce pouvoir.
cryokinésie - inactif - création et contrôle du froid/glace
médiumnité - active - (voir les esprits errants, percevoir la mort)

Offrande(s) elle n'a jamais véritablement été versé dans la recherche du pouvoir. peu de temps après ses fiançailles, un nouveau sens s'éveilla.
Rumeurs putain, voleuse, profiteuse. A new york, elle n'était personne. ici, la réputation de ses parents lui collent à la peau. Elle ne cherche pas à démentir, évitant tout simplement les membres les plus hargneux de sa nouvelle famille. On lui prête un visage de charmeuse qui aurait réussit à s'attirer les faveurs du sovietnik de la bratva, d'autres connaissent son impuissance dans cette situation mais ne s'apitoient pas sur son sort pour autant.
Panem et Circenses
Pseudo vorpaline
Âge (ou plat préféré) ancestral
Comment j'ai connu le forum je l'ai trouvé dans l'annuaire dans ma tête parce que j'avais trop d'idées et que du coup je voulais faire quelque chose et, et... ensuite j'ai décidé d'aller sur forumactif et j'ai décidé de faire un truc.
Questions, suggestions pouet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Milena Volkova
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : vorpaline
CREDITS : lux aeterna, VOCIVUS
FACE : lily james
DOLLARS : 347
SACRIFICES : 139
PORTRAIT : decorate my bones.
ANNEES : vingt-six ans
CŒUR : fiancée du diable
DIVINITÉ/CRÉATURE : hel, souveraine de l'au delà, déesse des morts
TALENT(S) : marionnettiste des chairs et psychopompe
FACTION : jouet de la bratva
OCCUPATION : médium
GENÈSE : primus
TALON(S) D'ACHILLE : palpitant défectueux pour celle qui s'amourache trop facilement de l'autre
JUKEBOX : murder she cries - snow ghosts ; acid rain - lorn
MessageSujet: Re: she's tragic magic   Dim 17 Déc - 13:42

Histoire

My fingers claw your skin, try to tear my way in. You are the moon that breaks the night for which I have to howl
MINUIT. En haut, il n'y a cette gamine maigrichonne aux yeux vitreux, la tête penchée sur le côté. En bas se trouve ce gouffre béant ouvert sur le pavés crasseux d'une rue quelconque. Perchée sur le parapet d'un immeuble, elle admire le bourdonnement nocturne du quartier. Effacée au reste du onde, elle tire nonchalamment sur la cigarette qui repart ensuite pendouiller entre ses doigts fins. Il ne faudrait qu'un instant, qu'une brise, un caprice du destin, pour la faire basculer dans le vide. Du bout du pouce, elle joue avec le bandeau d'argent qui pare son annulaire. La seule présence de l'objet devrait lui être insupportable mais ne provque désormais qu'indifférence. Malgré tout, La breloque lui brûle occasionnellment la peau, rappel d'un engagement indésirée envers une nation imaginaire.

C'est du danger que tu t'es amouraché, du concept macabre et de l'indécence d'une promesse faite à l'abysse. ce souvenir, tiré des profondeurs de son inconscience, lui arrache un sourire. Elle avait cru porté cette nouvelle âme tel un fardeau, parasite divin affublé par quelques forces obscures. Mais c'était la grotesque fusion de deux caractères imparfaits qui avait eut lieu. Le foyer qu'on lui avait offert après la mort de ses parents avait convenu à l'enfant pleurnicharde qui y avait atterri. Malgré des débuts difficiles, l'amour familial l'avait fait émergé mais l'héritage d'un sang maudit l'avait fait replongé.

Son départ pour Arcadia n'avait été qu'un ultime caprice dont elle avait vite payé le prix. De sa discrétion, sa faim erratique de vivre, de ses amours éphémères, la jeune femme avait hérité d'une forme d'étrangeté, d'un exotisme répugné ou apprécié auprès d'autrui. Son affliction, ses sommeils imprévus, faisaient d'elle le curieux personnage d'un conte moderne et urbain. Elle s'appréciait comme simple élément d'histoires multiples, s'arrachant à la réalité avant d'y retourner de façon brutale.

Les yeux dans le vide, Milena arracha une dernière bouffée à la cigarette avant de la balancer dans le vide. Elle avait été l'architecte de sa propre chute. Dotée d'une audace non méritée, son arrivée avait été discrète, soigneusement planifiée. Mais la bratva ne manquait ni de ressources, ni d'yeux sur ses territoires et au delà. Un soir, elle fut embarquée, balancée dans un de leurs fourgons avant d'être amenée devant la reine en personne. Le masque fragile qu'elle avait revêtit à son arrivée était tombée. Que faire de toi ? avait-t-on demandé. Les yeux rivés sur les souverains d'un empire froid, Milena était restée silencieuse. Aucun cri, aucune parole ne rachèterait sa liberté. La chair était leur ressource favorite - par mort ou par "amour". La sentence était tombée tel un couperet : unie au bourreau des parents. Elle n'avait pas cillé, maintenant son regard au sol tandis que la sorcière débitait son petit discours.

Une fois de retour dans sa geôle, elle n'avait pas pleuré, se contentant de rendre le contenu de son estomac dans le lavabo immaculé. La nouvelle était passée comme une mauvaise infection. La plaisanterie était douteuse mais lui avait arraché un rire nerveux avant de l'envoyer dans les limbes d'un sommeil traître. Depuis la promesse de cette union, le diable rongeait ses songes. Il n'y avait plus que le refuge et la liberté illusoires de l'étroit appartement qu'on avait daigné lui accorder.

Le méritait-t-elle ? S'agissait-t-il là d'une quelconque redevance divine pour ses fautes passées ? Les échos des paroles familiales lui revenait en vagues. Il y avait les valeurs sourdes, les règles creuses, auxquelles elle avait su se plier par simple obédience. Mais, elle s'était rapidement libérée de ces entraves, fabriquant autrui comme le complice ignorant de ses propres manigances. Par égoïsme, elle avait fuit les épanchements des autres, leurs chagrins, leurs colère. Elle avait fuit les mains tendues et les sourires écœurants de bonté. La chute n'avait pas tardé. Dans ses jointures battait encore la douleur fantôme, le souvenir de la rossée donnée à une camarade impertinente. Désormais, ses "erreurs" n'étaient plus que des spectres affaiblis par la cruauté des instants présents. Elle n'est plus grand chose si ce n'est qu'une monnaie de chair passant entre des mains crasses. Les regards jetés par les représentants de la bratva lui donne consistance dans un monde auquel elle a échappé tant d'années auparavant.  

Le sourire aux lèvres, fragile au bord de l'abysse, elle sourit de ses torts tandis que son esprit s'élève au dessus des soucis trop pieux des gens de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
she's tragic magic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magic Hospital *
» Mon avis sur Might and Magic X : Legacy
» Plugin : Magic BluePrint
» Worlds of magic la release
» The Mill Does VFX Magic for Merlin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
From Womb To Tomb :: - NEON CATHEDRAL - :: slave to memory :: validés-
Sauter vers: