CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

entretien d'embauche (Joaquin & Maria)

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past :: saison une
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Maria Magdalena Asturies
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Illabye
CREDITS : Aurachouchou (ava)
FACE : camila cabello
DOLLARS : 1495
SACRIFICES : 279
PORTRAIT :
ANNEES : 28 ans
CŒUR : célibataire appartient littéralement a Alejandro Flores
RÉINCARNATION : Djinn
TALENT(S) : réalise des voeux, invisibilité
FACTION : La Calavera
OCCUPATION : fabrique des armes pour la Calavera, spécialiste explosifs
TALON(S) D'ACHILLE : Jan, Clemens, Cala le chat, la lessive délicate,
JUKEBOX : havana - camila cabello
RUNNING GUN BLUES :


entretien d'embauche (Joaquin & Maria) - Lun 8 Oct - 21:38



Entretien d'embauche

 
 Joaquin ϟ Maria Magdalena .


C'est comme passer un entretien pour un job. Ca prend au ventre, ça stresse, et elle répète dans sa tête toutes les possibles phrases qu'elle peut dire pour se valoriser auprès de Joaquin Costilla. Tout juste débarquée à Arcadia, tout juste remise de sa chirurgie sauvage mise en œuvre pour lui sauver la vie, Maria-Magdalena va rencontrer le grand patron de la Calavera. Je m'appelle Maria j'ai 28 ans je viens du Salvador et j'étais poursuivie par une mafia mexicaine non, non ça ne va pas du tout. Elle n'a pas demandé de conseils à Jan, parce que Maria veut toujours impressionner tout le monde avec son assurance. Le pire c'est qu'elle est capable de beaucoup de choses, mais dès que des questions se profilent dans sa tête elle perd tous ses moyens. C'est comme si elle jouait son avenir, si Joaquin ne l'aime pas ou la trouve inutile, il y a moyen qu'elle se retrouve sans rien, non ? Elle s'est habillée de manière sobre et simple, les lunettes sur le nez, elle veut montrer ses talents et a ramené d'ailleurs quelques prototypes d'armes sur lesquels elle bosse histoire d'appuyer ses dires. Juste les croquis, les armes sont restées à la maison, n'a t-on pas idée de se pointer a un rendez-vous avec une mallette contenant des armes de guerre. Elle a failli le faire à vrai dire, elle est retournée fissa dans sa chambre pour changer ses affaires.

Un homme vient la voir, lui dit qu'elle peut aller voir Joaquin qui doit être un homme très occupé. Mesure ta chance Maria, ne te dégonfle pas. Elle se lève, rajuste ses lunettes sur son nez et entre. Il est impressionnant Joaquin, il a typique le physique d'un latino, un bel homme il faut le dire. Mais charismatique, sa présence est celle d'un gros Narcos, et il doit faire tout un tas de choses qui doivent le rendre encore plus flippant. Elle lui serre la main, le salue poliment d'un hochement de tête et attend d'être autorisée à s'asseoir quelque part, d'avoir la parole, de voir s'il a quelque chose à lui dire, des questions. « Je m'appelle Maria Magdalena je viens du Salvador » pas un mot d'anglais dans sa bouche, elle ne sait pas parler cette langue et déjà à son arrivée Jan lui a clairement fait comprendre qu'elle allait devoir apprendre si elle souhaite rester à Arcadia. Puisqu'elle n'a pas le choix, c'est un handicap qui bientôt ne sera plus. «  Je suis un Djinn, celui d'Alejandro, c'est moi qui lui a donné le sac de 20 000$. Il m'a sauvé la vie alors il a le droit à trois voeux. » 20 000 dollars dérobés, dons, comme l'achat de sa présence au sein de la mafia hispanique d'Arcadia, elle espère qu'il s'en souvient, que cela appuie sa candidature « Heu je construisais des armes là où je travaillais, j'ai fait ça pendant dix ans » Maria se pince les lèvres et glisse devant lui son calepin avec tous ses croquis et ses calculs.





▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
All souls night

Bonfires dot the rolling hillsides.Figures dance around and around to drums that pulse out echoes of darkness;moving to the pagan sound.
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joaquin Costilla
- BARBAPAPA -
BLAZE : /
CREDITS : Jan (vava) + Luca (gif + ban) + bat'phanie (signa) + staff (img signa + profil)
FACE : Pedro Pascal
DOLLARS : 426
SACRIFICES : 455
PORTRAIT :
ANNEES : 44 ans.
CŒUR : "En couple", cœur piégé en pleine lumière.
RÉINCARNATION : Buluc Chabtan, dieu du sacrifice, de la mort soudaine et violente ainsi que de la guerre
TALENT(S) : Instinct prédateur + Contrôle des fonctions vitales + Sacrifice ultime
FACTION : Calavera
OCCUPATION : Commandante de la Calavera
GENÈSE : Primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : La Calavera, son ambition et Alejandro Flores
RUNNING GUN BLUES :

CALAVERA
In blood we trust


Buluc Chabtan
Maya god


JOAQUIN COSTILLA
Commandante de la Calavera


JOANDRO
You're beginning to feel less like a friend and more like home


BULUC CHABTAN
Dieu du sacrifice, de la guerre, de la mort violente et soudaine

jtm aussi Ais:
 



JOLIIN
P.S : I hate you

entretien d'embauche (Joaquin & Maria) - Mar 18 Déc - 14:16



Entretien d'embauche

 
 Joaquin ϟ Maria Magdalena .


- Je m'appelle Maria Magdalena, je viens du Salvador.
Il est curieux de noter comment les gens s'introduisent et se définissent rapidement en quelques mots.
Le nom a peu de valeurs à ses yeux, il peut être changé, comme il l'a fait depuis des années.
La terre d'origine par contre, c'est autre chose. Le Mexique lui manque, il l'a encore dans la peau et les quelques voyages qu'il a effectués là-bas depuis son départ pour Arcadia n'ont pas arrangé les choses. La terre d'origine, c'est aussi une identité, une culture, des rivalités parfois avec d'autres personnes issues de différents endroits. La terre d'origine, Joaquin ne pense pas qu'on puisse totalement couper les ponts avec elle. Maria non plus sans doute.
Jan l'a décrite, l'a appelé, lui en a un peu parlé. On lui a dit qu'une femme en overdose avait voulu lui parler et avoir dû être ouverte pour être sauvée. Jan a mis en jeu sa vie pour une femme qu'il ne connaissait pas. Elle a tout intérêt à être intéressante.
- Je suis un Djinn, celui d'Alejandro, c'est moi qui lui ai donné le sac de 20 000$. Il m'a sauvé la vie alors il a le droit à trois vœux.
Est-ce que les Djinn doivent être sur le point de crever pour être asservis ? Il a envie de poser la question, se dit que ce doit être pénible à vivre. Puis l'esprit saute sur les vingt mille dollars. C'est une somme conséquente qui a des allures un peu trop belles. Comme pour fermer les yeux aux horreurs que les billets peuvent dissimuler.
- Heu je construisais des armes là où je travaillais, j'ai fait ça pendant dix ans.
C'est là qu'il se dit que peut-être, il peut l'apprécier.
Elle est efficace et directe, va droit au but et ne perd pas de temps. C'est tout ce qu'il aime, qu'on évite les grands discours qui ne font que perdre l'interlocuteur.
Elle s'intéresse aux armes et Joaquin, il les aime. Parce que la vente de celles illicites peut rapporter gros ensuite, parce que de nouvelles peuvent surprendre ceux qu'elles attaquent, enfin.
Il ne bouge pas et la regarde quelques secondes avant de baisser les yeux pour fixer son dossier, les yeux dans le vide, sans en lire une ligne et en train de se demander ce qu'il peut lui demander. Il a beaucoup de questions, mais les réponses qu'il veut non limitées.
- D'où vient l'argent ?
Quand on a une somme pareille, en soi, on ne vit pas longtemps avec, mais elle fait un joli appât. La réinvestir peut être intéressant. Comme dans la Calavera. Les romains disaient que l'argent n'a pas d'odeur. En attendant, celui-ci avait un propriétaire et Joaquin veut savoir à qui cette femme a pris l'argent. Ou s'il est à elle. Il veut savoir quelles personnes il peut se mettre à dos en l'acceptant. Arcadia est peut-être très loin du Salvador, mais rien ne dit qu'elle vient directement de là. Et la communauté hispanique est assez étendue pour être retrouvé partout.
- Tu ne peux pas trahir ton maître ? Si tu le fais, tu te mettras à dos la Calavera. Et si tu as fui une mafia, rien ne me dit que tu ne feras pas la même chose ici.
En fait, cet argent, il ne l'aime pas. Il préfère quand on vient se présenter à lui sans rien à perdre, sans donner l'impression de vouloir détourner l'attention. Parce qu'on est plus prompt à tout faire pour sa nouvelle famille quand on n'a pas de solution de repli.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Am I the greatest
bastard that you know?
I ain't aim for no crown, but when you mention them, no, don't leave me out. No, I ain't too flawless and no, I ain't the best. And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect. I am the man.


La plus belle moustache:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maria Magdalena Asturies
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Illabye
CREDITS : Aurachouchou (ava)
FACE : camila cabello
DOLLARS : 1495
SACRIFICES : 279
PORTRAIT :
ANNEES : 28 ans
CŒUR : célibataire appartient littéralement a Alejandro Flores
RÉINCARNATION : Djinn
TALENT(S) : réalise des voeux, invisibilité
FACTION : La Calavera
OCCUPATION : fabrique des armes pour la Calavera, spécialiste explosifs
TALON(S) D'ACHILLE : Jan, Clemens, Cala le chat, la lessive délicate,
JUKEBOX : havana - camila cabello
RUNNING GUN BLUES :


entretien d'embauche (Joaquin & Maria) - Jeu 20 Déc - 14:59



Entretien d'embauche

 
 Joaquin ϟ Maria Magdalena .


Ses doutes sont normaux, elle a l'habitude de ce genre de question, Maria, elle évolue au sein des mafia depuis bien longtemps. La méfiance est de mise, c'est un monde d'hypocrite, cruel et si elle ne peut pas prouver par a+b qu'elle ne trahira pas c'est sûr a 80% qu'il y aura quelqu'un pour pointer un canon dans son dos constamment jusqu'à ce qu'elle aura fait ses preuves. Même sans cela, ce sera peut être le cas, on aime jamais bien les nouveaux arrivants d'autres mafias, ne sait on jamais ce qu'ils cachent. Jurer ne suffira pas, alors Maria choisi de faire marcher son réseau mafieux pour lui démontrer qu'elle n'est pas dangereuse. «  Est ce que vous connaissez Ronaldo Asturies ? C'est un Narcos du Salvador, ami des Flores au Mexique. Il m'a adoptée et il a été tué par un ennemi. Je me suis échappée ils m'ont attrapée et j'ai été le Djinn du commandante. Quand il a fait ses trois vœux je suis devenue une mule. C'est son argent que je devais ramener au commandante après la livraison. J'ai tué le client et je suis partie avec, j'ai pris une voiture en direction d'Aradia avec une liste de prénoms alliés qui pourraient m'aider à me cacher.» de toute façon elle est le Djinn de Jan, elle peut difficilement obéir à quelqu'un d'autre, être une espionne ou chercher à le tuer. Elle ignore ce que le capitano a dit sur elle au Commandante Costilla, peut être qu'elle parle beaucoup et qu'il lui manque une case.

C'est une description tout à fait proche de la réalité !!!

Elle converse toujours dans un espagnol au dialecte de chez elle, plus campagnard. S'il veut des preuves elle en a. Maria sort de son sac un papier taché de sang séché, celui de son père. Elle étale devant elle la procédure d'adoption qui a été signé, certifie qu'elle est la gamine d'Asturies. Ce papier elle l'a gardé précieusement, c'était son sauve conduit au Mexique pour qu'elle soit bien traitée par les alliés qui n'avaient jamais vu sa tronche. Le reste il n'a qu'à demander aux Flores ce qu'ils pensaient du défunt narcos.  Y'a eu des tensions certes, y'en a toujours dans ce monde là et elle a l'impression qu'a Arcadia c'est pareil. Globalement il y avait une bonne entente à cause de leurs ennemis communs. Ça devrait suffire non ? Maria lève es yeux vers Joaquin, lui adresse un sourire, un peu forcé parce qu'il l’impressionne quand même beaucoup. Mais si elle est gentille, il sera gentil hein ? «  Je ne peux pas trahir Alejandro, parce que c'est mon maître et parce que j'ai une dette envers lui. Je n'ai fui que des ennemis, je ne fuis pas des alliés ou des amis. »

Que quelqu'un note cette phrase, elle se choque tant elle fait preuve d'intelligence. Elle aurait bien eu envie de faire un tour pour faire apparaître une pancarte "Applause". Ça restera de l'ordre de l'imaginaire, c'est quand même un rendez-vous sérieux. « Si vous voulez que j'avale de la drogue pour la livrer je risque de mourir sur le coup. Donnez moi du travail, je suis bonne pour fabriquer les armes.» Inutile de jurer blabla je serai sage c'est promis parce que 95% du temps ils n'y croient pas - experte en stats.  Sa place se fera à force de travail et d'efficacité au sein de la Calavera. Pour le moment c'est tout ce qu'elle ose demander, mais elle aimerait bien qu'on puisse aussi lui assurer protection. « Je fais apparaître n'importe quoi et je me rends invisible aussi. » Démonstration ? Non Maria. Hop! Il le reste qu'un doigt qui se balade. C'est un don relativement capricieux chez les Djinn, mais elle l'a tellement utilisé pour se cacher qu'elle sait rendre invisible les plus grosses parties de son corps. C'est a dire que quand elle n'arrive pas à se rendre totalement invisible c'est un œil, un doigt, son nez ou un orteil qui y reste.







▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
All souls night

Bonfires dot the rolling hillsides.Figures dance around and around to drums that pulse out echoes of darkness;moving to the pagan sound.
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joaquin Costilla
- BARBAPAPA -
BLAZE : /
CREDITS : Jan (vava) + Luca (gif + ban) + bat'phanie (signa) + staff (img signa + profil)
FACE : Pedro Pascal
DOLLARS : 426
SACRIFICES : 455
PORTRAIT :
ANNEES : 44 ans.
CŒUR : "En couple", cœur piégé en pleine lumière.
RÉINCARNATION : Buluc Chabtan, dieu du sacrifice, de la mort soudaine et violente ainsi que de la guerre
TALENT(S) : Instinct prédateur + Contrôle des fonctions vitales + Sacrifice ultime
FACTION : Calavera
OCCUPATION : Commandante de la Calavera
GENÈSE : Primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : La Calavera, son ambition et Alejandro Flores
RUNNING GUN BLUES :

CALAVERA
In blood we trust


Buluc Chabtan
Maya god


JOAQUIN COSTILLA
Commandante de la Calavera


JOANDRO
You're beginning to feel less like a friend and more like home


BULUC CHABTAN
Dieu du sacrifice, de la guerre, de la mort violente et soudaine

jtm aussi Ais:
 



JOLIIN
P.S : I hate you

entretien d'embauche (Joaquin & Maria) - Sam 22 Déc - 14:34



Entretien d'embauche

 
 Joaquin ϟ Maria Magdalena .


Elle se présente comme la fille d’un allié des Flores. Il fronce les sourcils. Il n’aime pas les Flores. Trop arrogants, trop sûrs d’eux, trop ambitieux. Trop fourbes, trop lâches, trop suspects, trop amers. Etre une alliée des Flores pour Joaquin, ce n’est pas le passeport de la liberté à la Calavera.
Le papier qu’elle étale sous ses yeux est taché de sang. Il ne met pas longtemps à survoler les lignes principales. Elle pourrait dire vrai. Mais ça ne change pas grand-chose.
- Je ne peux pas trahir Alejandro, parce que c'est mon maître et parce que j'ai une dette envers lui. Je n'ai fui que des ennemis, je ne fuis pas des alliés ou des amis.
Il plisse les yeux. Quelle belle phrase. Mais c’est un monde de mafias, les amis et ennemis, ils changent souvent. Rien n’est certain, on peut aider quelqu’un jour et chercher à le tuer le lendemain. Alors il se renseignera sur les djinn avant de donner une quelconque réponse. Si elle dit vrai, alors elle fera une alliée précieuse. Sinon … Et bien il faudra utiliser ses liens restés au Mexique pour en savoir plus sur la jeune femme. Plusieurs versions en valent mieux qu’une.
- Si vous voulez que j'avale de la drogue pour la livrer je risque de mourir sur le coup. Donnez moi du travail, je suis bonne pour fabriquer les armes.
- Nous n’utilisons pas de mule. La drogue n’est pas la spécialité de la Calavera.
Les armes par contre oui.
Il s’apprête à lui demander des preuves de ses compétences.
- Je fais apparaître n'importe quoi et je me rends invisible aussi.
Et elle disparaît, ne laisse d’un doigt flottant dans l’air. Il doit se retenir de ne pas provoquer une crise d’asthme chez la femme sous le coup de la surprise. Il reste sidéré quelques secondes. Il a beau savoir que des êtres d’exception sont capables de choses extraordinaires, ça le surprend encore parfois.
Dommage qu’elle ne soit pas sicaria, ça aurait été utile.
- Je vois …
Peut-être que ce n’est pas la phrase la plus adaptée.
- Vous pouvez réapparaître ?
Il attend que Maria soit à nouveau visible pour la regarder. Il aurait presque pu être amusé par sa candeur apparente et son accent atypique dans d’autres circonstances, si elle n’avait pas fait prendre des risques inconsidérés à Jan.
- Quels genres d’armes fabriquez-vous ?
Il lève la main en lui demandant d’attendre deux secondes avant de lui répondre avec entrain.
- Ca ne veut pas dire que j’accepte. Vous avez tué un client de votre ancien … maître. Si j’acceptais, je devrais d’abord m’assurer que la Calavera ne payerait pas pour vos actes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maria Magdalena Asturies
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Illabye
CREDITS : Aurachouchou (ava)
FACE : camila cabello
DOLLARS : 1495
SACRIFICES : 279
PORTRAIT :
ANNEES : 28 ans
CŒUR : célibataire appartient littéralement a Alejandro Flores
RÉINCARNATION : Djinn
TALENT(S) : réalise des voeux, invisibilité
FACTION : La Calavera
OCCUPATION : fabrique des armes pour la Calavera, spécialiste explosifs
TALON(S) D'ACHILLE : Jan, Clemens, Cala le chat, la lessive délicate,
JUKEBOX : havana - camila cabello
RUNNING GUN BLUES :


entretien d'embauche (Joaquin & Maria) - Jeu 27 Déc - 18:23



Entretien d'embauche

 
 Joaquin ϟ Maria Magdalena .


C'est tendu, elle le sent, elle n'est pas très à l'aise et comprend bien qu'elle n'a rien à gagner en insistant. Elle ne veut pas la Calavera comme ennemie, Jan la laissera tomber sans la moindre hésitation si le commandante le lui demande. Elle doit être prête à tout mais pour le moment elle désire réellement rester avec eux, parce que Jan et Clemens l'ont sauvée et qu'elle se sent redevable. De plus chez les gringos il y a l'air d'y avoir plein de choses en ville qu'elle n'avait pas au Mexique et au Salvador : promesses d'une vie plus confortable si elle a une bonne position au sein de cette mafia en plein dans le capitalisme. Un petit tour de passe passe pour lui montrer ses talents parce que Maria a toujours été plus dans l'action que dans les discours : elle n'est pas la meilleure oratrice qui soit, bien plus douée de ses mains magiques.

Elle réapparaît sous la demande du commandante, espère avoir été convaincante et que Jan derrière n'ira pas lui faire des remontrances sur sa manière d’amener la chose. Peut être qu'elle est filmée ? Elle ne sait pas être formelle, elle a besoin d'être naturelle et bien qu'intimidée, elle arrive à causer un peu. Avant même qu'elle ne vante ses talents en armurerie, il la coupe et lui fait comprendre que ce n'est pas gagné pour elle et qu'elle ne s'emballe pas. Elle sera sans doute surveillée le temps qu'elle fasse ses preuves ce qui est tout à fait normal. Elle hoche la tête, assume d'avoir tué ce client, parce que c'était elle ou lui. Elle ne dit pas que la Calavera a l'air d'être une mafia plus tranquille, au contraire, mais tant qu'elle n'est pas mule, elle est prête à faire n'importe quoi.  «D'accord. » Elle ne sait pas quoi répondre d'autre, se défendre est inutile devant le fait accompli, peut être qu'elle finira par être livrée à ceux qui la gavaient comme un oie malgré le pouvoir qu'elle donne à Alejandro et la Calavera en plus. Tant pis, elle aura essayé. Tout ce qu'elle veut Maria c'est ne pas passer ses jours à se faire vomir des sacs plastiques.

Maria se redresse dans sa chaise, ça a l'air de l'intéresser qu'elle fabrique des armes, elle peut mettre ça de son côté pour le convaincre qu'elle sera une bonne affaire. « Je répare, j'améliore, je fabrique, toutes sortes d'armes à feu et des bombes aussi » Elle sait tirer aussi mais seulement sur stand, elle n'est cependant pas fermée à de la formation, ou qu'on essaye de la mettre un peu plus sur le terrain, tant qu'elle est utile et tant qu'elle peut avoir un lit et de la nourriture.« J'ai fait ça plusieurs années, vous me donnez une liste et je fais, je bosserai même la nuit.»







▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
All souls night

Bonfires dot the rolling hillsides.Figures dance around and around to drums that pulse out echoes of darkness;moving to the pagan sound.
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joaquin Costilla
- BARBAPAPA -
BLAZE : /
CREDITS : Jan (vava) + Luca (gif + ban) + bat'phanie (signa) + staff (img signa + profil)
FACE : Pedro Pascal
DOLLARS : 426
SACRIFICES : 455
PORTRAIT :
ANNEES : 44 ans.
CŒUR : "En couple", cœur piégé en pleine lumière.
RÉINCARNATION : Buluc Chabtan, dieu du sacrifice, de la mort soudaine et violente ainsi que de la guerre
TALENT(S) : Instinct prédateur + Contrôle des fonctions vitales + Sacrifice ultime
FACTION : Calavera
OCCUPATION : Commandante de la Calavera
GENÈSE : Primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : La Calavera, son ambition et Alejandro Flores
RUNNING GUN BLUES :

CALAVERA
In blood we trust


Buluc Chabtan
Maya god


JOAQUIN COSTILLA
Commandante de la Calavera


JOANDRO
You're beginning to feel less like a friend and more like home


BULUC CHABTAN
Dieu du sacrifice, de la guerre, de la mort violente et soudaine

jtm aussi Ais:
 



JOLIIN
P.S : I hate you

entretien d'embauche (Joaquin & Maria) - Jeu 10 Jan - 22:44



Entretien d'embauche

 
 Joaquin ϟ Maria Magdalena .


- Je répare, j'améliore, je fabrique, toutes sortes d'armes à feu et des bombes aussi.
Les doigts commencent à danser sur la tranche du bureau alors que l’impatience le gagne. Elle a l’air d’être douée pour la conversation, il n’a aucun mal à l’imaginer en train de bavarder avec Jan inlassablement. Du moment que ce n’est pas ici …
- J'ai fait ça plusieurs années, vous me donnez une liste et je fais, je bosserai même la nuit.
Elle ne précise pas ce qu’elle fait et ça n’arrange pas les choses. Elle a donc beaucoup d’argent, beaucoup d’ennemis, beaucoup de facilité pour tourner autour du pot. Encore plus pour montrer un enthousiasme débordant et une envie de rejoindre la mafia à tout prix. A n’importe quel prix, y compris celui d’ennuyer le commandante qui commence à voir dans cette propension à tout accepter, à même proposer ce que personne n’espère, un problème.
Des endroits pour refaire sa vie, aux États-Unis, il y en a des centaines, des milliers. Elle est venue jusqu’au bout du pays pour rencontrer le fils Flores, elle a risqué sa vie, elle veut la protection de la mafia mexicaine contre une autre. Elle a besoin d’alliés puissants et ça lui déplait à Joaquin. Il préfère les gens sans histoire qui ne vont lui attirera aucun soucis. Elle a assez peur des gens qu’elle fuit pour accepter n’importe quoi ici. On sait ce qu’on quitte, on ne sait pas ce qu’on trouve, elle a pris de grands risques pour aucune certitude. Mais Joaquin, il ne sait pas ce qui lui ait proposé et la Calavera ne se retrouvera pas embarquée dans des histoires de vengeance pour lesquelles elle n’est pour rien.
Des djinns, il n’en a jamais vu, ni eu. Des armuriers, il en a et si elle n’est pas plus précise, il se contentera de lui prendre son argent sans plus de remords. Il balaiera de la main les regards désapprobateurs de Pena et dormira la conscience tranquille ce soir.
- Il va falloir être plus précise. J’ai déjà des armuriers.
Il a l’impression de faire passer un entretien d’embauche. Donnez moi trois qualités vous caractérisant. Les patrons font-ils vraiment ça ? Il est en tout cas certain que les qualificatifs attendus de sa part ne serait sans doute pas les mêmes qu’un employeur lambda.
- Pas la peine de me promettre des merveilles, la vérité suffira. Quel type d’arme ? Qu’est-ce que celles que vous fabriquez ont de particulier ? Des bombes, quel impact, quelle manière ?
Qu’elle développe, qu’elle se vende. Ses vingt mille dollars, Joaquin les prendra qu’il l’accepte ou non dans la Calavera. Alors c’est elle maintenant qu’elle doit essayer de refourguer aux latinos.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Am I the greatest
bastard that you know?
I ain't aim for no crown, but when you mention them, no, don't leave me out. No, I ain't too flawless and no, I ain't the best. And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect. I am the man.


La plus belle moustache:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entretien d'embauche (Joaquin & Maria) -

Revenir en haut Aller en bas

entretien d'embauche (Joaquin & Maria)

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past :: saison une
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour au travail....
» [Laguna II ph 1-2.2dci150 BVA Privilége]schounf
» "Online test" embauche studio à l'étranger VFX JUNIOR
» Maria la fille louve

Sauter vers: