CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Take a world and redefine it

 :: terminés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Mar 25 Sep - 23:17



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



L’air pollué et vicié d’Arcadia ne t’avait pas manqué Luca. Y’a une chape de noirceur sur ton crâne qui essaye de s’immiscer à l’intérieur et éteindre la lumière qui depuis Mykonos, ne cesse de briller. Tu as beau être revenu dans le Maine, la Grèce irradie encore en toi et sur toi. T’as la peau toujours aussi pâle mais les joues rosies. Et ton sourire qui brille. Et des prunelles si bleues qu’elles en font tomber, des coeurs, depuis ton retour. Luca, tu papillonnes maintenant que tu t’es retrouvé, entouré de ta famille et de tes origines. Eros aussi, il exulte, surtout depuis les visites des temples grecs. Et au sein du corps de Salducci, il accepte la lumière et refuse l’obscurité. L’Ange a les ailes blanches depuis la Grèce. Et on peut tenter de l’éclabousser de noir, de le noyer dans le rouge, il est persuadé que rien ne pourra le faire tomber. Éros est éclatant dans la bonté. Eros brille dans l’amour. Le vrai, le pur, celui qui étreint les coeurs et fait brûler les reins. Celui qui est recherché par toutes les âmes tout en étant est mis de côté. Car l’amour effraie, l’amour, le vrai, il fait peur tant il peut faire tomber les Hommes les plus puissants et les esprits les plus fermés.

L’amour éclate dans les coeurs et ne laisse personne intact. Quand on est touché d’une flèche d’argent, y’a pas de remède, on ne peut pas la refuser. Et Luca va se donner à coeur joie de pétiller dans les myocardes des Arcadiens pour montrer que la vie n’est pas que guerre et brasier.

Mais avant de jouer le présentateur de « l’Amour est dans le Maine », tu as des excuses à présenter. Lyra, jolie Lyra, aux yeux tout doux et au tendre sourire. Lyra, petite Lyra, que tu as fait glisser dans la noirceur et la peur. Lyra, pauvre Lyra, que tu as abandonné, les genoux au sol et le coeur en charpie car tu as échoué en voulant la sauver. Les souvenirs sont encore bouillants dans ton esprit Luca, l’obscurité qui irradie encore en toi quand tu repenses à ce que tu as ressenti en touchant le derme de l’héritière. Ce sentiment d’avoir été comme une dague dans le palpitant de la brunette, d’avoir tournicoter de la lame et de l’avoir fait saigner alors que tu ne voulais que faire pétiller sa tête. Satané pomme qui a fait tomber plus d’une âme ce soir là. Et la tête qui repense à la douleur de Sybille. Et à tes mains brûlées qui auront à jamais ces cicatrices divines. Et aux conséquences que tu as refusé pendant quelques jours, le dénis au creux des synapses. La Grèce t’a sauvé. Sybille t’a sauvé. Partir loin vous a sauvé. Mais Lyra n’a pas eu cette chance et Luca, tu te dois d’aller la voir et de remédier à cette erreur qui t’a coûté tes ailes et elle, lui a brûlé le coeur.

Tu t’es fait tout beau ce matin-là quand tu débarques dans le petit immeuble de la jolie Lyra.  Il est un peu tôt, 7h30, tu t’es dit que lui apporter le petit déjeuner serait une bonne idée. Mais peut-être a-t-elle déjà mangé ? Où quelle est végétalienne et ne pourra pas boire la bouteille de lait que tu as acheté chez le petit crémier du quartier ? Ou qu’elle n’aime pas le granola ? Ou que… Chut qu’Eros murmure, arrêtes de penser et frappes à cette porte Luca. Au pire, tu mangeras tout et elle te regardera. Tu es le dieu de l’Amour, arrête de te penser faible et inutile, tu es un Ange, ne l’oublie pas. Et les anges, on aime les contempler même quand il boive leur café et dévore des tartines.

Toc, toc. La poigne est sûr, le sourire déjà en place sur le visage se parant d’une barbe de trois jours parfaitement coupée. Tes cheveux ont un peu repoussé Luca, tu as des petites lunettes sur le visage - pour le style plus que pour la vue - et t’as les mains pleines de victuailles. Et la porte s’ouvre. « Tu es encore plus belle que dans mes souvenirs Lyra al Khayzuran. » Tu as peut-être perdu un peu de confiance à l’Eden Manor mais ton charme, tu ne l’as pas oublié sur le parvis Luca.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 30 Sep - 14:54


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci


Le lit lui semble bien vide. Trop froid. C’est l’une de ces rares nuits où Finn était bien trop fatigué après le boulot pour faire le chemin jusqu’ici. Et elle le comprenait. Il n’avait qu’à monter les escaliers de la boutique pour rejoindre son appartement. Seulement elle s’y était habituée. Peut-être pas à s’endormir dans ses bras puisqu’ils avaient des horaires décalés, mais à le sentir se glisser contre elle au petit matin. Elle avait l’habitude de sentir sa chaleur, la présence sécurisante de son corps contre le sien. Et quel meilleur réveil qu’à côté de lui, serrée dans ses bras. Mais cette nuit, retour à quelques semaines en arrière. Retour à ce lit trop vide, bien que ça ne l’avait jamais perturbé jusque là. Retour à un réveil des plus banals, et sans doute pas aussi enjoué qu’à l’accoutumé. Pas de baisers de Finn pour l’aider à émerger. Pas de réveil qui se transforme en calins. Juste elle et ses draps. Lyra et ses pensées.
Elle regarde l’heure. 7h05. Un soupire qui s’échappe de ses lèvres, toutes ses pensées tournées vers l’irlandais. Le téléphone attrapée, elle y voit un message. Les lippes qui s’étirent en un sourire. Evidemment qu’il lui a écrit. Finn O’Meara, le mec le plus attentionné que porte cette bonne vieille Terre. Attendrissant au possible. C’est plus des papillons qu’elle a dans le ventre, Lyra, c’est une vraie bourrasque. C’est le grand-huit. Il remet tout ce qu’elle pensait des relations et des mecs en question. A ses côtés, c’est comme si elle se redécouvrait. C’est pas désagréable, loin de là. Elle se pensait même pas faite pour ça, pour quelque chose qui semble stable. Elle pensait pas non plus mériter une attention et un amour pareil, Lyra. Le téléphone reposé, elle fonce à la douche, sans trop savoir ce qu’elle fera de sa journée. Sans aucun doute passer par le café-libraire de Finn. A part ça ? Peut-être un saut par l’université pour récupérer quelques bouquins et le début de ses travaux. Mais maintenant, elle y va doucement. Elle prend un peu plus son temps. Juste un peu, pour pas se brusquer, et faire flipper tout son entourage.

Les cheveux séchés, elle hésite un instant devant sa penderie. Un slim, et… le sourire aux lèvres, elle choppe l’une des chemises de Finn, avec une brassière en dentelle, ça sera juste parfait. L’habitude de mettre ses fringues s’est prise bien plus vite qu’elle ne l’aurait imaginé. Même lavées, elles ont encore son odeur, et ça lui fait du bien.

Toc, toc. Lyra fronce les sourcils, se demandant qui peut bien se pointer à une heure aussi matinale. Sans doute pas ses sœurs, ni-même Liam ou Finn. Chacun d’eux n’attend pas qu’elle vienne ouvrir. Un coup à la porte et ils entrent directement. Sirius qui se met à aboyer alors la jordanienne presse le pas, descend les escaliers pour aller rejoindre la porte d’entrée. A peine la porte ouverte qu’elle découvre Luca. Les souvenirs de l’Eden Manor qui se pointent brièvement. Un dixième de seconde à peine. Rien d’assez long pour que ça soit encore douloureux. Et elle peut pas s’empêcher de sourire face à lui. Ses traits lui avaient manqué. « Tu es encore plus belle que dans mes souvenirs Lyra al Khayzuran. » « Toujours aussi charmant mon Luca. » Un nouveau sourire, tendre, qu’elle a sur les lèvres avant de se décaler légèrement pour le laisser passer. « Je t’en prie, entre. » Il lui avait dit qu’il passerait. Il l’a fait. Ça lui fait plaisir, plus qu’il ne peut l’imaginer. Une fois entré, la porte refermée, qu’elle le prend dans ses bras, déposant ses lèvres sur sa joue. « T’es venu avec des provisions ? T’as bonne mine. » Elle se recule légèrement, le même sourire heureux fixé sur le visage.




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 7 Oct - 10:47



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



Mon Luca. Les mots tendres de la jolie Al Khayzuran sont une caresse sur ton esprit Luca. Que tu aimes ça, sentir appartenir aux autres, savoir qu’ils t’aiment, pensent à toi. Que tu es quelqu’un, dans n’importe quelle âme et n’importe quel coeur, que l’Amour à jamais subsiste malgré la douleur. Tu passes le pas de la porte, hésite un peu à aller vers elle, ne sais trop comment gérer tout ce qu’il y a eu entre vous deux. La peur et le regret, la peine et l’affliction, des émotions violentes qui vous ont charcuté le myocarde cette nuit à Eden Manor. Mais ce sont les bras de Lyra qui se referment sur toi Luca, et tu sens son coeur bourdonner contre ton poitrail. Y’a ses lèvres sur ta joue, plume déposée sur le derme d’un Ange qui recommence à briller. Et l’odeur d’un homme sur elle, la chemise trop grande qui lui tombe sur les épaules mais qui lui sied à merveille. Il y a quelqu’un dans son coeur à Lyra, quelque chose qui palpite en elle, comme un bourdonnement étranger qui te fait clore les yeux, Luca, et apprécier. Oh qu’elle sent bon Lyra, le bonheur et la gaieté. Oh qu’elle est belle, quand elle brille de milles et unes paillettes dorées. « J’espère que tu as faim ! » Sourire bouillant face à sa remarque, tu avances dan le petit couloir et lui retourne le compliment « Mykonos m’a réussi mais toi.. Arcadia te refait sourire. Ça me fait plaisir de te voir comme ça Lyra. » Car ça l’a tellement brisé, Luca, de l’entendre gémir sous la douleur immiscée sous le derme, qui charcute l’âme alors qu’elle aurait du faire briller la tête.

Tu poses les victuailles sur la table, défais ton manteau et le glisse nonchalamment sur la chaise. Les yeux qui papillonnent de droite à gauche, à la recherche de ce qui rend pétillante la belle héritière. « L’heureux élu n’est pas là ? »De but en blanc Luca, car tu n’es pas un menteur et tu ne cherches jamais à jouer les pernicieux. Toi, tu aimes la vérité et les coeurs ouverts, les yeux brillants et le mots réels. A quoi ça sert de mentir ? Si tout le monde ment, tout le monde tombe, c’est douloureux et la douleur, ça créé des guerres. Et Eros n’est pas un guerrier. C’est un faiseur de paix. L’Ange pique là où ça peut faire mal sur le coup, mais après avoir explosé les coeur et fait accélérer le souffle, c’est toujours dans un sentiment de bonheur et de merveille que les élus se réveillent.  Et même si tu sais que tes dons sont aussi une arme Luca, tu espères ne jamais avoir à les utiliser comme tels. « … car il y en a bien un, n’est ce pas ? Un heureux élu ? » Sourcil arqué, moue irrésistible de l’Amour qui brûle, de l’Amour qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 14 Oct - 21:54


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci


Retrouver les bras de Luca est un régal, et elle se sent étrangement plus légère. La jordanienne ne veut pas de malaise. Pas plus qu’il n’y en a déjà eu. Elle veut qu’il se sente bien, et qu’il voit, à quel point elle va mieux. « J’espère que tu as faim ! » « oh, toujours ! » lyra, un ventre sur pattes. C’est à se demander où elle met tout ce qu’elle bouffe. Les donuts et les cappuccinos avant le boulot y vont bon train. En tout cas, Luc est rayonnant. Ces vacances lui ont visiblement fait le plus grand bien. Et Lyra, c’est tout ce qu’elle lui souhaitait. Luca n’est qu’amour et bonté, si bien qu’elle savait ce que ça lui avait fait, de la briser, elle. Il s’en voulait plus que de raison, et ça, elle ne le supportait pas. « Mykonos m’a réussi mais toi.. Arcadia te refait sourire. Ça me fait plaisir de te voir comme ça Lyra. » La jordanienne sourit de plus bel. « Je me suis bien remise. Doucement mais surement. Et puis, un peu de repos fait pas de mal… » Parce qu’elle a toujours vécu sa vie à cent à l’heure, qu’elle a jamais pris le temps de se reposer tant elle avait une nouvelle chose à faire, une nouvelle aventure à vivre. Lyra, véritable tornade inarrêtable. Ou presque. Il n’avait fallu qu’un toucher pour la mettre à terre. Une seule main pour lui montrer que malgré son caractère, son audace ou sa réincarnation, elle n’était pas invincible.

Les deux amis pénètrent un peu plus dans le grand appartement, Luca déposant finalement ses provisions dans la cuisine. Et elle le voit regarder, de droite à gauche, et de gauche à droite, curieux. « L’heureux élu n’est pas là ? » Elle rougit, Lyra. C’est rare, mais il la prend au dépourvu, et aujourd’hui, elle est pas foutue de camoufler ses réactions. Pourtant, elle aurait dû s’en douter. C’est une chemise d’homme, la chemise de Finn, qu’elle a sur le dos. Et surtout, c’est pas n’importe qui qu’elle a face à elle. Luca, réincarnation même d’Eros. Dieu de l’Amour. Amour lui-même. Comment cacher quoique ce soit à un être et ami pareil ? Impossible qu’il ne puisse pas lire son cœur, véritable livre ouvert pour une divinité pareille. Elle respire l’amour et l’excitation Lyra. Elle a des envies plein la tête, plein le corps, et un sourire affreusement radieux pour que ça ne soit pas l’œuvre de l’amour. « … car il y en a bien un, n’est ce pas ? Un heureux élu ? » Comme pour confirmer, c’est Sirius qui aboie en pointant le bout de son nez. Elle lève les yeux au ciel, Lyra, amusée. cafteur. « Oui… » Si tout le monde l’a plus ou moins connu avec Bellandi, qu’il soit marié ou pas, aucun n’était dupe, leur relation n’était pas qu’amitié. Mais depuis quelques semaines, c’est bien un autre qui a volé son cœur. Un autre qui lui présente une manière de vivre différente, qui lui fait découvrir une palette d’émotions et d’envies qu’elle ne pensait pas avoir. « Tu te souviens… quand on était à la soirée, il y avait un homme avec moi ? Grand, blond, irlandais… la personnification de la perfection, si bien que ça semble suspect ? » lache-t-elle en rigolant. « c’est Finn. » elle résiste pas, Lyra, à la moue de Luca, alors les mots s’enchainent, en se surprenant elle-même. « il m’a aidé… tu sais, après… il a pris soin de moi. » elle a un sourire en coin, timide, avec ses fossettes qui se creusent. « Tu sais, j’crois même que je peux te dire merci. Sans tout ça, on en serait sans doute pas là… Alors, d’accord, lui, il en est peut-être pas à vouloir te dire merci, mais, je t’aime Luca Salducci, peu importe ce qu’il s’est passé, et moi je te dis un grand merci. Parce que sans ça, je serais peut-être pas dans ses bras. »




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Sam 20 Oct - 21:37



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



Petit cabot qui débarque, adorable boule de poil qui aboie comme pour te répondre Luca. Tu ne peux pas t'empêcher de te pencher pour caresser sa trogne adorable, sa truffe humide et sa révélation presque aussi amusante que la moue de la jordanienne. Elle est mal à l'aise, tu le sens. Pas la gêne qui pare le coeur d'ombre et de violence non... La gêne délicate, tendre, pleine de promesses qui montre qu'elle a trouvé quelqu'un qui la fait briller comme seul l'Amour peut se le permettre. Et Lyra ne te laisse pas beaucoup de temps dans le mystère Luca, car déjà, elle t'explique. Comme si face à Eros, aucun n'est capable de rester muet face aux sentiments qui font palpiter le myocarde et serrent le ventre. Et mon dieu que tu aimes ça Luca, sentir l'amour véritable, celui qui érige le bonheur tout en haut et qui écrase la peur d'un coup de talon. Oh oui, tu souris comme un Ange ce matin, et tu écoutes Lyra lui conter les aventures de ce Finn, de cet homme qui a pris soin d'elle, qui te déteste surement mais que toi, tu portes haut en estime. Tu te souviens de sa jolie gueule, de son corps finement musclé, car tu es peut-être l'Amour mais tu es aussi le dieu des plaisirs charnels, les vrais, ceux qui font entrouvrir les lèvres et font soupirer de jouissance. Et cet homme était beau, à l'allure un peu trop douce pour toi Luca, mais pour Lyra, il sera parfait. Il lui conviendra bien mieux que le détenteur des clés de l'Enfer.
Et la fin arrive comme une douce caresse sur ton coeur Luca, déclaration faite d'or qui glisse des lèvres de la belle Al Khayzuran. Alors tu t'approches, glisse une main sur la taille de Lyra sans lui demander son autorisation. Elle comprendra, elle sait que tu as besoin de contact pour montrer à quel point tu aimes, à quel point tous ces gens comptent pour toi. "Je suis ravi d'entendre ça mais..." Les yeux tombent sur le sol, visage qui rigole et finir la phrase, dans un léger murmure qui ne peut qu'être le tien, charme et amusement qui se mélangent dans une même phrase." La perfection par contre, c'est moi. J'ai le monopole dessus depuis 43ans. Mais je laisse à ce Fin celui de la beauté, d'après mes souvenirs il... était pas mal. Pas mal du tout même. Et finir par déposer un léger baiser sur le front de la jeune fille, laisser crépiter sa bouche sur le derme, don qui s'allume, qui brille, qui capte le bonheur de la jordanienne et les fait exploser en de millier de pépites. "Tu es heureuse... Et je t'aime aussi Lyra. Je suis fier d'être ton ami, malgré ce que j'ai fais et qui est impardonnable...On va dire que... Lâcher la taille, se reculer, regarder tes mains brûlées, pansées par la mère de Sybille mais qui à jamais garderont les traces de la pomme dorée. "J'ai payé le prix de mon erreur.... On mange ?" Et faire fi de la discussion, oublier la douleur et s'asseoir à table, comme un prince qui n'attend que la princesse pour compléter le tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Ven 2 Nov - 15:55


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci


Sirius, son husky, est là, le museau relevé, tout excité, qui aboie comme pour répondre à sa place. Mais elle ne met pas bien longtemps à lui répondre, Lyra. Elle ne met pas longtemps à avouer son secret, à expliquer la raison de l’éclat au fond de ses pupilles, et du sourire qui s’accroche désespérément à ses lèvres. Lyra, elle sent encore la présence de Finn partout sur son corps, et ça lui plait bien. Elle se sent en sécurité, apaisée qu’elle n’avait jamais cru avoir besoin de l’être. Les mots coulent aisément. Plus qu’elle ne l’aurait cru. La jordanienne n’a jamais été très généreuse en matière de confession. Certainement pas lorsque ça concerne sa vie privée. Mais parler de Finn, plus encore à Luca, ça lui parait naturel. Et elle veut plus que Luca se sente responsable de quoique ce soit. Plus encore, elle ne veut pas qu’il se sente mal. Parce qu’elle aime son Luca. Elle l’aime énormément, et elle a besoin de le lui faire savoir. Alors il s’approche, glisse l’une de ses mains sur s a taille alors qu’elle sourit, heureuse. Les contacts physiques ne l’ont jamais dérangé. Du moins pas avec ses proches, et c’est bien ce qu’était devenu le dieu de l’Amour. « Je suis ravi d’entendre ça mais… » elle suit son regard, ses yeux qui tombent doucement alors qu’il rit. Luca et son charme. Luca et ses mimiques. Ses adorables fossettes qui se creusent. « La perfection par contre, c'est moi. J'ai le monopole dessus depuis 43ans. Mais je laisse à ce Finn celui de la beauté, d'après mes souvenirs il... était pas mal. Pas mal du tout même. » L’éclat de rire de la jordanienne est franc et amusé. « C’est bien généreux à toi. » qu’elle lache avant qu’il ne dépose un baiser sur son front. « Mais je crois que t’as de la concurrence. » le sourire s’élargit, et elle ferme les yeux. Les lèvres sur son front lui fait un bien fou. Comme une douce chaleur, agréable qui irradie tout son être. C’est pas seulement dans son cœur ou dans sa tête. Ca résonne dans son corps. « Tu es heureuse... Et je t'aime aussi Lyra. Je suis fier d'être ton ami, malgré ce que j'ai fais et qui est impardonnable...On va dire que... » Elle ouvre de nouveau les yeux alors qu’il lache sa taille et elle baisse le regard sur ses mains, réellement désolée de tout ce qui s’est passé. Il avait seulement voulu l’aider. Juste l’aider. « J'ai payé le prix de mon erreur.... On mange ? » « Tu méritais pas ça. » qu’elle lache du tac au tac en guise de conclusion. Peu importe ce qu’elle avait subi ou ce qu’elle avait ressenti, il n’y avait pas de prix à payer pour vouloir aider une amie, même lorsque ça ne se passait pas comme prévu.  « Qu’est ce que t’as apporté ? » qu’elle lache alors qu’elle tourne déjà les talons pour aller vers le sac où se trouve les provisions. Elle sort la bouteille de lait, mais ce qui attire instantanément son attention, c’est douce odeur de croissant. Bordel qu’elle adore ça. « Luca… tu connais trop bien le chemin vers mon cœur. » elle rit en sortant les pâtisseries et les bagels. Un vrai festin. Il ne fait vraiment pas les choses à moitié. Elle prend deux tasses dans le placard avant de se tourner une nouvelle fois vers lui. « Juste du lait ou avec du café ? » au moins pour elle, la jordanienne met la machine en route avant de prendre place sur l’un des tabourets, autour de l’îlot central. « tu me racontes tes vacances ? Parce que j’ai bien assez parlé de Finn. » le sourire heureux ne quitte pas ses lèvres, et que c’est bon, d’être aussi légère.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 4 Nov - 10:01



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



Ses yeux qui dévalent sur les paumes du dieu de l’amour. Ça fait un peu mal de se rendre compte à quel point ça le touche toujours, Luca, de se rendre compte de l’état de ses mains. Elles sont encore magiques, elles peuvent virevolter sur les peaux et créés des émotions magiques mais… Elles ne sont plus douces, elles ont perdu leur beauté. Les mains de l’Amour ne font plus tomber amoureux au premier regard. Le toucher est devenu obligatoire pour faire plier les autres. On dit que l’apparence ne compte pas quand les papillons dans le ventre débarquent. Luca est d’accord avec ce précepte mais… Il les aimait ses mains, leur couleur, leur forme, leur douceur. Il les aimait tellement, ses mains. Le monde divin les lui a prise, comme une offrande, comme un sacrifice. Encore un de plus, pour cet univers qui n’a que faire des belles personnes. Seul le sang, la guerre et la violence comptent. Et ça ne plait pas au dieu de l’Amour, pire, ça le fait reculer de jour en jour.

Face à la gourmandise de Lyra, il a du mal à s’empêcher de sourire Luca. Elle a l’air aux anges, les doigts qui grappillent les viénoiseries et les yeux qui lorgnent sur les croissants français. Quand Luca Salducci emmène le petit déjeuner, il ne lésine pas sur la quantité ou la qualité. Alors devant une telle effusion de bonheur, il reste à la regarder, fasciné par le sourire qu’elle lui offre Lyra. La déesse de la nuit qui illumine en plein jour, ça frôle l’illogisme ça.  « Noir le café, s’il te plait. » Sans sucre, sans gâteau, juste le goût de la caféine sur les lèvres pour réveiller encore un peu plus l’Amour.

Assis au comptoir, c’est d’un regard tendre et apaisé qu’il couvre la jolie jordanienne qui lui sert un mug. Et quand la question des vacances arrive, Luca se met à sourire, les souvenirs qui affluent comme si on venait d’ouvrir la boite de pandore. La saveur de la moussaka, les odeurs de la mer, le sel sur la peau, le sable dans les cheveux. Ça lui manque. La simplicité, le calme, et les parties de ballon dans l’eau, ça lui manque. Voir Sybille heureuse, sans arme ni couteau, Augustin s’amuser des autres, Alcide dormir jusqu’à-pas-d’heure, tout ça, ça lui manque. La naïveté des dieux de l’olympe, se fichant bien de ce que le monde mortel leur prépare. Juste eux, leurs déités et la simplicité d’une vie qu’ils ont gagné. N’ont-ils pas le droit d’être heureux ? De simplement vivre sans guerre ni combat ? N’ont-ils pas assez donné, de corps, de coeur et d’esprit, pour avoir le droit a quelques temps de répit ?  « C’était parfait… Ça me manque.» Non, ils n’en ont pas le droit.
A peine avaient-ils débarquer à Arcadia que la folie les avait emportés avec elle, les réunions s’étaient enchainées. La violence était à leur porte et ni Alcide, en tant que Don, ni Augustin et Luca en tant que sous-boss et ni Sybille, en tant que soldat, ne pouvaient laisser passer ça. Alors l’alliance avec les mexicains était devenue réelle, alors des enfants avaient eu des armes au creux des doigts, alors le ciel clair s’était paré de cendres. On ne rigole pas avec la guerre quand on est divins.  «On a énervé tout le monde a partir sans prévenir je crois mais… » Une gorgée de café est avalée, un bout de croissant chipé dans le papier.  «… Il nous fallait bien ça. Je n’avais jamais pris de vacances, Alcide non plus… Personne à vrai dire. Je sais, c’est égoïste mais vu ce qui nous attend…» Et ne pas finir la phrase, sachant pertinemment que Lyra est au courant de tout ce qui se passe. Au centre d’une guerre divine, même sans prendre parti, elle sera obligée de choisir son camp la jordanienne. Et ça l’agace beaucoup, Luca et Eros confondus, d’obliger certains à faire des choix. Qui peuvent-il tuer, qui peuvent-ils garder en vie ?  « Grâce à Sybille, nous n’avons pris aucun coup de soleil. Sauf Alcide je crois, il a refusé qu’on le tartine de crème. » Une histoire de sable apparement, qui colle et qui s’infiltre partout. Luca n’a pas été vérifié, il s’est simplement moqué et a accepté qu’on le badigeonne de protection solaire lui.  « Je sais ce qui s’est passé officiellement sur Arcadia mais…. Officieusement Lyra… C’est encore plus le bordel, n’est ce pas ? » Le petit déjeuner ne sera pas fait de potins et de selfie, Luca ne peut plus se le permettre. Il est sous boss, pas star d’instagram.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 18 Nov - 22:32


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci


« Noir le café, s’il te plait. » Alors finalement, ça sera juste du café, sans lait. Elle acquiesce d’un signe de tête en mettant en route la machine à café. Un mug sorti, son café servi, café au lait pour elle, elle s’assoit à ses côtés. Des vacances. Bordel qu’elle rêve d’avoir des vacances. D’aller dans un nouveau pays ou qu’elle connait déja. A la montagne ou au bord d’eaux turquoises. Elle a souvent eu envie de retourner en Jordanie, pour un court séjour, pour se ressourcer. Ou le reste de la méditerranée serait  tout aussi plaisant. Peut-être même les Caraïbes. Juste éviter les lieux trop touristiques. De la détente, du soleil, mais pas trop vu comme son hybris a tendance à l’achever. Ou juste bien être bien équipée. Elle irait bien faire un tour au Mexique, vers la Péninsule du Yucatan. Ou en Italie. En sicile peut-être. Ca y est, elle s’est éparpillée dans ses idées de voyages et les paysages de cartes postales. « C’était parfait… Ça me manque.» « J’imagine… » Comment quitter un endroit pareil pour retrouver la grisaille de la côte Est ? La tension d’Arcadia et ses magouilles… Toute personne saine d’esprit aurait voulu rester en Grèce, ou à peu n’importe où en vacances tant que ça n’était pas ici. Les choses avaient bougé, et d’une certaine manière, tout était resté pareil : un bordel monstre.
La tasse de café portée à ses lèvres, la jordanienne profite du petit déjeuner apporté Luca. Les croissants, un vrai délice. Un petit paradis pour son palais. Elle ne prenait pas souvent le temps de se poser pour déjeuner. Sauf depuis qu’elle avait Finn, souvent derrière les fourneaux pour lui préparer des pancakes. Mais avant ça… Elle attrapait une pâtisserie sur le chemin du boulot, et ça s’arrêtait là. «On a énervé tout le monde a partir sans prévenir je crois mais… Il nous fallait bien ça. Je n’avais jamais pris de vacances, Alcide non plus… Personne à vrai dire. Je sais, c’est égoïste mais vu ce qui nous attend…» Elle sourit, Lyra, avec un sourire qui se voudrait presque coupable à confirmer ses dires. « J’dois avouer que j’aurais bien aimé en profiter. » au lieu de ça, elle était restée là, contre son gré, à devoir récupérer parce qu’elle ne pouvait faire autrement. Elle n’avait pu se lever sans être crevée. Finn était resté, pour lui préparer à manger, pour s’occuper de son appart, de son chien. Tout, parce qu’elle n’avait plus à la force. Séquelles psychologiques et physiques. Elle finit par hausser les épaules. Elle ne veut pas l’accabler, il avait le droit à ses vacances. Comme tous les autres.
L’anecdote sur le Don la fait sourire, elle n’a aucun mal à croire. Elle imagine tellement Alcide en bougon de service, qui râle sur tout et n’importe quoi, y compris sur un soleil qui brillerait trop fort sur les bords de la méditerranée. Elle finit par soupirer, en portant son café au lait à ses lèvres. Officieusement, ça n’ira pas en s’arrangeant. Pas avant un bon moment. « Officieusement ? Je pense que les russes nous ont dans le collimateur. Je sors peu de chez moi ou dans des endroits que je connais parfaitement, et bondés. Ou alors avec une parfaite visibilité. C’est quand même un comble. » la tasse posée, elle attrape un croissant qu’elle mange petit bout par petit bout. « On sent la tension… Partout. C’est qu’une question de temps avant que ça pète, Luca. » Alors elle espère sincèrement qu’il a bien profité de ses vacances. « C’est à peine si Finn ne flippe pas dès que je sors. » Plus encore depuis qu’elle a officiellement annoncé son appartenance à la Nuova Camorra. Elle sait ce qu’il en pense. Pas que de celle-là, mais bien de toutes les mafias. Un danger de plus.




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 25 Nov - 11:43



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



Si c’était seulement les russes le problème, Luca en serait presque ravi. Il sait que l’alliance entre la Bratva, le Royaume et les Enfants Terribles est presque officielle, que la Camorra et la Calavera se retrouvent en infériorité numérique. Il n’est pas con le sous-boss, sait compter sur ses dix doigts. Et même avec l’une des mafias les plus violente de la ville à leur côté, ils n’en restent pas moins second quand on calcule le nombre de soldats prêts à mourir. Si les trois entités ennemis les attaquent… Leurs chances de remporter la première bataille sont minces. Tout le monde le sait et ce n’est pas sur un champ de guerre qu’il peuvent grappiller du terrain, c’est ailleurs. En politique, avec les équipes de police sous leurs ailes et tous les hommes qui n’ont aucune conscience que la guerre n’est pas seulement entre mafieux mais surtout entre dieux. La Camorra va devoir agir sur le terrain de l’humanité pour une fois, en se servant de tous leurs avantages pour écraser les autres mafias. Quant à la Calavera… Le Dieu de l’amour ne veut même pas en parler. Il déteste leur violence et leur façon de procéder, hait de tout son être ce commandante qui a failli le mener au sacrifice quelques mois auparavant. Son air de bouledogue lui donne la gerbe rien qu’en y pensant. Eros n’en pense pas moins et s’il se retrouvait encore face à Buluc Chabtan, il s’amusera une seconde fois à faire péter le palpitant du commandante de la Calavera.

Le croissant entre les doigts de la Jordanienne le fait sourire. Elle mange, c’est bien, ça prouve qu’elle guérit et que son corps va mieux, même si l’esprit sera plus long à soigner. Luca est conscient que son toucher peut -être aussi salvateur que destructeur et ce qu’il a fait à Lyra… Il ne veut plus y penser.  « J’pense qu’aucune discussion ne servira pour une fois… Ils n’écouteront pas et nous ne pardonnerons pas ce qu’ils ont fait. » Dieu de l’Amour qui préfère user de la verbe plutôt que des armes, cette fois-ci, il est conscient qu’aucun mot ne pourra calmer les tensions. Ils ont kidnappé l’un des leurs, ils ont foutu le feu au Trianon, ils ont attaqué leur cargaison, ils ont… fais beaucoup trop de choses pour que la guerre n’éclate pas.  « En parlant de ce garçon.. » Garçon. Homme surement mais on ne peut retirer le côté paternel de Luca Salducci.  « Il n’est pas neutre Lyra, n’est ce pas ? » Ni Eros ni Luca n’est dupe, il sait pertinemment que la personne qui fait bondir le coeur de la jeune jordanienne n’est ni italien, ni du panthéon grecque ni un pur produit d’Arcadia. Et il a peur de la réponse, elle le panique tellement que le café est avalé d’une traite et qu’il picore du granola dans le paquet ouvert. Lyra lui doit la vérité, elle doit lui parler, lui expliquer.  « C’est l’ami qui demande Lyra, pas le sous-boss. » il doit savoir pour pouvoir les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 2 Déc - 21:55


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci

Royaume, Bratva, Enfants Terribles… Une alliance pour le moins surprenante… Et pourtant. C’est bien ce à quoi ils en étaient venus. Et ça n’annonçait rien de bon. Pour aucun des deux côtés. La Camorra et la Calavera parce qu’ils étaient moins nombreux. Pas besoin d’être un génie. Même avec des mafias bien remplies, ils n’était pas encore assez pour égaler l’alliance des trois autres. Et pour leurs ennemis… Parce qu’il ne fallait pas qu’ils espèrent une quelconque clémence de leur part. La calavera est violente, sans pitié. Chacun de leur membre, prêt à verser du sang, celui de n’importe qui. Quant à la NC… puissants, intelligents, leurs ressources ne s’arrêtent pas qu’à une force brute ou divine. Ils manient les mots et les chiffres à la perfection. Ils caressent les flics et les politiciens, distribuent ce qu’il faut. Ils sont implantés, et ce serait sans doute là le meilleur atout. Lyra, elle, elle ne s’engagera dans ce bordel quand dernier recours. Mais elle y viendra. Elle le sait. Elle sent Nyx s’impatienter. Elle sent la fille du Chaos demander sa dose de sang, sa dose de règlement de compte. La déesse primordiale à besoin de plus. S’exprimer à travers ses dons, répandre ses ténèbres. La nuit sur Arcadia. La nuit étouffante, angoissante. Sauf pour elle.  

Le croissant est mangé petit bout par petit bout alors que la tasse de café au lait fume encore. Elle a retrouvé l’appétit. Petit à petit. C’était pas gagné. Elle avait galéré à avaler ne serait-ce qu’une soupe. Ensuite la purée, et doucement, des aliments un peu plus solides. Doucement, elle avait réussi à tenir debout plus de cinq minutes, même à rester assise pour un repas en entier. Même si c’était pour se remettre rapidement dans son lit, et dormir pour les treize heures suivantes. Ses traits s’étaient creusés. Sous la peur, la tristesse, les blessures invisibles. Mais les couleurs sont revenus, et plus encore. « J’pense qu’aucune discussion ne servira pour une fois… Ils n’écouteront pas et nous ne pardonnerons pas ce qu’ils ont fait. » « En même temps… on parle de la bratva. » elle lève les yeux au ciel, ne les ayant jamais porté dans son cœur. Quant aux deux autres, son opinion n’avait jamais été rien d’autre que neutre. Ceci dit, elle n’était pas complètement certaine de ce qu’elle pensait réellement de la Calavera. Une bande de brut, il va s’en dire, mais à part ça… Le flou total. « On est mal barré. » Elle ne parle pas que pour eux spécifiquement, mais de la situation de manière générale. Dead end. Aucune solution envisageable en ce moment, si ce n’est une grosse explosion. « En parlant de ce garçon… Il n’est pas neutre Lyra, n’est ce pas ? » Elle relève subitement la tête, pose le croissant et laisse ses prunelles sonder son ami. Elle sait très bien où il veut en venir. Elle sait que sa relation avec Finn pourrait éventuellement poser problème si la guerre entre mafias venaient à s’intensifier. Ils sont dans deux clans opposés, et ça ne semble pas être sur le point de changer. « C’est l’ami qui demande Lyra, pas le sous-boss. » Elle finit par soupirer, sachant très bien qu’elle va devoir lui répondre. « Il fait partie du Royaume. Mais son implication est…. Minime. J’crois que c’est par son père. Honnêtement j’suis plus impliquée qu’il ne l’est. » Le mug porté à ses lèvres, elle ne peut empêcher sa tête de trop réfléchir, à tout ce que ça implique. « C’est pas forcément le plus grand fan des mafias. Et c’est pas non plus notre plus grand sujet de conversation. » Parce qu’ils ont autre chose à faire, autre chose à penser. Elle sait ce qu’il pense de son implication avec la NC, mais ça en est resté là. Elle sait qu’il trouve que c’est se mettre en danger inutilement… Tout comme il sait qu’elle n’en fait qu’à sa tête.




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Dim 9 Déc - 11:16



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



Royaume. Il s’en doutait le sous-boss, même s’il ne connaissait pas tout le monde, il était dans les mafias depuis bien assez longtemps pour connaitre quelques têtes. Et cet homme, bien que délicieux à regarder et parfait pour la jolie Lyra, n’était pas des leurs. Luca aurait préféré qu’il soit humain, ou créature libre ou oracle à la recherche d’une famille. Et malgré les dires de la jordanienne, il ne pouvait s’empêcher de baisser les yeux, les sourcils froncés, à la recherche d’une stratégie à adopter. Son rôle lui demandait de prévenir Alcide d’une possible liaison entre deux entitées opposées. Son grade l’obligeait à mettre un terme à la moindre relation entre ses soldats et les leurs. Son coeur lui quémandait d’éteindre les deux premiers. Et tous savait que Luca réfléchissait d’abord au rythme des battements de son myocarde, qu’importe le bruit de ceux de son esprit.  « Je comprends Lyra. » Vraiment, il ne ment pas et ne se joue pas d’elle. Mais elle devait comprendre le danger qu’ils encouraient malgré l’implication minime de son amant. Ça aurait été avant le Trianon, Luca n’aurait pas eu le même discours. Mais l’Eden Manor avait brûlé les rêves d’une paix plus longue. L’Eden Manor avait même allumé le brasier avec des explosifs et des milliers de briquets. Il se rapproche un peu, garde le paquet de granila dans ses mains, affamé comme souvent, et pose une fesse sur un tabouret.  « Vous devez être très prudents… Qu’importe son rang dans le Royaume, qu’importe ses relations avec, tu dois comprendre que la guerre va nous exploser à la gueule Lyra. Et que y’aura pas de place pour un no man’s land. » Jamais il n’y aura de terrain d’entente, du moins, jusqu’à ce que les alliances changent. Arcadia était un joli jeu de stratégie et quand la Calavera ne sera plus aussi intéressante, Bellandi changera son fusil d’épaule. Comme toujours, les profits étaient plus importants que la vengeance, du moins, pour les italiens. Quand aux mexicains… Ils n’auront qu’à se débrouiller seuls.
La main libre de toute trace de sucre, il l’appose sur celle de Lyra, caresse douce sans onde de magie. Le geste est léger, un peu tremblant tant le dernier souvenir de sa main contre elle était atroce.  « Si ça se sait… J’essayerais de te protéger mais je peux rien te promettre, l’Eden Manor a vraiment… Pour qu’on s’allie à nouveau à la Calavera, c’est que c’est vraiment le bazar. » Un sourire, tendre, tout comme le sont les yeux. Lyra rentrera réellement dans la Camorra, il le sait Luca. Elle devriendra soldate, comme Sybille, comme beaucoup d’autres nouvelles recrues. Et avoir la nuit a leur côté, c’est un avantage non négligeable.  « En parlant de ton implication… Tu as vu Bellandi ? Vous en avez parlé ? » Ils n’en ont jamais réellement causé, du recrutement de la jordanienne, et encore moins à Mykonos. Alors il est curieux, Luca, de savoir ce qu’elle en pense avant d’avoir la version d’Alcide.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Sam 22 Déc - 22:57


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci

Lyra ne s’était jamais souciée des mafias lorsqu’il s’agissait de ses histoires de cœur, et pourtant, ça avait toujours eu une influence. Surtout avec Sat et la Nuova Camorra. Rapprochée de la mafia par l’italien, une envie de s’y joindre grandissante. Pas que lui, à cause d’une partie de son entourage aussi. Mais lorsqu’elle a rencontré Finn, elle se foutait bien qu’il soit neutre ou du royaume. Elle se foutait bien de la politique et des règlements de compte, parce que c’est de cette façon qu’elle avait toujours fonctionné. Elle savait désormais que son implication grandissante ne plaisait pas à l’irlandais. Pas à cause d’intérêts divergents, mais parce qu’il s’inquiétait pour elle. Constamment. Il la savait tête brulée, prompte à foncer dans le tas s’il le savait, guidée par ses instincts et ses émotions. Alors la NC, le royaume ou la Calavera, ça ne faisait pas grande différence pour Finn. Ca restait des mafieux. « Je comprends Lyra. » elle sait qu’il est sincère, qu’il ne dit pas ça juste pour meubler la conversation ou feindre une quelconque empathie. Son croissant fini, elle se concentre sur sa tasse de café au lait un instant, en se demandant comment va être la suite. Chaotique ? Sa vie amoureuse a tendance à l’être sans que les mafias ne s’en mêlent. « Vous devez être très prudents… Qu’importe son rang dans le Royaume, qu’importe ses relations avec, tu dois comprendre que la guerre va nous exploser à la gueule Lyra. Et que y’aura pas de place pour un no man’s land. » La tasse reposée, elle soupire. Certains bien surprise de la voir exploser, elle, qui réagit au quart de tour lorsqu’elle sent la moindre menace, divine ou non.  La main de Luca sur celle de la jordanienne, c’est agréable de sentir son toucher sans mauvaise surprise derrière. C’est doux. Comme elle le connait. « Et je serai là quand ça pètera, au premier rang. Mais personne ne me dira ce que je dois faire de ma vie privée. Surtout pas une bande de lutins. » qu’elle lache, la machoire serrée. Pourtant, elle en connait quelques uns du royaume, ou qui y étaient… Elle a jamais rien au contre eux, bien au contraire. Mais il ne fallait pas la chercher, ou s’aventurer à lui dicter sa conduite. Elle serre alors un peu plus la main dans le luca, dans un sourire qui se veut rassurant. Elle sait qu’il s’inquiète sincèrement. « Si ça se sait… J’essayerais de te protéger mais je peux rien te promettre, l’Eden Manor a vraiment… Pour qu’on s’allie à nouveau à la Calavera, c’est que c’est vraiment le bazar. » « Si ça se sait… Il y en a plus d’un qui verra ce que c’est que de me contrarier » ou nyx. un léger sourire sur les lippes et pourtant, c’est loin d’amuser la jordanienne. Mais s’il y a bien une chose auquel il ne faut pas se tenter, c’est toucher à ses proches. Caractérielle depuis l’enfance. Sauvage, tenace, impulsive, elle ne laisse rien n’y personne se mettre en travers de son chemin ou lui dicter sa conduite. Son père a fini par l’assimiler au fil des années, avec perte et fracas. Et comme Nyx, mère protectrice, mère tigre prête à défendre son entourage et s’élever contre quiconque voudrait lui nuire, elle riposte. Fort. Sa colère et sa rage n’a d’égal que l’amour intense qu’elle dispense. Elle ne se croit pas intouchable ou invincible pour autant. Loin de là. Elle sait que des divinités puissantes et armées se trimballent dans les rues d’Arcadia, mais c’est pas ça qui l’arrêtera elle ou Nyx, qu’elle sent grandir, jour après jour. « En parlant de ton implication… Tu as vu Bellandi ? Vous en avez parlé ? » son sourire se fait plus doux, plus amusé à l’évocation d’Alcide. Parce qu’elle sait que c’est de ce Bellandi dont il s’agit. « Y’a quelques temps oui. Il a su reconnaitre qu’il valait mieux m’avoir avec lui que contre lui. » qu’elle avoue en repensant à cette soirée dans la carcasse éventrée de l’épave du bateau. Une rencontre bien hasardeuse et horriblement amusante. Du moins pour elle. S’il s’était tout de même amusé à jouer avec ses nerfs, elle n’avait pas été en reste, à jouer de ses ombres pour le rendre mal à l’aise, un peu plus à chaque minute qui avait passé. « en résumé, si je suis loyale à saturno, il n’y a aucun doute quant à ma loyauté envers la Camorra. Et m’sieur tout puissant était bien content d’apprendre que j’étais plus qu’intéressée. » Et se moquer gentiment d’Alcide était sans aucun doute l’une de ses activités favorites. Un passe temps délicieux dont elle ne se lasse pas. « Il connait mes points forts, qu’elle sait Alfi avoir vanté, mais aussi mes points faibles. Obéir aveuglément, c’est pas mon truc, il est prévenu. » Elle a besoin de savoir le pourquoi du comment, d’y trouver une logique, une justice ou une vengeance, qui serait presque du pareil au même dans l’esprit de la jordanienne. Nyx n’a pas engendré Nemesis par hasard. « T’en penses quoi, toi ? Tu me connais plutôt pas trop mal, Luca… »




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Mar 25 Déc - 14:47



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



Oh il sait Luca, à quel point il ne faut ni contrarier l’héritière, ni sa déesse. Nyx n’est pas la soeur d’Eros pour rien, et bien que la première inquiète plus que le second, en tant qu’enfants du Chaos, on oublie souvent de quoi ils sont réellement capables. La mythologie aime bien taire tout ce qui avait attrait à ce qui se passait avant l’Olympe, lorsque des divinités comme Nyx, Eros, Gaia ou même Ouranos ont été créé bien avant des Zeus, Hephaïstos ou Arès. On les oublie souvent, on les mélange avec d’autres dieux, avec d’autres noms, avec d’autres histoires. Mais ils étaient là avant, les premiers d’une longue lignée qui n’ont pas pu encore montrer de quoi ils sont capables si on s’amuse à les déranger. Alors que ce soit Nyx ou Lyra qui parle, Luca comprend, lui-même est conscient qu’un jour, Eros prendra trop de place et fera exploser les coeurs à défaut de les faire seulement bourdonner.

Quand elle lui répond, il est attentif le sous-boss, tique à l’évocation de Saturno. Ça le dérange de plus en plus cette mini-guerre entre frères, ça rend instable la Camorra et maintenant, les piques entre les deux Bellandis ne peuvent plus durer. Ils ont trop à perdre, les italiens, pour se permettre de se faire la guerre entre eux alors que la vraie bataille est devant eux.  « Monsieur tout puissant… » Il murmure Luca, sourit face à la remarque de la jordanienne. Lyra n’a pas sa langue dans sa poche et ça lui plait de plus en plus. Sa liberté, son goût pour la rébellion, lui qui ne s’est jamais réellement senti intégré à un seul rôle, comprend totalement ce qu’elle lui explique. Une gorgée de café plus tard, il comprend que c’est à lui de répondre, question naturelle qui glisse de la bouche de Lyra. C’est vrai, qu’est ce qu’il en pense lui ? Peut-il se permettre d’être réellement sincère ? Il est connu pour ne jamais mentir mais aussi pour éviter toute esclandre mettant à mal son clan. Mais depuis l’Eden Manor ça devient n’importe quoi, il en est conscient Luca et ne peut se permettre de jouer des sourires alors qu’un flingue serait plus utile.  « Disons que… Je n’apprécie pas trop la tournure que prend la Nuova Camorra. » Il pose la tasse sur la table, les yeux rivés dans ceux de Lyra alors que la main reste éternellement ancrée dans celle de sa soeur divine.  « On se tire dans les pattes, on fait une alliance avec la Calavera et… En plus rien de concret se passe. » Il sait qu’avec Lyra, ce qu’il dit restera entre ces quatre murs. Pas qu’il ait des secrets le Salducci mais certaines choses doivent éviter d’être entendues par de mauvaises personnes.  « Parfois je comprends que l’Olympe soit tombé vu le bordel que c’est chez nous… Il faut que ça bouge, je ne sais pas comment, j’vais essayer d’en parler aux autres sous-boss et à Alcide mais… » Le visage se tourne sur le côté, les sourcils se froncent, jamais il n’a eu à prendre cette posture, jamais le Dieu de l’Amour a du se mettre sur le champ de bataille. Mais il sait, Luca, qu’il le devra si ça continue comme ça.  « Je n’aime pas ce qui se passe, Eros non plus. On ne se prépare pas assez, on a déjà perdu pas mal au cours des dernières semaines et… On ne fait rien pour éviter que ça continue. On pense qu’aux autre mafias mais je pense que tu es comme moi… » Un léger silence, les prunelles qui se détournent et s’arriment à celles de Lyra.  « Chaos est bien plus important que tout ce qui se passe à Arcadia. Alors savoir que tu es avec nous, ça me rassure. Qu’importe si tu n’obéis pas, tant que tu sais pour qui te bats, c’est ce qui compte. Là-dessus Lyra, je pense qu'on se ressemble bien plus que tu ne le crois...» Jamais Luca n’a parlé comme ça, encore moins Eros. Jamais la guerre n’a pris autant d’espace dans le coeur de l’Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Jeu 3 Jan - 21:57


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci

Luca sourit à sa petite réflexion sur alcide. Surnom qu’elle lui donne par amusement, et en référence au Disney que tout le monde connait. Surnom moqueur dont elle ne se lasse pas. Rien de bien méchant au fond. Juste eux… étant eux. Et ce n’est pas parce qu’il s’agit du Don qu’elle va taire ses conneries. Elle n’a jamais eu la langue dans sa poche, ce n’est pas maintenant que ça va commencer. Mais c’est un sujet bien plus sérieux qui l’intéresse. Lui, que pense-t-il de tout ça ? De ce bordel actue, des mafias, de la Camorra en plus particulier, du chemin qu’elle prend, des alliances qui se font et se défont. Evidemment, pour la jordanienne, ça aurait été bien plus simple que les relations avec les celtes restent cordiales ou agréables. Ca aurait été plus simple pour son couple. Ce n’est pas ça qui va le défaire, mais ça peut compliquer les choses et leur tranquillité. Sans parler de cette alliance avec les latinos, aux méthodes bien différentes des leurs. « Disons que… Je n’apprécie pas trop la tournure que prend la Nuova Camorra. On se tire dans les pattes, on fait une alliance avec la Calavera et… En plus rien de concret se passe. » Elle soupire, sachant que Luca a raison. Les décisions sont douteuses, l’absence de décision encore plus. Il continue de partager ses pensées, ses opinions. L’olympe. Aucun souvenir pour le moment, mais elle se dit que ça viendra à un moment. Pas certaine que Nyx apprécie tout ça. Si antérieure à ce bordel. Née du Chaos, du néant originel au coté de l’Amour. Des divinités primordiales à qui peu d’importance et de de crédibilité sont accordées sous prétexte que récits et légendes se font rares. Elles ont été oubliées, sans doute effacées, par peur de ce qu’elles sont, de ce qu’elles représentent. Puissance certaine. Divinités majeures, supérieures, aux dieux de l’Olympe, sans aucun doute. Pour la plupart, divinités nées de leurs propres descendances. Divinités à l’origine même du monde qui ne semblent être mises qu’au second plan. « Si ça continue comme ça, ça sera le même schéma. » Elle sait où il va en venir. Elle sait qui il va mentionner. Celui par qui tout a pété. Celui qui a mis le feu au poudre. Le bordel était déjà là, c’est certain, mais c’est bien lui, Chaos qui a allumé la mèche.  « Chaos est bien plus important que tout ce qui se passe à Arcadia. Alors savoir que tu es avec nous, ça me rassure. Qu’importe si tu n’obéis pas, tant que tu sais pour qui te bats, c’est ce qui compte. Là-dessus Lyra, je pense qu'on se ressemble bien plus que tu ne le crois...» « … je sais pas s’il prend bien conscience de qui il s’agit. S’ils prennent tous conscience de ce qu’il y avait avant l’ère de l’Olympe. » elle soupire, elle aurait presque l’impression de lire un de ses bouquins du boulot. Ouvrage vieillot trouvé au fin fond de la grèce. Pour tout ça, son boulot était une mine d’or. « Je me battrais, tu peux en être sûre Puis… ce serait bête que tu te fasses botter le cul. » qu’elle lache avec un sourire en coin. « Ou Alcide. Surtout Alcide. » encore une fois, elle se moque gentiment, comme pour alléger la conversation. « Mais t’as raison. J’sais pas si c’est nous ou grâce à ce qu’on a… en où. » Des divinités frères et sœurs. Des divinités issues du même vide originel.




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Mer 9 Jan - 9:07



Take a world and redefine it
LYRA & LUCA
Come alive, come alive
Go and light your light
Let it burn so bright
Reachin' up to the sky
And it's open wide
You're electrified



S’il y a plus d’archives sur l’Olympes et ses histoires, ce n’est pour rien. Gaïa, Tartare, Erèbe, Nyx et Eros, frères et soeurs, enfants du Chaos ont souvent été oublié au profit de leurs homologues plus récents. A part qu’ils ont enfanté les titans et les dieux de l’Olympes, on ne sait peu de choses sur eux. Pire, certains, comme Eros, ont été accolés à des dieux plus récents tels que Cupidon entrainant moult mélanges d’histoires et d’explications. On les confond, on les oublie, les enfants du Chaos ne sont que des dieux parmi tant d’autres. Il se lève Luca, abandonne le poignet de la jolie Lyra et s’étire rapidement.  « Nous ne sommes pas plus puissants qu’eux, juste que…  » Il hésite, repose ses orbes azures dans celles de la jordanienne.  « Je crois que nous sommes plus sensibles… À lui en tout cas. Enfin, je n’en sais rien à vrai dire. » Pas plus forts, non, pas plus rapides, ni plus puissants, juste… Eux, les enfants de l’élément primordial qui a engendré tous ceux qui foulent cette terre à présent. Peut-être que c’est pour ça, qu’ils se sentent plus en danger et qu’ils pensent réellement que Chaos n’est pas mort comme tous l’attestent. Ce n’est pas possible de tuer aussi aisément un titan qui a presque créé l’univers.

La tasse attrapée, il se ressert du café Luca, en boit une gorgée avant de reprendre.  « Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir mais…Ça m’inquiète et je suis rarement inquiet Lyra. » Le sourire qui suit n’en est que plus triste. L’Amour a peur, l’Amour a mal, ça se lit sur son visage. Les mots à venir vont être décisifs et il faut que la Camorra se relève, arrête d’attendre, de faire pâle figure alors qu’ils ont toujours été sur le devant de la scène. Les italiens ont cette chance d’être installés depuis des décennies à Arcadia, ils ne peuvent laisser les autres leur prendre ce pour quoi ils ont travaillé si durs depuis tout ce temps.
Il se rapproche, dépose un rapide baiser sur la tempe de Lyra et repose la tasse avant de la regarder. Nyx, il n’a encore aucun souvenir d’elle, si ils se sont vus avant, dans d’autres récurrences et d’autres vies. Peut-être, peut-être pas, un jour, il saura. Un jour, il comprendra que son rôle n’est pas de resté parmi les siens, qu’il peut faire plus. Qu’il peut laisser son dieu décider sans que l’homme de la Camorra l’entrave.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra al Khayzuran
Lyra al Khayzuran
- elle lyra loin -
BLAZE : morrigan
CREDITS : ailahoz (av) ; astra (sign.) ; philtatos + samy + gus (gifs profil) + alejandro (gif nyx)
FACE : phoebe tonkin
DOLLARS : 2260
SACRIFICES : 1464
PORTRAIT : Take a world and redefine it 180728071546805047
ANNEES : vingt huit ans
CŒUR : délaissée et abandonnée, futur mère qui se laisse bercée par son plus vieil ami
RÉINCARNATION : Nyx, divinité primordiale, fille du chaos. déesse de la nuit et des ténèbres
TALENT(S) : umbrakinésie, contrôle des peurs, charisme céleste & voyeurisme
FACTION : nuova camorra / al kz
OCCUPATION : archéologue & pirates des temps modernes
GENÈSE : primus - stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : les al kz, autant sa force que sa faiblesse, & les hommes de sa vie
JUKEBOX : breath of life - Florence + The Machine
RUNNING GUN BLUES :
Take a world and redefine it Tumblr_nd0wppXKL31rtocego9_250
RP EN COURS
alfi / gus / liam / alcide / sybille / nessie / carter / zelda

A L . K Z
Take a world and redefine it Y41r
an army can win a battle, a king can win a war, but watch the queen seize control of the stars

+++

C O M E . T O . M E
Take a world and redefine it 8iZnwhR7_o
mortal bodies, timeless souls

+++

Take a world and redefine it NfDD194Z_o
the hardest thing i've ever done was walk away still madly in love with you

Take a world and redefine it Empty
Take a world and redefine it - Sam 19 Jan - 23:53


TAKE A WORLD AND REDEFINE IT
go and light your light
@luca salducci

Les récits sur Hadès, Poséidon, Zeus, et quelques autres olympiens sont nombreux. Certains héros grecs ont aussi bon nombre de récits. Mais ceux d’avant ? les écrits se font rares, les légendes plus discrètes. On oublie leur puissance et leur beauté. On oublie leur colère et leurs créations. Gaïa, mère du monde, à peine mentionnée. Eros reléguée à une vulgaire comparaison. Nyx, assimilée à une nuit apaisante, souvent confondu avec Sélène ou Astéria. C’était parfois exaspérant, quand certains avaient la puissance qui leur montait à la tête. Réelle ou imaginaire. « Nous ne sommes pas plus puissants qu’eux, juste que…  » Il hésite, la regarde avant de continuer. « Je crois que nous sommes plus sensibles… À lui en tout cas. Enfin, je n’en sais rien à vrai dire. » « Oh si, Luca, plus puissants. » elle tourne la tête un bref instant, un rire qui s’échappe de ses lèvres avant qu’elle ne secoue doucement la tête en reposant ses opales sur son frère divin. « Je sais pas comment l’expliquer. Je le sens. Elle le sait. » Seulement ils n’étaient pas des dieux, ils n’en étaient que la réincarnation. Leur réelle puissance, elle s’est perdue y’a bien longtemps, mais pour ça, au moins, ils étaient plus ou moins tous logés à la même enseigne. « Mais oui, je crois aussi qu’on y est plus sensible… » c’était étrange à décrire. Une force qui attire, doucement, sans réellement l’identifier. A l’image des trous noirs, qui aspirent tout à proximité. Pourtant, celui là, elle sentait qu’elle pouvait faire sa vie, qu’elle pouvait l’ignorer. Mais il y avait sa présence, là, quelque part.

« Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir mais…Ça m’inquiète et je suis rarement inquiet Lyra. » Elle aime pas voir Luca comme ça, Lyra. Ce sourire triste sur les lèvres, ça lui sert le cœur. Pourtant, elle sait qu’il a raison. Rien de bon se prépare. Le calme avant la tempête. Les mois  venir vont devoir se préparer avec minutie, la moindre erreur pouvant être fatale. Et elle sait pas ce que ça donnera, avec leurs querelles internes, les autres mafias… Finn. Un irlandais avec une jordanienne de la Camorra. C’est pas ce qu’il y a de mieux dernièrement. Pourtant, elle préfère reléguer ça dans un coin de sa tête. Chaque chose en son temps. « Promets moi de pas te faire griller le cerveau à force d’y réfléchir et de t’inquiéter. Préserve-toi. » le sourire veut se rassurant, pas sûr qu’elle y parvienne.
Un baiser déposé sur sa tempe, et son sourire se fait plus net. « Reviens par là, j’en veux un deuxième. »  alors qu’il approche, elle le prend dans ses bras. Luca, ce grand frère qu’elle a jamais eu. Au fond, c’est les divins qui le lui ont donné. Ils n’apportent pas que des problèmes.





▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

❝wild beasts wearing human skins❞
she was too quiet or she was too loud. she took things too seriously or not seriously at all. she was too sensitive or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being or loved with every piece of her heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Take a world and redefine it -

Revenir en haut Aller en bas

Take a world and redefine it

 :: terminés
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sur un thème déjas présant World of Warcraft
» Création d'un widget de recrutement world of warcraft
» Forum de la semaine n°14
» Lotr biggest building
» Ash + In Another World, I know that would be my girl

Sauter vers: