CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Elizabeth "Lizzie" Ben Ali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Elizabeth Ben Ali
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : Kurara
CREDITS : g_cramberry
FACE : Gigi Hadid
DOLLARS : 81
SACRIFICES : 9
PORTRAIT : " Bring me, but i want to feel free. "
ANNEES : 21 ans
CŒUR : Célibataire
DIVINITÉ/CRÉATURE : Nout, déesse céleste et mère des astres. Elle est le cycle de la vie, le cours de la chute du soleil et de l'arrivée de la nuit. Son rire est tonnerre et ses larmes pluie. Dans l'au-delà, elle est celle qui ressuscite les morts. Elle engendra les divinités principales. Car le ciel est mère des premières vies.
TALENT(S) : Protection
FACTION : The Lizzies
OCCUPATION : Sport et lumières
GENÈSE : Novum - Stade 1: Elle se rend bien compte que quelque chose de différent l'habite depuis le foudroiement. Elle a même remarqué qu'elle pouvait influer sur la psyché des personnes. Mais son hybris l'empêche d'y voir clair.
TALON(S) D'ACHILLE : Sa sœur, sa mère... Ce foutu père ?
JUKEBOX : Karmaâ - Orient Calling; Sahalé - Djinn.
MessageSujet: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 18:01

Elizabeth « Lizzie » Ben Ali

Quand la lune pleine regarde ses enfants, elle décroît pour leur faire un berceau de lumière. Le ciel accueille les astres. Mais qui rassure le ciel?
ft. Gigi Hadid by giphy
The story of gods and men
Identité Petite frimousse blonde, tu aurais pu conquérir l'univers. Si seulement tu avais un peu de jugeotte...
Jameela, la mère des jumelles Ben Ali, avait pourtant tout fait pour que ses filles réussissent. Brandissant leur métissage et cherchant à exposer leur intégration au sol américain, elle a donné à Elizabeth un nom victorien et anglo-saxon. Elizabeth Sihem (flèche en arabe)  Ben Ali ne fait pas grand chose pourtant pour briller parmi les étoiles qu'elle côtoie souvent. Mais, fière de sa mère, de laquelle elle est très proche, elle porte son nom tel un étendard. Peut-être que cela lui épargne les médisances. Pour ses intimes, c'est Lizzie. Douce et fraîche, la prononciation de son diminutif marque l'affection. Cependant, quand il est connoté d'accents pailletés, Lizzie sait que c'est une marque de familiarité codée du show-buisiness. Pire encore, elle accepte d'en jouer.
Âge Vingt-et-un hivers. Elle est née le vingt-huit décembre, une heure avant sa sœur.
Nationalité & Origines Mélange métissé de la méditerranée et de l'Orient. Plus soleil que pluie, Lizzie a pour mère une jordanienne-algérienne. Ainsi, elle parle deux dialectes arabes. Elle possède néanmoins la nationalité américaine et est née sur ce sol. Son père est italo-américain, mais elle se sent moins proche de ces origines-ci.
Statut civil Comment savoir recevoir de l'amour quand on l'a soit toujours éternellement donné sans compter ou qu'on nous l'a un jour refusé. Alors, seule, plutôt que mal accompagnée. Elle a eu des relations, mais qu'elle a souvent écourtées. Donc, célibataire endurcie et inaccessible. Et roulez jeunesse !
Orientation sexuelle Hétérosexuelle, selon elle. Néanmoins, attirée par la beauté et le caractère, elle s'est surprise à être légèrement excitée à l'idée de voir ce qu'il pouvait se passer de l'autre côté. Elle n'a que vingt-et-un ans, tout compte fait.  
Occupation Rentière de sa mère, elle aime se vouer au sport, surtout au soccer féminin. Quand elle n'est pas en train de s'entretenir, elle fréquente les lieux de la nuits entourées des relations qu'elle a. Récemment, elle s'est mise à découvrir le roller derby.
Traits de caractère Joueuse mais maligne, Gourmande mais sportive,  Capricieuse mais souriante, Solaire mais méfiante, Sûre d'elle mais timide, Ambitieuse mais flemmarde, Sensible mais cassante, Déterminée & Charismatique, Adaptable mais indépendante.
Groupe Heart – Elle fait partie de ces personnalités qu'on aime suivre et qui savent fédérer. Elle est du genre à vouloir choisir quel serait son chemin et à ne pas en emprunter un qui ne lui convient pas. Même si cela demande de l'immobilisme parfois.
Stade de conscience actuel Stade 2 – Quelque chose clochait depuis ce foudroiement. Elle s'en était vite rendue compte. Alors qu'elle se trouvait à Los Angeles rongée par son hybris, elle en est venue à vouloir l'affronter désormais. Son arrivée à Arcadia a marqué son entrée dans le stade 2.
Hybris « Il est dit que le Soleil, jaloux de voir qu'il n'était pas le seul à rester pour l'éternité dans les cieux, voulut se venger de Nout, le ciel. Il l'empêcha de se reproduire durant les trois-cent soixante jours d'un cycle annuel. Sans descendance, Nout ne serait jamais plus grande que lui. Cependant, la déesse réussit à contourner la malédiction. Elle joua aux dés avec Thot le dieu du Temps et gagna. Elle obtient cinq jours de plus dans une année. Durant ces cinq jours, elle enfanta. »
Triste réminiscence que cette malédiction. Une jalousie mal-placée, un temps où on avait été mal aimé au point qu'on nous ait maudit. La déesse en est devenue paranoïaque et ce sent en insécurité. Elle a été blessée une fois, elle craint que cela ne se reproduise. Que complotent-ils désormais ? Derrière chaque parole peut se cacher la trahison. L'amour démontré peut se révéler factice.
Faction Sans faction pour le moment. Elle n'a pas encore compris que ces nouveaux pouvoirs sont dus à des origines divines et que d'autres sont dans le même cas qu'elle. Elle roule un peu avec les Lizzies depuis quelques jours, mais n'a pas encore parlé avec elles de tout cela. Peut-être qu'elles l'éclaireront bientôt.
Theme song Karmaâ - Orient Calling & Sahalé - Djinn.
Gods of Violence
Récurrence Je suis un(e) [] Primus [X] Novum
Réincarnation Nout, déesse céleste et mère des astres. Elle est le cycle de la vie, le cours de la chute du soleil et de l'arrivée de la nuit. Son rire est tonnerre et ses larmes pluie. Son corps et la voûte céleste qui protège la terre du Chaos et ses membres les points cardinaux. Dans l'au-delà, elle est celle qui ressuscite les morts. Elle engendra les divinités principales. Car le ciel est mère des premières vies.
Attribut Depuis cet « accident », elle a été sujette à la mélancolie qu'a généré son hybris. Elle en a même voulu à sa sœur et en venait à douter d'elle. Elle décide d'aller à Arcadia l'affronter et elle porte deux bracelets : un en argent, l'autre en or. Ce sont des fines chaînes avec une étoile qui pend. Le ciel est ce qui les lie. Il est le même à LA et Arcadia. L'étoile de ces bracelets est son symbole. Elle souhaite en donner un à sa sœur.   
Facultés
Protection maternelle - actif - Lizzie s'est rendue compte qu'elle pouvait générer un sentiment de sécurité autour d'elle, une espèce d'ambiance rassurante. C'est un pouvoir inhérent à sa nouvelle personnalité qui lui pause aussi un problème dans le sens où très peu se sentent inquiets en sa présence ou s'inquiètent pour elle. Alors, quand elle parle d'un problème, elle doit redoubler d'effort pour qu'il soit pris au sérieux. A l'inverse, on a tendance à donner foi en ce qu'elle avance et se sentir grandit à ses côtés, comme si on pouvait enfin aboutir ses projets. Cela lui donne une carrure de leader. Si elle décide de maîtriser ce don - et elle s'est rendue compte que cela était possible mais demandait plus ou moins d'énergie-, elle peut influencer ce sentiment de confiance jusqu'à la démesure. Se sentir confiant et ne pas chercher à sortir son arme ? Cela dépend aussi de la nature de l'esprit de la personne (un dieu a un stade de conscience supérieur au sien ne peut être persuadé, une créature est plus difficile etc.). Si la personne se doute que cela vient d'un pouvoir divin, le résultat est plus ou moins compromis selon l'énergie qu'elle y met. A l'inverse, alors, elle peut dérouter une personne par son simple charisme. Dans ce sens, le pouvoir demande obligatoirement un effort. Se sentir si minable qu'on aie envie de baisser les bras ? Enfin, dernier stade du pouvoir, ce sentiment de protection peut se matérialiser. Elle serait capable de protéger une personne à part entière contre une attaque. Une seule. Lizzie en tombe dans les pommes. La protection perdure vingt-quatre heures alors que Lizzie en a perdu son énergie et est sans défense. Il faut pour cela qu'elle aie une confiance totale en la personne et éprouve de l'amour pour cette dernière. Elle ignore cette partie du pouvoir.
Nux imperium - inactif - Contrôle dégressif de la lumière dans un lieu dit. Avec plus où moins d'énergie, elle peut baisser la luminosité d'un espace clos ou non. C'est son corps qui délimite l'espace, plus le diamètre du cercle autour d'elle et grand, plus cela demande de l'énergie et durera moins longtemps.Plus il fait nuit noire dans l'espace qu'elle choisit, plus cela demande de l'énergie aussi.
Atmokinésie - inactif - Maîtrise du temps météorologique. Il s'agit d'un pouvoir lié à l'émotion. La colère facilite la production de tempête et le rire diabolique le tonnerre, dernier stade de l'abandon à la colère. La tristesse produit de la pluie et la joie du soleil. Quand elle maîtrisera ce pouvoir, elle pourra choisir de mettre en valeur une de ces émotions. Il faut une grande conscience de soi pour cela. La maîtrise totale du pouvoir permettrait à la fin de foudroyer quelqu'un ou de lui balancer une bourrasque. Un pouvoir créateur d'ambiance plus que réellement utile, sauf quand l'état de conscience de la déesse saura très élevé et très en forme. C'est un pouvoir dominé par l'émotion et non pas le contrôle.
faculté complémentaire - active - Perception karmique. (début de maîtrise)
Offrande(s) Lizzie commence à comprendre son pouvoir, mais elle ne sait pas comment l'améliorer ni à quoi il est dû. En réalité, si elle savait l'ampleur de sa malédiction, même si elle a ses avantages, elle n'aurait peut-être pas voulu être la récurrence d'une déesse. Nout, de par son statut, se nourrit davantage de la mort et de la vie des humains que de n'importe quelles offrandes. Elle ponctue les vies de sentiments rassurants en échange et bénie les naissances avec l'espoir. Si Lizzie aurait voulu accroître son pouvoir elle gérerait un hôpital. Mais, elle se trouve au-delà de ces considérations.
Rumeurs « Une beauté énergique qui semble inaccessible. Lizzie, depuis le collège, ce n'est pas seulement un physique, c'est un art de vivre. Elle aurait pu être cheerleadeuse mais elle joue au soccer. » (ancien camarade de classe)
« Belle et riche. Moi aussi avec une maman pareille je serais une Ben Ali ! » (étudiante à la NYU)
« Elle est plaisante et ne semble pas vouloir cette attention qui l'entoure. Il lui manque juste un peu d'ambition ! J'en reviens pas qu'avec les contacts qu'elle a, elle ne se bouge pas le cul pour faire du mannequinat ou du cinéma ! Ou même porter des créations de sa mère ! C'est dommage... Être né avec une cuillère en argent dans la bouche n'est pas qu'un avantage... Mais si elle se reveille, je me ferais un plaisir de la suivre ! » (agent pour des mannequins)
« Lizzie ! Je pourrais la tuer tellement elle est canon et douée ! Mais je ne veux pas me passer d'elle dans l'équipe. Elle semble tout mettre de côté quand elle joue ! » (joueuse de soccer à LA)
« On a recruté la petite poupée, à voir si elle va sortir les crocs et arrêter de battre des cils. » (rouleuse de roller derby d'Arcadia)
« Je veux qu'elle soit ma meilleure amiiiiie » (anonyme sur Instagram)
« Pourquoi on la voit plus sur Instagram ? Sa sœur continue à faire des supers photos ! On veut que les sœurs Ben Ali soient de retour ! » (anonyme sur Instagram)
Panem et Circenses
Pseudo Kurara
Âge (ou plat préféré) Salmon
Comment j'ai connu le forum De forums en forums...
Questions, suggestions Niope

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elizabeth Ben Ali
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : Kurara
CREDITS : g_cramberry
FACE : Gigi Hadid
DOLLARS : 81
SACRIFICES : 9
PORTRAIT : " Bring me, but i want to feel free. "
ANNEES : 21 ans
CŒUR : Célibataire
DIVINITÉ/CRÉATURE : Nout, déesse céleste et mère des astres. Elle est le cycle de la vie, le cours de la chute du soleil et de l'arrivée de la nuit. Son rire est tonnerre et ses larmes pluie. Dans l'au-delà, elle est celle qui ressuscite les morts. Elle engendra les divinités principales. Car le ciel est mère des premières vies.
TALENT(S) : Protection
FACTION : The Lizzies
OCCUPATION : Sport et lumières
GENÈSE : Novum - Stade 1: Elle se rend bien compte que quelque chose de différent l'habite depuis le foudroiement. Elle a même remarqué qu'elle pouvait influer sur la psyché des personnes. Mais son hybris l'empêche d'y voir clair.
TALON(S) D'ACHILLE : Sa sœur, sa mère... Ce foutu père ?
JUKEBOX : Karmaâ - Orient Calling; Sahalé - Djinn.
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 18:02

Histoire

My fingers claw your skin, try to tear my way in. You are the moon that breaks the night for which I have to howl

On ne touche pas aux idoles, la dorure reste sur les mains...

A force de ne manquer de rien, on se perd dans le joug des néons lumineux et colorés. On en est aveuglé et on ne sait même plus ce que s'est que de se battre pour obtenir une once de bonheur. Volonté tronquée ; on se laisse glisser le long du fleuve de la vie et qui conduit au même endroit pour tous.
Elizabheth Ben Ali était la première fille d'une maison qui avait déjà fait parler d'elle jusqu'à la Fashion Week de New-York. Sa mère, Jameela Ben Ali était dans le domaine de la haute-couture et proche de la famille royale jordanienne. Une fortune à faire fleurir et à dilapider. Ainsi, alors qu'elles marchaient à peine, elle et sa sœur Cassandra, portaient des vêtements choisis avec goût. Déjà, à peine le regard émoussé par l'enthousiasme des premiers instants de la vie, elles avaient été corrompues par cette vie où l'apparence compte.
Élevées dans cette villa à Los Angeles, exceller à l'école ou dans n'importe quel domaine ne leur était pas imposé. Poupée de cire qu'on pavanait, Elizabeth Ben Ali a conscience de son image et de ce qu'elle renvoie de par cette enfance dorée et teintée de voyeurisme. Dans ce milieu qui carbure à l'ego, il faut se montrer pour survivre. Une chance pour la première des deux jumelles. Dès que les jeux d'enfants se faisaient moins innocents, la capacité de l'aîné à plaire et à rallier sembla indéniable. Elle semblait faite pour rayonner dans ce milieu d'or et de poudre.

« Shout plus fort. Sinon, il aura le temps de voir la trajectoire de la balle. »
Papillon sortie de son cocon. Elizabeth dit Lizzie était devenue ce qu'on pourrait appeler communément un canon de beauté. Ce n'était pas une question de charme, mais plus de modelage symétrique et harmonieux qui la rendait objectivement belle. Une beauté fade et quelconque, peut-être ; voire probablement pour les plus marginaux, mais une beauté tout de même. Ces proportions de mannequin lui valurent beaucoup de propositions dès son entrée au lycée. Propositions qu'elle éconduisait toujours avec diplomatie et sourire. Le milieu de la mode ne l'intéressait pas. Bien qu'elle soit poisson dans l'eau dans ce type de soirées et d'événements, elle s'épanouissait dans le sport.
De par sa position privilégiée, sa facilité en communauté et son physique plutôt dans les canons de beauté moderne, Lizzie Ben Ali aurait pu être cheerleadeuse ou membre du club des plus fêtards de l'école. Les préoccupations de l'aînée Ben Ali ne se tournaient pas non plus vers le monde de la nuit, des artistes et des folies pour autant. Elle laissait ce domaine à sa sœur qui intéressait les jeunes artistes et pseudo-rebelles friqués. Parfois, elle l'accompagnait, mais elle n'éprouvait que le plaisir de se retourner la tête avec sa sœur. A vrai dire, la jolie Lizzie ne buvait pas avec excès et ne prenait pas de substances illégales. Elle a avoué à sa sœur une fois avoir tenté de ces pilules qui éveille les sens, fait battre le cœur et fait branler la mâchoire. Rien de plus.
Ce qu'elle aimait c'était vraiment le sport et prendre soin d'elle. Il fut un temps où elle frôler le niveau professionnel. Cependant, elle adoptait ce qu'elle nommait vulgairement le Healthy life sans non plus se projeter plus loin. Manque d'ambitions ou de motivations ? Elle-même ne le savait pas. Elle incarnait alors, non pas la pétasse que vous souhaitez voir mourir pour lui voler son petit-ami, mais plutôt la meilleure amie ; de bon conseil, pas excessivement drôle ; mais belle et populaire. Car, il est vrai, que malgré ces atouts, Lizzie ne s'intéressait pas aux garçons au lycée. Le soccer était sa première passion. Mais, elle ne dédaignait pas le running et d'autres sports qui sculptaient la silhouette et qui « Ouah ! J'ai essayé ce nouveau truc là, ça me fait un bien fou ! Tu devrais essayer, c'est important de se maintenir en forme. Et arrête de manger cette cochonnerie ! ». Capitaine de son équipe, elle avait soif d'expansion à un moment donné seulement et disait à sa sœur :
« Je sais qu'on n'a pas besoin de bourses d'études. Mais j'aimerais bien rentrer dans une université à New-York. Quelque chose d'assez classique. Je rêve d'une vie de campus. Mais... mes résultats ne sont pas assez satisfaisants pour entrer en médecine. Je voudrais essayer de mettre en avant mes qualités de sportives pour obtenir un aménagement et partir à New-York ! Ça te tenterait ? Tu n'as pas envie de voir autre chose que LA ? »
Des rêves d'ailleurs, oh ça oui, Lizzie Ben Ali en avait. Non pas qu'elle n'avait pas eu l'occasion de voyager par le passé. Elle connaissait la Jordanie et l'Algérie de sa mère. Elle était même proche de quelques cousins là-bas. Ils admiraient beaucoup cette beauté volontaire et sûre d'elle que représentait la jeune femme blonde aux traits sahariens. Dans ces situations, la belle créature connaissait aussi le double tranchant de ces actions. Même si Cassie, sa sœur adorée, s'épanouissait à LA dans des milieux que Lizzie ne fréquentaient pas. Être en avant demeurait une sensation au goût particulier qu'Elizabeth n'était pas prête de laisser à sa sœur cadette. Bien entendu, elle l'aimait plus que tout ! Mais l'hybris n'est pas uniquement le domaine des dieux. Il teinte aussi l'humanité de ces volatiles nuances.

Il y avait une raison simple à cela.
Cette jeune fille solaire dissimulait tant bien que mal une ombre qui rongeait son cœur si elle lui laissait l'occasion de croître.
Son paternel. Ou géniteur, comme elle se contentait de le nommer.
Sur le coup, elle n'avait pas été blessée par cette absence. L'absence de présence masculine lui convenait et grandir dans un monde féminin lui octroya une dimension dans laquelle elle se complaisait. Et puis, l'amour ne s'achète pas. Elizabeth le savait bien et se faisait un point d'honneur à hausser les épaules quand elle recevait ces cadeaux tri-annuels qu'elle jetait fièrement aux ordures sous les yeux touchés de sa mère. Lizzie avait su lire cette blessure éteinte chez sa douce et extravertie mère. Abandonnée parce qu'elle avait été enceinte, ce serait mentir de dire qu'elle n'en avait pas un peu souffert. Cette mère avec laquelle elle était presque aussi fusionnelle que sa sœur. Elle l'honorait de ce dédain.
A vrai dire, Elizabeth était plus de la même trempe que sa mère que la discrète Cassie : plus extravertie, plus fière et parée d'une façade indémontable qui la protégeait des émotions fortes. Pourtant, le jour de leur seizième anniversaire, telle une chimère onirique, cet homme à l'incroyable charisme réapparut. Forte de cette carapace, Elizabeth mit un point d'honneur à ne pas pardonner l'absence et à garder ses distances.
Néanmoins, une ambivalence l'habitait. Alors que face à lui elle gardait cet air hautain et désintéressé. Fière et présomptueuse, elle se disait qu'elle réussissait si bien sa vie que c'était lui qui serait gorgé de fierté pour elle et voudrait la reconquérir. Non... l'inverse. En l'occurrence, les rapports de force se retournèrent rapidement. Luca jeta son intérêt sur l'autre. Cette autre partie qui n'était pas elle. La lune du soleil. L'autre face de la même pièce.
Est-ce l'orgueil qui ébranla les idées de Lizzie qui se croyait plus forte que le regard d'un père ? Ou bien avait-elle vraiment été blessée par un paternel qu'elle avait pu imaginer enfant ? Impossible à dire si elle court après cet amour par fatuité ou déchirement.
Sous ce masque d'arrogance quand il s'agissait de ce sujet-ci. Elle riait à sa sœur qui continuait de lui répondre. La jeune rentière se sentait au dessus de ces courses à l'amour. « Il n'a jamais été là. » « Il n'a rien à nous apporter. » « Mais réveille-toi, il ne cherche qu'à racheter une erreur passée, je ne participerais pas à cette mascarade ! »

Pourtant, alors que nos deux compères partaient pour New-York. Elizabeth avait caché une chose à sa sœur ; une seule et unique chose : cet amas de papiers blancs griffonnés et chiffonnés qui gisaient dans la poubelle et quelques coins de sa chambre. Si on avait pu les déplier on y lirait, écrits d'une lettres arrondies :

« Cher Papa,
Je t'en veux énormément de... »

« Cher Papa,
Je pars à New-York pour une première année de médecine. J'ai été prise parce que je joue au soccer »

« Cher Papa,
Une équipe du Royaume-Unie m'a contacté pour jouer au soccer. »

« J'aurais aimé que tu me poses ces questions et que tu t'intéresses à moi. »

« Cher Papa,
J'ai vingt ans maintenant. J'arrête médecine. Je ne suis vraiment pas faite pour les études. Je voulais juste connaître la vie de Campus. Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard. J'aurais aimé que tu me parles. Tu m'as vu à la télé ? »

« Cher Papa,
Tu n'es pas sans savoir que je te détestes mais... »

Elle finissait par se saisir de son portable et de textoter sa mère avec des mots emplis d'estime de soi : « J'arrête médecine. Je vais chercher une autre équipe de soccer. On se voit toujours à Hawaï avec Cassie ? Je ne sais pas encore si je viens. Te tiens au courant. Bisous. Love. <3 »

Car oui, Cassie n'était plus à New-York. Elizabeth s'était bien rendue compte qu'elles passaient beaucoup de temps ensemble. Cependant, quand il s'agissait de parler de ce qu'elles faisaient en dehors de ces moments privilégiés, Cassandra se faisait plus silencieuse. Elle comprenait ce choix de partir se ressourcer. Pour Lizzie, il était certain que ce n'était qu'une passade. Le passage à l'âge adulte n'est facile pour personne. Même pour elle à qui tout semble réussir, le sentiment de vide que laisse l'existence la persécutait. Il lui fallait du temps. Et puis, une pointe de méchanceté germait en elle à l'idée que, vivre avec ce paternel, permettrait à sa sœur de se désillusionner à son sujet. C'est pour ça qu'elle l'avait finalement laissée partir. Elles souffriraient toutes deux du délaissement, se disait-elle, mais ce serait un mal pour un bien. C'est ainsi qu'elle la laissa tenter l'expérience ; non sans pincement au cœur. Les sœurs Ben Ali étaient accro l'une à l'autre et il s'agissait bien de la seule chose qui soit d'une réciprocité identique.

Seule à New-York, d'un point de vue social, la jumelle Ben Ali s'en sortait plutôt bien. Fière, elle envoyait des photos Instagram à sa sœur, des messages d'encouragement, mais tout cela restait dans le cadre de la banalité. Plus le temps passé, plus Lizzie sentait qu'un non-dit planait entre elles. Pourtant, par orgueil, jamais l'aîné des sœurs n'envoya un quelconque remord. Jamais les mots 'tu rentres quand ?' ne s'affichait sur le portable de Cassie. Pourtant, cette dernière semblait revivre dans cet ailleurs aux côtés de cet homme infâme qu'Elizabeth avait chassé de ses pensées. La distance pouvait lui sembler insupportable. Mais, l'idée de baisser les armes l'était davantage. Sœur ingrate- en venait-elle à penser les jours les plus sombres. Petite sœur naïve auprès de ce profiteur- se disait-elle les jours les plus gaies. Elle niait l'évidence et fuyait cette sœur qui était partie la première.

L'été était déjà bien avancé. Enfin, elle annonça à sa sœur qu'elle viendrait à Arcadia. Pour Lizzie cette visite allait lui permettre de se ressourcer car, même si elle ne se l'avouait pas, Cassie lui manquait terriblement. Dans un second temps, elle ruminait qu'elle ferait venir Cassie et l'arracherait des bras du géniteur. D'ailleurs, lui, elle ne prit pas la peine de lui annoncer sa venue. Peut-être avait-il été mis au courant par la douce Cassandra, mais ce ne serait pas Elizabeth qui s'inviterait chez lui. S'en était certain.
En l'occurrence, elle descendait à un hôtel. Hors de question de débarquer avec une valise sur le seuil de cet envoûteur de sœur.

Par malheur, sur le chemin entre l'hôtel et la maison du paternel se produisit l'irréversible...

« J'observe avec horreur un futur antérieur dont la mort est l'enjeu. »
'Rolland Barthes'


Elle ne se souvient plus exactement de tout ce qui s'était passé. Une pluie tourmenteuse d'âme, certes. Mais dans sa tête, cela allait participer à l'effet théâtrale de son retour. Un ou deux éclairs. Quelques grondements. Puis une lumière vive et aveuglante. Un craquement sourd qui lui rompit les tympans. Noir total.
Quand elle se réveilla à l'hôpital d'Arcadia, elle appela sa mère. Quasiment en pleurs, elle la supplia : « Maman. Viens me chercher... Je veux rentrer à LA. »
Sa mère était, bien entendu, dans tous ses états. Contre toutes attentes, la jeune fille demanda fermement de ne rien dire à sa sœur jumelle. Elle se laissait aller à des mélodrames en disant que c'était à elle de lui annoncer son malheur. « Dis-lui que je vais bien. Que je pars en Europe pour jouer au soccer un temps... ». C'était un mensonge. Durant cette année de silence, la jeune et traumatisée Lizzie demeura chez elle. Éloignée des réseaux sociaux qui l'enchantaient tant auparavant, recluse dans dans une retraite calme et sportive, elle n'allait même plus s'entraîner à la salle de sport et ne courrait plus dans les rues. Sa mère s'inquiétait. Jamais elle n'avait vu sa fille, si solaire habituellement, se conforter dans un rituel casanier.

Dans la tête de la jeune fille, outre le choc qui la marqua à vie, une petite voix inquiétante s'élevait à chaque fois qu'elle voulait agir.
Aller à la salle de sport ? Les autres te trouveront différentes. Tu expliqueras comment ta disparition ? Elles doivent bien rire de toi. Ça se trouve la plupart savent que tu n'es pas partie en Europe pour jouer au soccer. Ils doivent se moquer de toi. Ta mère ne sait pas mentir. Ils s'en sont rendus compte.
Alors, chaque matin, elle faisait un peu de sport, s'inquiétait d'un repas équilibré, s'était trouvée une passion pour les séries et les travaux manuels. Elles créaient des affiches de mannequins découpés dans les magasines et... Quand elle regardait ce que faisait son ancien entourage sur les réseaux sociaux, cette petite voix grandissait en elle et l'inquiétait sur ce que pouvait dire ou penser les autres. Elle, qui auparavant, s'en moquait.
Même ta mère, elle te regarde de biais. Elle doit avoir envie qu'on s'en aille. Elle va nous faire un sale coup et nous exposer au grand jour.

Finalement, les jours passèrent, se transformèrent en mois et devinrent presque une année. C'est le Temps qui rappela Elizabeth à l'ordre. Alors, elle se tourna vers sa mère et lança d'un ton impérieux qu'elle partait voir Cassie. Le verbe voir pouvait bien se transformer en affronter. La petite voix était d'autant plus cassante quand il s'agissait de sa sœur.
En fait, elle est partie pour te fuir. Elle et ton géniteur sont contre toi. C'est lui qui manigance tout et veut t'enlever ce que tu aimes. Tu vas aller récupérer ta sœur.
Cette nouvelle paranoïa, la jeune femme avait bien mis un an à la dompter. Début juillet 2018, il était clair pour elle que cette voix n'avait pas toujours été là et qu'elle était un contrecoup du foudroiement. Bien que cela fut très dur à accepter, elle décida de ne pas toujours écouter cette inquiétude constante qui planait sur elle. Ce sentiment de rejet et que quelqu'un cherche à lui faire du mal, elle avait appris à le mettre parfois de côté. Car, d'ailleurs, elle avait pris conscience d'une autre réalité plus troublante encore.

« Tu te souviens de Miranda ? Elle va venir signer un contrat avec la marque. Ce serait merveilleux. Mais, elle est du genre à se méfier et à être très campée sur ses positions. J'espère la convaincre. Tu peux te montrer si tu veux, j'ai bien dit que tu jouais au soccer en Europe. Je peux bien affirmer que tu es en vacances ici maintenant.
-Mouais. On verra... Dis, maman... C'est... gentil d'avoir menti à tout le monde. Je pensais pas que tu me laisserais faire ça et m'enterrer aussi longtemps. Je préfère ça, mais... Merci de ta compréhension.
-Je te fais confiance, Lizzie. Je vois bien que ça va aller. »
Alors, Lizzie regarda profondément le regard de sa mère. Cette mère un peu poule et facilement inquiète pour ses filles semblait sereine. Et, elle avoua :
« Quand je suis près de toi, j'ai l'impression que tu as raison. Je te fais confiance et je poursuis mon mensonge. Mais, c'est vrai, quand je ne te vois pas longtemps, je redeviens très inquiète. Enfin, il me suffit de revenir te voir pour me rassurer à nouveau.
-Pourtant rien n'a changé par rapport à l'année dernière, maman. J'arrive pas à me forcer à...
-Ca va aller. »
Elizabeth fut troublée. Elle se rendit compte que ce n'était pas le comportement habituel de sa mère. Son versant foncièrement inquiet réapparaissait quand elles ne se voyaient pas pendant longtemps... Elizabeth, ce mois d'avril 2018, lors de la visite de Miranda, allait découvrir quelque chose d'assez impressionnant.
« Tu vois, ta maison marche bien quand tu ne sors pas des sentiers battus. Elle a des rails sur lesquels rouler et... Aller ailleurs avec mon aide et ce financement, ne me semble pas une bonne idée. »
Alors, la belle Lizzie sourit et demanda à cette grande Miranda :
« Vous voulez encore un peu de jus, Madame Miranda ?
-Volontiers, ma chère Elizabeth.
-Tout fonctionne si bien en ce moment, que je ne suis pas d'accord avec vous sur le sujet de la maison de ma mère. Lança-t-elle tout en versant le liquide dans le verre tendu d'une Miranda qui leva un sourcil et une mère qui eut l'air effarée. Tout va bien se passer. Je pense que tout est déjà en place pour cet agrandissement et qu'il ne manque plus que votre financement. »
Le regard de cette Miranda s'apaisa et prit la profondeur qu'elle avait pu percevoir chez sa mère. S'en était certain. Ce qu'elle soupçonnait avait une réalité. Elle apaisait les personnes qu'elle rassurait et gorgeait de confiance. D'ailleurs, lors de la suite de la discussion, Miranda était tellement en confiance qu'elle lançait sans la pudeur que les affaires requièrent, des slogans pour cet agrandissement de la marque. Normalement, on finance, voit comment ça se passe pour avoir la possibilité de se rétracter, puis on peut prendre cette confiance ensuite. Quand Jameela et Elizabeth débriefèrent sur cette après-midi, elles furent toutes deux surprises. Sa mère lui lança : « C'est incroyable ! Je savais qu'avec toi à mes côtés, la confiance régnerait, mais là !!! Tu l'as presque hypnotisé ! ». Suite à cette étrange expérience, Lizzie avait repris les sorties et testaient à outre mesure son don sur ces anciennes connaissances et reprit une vie palpitante, qu'elle n'éparpilla pas non plus sur les réseaux sociaux, cherchant à ne pas réveiller une sœur qui devait encore se trouver dans le silence.

Donc, cette année fut nécessaire à cette belle rescapée pour rassembler ses forces et se rendre à Arcadia pour regarder dans les yeux ses démons et son amour.

Cependant, étrangement, un autre immobilisme l'habita lorsqu'elle se trouva dans cette ville inconnue. Vieille voix inquiétante, quand la lâcherais-tu ? Dans son luxueux loft de cent cinquante mètres carré, dans le centre-ville, elle avait mille fois pris la décision de voir Casssandra. Mais, impossible de faire plus de quelques mètres avec cette idée en tête.
Une semaine après son arrivée dans cette ville frénétique et hétéroclite, elle se trouvait assise sous la lune troublante de la mi-juillet. Posée sur les marches de son immeubles sécurisé, elle était sortie et n'avait pas osé passer plus le pas de la porte de son lieu de vie. Ce ne serait pas non plus ce soir qu'elle verrait Cassandra. Une jeune femme semblait rentrer du travail en roller. Curieuse et légèrement arrogante, elle s'arrêta net à la vue de l'élégante princesse au sol. Étrange tableau. Elle gonfla en bulle son chewing-gum et la ravala avec un air jaugeur sur la jeune rentière. Cette dernière leva son regard vers cette étrange apparition. Elle dégageait tant d'énergie qu'elle n'osa pas lui balancer un : 'tu veux mon portrait ?'. De toute façon, la créature sur roller prit la première la parole :
« T'as oubliée tes clefs ? »
Lizzie hocha la tête et lui sourit doucement.
« Bah qu'est-ce que fait une bourgeoise par terre, devant un immeuble ? Tu t'es faite jetée par ton mec ou quoi ? »
La belle blonde ria doucement avant de hocher à nouveau la tête et faire mine qu'elle regardait les voitures passer. Mais, l'apparition montée sur roues n'en démordait pas et s'assit à côté d'elle.
« Bah qu'est-ce que tu fous là ?
-Je pensais aller quelque part et je n'en ai plus envie maintenant. Lizzie ré-embraya assez vite. Sont cools tes rollers ! Tu te déplaces toujours comme ça.
-Ouaip. Et je fais du roller derby aussi. Mais bon, je ne sais pas si c'est un truc qui intéresserait une bimbos dans ton genre.
-Euh... J'aime le sport. Je joue au soccer. J'aime courir, la vitesse et... Non, en fait, détrompe-toi, ça pourrait grave m'intéresser ! »
L'inconnue fit des yeux ronds. Elle calma son côté agressif. L'effet Lizzie fonctionnait de nouveau.
« Mouais. Je t'inviterais bien, mais on s'entraîne pas forcément toujours dans des lieux où on a le droit. Bah attends, passe moi ton portable, je vais te noter où tu pourrais nous trouver si ça t'intéresse. »
Lizzie s'exécuta et tendit son superbe portable customisé. L'inconnue s'en saisit et se leva d'un seul coup, commençant à s'éloigner par la vitesse de l'énergie cinétique de ses roues :
« Si tu veux le revoir. Essaie de nous retrouver et t'as intérêt à te ramener avec des rollers ! On est les Lizzies. Bon courage, la bimbo. »
Lizzie sourit. Ce n'était pas une démarche agressive. Plutôt moqueuse ou un rite initiatique. Les Lizzies... Avait-elle l'habitude de prendre sous leurs ailes les oiseaux blessés ? C'était le sentiment général qui se dégageait de cette démarche.
Après une journée de recherches, grâce à son don aussi, la jeune rentière put retrouver les Lizzies et se rendre à leur QG une paire de roller qui pendait autour du cou.
« Enfile-les, Bimbo. On va voir ce que t'as dans le ventre. »
Ce nouvel exutoire, si différent d'elle, plaisait beaucoup à la jeune femme un peu perdue dans une nouvelle ville. Peut-être que ce groupe de filles à l'air agressif allait lui apporter le courage nécessaire pour avance. Et même peut-être quelques réponses.
Fin Juillet... Il faudrait que j'aille voir Cassie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Torben Rawne
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Torben
CREDITS : Kanala
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 1224
SACRIFICES : 834
PORTRAIT :
ANNEES : 36 ans
CŒUR : Célibataire
DIVINITÉ/CRÉATURE : Teutatès, ou Toutatis. Dieu Protecteur des Tribus, Juge des Âmes, Dieu Guerrier.
TALENT(S) : A. Empathie // B. Instinct prédateur
FACTION : Sans gang
OCCUPATION : -
GENÈSE : Primus, stade 3
TALON(S) D'ACHILLE : Ressentant les émotions des gens qui l'entourent, Torben n'est pas à l'aise au milieu de l'explosion d'émotions violentes et contradictoires; il ressent tout à la fois. Si une unique émotion est très forte, elle va le déconcentrer, il sera un peu perdu. Si un ensemble d'émotions rentre en collision, il risque de réagir par instinct... Ou pur réflexe de survie.
JUKEBOX : Running After My Fate
RUNNING GUN BLUES :
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 18:03

Bienvenue sur le forum !










Merci à Vesper pour tous ses gifs et avatars!:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassie Ben Ali
- I SEE EVERYTHING -
BLAZE : jiji
CREDITS : afanen (av) ; astra + tumblr (sign)
FACE : bella hadid
DOLLARS : 525
SACRIFICES : 79
PORTRAIT :
ANNEES : bientôt vingt-deux ans
CŒUR : d'artichaut pourtant précautionneusement gardé, encore libre de s'éprendre et de se briser.
TALENT(S) : prophètesse oracle, la vision comme fléau.
FACTION : aucune, fille d'un sous-boss de la nuova camorra elle ignore tout des trafics de son père
OCCUPATION : photographe, instagrameuse professionnelle, college drop-out.
TALON(S) D'ACHILLE : lourdes et inombrables insécurités, manipulable af, fantômes de vielles névroses encore présents (dépression nerveuse & troubles alimentaires)
JUKEBOX : give me love (ed sheeran) ; angel (the weeknd)
RUNNING GUN BLUES :

writings: w/willy - w/luca&willy - …

MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 18:46

ma moitié, mon soleil, ma jumelle
minou minou minou minou minou am am am am am am miih miih miih
encore merci mille fois de t'intéresser à Lizzie j'ai vraiment super hâte d'en lire plus sur ton interprétation :huhu: :huhu: :huhu: (et de jouer les dramas de la famille bien sûr :mihi: yamlove )
courage pour la suite kokoro kokoro kokoro kokoro



     
D e l i c a t e.
Gently covered in paper cuts I’m more stubborn than some you're like the first day of winter everyday day of the year ‘cause you're too scared to let me in. Never close only near. So I lie here ‘till morning as you sleep through my tears, you say crying is like running, from my hopes and my fears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maldwyn Jones
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : BLACK SUN.
CREDITS : AleAlejandrooo + Asra.
FACE : Dan Stevens.
DOLLARS : 484
SACRIFICES : 683
PORTRAIT : Bullshit to this amen
ANNEES : 36 ans.
CŒUR : Armure en titane pour un noyau de radium. Affection radioactive qu'il supprime de peur de blesser ses semblables. Amour à petit feu, attisant juste assez pour pouvoir encore se dire humain.
DIVINITÉ/CRÉATURE : Les mortels, ces petites choses fragiles qui ne reconnaissent que Netflix et Starbucks comme seules divinités auxquelles sacrifier leurs vies.
TALENT(S) : × Savoir mythologique et religieux × Résistance à la douleur et aux drogues × Mémoire photographique × Roi du changement de sujet.
FACTION : Aucune. Il est complétement aveugle sur ce qui se trame réellement autour de lui et même si ça lui a récemment sauté au nez, il refuse toujours catégoriquement de se laisser aller au doute. Borné, vous avez dit borné ?
OCCUPATION : Prof d'histoire des idées, chercheur en religions (théologie) . Spécialiste en paganisme celte.
TALON(S) D'ACHILLE : × Il souffre de paralysie du sommeil plutôt extrême, il dort très peu voir presque pas et cultive l'insomnie. × Il galère avec le contact physique × Il est accro à la coke, entre autre × Il a les idées bien arrêtées sur certaines choses, difficile de le faire changer d'avis.
JUKEBOX : ANIMAL IMPULSES (iamx) × VOODOO IN MY BLOOD (Massive Attack) × PA PA POWER (Dead Man's Bones) × Wires (The Neighbourhood) × BROKEN CROWN (Mumford&Sons)
RUNNING GUN BLUES :


I am tainted, and happiness and peace of mind were never meant for me.



Do not go gentle into that good night,
Old age should burn and rave at close of day;
Rage, rage against the dying of the light.




ACT ONE
Human after all


-I-
The Knight of Swords
ft. Célestine Beauchamp *Completed*
Where Mal meets a strange girl who claims to be a nymph and tell her she hippie crazy. He ain't believing shit.

-II-
The High Priestess
ft. Lise Rowan
Where Mal kissed a girl and liked it. Also this is a trigger warning for bookworms. You have been warned.

-III-
The Page of Wands
ft. Sinead Reed
Where Mal gets pep talk and relationship advice from the less qualified girl in town. She nice, Mal likes her like a bro cuz she got balls.

-IV-
The Fool
ft. Clemens Jones
Where Mal finds out the existence of his actual half bro that likes stabbing people. Also he has a baby face.

-V-
The Five of Pentacles
ft. Ganya Rohais
Where Mal gets high in the woods with his friend and promise not to jump off the cliff.


ACT TWO
Good as god


-I-

-II-

-Rejected scenes-
+ 02 sujets "abandonnés" non "canon" - membres supprimés.


MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 19:04

Bienvenue sur le forum mignonnette
Bon courage pour ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hasnna S. Nébéchi
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : ~Cannelle~
CREDITS : By tennessee
FACE : shanina shaik
DOLLARS : 308
SACRIFICES : 54
PORTRAIT : Run run she has a gun gun...
ANNEES : 22 ans
CŒUR : Libre
DIVINITÉ/CRÉATURE : Bastet ~ Déesse du Plaisir, de la Maternité et du Foyer
TALENT(S) : Affinité avec les félins ~
FACTION : Nobody loves me </3
OCCUPATION : Etudiante en histoire de l'Art
GENÈSE : Primus / Stade 1 / Consciente de sa nature
RUNNING GUN BLUES : Prez' - Liens



I ain't got no time to talk so silly boy, just shut up and watch me walk~
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 19:26

Nouuuut !! Une cousiiiine :D Bienvenue parmi nous héhé le duo Hadid va déchirer je sens, poussez vous et laissez les passer ! XD



meet me to the Abyss
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vesper Mayham
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : hedge.
CREDITS : hedgekey (gifs + aes + ava)
FACE : rooney freaking mara.
DOLLARS : 494
SACRIFICES : 317
PORTRAIT :
ANNEES : (trente années) tic tac fait l'horloge, moqueuse du haut de ses aiguilles, qui fait trembler le temps lui-même et les jours qui s'égrènent.
CŒUR : (je te (h)ai(s)me) trop fort, trop dangereux. conflits internes, sauvages. incapables de décider, de se fixer, électron libre, électron fou, tapant encore trop fort de gauche à droite.
DIVINITÉ/CRÉATURE : (kitsune) esprit espiègle, malin, séducteur aux yeux malicieux. neuf queues pour mieux fouetter, animal indomptable.
TALENT(S) : (métamorphose) pouvoir de changer, de devenir, corps qui se déforme et se brise contre des rivages, visages, rêves et illusions. (possession) quand prendre l'apparence ne suffit pas, quand l'esprit doit se plier, sangsue de l'âme.
OCCUPATION : (poulet) flicaille flingue au point, limite de la folie qui fait sans cesse trembler le badge à sa taille, rappel constant de tout ce qu'elle peut perdre.
GENÈSE : (ce que tu es) elle le sait, l'a su tout de suite. animal qui gronde dans son esprit, devenu part de son âme. aucun souvenir de la bestiole, la conscience pourtant de sa présence.
TALON(S) D'ACHILLE : (obsession) saleté de toc, toc mental, cerveau à l'agonie. elle s'accroche à ces rêves, ces rêves d'enfant, l'envie d'un monde différent, la folie de son esprit.
JUKEBOX : halsey - trouble // lola coca - bad girlfriend // loic nottet - doctor
RUNNING GUN BLUES :
C H A P T E R // O N E.
YOU'VE SEEN THE BUTCHER

-

C H A P T E R // T W O.
I'VE BEEN RUNNING
FROM THE BLOODLESS





MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 19:33

Bienvenue avec la sublime Gigi hellmo


I'm gonna mess up
I'm not sorry, I got faded Don't care enough to debate it Falling from this conversation Playing nice is overrated I know I'm making a big mistake I wanna do it the hard way I'm gonna say it in capital letters, capital letters Hey! I'm gonna mess up deliberately Because I'm fed up with common play Let's see how you react in capital letters, capital letters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aodha Ó'Súilleabháin
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : arlequinade
CREDITS : hedgekey
FACE : abbey lee kershaw
DOLLARS : 715
SACRIFICES : 468
PORTRAIT :
ANNEES : 30 années sans les compter, sans toutes les souffler. le passage vers un autre monde, vers un autre niveau et l'esprit toujours un peu plus en fuite. elle ne sait pas si cette vie lui appartient vraiment. si elle n'est que passagère.
CŒUR : les complications trop nombreuses. les relations trop fortes, trop fragiles et le feu qui casse tout. elle ne sait pas aimer comme il faut, elle a arrêté d'essayer. elle ne fait plus semblant.
DIVINITÉ/CRÉATURE : princesse de la mort, corneille qui vole haut dans les cieux, Morrigan royale.
FACTION : un pied dans la réalité, un pied dans le royaume. elle se confond comme une ombre dans l'un, n'est qu'un ténèbre étrange dans l'autre.
OCCUPATION : elle joue à la chasse, la mort qui n'est jamais bien loin de ses pas. elle pourchasse les faucheuses qui ne sont pas les siennes pour les enfermer.
GENÈSE : consciente à présent de l'entité qui l'habite. au courant de la nature de ses dons depuis longtemps. primus ni heureuse, ni malheureuse de sa condition divine.
JUKEBOX : royal blood - lights out; the prodigy - the day is my enemy; guns n'roses - locked n'loaded; a perfect circle - the doomed
RUNNING GUN BLUES :




MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 19:52

bienvenue à toi avec ce petit scénario lolilol .
et bon courage pour le reste de ta fiche.


I think I found hell
DON'T LET THE POLICE KNOW
DON'T TELL THEM ANYTHING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Echo Nightingale
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : loren.
CREDITS : smmg (avatar) | Lulu ☀ (gif)
FACE : AMBER HEARD
DOLLARS : 1068
SACRIFICES : 433
PORTRAIT : goddess of fucking butterflies.
ANNEES : vingt-six pétales.
CŒUR : farouche célibataire.
DIVINITÉ/CRÉATURE : psyché, mortelle devenue déesse de l'âme.
TALENT(S) : persuasion ; perception karmique.
FACTION : indépendante, que la calavera essaye de recruter.
OCCUPATION : détective privée.
GENÈSE : primus, (in)consciente de sa nature.
TALON(S) D'ACHILLE : sa nature méfiante ; sa grande gueule ; ses addictions.
JUKEBOX : soldier, fleurie. | million eyes, loïc nottet.
RUNNING GUN BLUES :
it feels like it's burning all the time
Ces moments de bonheur, d'adhésion à la vie, si on se les rappelle bien, finissent par faire une sorte de couverture, de patchwork réconfortant, qu'on pose sur le corps nu, efflanqué, tremblotant de notre solitude.

☽ ☾

no more heroes.
Moi, personne ne me sauverait. Et plus terrible encore, je ne sauverais personne. Il fallait être capable de se sauver soi-même pour prétendre aider les autres.

MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 20:15

Très bon choix de scénario
bienvenue parmi nous, beauté.


they can't reach me anymore
Je suis mécaniquement vivant, puisque mes doigts bougent et que mes yeux clignent. Mais je suis rempli de vide. – M. MALZIEU | alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ganya Rohais
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : la p'tite mouette.
CREDITS : la p'tite mouette.
FACE : matt smith.
DOLLARS : 341
SACRIFICES : 667
PORTRAIT : fauve.
ANNEES : trente-trois. le corps qui se change pour basculer doucement vers la mort. tôt ou tard, on finira tous six pieds sous terre. alors on préfère se croire jeune. on croque la vie à pleines dents.
CŒUR : célibataire. désireux de ne pas s'attacher pour ne pas souffrir. il vaut mieux garder ses distances, exister que pour soi-même. profiter tant qu'on peut encore le faire. rester droit et fort.
DIVINITÉ/CRÉATURE : nahual jaguar. uc.
TALENT(S) : métamorphose, gardien des serments. uc.
FACTION : sans-faction. ces alliances me dépassent. je préfère encore ne faire confiance qu'à moi-même. aucunement me préoccuper de ces histoires futiles.
OCCUPATION : aucune. il fut un temps où je chantais. un artiste, que l'on disait. c'est du passé, tout ça. il faut se rendre à l'évidence. je ne suis plus rien. il faut que je me trouve un autre métier.
GENÈSE : inconscient.
TALON(S) D'ACHILLE : physique. le corps est fragile, on peut le marquer rapidement. parsemé de bleus et de cicatrices, le corps entier raconte une histoire, des anecdotes ; ma vie.
JUKEBOX : princess of china.
RUNNING GUN BLUES :
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 20:15

hawww, ce scénario ! ce panthéon !
bienvenue parmi nous, chou ! et bonne chance
pour l'écriture de ta fiche de présentation !
shydance


uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Éamonn McNamara
- BEBE ADMIN + caviar à l'irlandaise -
BLAZE : aucun.
CREDITS : (c) praimfaya, avatar ; (c) mon beluga (nessie), bann#2 profil ; (c) vespa (gif profil aisned) ; (c) astra, signature.
FACE : henry cavill.
DOLLARS : 498
SACRIFICES : 671
PORTRAIT :
ANNEES : trente-et-un ans.
CŒUR : dans un éden maintenu secret, le coeur est savamment confié à l'empoisonneuse d'arcadia. la pointe du coeur de claddagh tourné vers le sien, le duc y est désormais fiancé.
DIVINITÉ/CRÉATURE : lir, dieu irlandais des océans et des mers.
TALENT(S) : hydrokinésie + changement d'état de l'eau (glace et gaz) et égide épidermique.
FACTION : an ríocht, sénéchal nouvellement nommé par la reine.
OCCUPATION : combattant clandestin pour le royaume, il fait dans la contrebande de necpta pour le royaume en blanchissant les registres de la distillerie.
GENÈSE : primus conscient (stade cinq).
TALON(S) D'ACHILLE : le talon d'achille, reste à achille, à moins qu'elle soit rousse.
JUKEBOX : somewhere beyond the sea, frank sinatra // paint the town green, the script.
RUNNING GUN BLUES :

l'alcool c'est de l'eau:
 

l'écosystème:
 

le dimanche, c'est gigot:
 


A BROKEN POEM STARTED UP YESTERDAY, MIND WAS ON HOLIDAY
I'm a storm faced cloud, hanging in dystrophy. I'm a cold, base clown laughing at enemies. It's a rough wild world could you please chaperone. It's a mind field trip, oh leave it the fuck alone.


SURVIVAL WILL NOT BE THE HARDEST PART.
it's keeping all your hopes alive, when all the rest of you has died. so let it break your heart. they say that dreaming is free, I wouldn't care what it cost me.


WISE MEN SAY ONLY FOOLS RUSH IN.
Like a river flows surely to the sea, darling so it goes. Some things are meant to be. Take my hand, take my whole life too, for I can't help falling in love with you.


YOU MAY BE A SINNER BUT YOUR INNOCENCE IS MINE
I want to reconcile the violence in your heart, I want to recognise your beauty's not just a mask. I want to exorcise the demons from your past, I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.


TURN THE CITY INTO DUBLIN, WHEREVER WE MAY BE.
Just like home, let's color the streets like our own. Let's make this place feel like our own. It's alright 'cause tonight, we're gonna paint the town green.
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 20:26

bienvenue parmi nous :smirk:
bon courage pour ta fiche yamlove



hold back the river; aislinn ℰ ned — Once upon a different life, we rode our bikes into the sky. But now we're caught against the tide, those distant days all flashing by. Hold back the river, let me look in your eyes. Hold back the river, so I can stop for a minute and be by your side.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Julius Gates
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Sweetie Plum
CREDITS : spf pour l'avatar
FACE : Gary Oldman
DOLLARS : 501
SACRIFICES : 464
PORTRAIT :
ANNEES : 60 ans
CŒUR : Célibataire. Le mariage a trop d'inconvénients pour qu'il y songe.
DIVINITÉ/CRÉATURE : Celui qu'Homère qualifie de fléau des Hommes, souillé de sang, l'assailleur de remparts, Arès le Dieu de la Guerre.
TALENT(S) : Stratège victorieux (actif), Promesse tenue (active), Odiokinésie (inactif), et Instinct prédateur (actif)
FACTION : Pendant longtemps, il s'est dit pour lui-même. Mais l'appel des membres de sa famille olympienne de la Nuova Camorra a été plus fort que tout.
OCCUPATION : Avocat d'affaires.
GENÈSE : Il sait depuis plusieurs années qu'il est Arès, le dieu de la Guerre. Chaque jour qui passe le rapproche du stade de dieu puisqu'il est désormais au stade 5 et le deuxième pouvoir a fait son apparition.
JUKEBOX : Skyrim - Main Theme
RUNNING GUN BLUES :
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 22:02

Bienvenue et bon courage pour valider la fiche ! I love you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aksel Beliakov
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Clotho
CREDITS : TF pour l'avatar, Cala ban' pour le gif de la meilleure faction et hedge et atlantis pour les gifs
FACE : Ben Barnes
DOLLARS : 762
SACRIFICES : 463
PORTRAIT :
ANNEES : 36 ans
DIVINITÉ/CRÉATURE : Loki, dieu de la discorde, du mensonge, de la sorcellerie, de la tromperie et de la ruse. Trickster, menteur, voleur, meurtrier et cause certaine de la fin du monde. Est-ce vraiment étonnant que tu ais choisit de ne pas révéler cette information ?
TALENT(S) : métamorphose humaine; insémination divine
FACTION : La Bratva. Tu y es né et tu y mourras. Une évidence plus grande que la couleur du ciel.
OCCUPATION : torpedo. Assassin, meurtrier, arracheur de vie, tu enlèves la vie, sans remords, sans hésitations, pour le bon plaisir de tes partons. Et tu es bon. Peut-être un peu trop même.
GENÈSE : Primus, stade 4
JUKEBOX : Cold Blood - Dave not Dave; D'ont Mess With Me - Temposhark; When You're Evil - Voltaire
RUNNING GUN BLUES :


MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 23:10

bienvenue I love you



Cold blood
I'm a pain dealer, I'm a faith healer; I'm a soul stealer, and I'm coming for youI'm a dream breaker; I'm a truth maker; I'm a cold-blooded killer and I'm coming for you; And there's nothing you can do; I'm coming for you~ Dave not Dave/Cold Blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Luca Salducci
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : /
CREDITS : /
FACE : Hugh sexy Dancy
DOLLARS : 888
SACRIFICES : 524
PORTRAIT :
ANNEES : 43 ans.
CŒUR : célibataire dont les draps sont des toiles de maitre.
DIVINITÉ/CRÉATURE : Eros, dieu de l'Amour et du plaisir sexuel + les feu d'artifices dans ton bas ventre, c'est lui.
TALENT(S) : Amplification des émotions (actif) l'attraction deviendra désir brûlant, le plaisir, orgasme débordant. Evite les émotions négatives, qui le plongent dans une fatigue intense, voir une dépression + Voyeurisme (actif) + Désinhibition (inactif) + Multi-orgasmes (inactif)
FACTION : Nuova Camorra +
OCCUPATION : Officiellement, propriétaire d'une discothèque haut de gamme, le Silver Arrow et professeur de danse à ses heures perdues. + Officieusement, sous-boss de la Nuova Camorra. + Dans les deux cas, tu vas devoir jouer des hanches pour le combler.
GENÈSE : Primus + stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : Son hyperactivité, qui le hisse au rang du visage le plus cerné d'Arcadia +Samuel + La haine qui dégorge des corps humains et divins tout autour de lui, le plongeant dans une profonde dépression.
JUKEBOX : Million Eyes x Loïc Nottet
RUNNING GUN BLUES :

writings: echo + sinead+ alcide + ilias + willy & cassie + sybille

today's feelings: lust x love x decadence x sickness





MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mar 24 Juil - 23:59

Ma jolie fille........ qui ne veut pas entendre parler de son papa joaquin

bienvenue ici n'hésites surtout pas si tu as des questions ou autre !!





It's easy when it hurts, so say goodbye. We'll fall in love again, just give it pain. Don't let your love be colder than death. Don't let no teardrops fall from your eye


TEAM FUCK THIS SHIT :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Clarence Birdwhistell
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Nao.
CREDITS : ava. (c) tennessee| icons (c) vocicus | signa (c) endlesslove | crackship (c) hedge.
FACE : Tom Hiddleston
DOLLARS : 716
SACRIFICES : 331
PORTRAIT :
ANNEES : La quarantaine frappe, mais il ne la rejette ni ne la craint. La crise du quart de siècle a fait ses ravages, mais celle de la quarantaine ne vient pas. Forty is the new thirty, they said.
CŒUR : Le palpitant qui déraille, emmêlé au creux d'une épaisse crinière rousse.
DIVINITÉ/CRÉATURE : {Gwydion} Trickster celtique. Dieu de la magie, des sciences, de la poésie. Maître des illusions et de la métamorphose. Héritier, puis roi du Royaume de Gwynedd. Caer Gwydion est le nom de la voie lactée chez les gallois.
TALENT(S) : Illusions + vérité occulaire
FACTION : An Riocht ; sujet
OCCUPATION : Réalisateur et producteur reconnu. Directeur artistique et tête dirigeante d'une boîte de production télévisuelle et cinématographique (Clover Studios). Poète.
GENÈSE : Primus. Quatrième phase.
TALON(S) D'ACHILLE : Ses enfants. Anna. Le boulot. La tarte au citron.
JUKEBOX : Discard Your Fear (Riverside) | Zenith (Ghost) | Knights of Cydonia (MUSE) | Ballad of a Poet (Our Lady Peace)
RUNNING GUN BLUES :
I fell in love with her courage, her sincerity, and her flaming self respect. And it's these things I'd believe in, even if the whole world indulged in wild suspicions that she wasn't all she should be. I love her and it is the beginning of everything.


« I like the stars. It's the illusion of permanence, I think. I mean, they're always flaring up and caving in and going out. But from here, I can pretend...I can pretend that things last. I can pretend that lives last longer than moments. Gods come, and gods go. Mortals flicker and flash and fade. Worlds don't last; and stars and galaxies are transient, fleeting things that twinkle like fireflies and vanish into cold and dust. But I can pretend.»


« Through the blur, I wondered if I was alone or if other parents felt the same way I did - that everything involving our children was painful in some way. The emotions, whether they were joy, sorrow, love or pride, were so deep and sharp that in the end they left you raw, exposed and yes, in pain. The human heart was not designed to beat outside the human body and yet, each child represented just that - a parent's heart bared, beating forever outside its chest. »



MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mer 25 Juil - 3:57

Bienvenue hellmo
Courage pour ta fichette. lazlov




Your zenith fades into eternity.
Clarence ☽ We conquered a magic, we counted the stars. Deciphered the clockwork, enacted this farce. Devoured by shadows, we cling to the light. Deluded by wisdom, the bringer of night.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elizabeth Ben Ali
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : Kurara
CREDITS : g_cramberry
FACE : Gigi Hadid
DOLLARS : 81
SACRIFICES : 9
PORTRAIT : &quot; Bring me, but i want to feel free. &quot;
ANNEES : 21 ans
CŒUR : Célibataire
DIVINITÉ/CRÉATURE : Nout, déesse céleste et mère des astres. Elle est le cycle de la vie, le cours de la chute du soleil et de l'arrivée de la nuit. Son rire est tonnerre et ses larmes pluie. Dans l'au-delà, elle est celle qui ressuscite les morts. Elle engendra les divinités principales. Car le ciel est mère des premières vies.
TALENT(S) : Protection
FACTION : The Lizzies
OCCUPATION : Sport et lumières
GENÈSE : Novum - Stade 1: Elle se rend bien compte que quelque chose de différent l'habite depuis le foudroiement. Elle a même remarqué qu'elle pouvait influer sur la psyché des personnes. Mais son hybris l'empêche d'y voir clair.
TALON(S) D'ACHILLE : Sa sœur, sa mère... Ce foutu père ?
JUKEBOX : Karmaâ - Orient Calling; Sahalé - Djinn.
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mer 25 Juil - 23:21

Merci beaucoup pour vos messages de bienvenue ! awesome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maciej Serevo
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : boneless
CREDITS : Schizophrenic (ava) ; Jan (Cala ban')
FACE : Jon Bernthal
DOLLARS : 844
SACRIFICES : 250
PORTRAIT :
ANNEES : Trente-neuf, la crise de la quarantaine lorgne prête à rendre le chien encore plus fou
CŒUR : Célibâtard entiché de sa liberté. Inapte à s'attacher, bon à prendre et à jeter
DIVINITÉ/CRÉATURE : Peklenc - dieu slave du monde souterrain, juge divin pour remettre les mortels dans le droit chemin.
TALENT(S) : Géokinésie - Nécrose - Jugement
FACTION : Calavera, depuis toujours, fidèle clébard sans aucune intention de fuir
OCCUPATION : Sicarios, tueur à gages sans scrupules, artiste de la mort.
GENÈSE : Primus conscient
TALON(S) D'ACHILLE : Morphine, il en use et en abuse.
JUKEBOX : Getting away with murder - Papa Roach
RUNNING GUN BLUES :
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Jeu 26 Juil - 8:53

Bienvenue
Bon courage pour la rédaction heaart



- remember my face it's the last thing you're ever going to see -
Now the dark begins to rise Save your breath, it’s far from over Leave the lost and dead behind Now’s your chance to run for cover
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lyra al Khayzuran
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : morrigan
CREDITS : balaclava my queen (av) ; astra (sign.) ; atlantis (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 636
SACRIFICES : 589
PORTRAIT :
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : célibataire, lyra n'a cessé de repousser les prétendants que son père lui présentait. trop sauvage la gamine, assez peu encline à se laisser enchainer. elle brule trop fort, trop vite. faut pouvoir la suivre et la canaliser.
DIVINITÉ/CRÉATURE : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie & charisme céleste
FACTION : LA NUOVA CAMORRA, par affiliation, parce qu'elle a suivi nessie. mais aussi, inconsciemment parce qe ça lui semble naturel. lorsqu'elle prendra conscience de qui elle est, l'évidence s'imposera à elle quant au choix de la nuova camorra.
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 3
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
A L . K Z

an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

W H A T . I F

the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Jeu 26 Juil - 11:07

gigi + la divinité yamlove
bienvenue parmi nous



❝wild beasts wearing human skins❞ she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yuliya Vassilieva
ADMIN + fairy godfucker
BLAZE : dionysass
CREDITS : mélopée(ava)
FACE : natalie dormer
DOLLARS : 582
SACRIFICES : 388
PORTRAIT :
ANNEES : trente-sept ans
CŒUR : veuve, remariée ; bisexuelle
DIVINITÉ/CRÉATURE : morana, déesse slave de l'hiver, de la mort et de la sorcellerie
TALENT(S) : cryokinésie ; régénération ; détecteur de mensonges
FACTION : bratva
GENÈSE : primus, stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : loyauté sans fin ; trop grosse fierté ; chaleur
JUKEBOX : "pistol at dawn" seinabo sey ; "a little death" the neighbourhood
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Ven 27 Juil - 21:14

@Elizabeth Ben Ali coucou toi I love you
aloooors toute petite chose avant de te valider : en tant que Novum, elle ne peut pas être au stade 2 ; du coup, elle ne peut pas encore avoir activé sa faculté complémentaire mm
secoooonde chose, quand tu dis "Son arrivée à Arcadia a marqué son entrée dans le stade 2." hum... ça va être compliqué vu que l'orage a justement frappé Arcadia mm um
@Cassie Ben Ali la fiche te souviens chaton ? Je peux valider après le petit changement ? I love you


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
quote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassie Ben Ali
- I SEE EVERYTHING -
BLAZE : jiji
CREDITS : afanen (av) ; astra + tumblr (sign)
FACE : bella hadid
DOLLARS : 525
SACRIFICES : 79
PORTRAIT :
ANNEES : bientôt vingt-deux ans
CŒUR : d'artichaut pourtant précautionneusement gardé, encore libre de s'éprendre et de se briser.
TALENT(S) : prophètesse oracle, la vision comme fléau.
FACTION : aucune, fille d'un sous-boss de la nuova camorra elle ignore tout des trafics de son père
OCCUPATION : photographe, instagrameuse professionnelle, college drop-out.
TALON(S) D'ACHILLE : lourdes et inombrables insécurités, manipulable af, fantômes de vielles névroses encore présents (dépression nerveuse & troubles alimentaires)
JUKEBOX : give me love (ed sheeran) ; angel (the weeknd)
RUNNING GUN BLUES :

writings: w/willy - w/luca&willy - …

MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Ven 27 Juil - 22:15

oui pour moi c'est bon I love you



     
D e l i c a t e.
Gently covered in paper cuts I’m more stubborn than some you're like the first day of winter everyday day of the year ‘cause you're too scared to let me in. Never close only near. So I lie here ‘till morning as you sleep through my tears, you say crying is like running, from my hopes and my fears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lucy Jericho
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Kafkaïne
CREDITS : (myself&I)
FACE : Luca Hollestelle
DOLLARS : 353
SACRIFICES : 67
PORTRAIT :
ANNEES : 22 ans
CŒUR : "Tu vois ce moineau qui s'envole ? C'est un peu cela, mon coeur. Une absence à tir d'ailes et pourtant.. un bruissement"
DIVINITÉ/CRÉATURE : Erato
TALENT(S) : Suscite l’érotisme chez autrui : l'envie de jouer, de tester, de toucher, d'étreindre et de découvrir le plaisir caché en chacun
FACTION : Aucune (pas encore....)
OCCUPATION : Chanteuse bohèmme (SDF à plein temps)
GENÈSE : Novum "Je suis née de l'éclair et je regorge de lumière. Tu veux toucher ?'
TALON(S) D'ACHILLE : Luca, Sammy, sa crédulité spontanée, ses carrences affectives, son incapacité à jouir de ce qu'elle suscite
RUNNING GUN BLUES :


MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Ven 27 Juil - 23:24

Lizzie ! Nos prénoms commencent pas la même lettre (et je connais bien ton père ) Soyons amies !
(Comment ça je ne doute de rien ?) miguel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elizabeth Ben Ali
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : Kurara
CREDITS : g_cramberry
FACE : Gigi Hadid
DOLLARS : 81
SACRIFICES : 9
PORTRAIT : &quot; Bring me, but i want to feel free. &quot;
ANNEES : 21 ans
CŒUR : Célibataire
DIVINITÉ/CRÉATURE : Nout, déesse céleste et mère des astres. Elle est le cycle de la vie, le cours de la chute du soleil et de l'arrivée de la nuit. Son rire est tonnerre et ses larmes pluie. Dans l'au-delà, elle est celle qui ressuscite les morts. Elle engendra les divinités principales. Car le ciel est mère des premières vies.
TALENT(S) : Protection
FACTION : The Lizzies
OCCUPATION : Sport et lumières
GENÈSE : Novum - Stade 1: Elle se rend bien compte que quelque chose de différent l'habite depuis le foudroiement. Elle a même remarqué qu'elle pouvait influer sur la psyché des personnes. Mais son hybris l'empêche d'y voir clair.
TALON(S) D'ACHILLE : Sa sœur, sa mère... Ce foutu père ?
JUKEBOX : Karmaâ - Orient Calling; Sahalé - Djinn.
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Sam 28 Juil - 0:34

Bonjour,

Je corrigerais tout ça en rentrant de vacances !
Je pense finir cette fiche le 6 août.
Merci beaucoup o/
Je fais au plus vite et hâte de rp avec vous les loulous, ça va être rigolo hihi :mihi:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yuliya Vassilieva
ADMIN + fairy godfucker
BLAZE : dionysass
CREDITS : mélopée(ava)
FACE : natalie dormer
DOLLARS : 582
SACRIFICES : 388
PORTRAIT :
ANNEES : trente-sept ans
CŒUR : veuve, remariée ; bisexuelle
DIVINITÉ/CRÉATURE : morana, déesse slave de l'hiver, de la mort et de la sorcellerie
TALENT(S) : cryokinésie ; régénération ; détecteur de mensonges
FACTION : bratva
GENÈSE : primus, stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : loyauté sans fin ; trop grosse fierté ; chaleur
JUKEBOX : "pistol at dawn" seinabo sey ; "a little death" the neighbourhood
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Sam 28 Juil - 21:02

@Elizabeth Ben Ali prend ton temps chaton, je le note I love you
BONNES VACANCES PROFITE sisi hellmo


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
quote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joaquin Costilla
- BARBAPAPA -
BLAZE : /
CREDITS : Luca (vava + gif + ban) + bat'phanie (signa) + staff (img signa + profil)
FACE : Pedro Pascal
DOLLARS : 741
SACRIFICES : 350
PORTRAIT :
ANNEES : 44 ans.
CŒUR : Célibataire, son coeur est presque pris.
DIVINITÉ/CRÉATURE : Buluc Chabtan, dieu du sacrifice, de la mort soudaine et violente ainsi que de la guerre
TALENT(S) : Instinct prédateur + Contrôle des fonctions vitales + Sacrifice ultime
FACTION : Calavera
OCCUPATION : Commandante de la Calavera
GENÈSE : Primus, stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : La Calavera, son ambition et Alejandro Flores
RUNNING GUN BLUES :

CALAVERA
In blood we trust


JOAQUIN COSTILLA
Commandante de la Calavera


JOANDRO
You're beginning to feel less like a friend and more like home


BULUC CHABTAN
Dieu du sacrifice, de la guerre, de la mort violente et soudaine

jtm aussi Ais:
 



JOLIIN
P.S : I hate you

MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Mer 1 Aoû - 23:06

Bienvenue sur le forum I love you

Nout I love you excellent choix de personnages :huhu:



Am I the greatest
bastard that you know?
I ain't aim for no crown, but when you mention them, no, don't leave me out. No, I ain't too flawless and no, I ain't the best. And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect. I am the man.


La plus belle moustache:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aréknaz Demirdjan
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : DD
CREDITS : bazzart
FACE : Dita Von Teese
DOLLARS : 162
SACRIFICES : 39
ANNEES : 38 ans
CŒUR : Désemparée face à la vie à un, elle erre et cherche à combler un vide.
DIVINITÉ/CRÉATURE : Aergia, déesse de la paresse et de l'oisiveté. (On sait que t'as déjà contribué à son culte, tu peux le dire, on poucave pas.)
TALENT(S) : Revers de fortune: En un rien de temps, la malchance s'installe. De la poisse inoffensive aux accidents mortels.
FACTION : Neutre. neutre. NeUtRe. NEUTRE.
OCCUPATION : Propriétaire de casinos aux Etats-Unis, dont le principal se trouve à Arcadia
GENÈSE : Primus - stade 3
TALON(S) D'ACHILLE : Sa paresse. Sa solitude. Son attrait pour un deal bien ficelé.
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   Ven 3 Aoû - 22:51

Gigi est adorable avec ce perso, le caractère et la divinité lui vont si bien sans aller dans les clichés ! goosh pioup

Bon courage pour finir à ton retour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Elizabeth "Lizzie" Ben Ali   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth "Lizzie" Ben Ali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» gateau des rois
» (Elizabeth) Les plus beaux moments sont ceux qu'on passe ensemble
» Elizabeth Olsen

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
From Womb To Tomb :: - NEON CATHEDRAL - :: slave to memory :: en danger-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: