CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora

 :: - NEON CATHEDRAL - :: slave to memory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cora Fincher
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : vb
CREDITS : aura merveille
FACE : lana del rey
DOLLARS : 67
SACRIFICES : 6
PORTRAIT :
ANNEES : 31
RÉINCARNATION : baku
TALENT(S) : onirisme - toucher fatigant - téléportation
FACTION : sans
OCCUPATION : dealeuse de sommeil, artiste au Piada Bar
GENÈSE : créature dans les gênes, éveillée à seize ans
TALON(S) D'ACHILLE : secrets amassés dans les songes
RUNNING GUN BLUES :


i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Sam 24 Nov - 15:10

Cora Fincher

I'm the board, the lightning, the thunder, kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been
ft. lana del rey by hoodwink
The story of gods and men
Identité ( Cora ). C’est doux et féminin. Koré. Ca peut chanter parfois. Et détonner comme elle. Diminutif de ( Coraleen ), ce prénom qu’elle a en horreur. C’est fou comme elle le hait, comme elle le barre, comme elle l’enterre. Et comme elle peut l’aimer, juste amputé de ses quatre dernières lettres. Cora, c’est suffisant et c’est parfait.
( Byrne ), le patronyme abandonné, au profit de celui d’un réalisateur, ( Fincher ). Byrne, la famille oubliée.
Age ( trente et un ans ). La nuit du vingt quatre octobre mille neuf cent quatre vingt sept a figé ses racines sur le sol ( texan ).
Nationalité & Origines ( Américaine ) aux troubles origines, certainement ( irlandaises ), ( polynésiennes ) supposées du côté maternel. Elle a beaucoup voyagé, Cora. Parcouru son pays de naissance et puis le Canada. Chez elle, c’est un peu partout, et nulle part à la fois.
Statut civil ( célibataire ), presque mariée dans sa jeunesse. Des histoires à la pelle, une qui n’en finit pas. Elle n’est pas faite pour ça, Cora ; la vie de famille.
Orientation sexuelle Qu’importe la bouteille, pourvu qu’on ait l’ivresse. Mais avant tout des hommes dans le battant amer ; c’est qu’elle sait mieux charmer monsieur et se faire détester des dames. Sans étiquette, elle aime à la folie, Cora. Elle aime avec passion. Ou elle n’aime pas vraiment, pourvu qu’on soit fou d’elle. Le coeur avant le sexe, toujours les sentiments, qu’ils soient violence ou douceur ; et partagés ou non.
Occupation indépendante, ( dealeuse de sommeil ). Profession douteuse qui la fait souvent passer pour une vendeuse de charmes. Elle s’en moque de toute façon. Et continue de glisser sa carte entre les mains des clients, qui se la repassent entre eux, étendant son réseau, inlassablement. Elle se rend chez les gens, toujours un flingue à portée, on n’est jamais trop prudent. A n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, la dévoreuse de rêves et de cauchemars, offre le plus réparateur des repos en échange de quelques billets verts.
( Artiste ratée ), elle écrit encore à ses heures. Sur les ondes, quelques tubes volés, sans son timbre envoûtant pour les rendre parfaits. Elle coupe toujours le son pour ne pas les entendre. Et depuis quelques temps, se produit de nouveau sur scène, quelques soirs dans le mois, piano-voix mystérieux sous les néons du ( Piada Bar ).
Traits de caractère ( passionnée - douce - caractérielle - séductrice - mélancolique - susceptible - rancunière - nostalgique )
Groupe ( lungs ). Live fast, die young. La devise à l’image de ses idoles ; ça fait quatre ans qu’elle aurait dû mourir, pourtant. Un peu trop maligne et un peu trop hargneuse pour partir si vite, Cora. Le plaisir et l’insouciance, mais beaucoup de chance et le talent de rester en vie.
Faction ( neutre ), un pied dans la Calavera, pourtant. Car il se peut qu’elle fredonne des berceuses à un certain Capitano afin de l’endormir. Et l’autre sur le sol de la Nuova Camorra, diva se pavanant au milieu des costards. Quelques contacts au milieu des Enfants Terribles ; mais elle n’est vendue à personne, Cora. Libre, tant que ses talents ne font pas d’elle une cible. Voyager dans les rêves révèle bien des secrets qui pourraient bientôt lui porter préjudice...
Theme song Lana del rey - 13 beaches
The Belly of the Beast
Espèce ( Baku ), créature dévoreuse de rêves et de cauchemars. Mystère du folklore japonais, spécialiste des songes et du sommeil (qu’elle a léger, souvent absent en contrepartie).
Entente Elle est née comme ça, Cora. Une chance infime de répéter le schème et d’être baku à son tour. Éveillée à seize ans, d’abord l’intrigue et l’incompréhension, puis la satisfaction d’être quelqu’un  à part, sans le moindre doute. Partie très tôt à la recherche de ses semblables, elle a fini par se faire à l’idée d’être seule, ou presque. Consciente de la chimère qui l’anime, elle ne fait plus qu’un avec elle, et ce depuis longtemps. Fière de sa maîtrise, elle a fait de la créature une force, peut-être bientôt sa faiblesse, mais surtout son gagne-pain, ici, à Arcadia, et partout où elle passe.
Pouvoirs ( onirisme ) ; la torpeur contrôlée. Elle s’évade avec vous. Voyage dans vos songes pour les rendre plus doux. Ou au contraire plus terribles. Se joue de vos rêves et cauchemars et les travaille comme s’ils n’étaient qu’argile entre ses doigts, parfaitement malléables. Les absorbe pour combler le manque qui grandit en elle et vous plonger dans le plus parfait des sommeils. Sans mentir, c’est presque devenu une drogue, pour elle.
Capable de créer des scènes ou de les modifier, elle extirpe aussi bien des informations capitales de votre inconscient jacassier. A elle de démêler le faux du vrai, mais de par l’expérience, il se trouve qu’elle se trompe rarement.
( toucher fatigant ) ; narcose au bout des doigts, au bout des lèvres et sur tout l’épiderme, il suffit d’un contact pour vous donner envie de vous coucher par terre et céder au sommeil. Ce n’est pas qu’elle endort, Cora, c’est qu’elle épuise au point de rendre toute dépense d’énergie parfaitement insupportable. Forçant à l’apaisement, au calme, facilitant l’endormissement, le provoquant seulement quand la cible est déjà harassée.  
( téléportation ) ; le plus instable des dons. Le seul qu’elle ne sache maîtriser à la perfection. Et celui bien utile, qu’elle redoute encore parfois d’avoir à employer. Destiné à son seul usage, Cora est incapable d’emporter quelqu’un dans ses déplacements fugaces. Elle doit connaître un lieu, ou le visualiser pour l’atteindre sans encombre.    
Aliénation votre créature a-t-elle rejoint ses Dieux ? Leur obéit-elle ? Ni dieu, ni maître pour Cora. Du moins pour le moment. L'insaisissable papillonne entre les draps de ceux qui ne connaissent rien aux histoires de divins et de mafias ; quelques intrus se glissent parfois dans cette généralité mais pour l’heure, personne encore n’a tenté de prendre le contrôle de l’intrigante créature.
Rumeurs paraît qu’elle a une soeur, Cora ; qu’elle vend ses fesses au plus offrant ; paraît qu’elle a déjà tué un homme, mais que c’était un accident ; qu’elle maquille les meurtres comme personne, et qu’elle se tape un mec de la Calavera ; paraît qu’elle est camée, Cora ; et qu’elle tient bien l’alcool, mais putain c’qu’elle en boit ! plus que du chocolat aux épices et au sirop d’érable ; elle est franchement bizarre, un peu à l’ouest et puis, jcrois qu’elle vit dans un autre monde ; une autre époque, peut-être. Et si tu regardes bien, elle a une tâche en forme de nuage sur l’iris droit. Aussi, elle fume comme un pompier. Tu choppes un cancer à coup sûr en traînant avec elle. J'sais pas comment elle fait. Elle a une gueule un peu étrange, moi on m’a dit qu’elle s’était fait refaire la tronche après un accrochage au Canada. Paraît qu’elle dort jamais, et qu’elle a été célèbre, il y a quelques années de ça. Puis qu’elle sait se mettre les bonnes personnes dans la poche, Cora. Manipulatrice et suspecte, j’pense pas qu’elle soit fiable comme nana. Plutôt tout le contraire ; j’ai même entendu dire qu’elle volait ses clients, parfois. Par contre, la vie d’ma mère elle chante comme personne. Elle a une sacré voix ; chaude, un peu comme les actrices porno. Tu vois ?
Panem et Circenses
Pseudo vb
ge (ou plat préféré) 27 tout (manger c’est vivre et la seule raison de)  staranoid
Comment j'ai connu le forum j’ai assisté à sa conception 56 (c’était pas sale)
Questions, suggestions on mange quand ?


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cora Fincher
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : vb
CREDITS : aura merveille
FACE : lana del rey
DOLLARS : 67
SACRIFICES : 6
PORTRAIT :
ANNEES : 31
RÉINCARNATION : baku
TALENT(S) : onirisme - toucher fatigant - téléportation
FACTION : sans
OCCUPATION : dealeuse de sommeil, artiste au Piada Bar
GENÈSE : créature dans les gênes, éveillée à seize ans
TALON(S) D'ACHILLE : secrets amassés dans les songes
RUNNING GUN BLUES :


i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Sam 24 Nov - 15:11

Histoire

My fingers claw your skin, try to tear my way in. You are the moon that breaks the night for which I have to howl

Quatre ans à peine. Des petits doigts qui parcourent le clavier. L’oreille tendue vers la porte entrouverte ; qui ne comprend rien à ce que disent les adultes.
Ça fume dans la cuisine, et ça prépare le dîner.
« J’ai pas entendu la voiture. Vous venez juste d’arriver ? ». Le bruit d’une chaise qu’on tire sur un sol carrelé. Capsule de bière qui fuse. Retombe sur le bois de la table dans une sonate interminable. « Ouais. On m’a appelé au boulot pour aller la chercher ».
Elle, la gamine qui écoute dans la pièce d’à côté, sans oser presser les touches du Steinway. C’est fou comme elle rêve d’en jouer aussi bien que son père. C’est fou comme elle n’ose pas lui demander d’apprendre à ses côtés.
« Dahlia est encore première de sa classe ». Fierté de l’épouse que sa fille adorée. Byrne hausse les épaules, avale goulument sa première gorgée. « C’est bien ». Il fait si chaud dehors, près du Nouveau Mexique, à cette époque de l’année.
Mrs Byrne attrape un torchon pour finir d’essuyer la vaisselle partiellement égouttée. « Elle va rester longtemps ? » Et on sent dans sa voix, plus que dans l’énergie de ses mouvements, qu’elle ne l’aime pas beaucoup. L’enfant. Qui n’est pas de sa chair, mais qu’elle accepte tout de même sous son toit.
« J’en sais rien, Sarah », soupire le patriarche en tirant sur la sèche. Ca l’emmerde qu’elle le prenne comme ça. Mais il supporte, tout comme elle tolère la gamine qu’il a eue avec une autre.
« Il s’est passé quoi cette fois ? » L’épousée relève les yeux, deux assiettes s’entrechoquent. Le mégot rejoint la cendre de la cigarette.
« On a encore trouvé sa mère en bas des escaliers ».
La voix se meurt dans un rond de fumée.  



Le fourgon fuse sur des airs de Joplin. Le paysage défile devant les orbes émerveillées. Un désert infini qui sonne le glas d’une existence passée. « Tu décroches pas ? » ; il lui demande quand elle s’empare enfin du combiné.
« Cora ? » Elle reconnaît la voix, sourde et embrumée. « C’est ma sœur ; éteins ça », siffle-t-elle à l’attention du conducteur. Elle met le haut-parleur et dépose l’appareil sur ses genoux. « T’es où ? » Relevant les yeux sur le tableau de bord, l’adolescente retire ses lunettes de soleil. Et fixe l’horizon à la recherche du premier panneau indicateur.

Albuquerque, 123 miles. « On a déjà quitté l’Etat ». Silence à l’autre bout du fil. « Tu peux pas faire ça ». La créature soupire, roule une cibiche entre ses doigts. Des mois qu’elle prépare son départ. Elle ne reviendra pas.
« Qu’est-ce que tu vas faire ? » Quelque chose elle l’espère de son héritage. C’est vrai qu’elle est spéciale, Cora. En témoignent dans son oeil le nuage et ses voyages dans l’inconscient des autres à l’heure où la nuit tombe. « Chanter ? Servir dans les bars. Bosser dans les stations services. On s’en moque tant que c’est loin du Texas ». Surtout pas finir comme sa mère. Gonflée de comprimés pour effacer les insomnies. Du reste sans succès.

« C’est de la folie ». Silence qui s’éternise. Sèche qui s’engouffre au creux des lèvres. « T’es partie avec lui ? ». Un musicien. Lui aujourd’hui, quelqu’un d’autre demain. « Je changerai pas d’avis ». Et puis s’apprête à écourter l’appel ; les lippes recrachant les volutes, le pouce effleurant le clavier.
« Écoute, je rappellerai plus tard. Quand on se sera posés ».
La voix se meurt dans un rond de fumée.




Les deux protagonistes contemplent le corps qui s'enlise dans le bayou. Lui, la tête entre les mains, elle stoïque, la sèche vissée aux lèvres. Point rougeoyant dans les ténèbres. « Faut pas rester là ». Au loin, on entend le claquement des mâchoires. Autre cadavre qu’on aurait jeté là ? Repas de fête pour les alligators. « Il… il est MORT, Cora ! » Panique et culpabilité qu’on décèle dans sa voix. C’est tout son monde qui s’écroule pour un crime qui ne lui servira pas. « Comment tu peux être aussi… indifférente ?! », lui crache-t-il au visage. S’approche avec le désir impérieux de la secouer un peu. Elle ne le regarde pas dans les yeux. Il n’ose pas la toucher. Peut-être craint-il de lui ravir aussi son existence par accident ?

Il m’a volée. Il m’a volé ma vie. Elle repense aux années écoulées. A tout ce qu’il lui a pris. A la rage qui l’anime plutôt qu’à la tristesse. Il ne méritait pas de mourir. Ou peut-être que si. « On a pas le choix si on veut survivre ». Ce soir, elle est plus lucide que lui. La-Nouvelle-Orléans, c'était la ville de tous les possibles. Avant de devenir celle du drame.

Ses doigts délaissent la barre de nicotine pour emprisonner le visage désemparé de l’avocat. D’ordinaire, ce n’est pas lui qui perd son sang-froid. « J, on a besoin de toi ». Confiance inébranlable, elle sait qu’il est meurtri. Certainement pour toujours. Mais puisqu’il est comme elle, il n’abandonnera pas. « C’était un accident. Et nous, on va continuer à vivre ». Elle retrouve sa fidèle, avale une bouffée de tabac. Sa main libre se perd dans les boucles châtains. Rassurante à moitié. « Tu vas faire le nécessaire pour ça ». Ensuite, tu ne me reverras plus jamais.
Derrière le duo meurtrier, la carcasse disparaît au cœur des eaux profondes. « Viens. Faut pas rester là ».
La voix se meurt dans un rond de fumée.




Talons qui claquent sur les pavés glacés. Mégot brûlant au bout des doigts. Néons du Piada Bar dans son dos détrempé. Pas de Diva jusqu’au petit matin après cette folle journée. « Vous partez déjà ? ». Elle se retourne, Cora, reconnaissant le timbre de voix éraillé. Un coup de vent dessèche la cigarette. « Ca vous a plu j’espère ». Il fouille la poche intérieure de sa veste, en extirpe un briquet. Et fait danser la flamme devant ses yeux baissés. « Comme toujours. C’était parfait ». Des clients réguliers, quelques admirateurs ; Arcadia ne fait pas exception. Elle esquisse un sourire satisfait. « J’ai donné votre carte à des amis ». Des badauds filent entre les deux, happant des bribes de leur conversation. « Mais je l’ai fait pour vous. Je n’aime pas partager ». Cora frissonne un peu. Bien trop habituée aux brûlures du soleil dans les états du Sud.
La tête penchée en arrière, la créature minaude en aspirant la nicotine. « Vous allez attraper la mort ». Recouvrant ses épaules de son propre manteau, il effleure ses cheveux mordorés. Certain qu’il tromperait bien sa femme. Certain qu’il n’est pas le benêt qu’il prétend. Il est de ceux qui trempent dans des affaires qui en dépasseraient plus d’un. Elle l’a vu dans ses songes. « Ce soir, à mon hôtel ? » Comme les orbes avelines capturent celles de l’artiste, le cellulaire se met à vibrer contre sa cuisse. Elle ignore l’importun, et saisit l’appareil.


C’est dangereux ce que tu fais. JB.


« Des ennuis ? » Il doit lire la stupeur sur son minois défait. S’efforce de deviner la teneur du message en contemplant sa bouche entrouverte et ses pouces immobiles sur le clavier.
JB. Des initiales qu’elle pensait ne jamais relire. Enfouies dans un coin de sa tête. Enterrées comme les horreurs passées. « Non » ; elle se dégage de l’étreinte qui s’amorce. Et lui rend son manteau. « Je vois déjà quelqu’un ce soir. Rappelez-moi plus tard ». Et de presser le pas loin des néons du bar, la cigarette aux lèvres, les doigts tapotant nerveusement l’écran déverrouillé.

Dans l’alcôve d’une ruelle, elle plaque le combiné à son oreille. Ça sonne à l’autre bout du fil. La tonalité cesse, lui donne l’impression qu’on décroche. « Justin ? » ; elle murmure dans un souffle, son cœur bat la chamade. Bientôt 10 ans qu’ils ne se sont pas vus ?
Elle hésite puis réitère, les lippes s’arriment à la fidèle. L’appel s’achève pour correspondant injoignable.

Impossible à saisir.  

La voix se meurt et le mégot rejoint les pavés encrassés.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Anthea al Khayzuran
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : ΛSH COVEN (mia)
CREDITS : @morrigan (av + img signa) @greywaren (crackship) @alejandro (profil) @atlantis&@samy (gif al kz)
FACE : marilhéa peillard.
DOLLARS : 334
SACRIFICES : 223
PORTRAIT :
ANNEES : (vingt trois années), années dorées pendant lesquelles elle n'a fait que se pavaner. princesse d'un autre continent, elle n'a que faire des années qui passent et qui viennent entacher sa beauté sans nom. alors, elle profite de son charme irrésistible pour subvenir à ses fins.
CŒUR : (complicated) anthea est impulsive, passionnée, elle n'a que faire de réfléchir aux nombreux prétendants qui lui font la cour sur les ordres de son paternel, elle ne marche qu'au coup de coeur. femme poussée à suivre ses instincts, elle reste seule pour la simple raison qu'un homme l'obsède. il occupe ses pensées, il s'introduit dans ses rêves. elle ne contrôle rien, anthea.
RÉINCARNATION : (perséphone), déesse de la végétation, déesse de la mort et déesse reine des enfers.
TALENT(S) : (nécrobotanie, geokinésie and nécromantie), seule la nécrobotanie est un don actif, les autres restent endormis, somnolants en attendant le bon moment pour resurgir. (médiumnité) déesse de la mort, perséphone s'est habituée à la présence des nombreux morts occupant les enfers.
FACTION : (factionless), sans faction, anthea est un électron libre. elle est indépendante, elle survie dans ce monde de brute aux côtés de ses soeurs. les al-khayzuran sont sa faction..
OCCUPATION : (joaillière), tailleuse de pierre et vendeuse dans sa propre boutique, l'artiste qui refusait de rester dans son palais vient tout juste d'être diplômée.
GENÈSE : (primus, stade 3), elle vient tout juste de prendre conscience qu'elle est une réincarnation de la reine des enfers. le fait d'avoir des pouvoirs l'intriguait, elle ne comprenait pas d'où cela venait. désormais tout est clair.
TALON(S) D'ACHILLE : (al khayzuran), sa famille est sa plus grande faiblesse, car elle compte plus que tout.
RUNNING GUN BLUES :
(true dramatic love)



(loyalty)


(al khayzuran)

i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Sam 24 Nov - 18:26

ce prénom + lana + cette créature. faint
rebienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


☾ PERSEPHONE, QUEEN OF HELL. ☽
they say war is hell, so peace should be holy. but darling, the only thing ever held sacred was your name in my mouth. they say do not take the lords name in vain, so i muffle the sounds against your neck, and hope the heavens are not listening. but if they could hear me, they would not begrudge me this.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Asbjörn Stenberg
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : ;
CREDITS : Outlines (ava), boneless (Ægir ban'), old money (code).
FACE : Alexander Skarsgård.
DOLLARS : 699
SACRIFICES : 295
PORTRAIT :
ANNEES : Quarante années tannent le cuir.
CŒUR : Union forcée avec la redoutable Zmeya en quatrièmes noces, alliance sordide des puissants. Il n'a aimé que la première de ses épouses, par choix, à la folie. Morts semées dans son sillage.
RÉINCARNATION : Ægir, dieu nordique de la mer et hôte des divins.
TALENT(S) : Contrôle des flots marins (actif), mutilation corporelle (inactif), ivresse divine (inactif), vérité oculaire (actif)
FACTION : La Bratva, de père en fils.
OCCUPATION : Propriétaire de la maison close The Red Lantern et Torpedo.
GENÈSE : Primus (stade III).
TALON(S) D'ACHILLE : Son frère, douloureuse et sempiternelle faiblesse.
JUKEBOX : Billie Marten – Heavy Weather.
RUNNING GUN BLUES :
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Sam 24 Nov - 18:57

Re-bienvenuuue
Faut arrêter de créer des personnages sublimes comme ça dying Je suis totalement fan de tous tes choix et toujours autant en admiration devant ta plume magnifique bave Et Baku daaaamn Je me languis d'en lire davantage melt

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
--- surround me
body and soul. unbound me, spin me in gold. as the story unfolds in your touch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sahara Miles
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : TBF
CREDITS : Morrigan & trumblr
FACE : Toni Mahfud
DOLLARS : 337
SACRIFICES : 115
PORTRAIT :
ANNEES : Vingt-huit années d’épreuves ayant laissé de profondes cicatrices.
CŒUR : Il n’y a que Lui et les rares chimères dont on ne se lasse strictement jamais qui sont autorisées à pénétrer dans la bulle de solitude qu’ils se sont entêtés à construire autour de sa carcasse.
RÉINCARNATION : Le Kraken. Une créature issue des légendes scandinaves médiévales, vivant dans les profondeurs de l’océan.
TALENT(S) : Des capacités d’apnée exceptionnelles qui forcent l’admiration et le respect & un Intellect bouillonnant
FACTION : Ayant choisi la voie de la loyauté, il a rejoint la cause des enfants terribles aux côtés de Niagara, affichant un détachement et un désintérêt pour les évènements sociétaux qui se déroulent autour de lui.
OCCUPATION : Vice Capitaine à bord du White Fangs, tourné vers des flots qui s’étendent à perte de vue. L’équipage se liquéfiant sous la force de son regard azur. Maître d’artillerie, il s’assure du bon fonctionnement des armes et veille à leur approvisionnement.
TALON(S) D'ACHILLE : Niagara. Celui qui fait fondre la glace qui emprisonne son cœur.
JUKEBOX : a Pirate's Life for Me
RUNNING GUN BLUES : I focus on the pain › Niagara G. Sanguini.
Cast out the devil sins › Ariel Soria.

i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Sam 24 Nov - 19:51

Hannn omgwhut ce personnage troooop merveilleux I love you cette femme :huhu: re-bienvenuuue et éclate toi avec elle bave awesome

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Devils and black sheep
We pillage, we plunder, we rifle, and loot, Drink up, me 'earties, yo ho. We kidnap and ravage and don't give a hoot, We extort, we pilfer, we filch, and sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alejandro Flores
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : jojofeels
CREDITS : /
FACE : Diego Luna
DOLLARS : 5949
SACRIFICES : 3311
PORTRAIT :
ANNEES : 40 ans.
CŒUR : Sous des yeux noirs, le coeur palpite à un rythme incontrôlable.
RÉINCARNATION : Ah Puch, Dieu Maya de la Mort
TALENT(S) : Découpe charnelle ✙ Aspiration vitale ✙ Croque-Mitaine
FACTION : Calavera
OCCUPATION : Capitano ✙ Papà d'un chaton nommé Cala ✙ propriétaire d'un club de Vale Tudo
GENÈSE : Primus, stade 5
TALON(S) D'ACHILLE : La Calavera ✙ Joaquin Costilla ✙ Son orgueil, à la limite de la connerie ✙ Les p'tits chats ✙ Carmen Benitez
JUKEBOX : The Sun, frida Sundemo
RUNNING GUN BLUES :


"SO MUCH WAS SAID IN THE UNSAID"


"THE DEEPER YOU DIG, THE DARKEST IT GET"




i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Sam 24 Nov - 22:31

I love you

rebienvenue ma petite berceuse à moi 56

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



Every single day I walk down the street
I hear people say 'baby’s so sweet'
Ever since puberty, everybody stares at me
Boys, girls, I can’t help it baby
So be kind and don’t lose your mind
Just remember that I’m your baby


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : PAPER TOWNS
CREDITS : Av de moi erm, banns gif de rex corvus (Alfie), jojofeels (Lulu) for many things, banns n/b de Samy (Fiona)
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 2830
SACRIFICES : 1422
PORTRAIT : When I was just a baby my mama told me. Son Always be a good boy, don't ever play with guns But I shot a man in Reno just to watch him die When I hear that whistle blowing, I hang my head and cry
ANNEES : 54
CŒUR : Couteau suisse --- veuf divorcé père géniteur pansexuel célibataire libertin
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Crée & contrôle l'électricité. Pvs inactifs : contrôle sur la météo et métamorphose animale comme humaine. Faculté complémentaire : charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC, son ego
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Pay my respects to grace and virtue



Send my condolences to good



Give my regards to soul and romance



They always did the best they could



And so long to devotion



You taught me everything I know



Wave goodbye



Wish me well



You got to let me go



Are we human?


i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Sam 24 Nov - 22:41

Bienvenue :plz: :plz:
J'aime déjà ce que je lis heaart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ùna Ó Luain
ADMIN + en bombe, bébé
BLAZE : étangs noirs.
CREDITS : self.
FACE : eva
DOLLARS : 953
SACRIFICES : 414
PORTRAIT :
ANNEES : trente-trois années embrasant le derme, chairs malléables subissant les premiers sévices de l'âge, déjà si considérablement marquées
CŒUR : c'est plein de disputes un bonheur.
RÉINCARNATION : antigone. la vilaine, vilaine petite antigone aux pieds souillés par la terre, à la tignasse emmêlée et aux robes déchirées. la pauvre antigone que personne n'aura assez aimé, malgré ses cris et ses larmes
OCCUPATION : frondeuse, poseuse de bombe pour l'IRA sous le couvert d'un mandat international ; disparue depuis quelques années déjà, charogne présumée morte. vivote ça et là, survivance malingre, besogne résiduelle.
RUNNING GUN BLUES :

I AIN'T SOBER
oh god, i'm closing my teeth around this liquor, wet limelight, lose my mind. i know you're feeling it too. when you dream with the fever, bet you wish you could touch our rush but what will we do when we're sober ?


SLEEP ON THE FLOOR
we're sleeping through all the days, i'm acting like I don't see every ribbon you used to tie yourself to me. midnight, we’re fading 'till daylight, we’re jaded, we know that it’s over. in the morning, you'll be dancing with all the heartache and the treason, the fantasies of leaving
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Dim 25 Nov - 10:16

lana del rey en baku peach

bienvenue à nouveau et bon courage pour ta fichette lech

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Avec mes ongles cassés et pleins de terre
et les bleus que tes gardes m'ont faits aux bras,
avec ma peur qui me tord le ventre, moi je suis reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Levi Israhel
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : boneless
CREDITS : morrigan (ava) ; astra (signa); tumblr (icons)
FACE : Tom Hardy
DOLLARS : 713
SACRIFICES : 173
PORTRAIT :
ANNEES : (quarante-trois ans) opprobres répétés et savourés, bien loin l’âge de raison, le rustre à jamais enchainé à ces passions qu’il dévore et auxquelles il se soumet sans vergogne.
CŒUR : (marié) crevure crachant sur l’or ceinturant l’annulaire. Maigrelette dont il use et abuse, soumettant la bouche geignarde à ses bassesses infâmes.
RÉINCARNATION : (Moros) personnification d’un des visages de la mort, la violente, le fatum implacable, châtiment dernier et démence
TALENT(S) : Furie (active), injection létale (inactive), fatalité (inactive); Médiumnité (active)
FACTION : (Nuova camorra) sous-boss loyal au don, main armée du clan, parfois, lorsque se salir les mains devient nécessité
OCCUPATION : (débourreur) dresse et élève les canassons voués à devenir des champions
GENÈSE : (primus) conscient et inconscient. Eveil au stade 3
TALON(S) D'ACHILLE : (alcool) plus il est fort, mieux c'est, à s'en faire exploser le foie et tout oublier
JUKEBOX : Red right hand – Nick Cave and the bad seeds
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Dim 25 Nov - 10:28

Ces choix qui dépotent bave
J'aime beaucoup ce qui se dessine et j'ai bien hâte de pouvoir en lire plus sur cette petiote am
Rebienvenue Bon courage pour la rédaction

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


Semper ad eventum festinandum est
I am the son of darkness the pentagram's my sign. Believe me little darling at midnight you'll be mine, I'll eat your soul for breakfast. Can't break my evil spell, my purgatory's waitin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Éamonn McNamara
- ADMIN + surfeur d'argent -
BLAZE : beerlin wall.
CREDITS : (c) lux aeterna, avatar ; (c) mon beluga (nessie), bann profil ; (c) astra, signature.
FACE : henry cavill.
DOLLARS : 2409
SACRIFICES : 1107
PORTRAIT :
ANNEES : trente-et-un ans.
CŒUR : dévoué au royaume bien qu'enchaîné aux flots de l'océan, la mer pour seule amante désormais, le dos tourné aux rivages verdoyants.
RÉINCARNATION : lir, dieu irlandais des océans et des mers.
TALENT(S) : hydrokinésie + changement d'état de l'eau (glace et gaz) et égide épidermique.
FACTION : an ríocht, sénéchal nouvellement nommé par la reine.
OCCUPATION : ancien combattant clandestin pour le royaume, il fait dans la contrebande de neptra pour le royaume en blanchissant les registres de la distillerie dont il est à la tête.
GENÈSE : primus conscient, souvenirs présents (stade six).
TALON(S) D'ACHILLE : la chaleur, peu importe ses formes, peu importe qui l'apporte.
JUKEBOX : somewhere beyond the sea, frank sinatra // paint the town green, the script // passionfruit, drake.
RUNNING GUN BLUES :

l'alcool c'est de l'eau:
 

l'écosystème:
 

le dimanche, c'est gigot:
 


DECEPTION AND PERFECTION ARE WONDERFUL TRAITS
When everything is life and death, you may feel like there's nothing left. Instead of love and trust and laughter, what you get is happy never after. But deep down all you want is love, the pure kind we all dream of. But we cannot escape the past so you and I will never last.


HOW LIGHTS GO WHITE.
he belongs somewhere else, where pain isn't hope and lives get every chance, not part of every plan. I believe the faithful fell, didn't know their way back. So far away from home, but brother you're not alone.


WISE MEN SAY ONLY FOOLS RUSH IN.
Like a river flows surely to the sea, darling so it goes. Some things are meant to be. Take my hand, take my whole life too, for I can't help falling in love with you.


TURN THE CITY INTO DUBLIN, WHEREVER WE MAY BE.
Just like home, let's color the streets like our own. Let's make this place feel like our own. It's alright 'cause tonight, we're gonna paint the town green.
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Dim 25 Nov - 11:54

rebienvenue parmi nous 56
bon courage pour ta fiche, encore un perso qui va envoyer du pâté sisi
hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit yamlove

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

vivre de songes à trop veiller ; lir ℰ ned — j'ai beau me dire que c'est comme ça, que sans vieillir, on n'oublie pas. quoi que je fasse, où que je sois, rien ne t'efface, je pense à toi. quoi que j'apprenne, je ne sais pas pourquoi je saigne et pas toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Justin Bellinger
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : Rexicorn
CREDITS : praimfaya
FACE : Jude Law
DOLLARS : 66
SACRIFICES : 6
PORTRAIT :
ANNEES : 46 ans
CŒUR : divorcé, père de deux enfants
RÉINCARNATION : pégase
FACTION : les mafias il les connaît, les méprise, mais sait que rien ne les arrêtera - autant les avoir dans son camp
OCCUPATION : avocat, ancien sénateur du Maine revenu pour se lancer à la conquête d'Arcadia
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Dim 25 Nov - 13:33

justright


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Majken Callaghan
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : me (ava)
FACE : camilla babe christensen
DOLLARS : 623
SACRIFICES : 225
PORTRAIT :
ANNEES : 24
RÉINCARNATION : VALKYRIE
TALENT(S) : se foutre dans la merde en un temps record ; organisme amélioré ; booster divin
FACTION : sans faction, mais sans aucun doute sous la protection du Royaume
OCCUPATION : ancienne danseuse du Narcisse Enchainé, elle a repris ses études de journalisme
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Dim 25 Nov - 13:59

ce combo
rebienvenue chez toi ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Julius Gates
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Sweetie Plum
CREDITS : frimelda pour l'avatar
FACE : Gary Oldman
DOLLARS : 1801
SACRIFICES : 852
PORTRAIT :
ANNEES : 60 ans
CŒUR : Célibataire. Le mariage a trop d'inconvénients pour qu'il y songe.
RÉINCARNATION : Celui qu'Homère qualifie de fléau des Hommes, souillé de sang, l'assailleur de remparts, Arès le Dieu de la Guerre.
TALENT(S) : Stratège victorieux (actif), Promesse tenue (active), Odiokinésie (inactif), et Instinct prédateur (actif)
FACTION : Pendant longtemps, il s'est dit pour lui-même. Mais l'appel des membres de sa famille olympienne de la Nuova Camorra a été plus fort que tout.
OCCUPATION : Avocat d'affaires.
GENÈSE : Il sait depuis plusieurs années qu'il est Arès, le dieu de la Guerre. Chaque jour qui passe le rapproche du stade de dieu puisqu'il est désormais au stade 5 et le deuxième pouvoir a fait son apparition.
JUKEBOX : Skyrim - Main Theme
RUNNING GUN BLUES :
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Dim 25 Nov - 17:25

Rebienvenue et bon courage pour la fiche ! I love you

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brónach E. Mooney
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Koalau'
CREDITS : Fox (bazzart)
FACE : Freja Heda Erichsen
DOLLARS : 498
SACRIFICES : 523
PORTRAIT :
ANNEES : Trente dit le passeport. Parfois plus, souvent moins. Ce n'est qu'un chiffre après tout
CŒUR : Il bat. Trop vite. Trop lentement. En total décalage avec la réalité. Il attire. Il murmure. Il susurre. Vilain petit canard ...
RÉINCARNATION : Badb
TALENT(S) : Frénésie (big - bada - boom!) // Charisme céleste (sirène des temps modernes)
FACTION : Courtisane de l'An Riocht
OCCUPATION : Psy
GENÈSE : Primus - stade 3
TALON(S) D'ACHILLE : Aodha // Badb le parasite
JUKEBOX : Poison (ft. Tarja Turunen) ~ I think I'm paranoid (ft. Garbage)
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Lun 26 Nov - 8:50

Le truc quand t'arrives 4 ans après la guerre .. c'est que tout a déjà été dit je te juge

RE donc hellmo hellmo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maldwyn Jones
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : BLACK SUN.
CREDITS : PBF + Asra.
FACE : Dan Stevens.
DOLLARS : 1307
SACRIFICES : 1146
PORTRAIT : Bullshit to this amen
ANNEES : 36 ans.
CŒUR : En pleine souffrance, sentiments radioactifs et brûlure profonde de cette affection qui le torture. Le jour ou la nuit, indécis. Alors il préférerai encore rester seul qu'accompagné d'un amour qu'il ne croit pas mériter.
RÉINCARNATION : ⌠Arawn⌡ Celtic welsh god of the dead, keeper of the lost souls. King of the otherworld of peace and plenty and master of the wild hunt.
TALENT(S) : ❛ Charisme cabot ❜ maitre absolu de la gente canine, à l'oeil et aux crocs prêts à le servir (actif) ❛ Poltergeist ❜ médiumnité et télékinésie spectrale (inactif) ❛ Memento Mori ❜ instant de mort revisité, porter le visage des fantômes du passé (inactif) ❛ Doppelganger ❜ camouflage et énergie dupliquée (inactif) ◈ Savoir mythologique et religieux ◈ Résistance à la douleur et aux drogues ◈ Mémoire photographique ◈ Talent pour la diversion et la discrétion.
FACTION : ⌠Aucune⌡ mais il n'est plus complétement aveugle sur ce qui se trame réellement autour de lui. Sa rencontre récente avec son frère thaumaturge à commencé à lui ouvrir les yeux sur les possibilités terrifiantes qui se cachent dans l'ombre. Sa réalité se désagrège petit à petit maintenant que son sang n'a plus rien d'humain.
OCCUPATION : Prof d'histoire des idées et de théologie, chercheur spécialiste en paganisme celte et proto-religions.
GENÈSE : ⌠Novum⌡ encore ignorant des dieux, humain jusqu'à il y a peu, divinisé dans le mystère le plus absolu et réincarné à l'occasion d'un été pas comme les autres.
TALON(S) D'ACHILLE : Le contact physique lorsqu'il n'est pas en contrôle ◈ Les relents d'addiction à la coke ◈ Son caractère extrêmement borné ◈ Son chien qui fait autant de conneries que son maître ◈ Sa psy qui lui retourne le cerveau ◈ Sa relation avortée avec Delilah Sulwyn ◈ Son crush pour Lise Rowan ◈ La violence de son demi frère.
JUKEBOX : ♫ Everything in its right place (Radiohead) ♫ Animal impulses (iamx) ♫ I am the others (Son Lux) ♫ Pa pa power (Dead Man's Bones) ♫ nfwmb (Hozier) ♫ Wires (The Neighbourhood) ♫ Ghost of mine (Kailee Morgue) ♫ Something I can never have (nin)
RUNNING GUN BLUES :
I am tainted, and happiness and peace of mind were never meant for me.


AS A MORTAL

« May 2018 - The knight of swords, chap. 1 »
¬ Mal & Célestine

« May 2018 - The high priestess, chap. 1 »
¬ Mal & Lise

« May 2018 - The fool, chap. 1 »
¬ The Jones brothers

« June 2018 - The page of wands, chap. 1 »
¬ Mal & Sinead

« June 2018 - The high priestess, chap. 2 »
¬ Mal & Lise

« July 2018 - The fool, chap. 2 »
¬ The Jones brothers

« July 2018 - The lovers, chap. 1 »
¬ Mal & Delilah


***

AS A GOD
« September 2018 - The temperance, chap. 1»
¬ Mal & Brónach


***

PREVIOUS LIVES
« August 1692 - The Salem witch trials »
¬ Arawn & Loki


***

« [03] Sujets abandonnés pour membres supprimés »

i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Lun 26 Nov - 19:28

Putain et moi qui disait y'a une semaine à Clemens de vive voix "dis donc j'vois bien Lana Del Rey dans la Calavera."
J'ai raté ma vocation d'oracle sapristi je te juge

La perfection
Re-bienvenue chez toi !

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mairead Breachnach
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Bitterblue
CREDITS : soeurs d'armes(ava) Fiona ( an riocht bannière + montage signature )
FACE : Alicia Vikander
DOLLARS : 351
SACRIFICES : 550
PORTRAIT :
ANNEES : 31 ans. Elle ne semble pas les avoir, look éternellement jeune, sportive, toute en muscles.. et pourtant, le temps file. Elle le laisse couler, le laisse filer...
CŒUR : Sans bague au doigts mais mariée, mariée à celui qu'elle aime. Mariée à son double, Bélénos. Alan
RÉINCARNATION : Belisama. Grande déesse mère du panthéon celte/gaulois. Divinité du feu, maîtresse des armes forgées et grande guérisseuse.
TALENT(S) : (Pyrokinésie) ACTIF - (Touché Incandescent/Pyrurgie) ACTIF - (Régénération) INACTIF - Faculté complémentaire: Charisme céleste - ACTIF
FACTION : An Riocht, comme Duchesse, elle a hérité de la place de son père, en son honneur, en sa mémoire
OCCUPATION : Besoin constant de se mettre en danger, sans avoir peur de la Mort, elle aime la défier. Elle est tantôt cambrioleuse, vidant les poches des ennemis du Royaume, tantôt braqueuse de banque... bénévole les trois quart du temps dans un tas d'association d'aide aux familles. Son activité principale c'est héritière d'un grand royaume. Elle se refuse le travail de bureaucratie qu'elle laisse à son oncle, c'est cependant elle qui signe les contrats finaux, légèrement femme d'affaire sur les bords... Accessoirement ? Elle est championne de combats clandestins. Plutôt redoutée, considérée comme une guerrière.
GENÈSE : PRIMUS stade V
TALON(S) D'ACHILLE : Alan, Fiona... Ikaar, le Royaume. Elle ne supporte pas l'injustice, elle a besoin d'aider, elle a besoin d'une famille alors que la vie lui a arraché la sienne.
JUKEBOX : Yellow Flicker Beats - LORDE
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Mar 27 Nov - 22:53

rebienvenue I love you

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
I'm a Princess Cuts From Marble
SMOOTHER THAN A STORM
AND THE SCARS THAT MARK MY BODY,
THEY'RE SILVER AND GOLD




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cora Fincher
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : vb
CREDITS : aura merveille
FACE : lana del rey
DOLLARS : 67
SACRIFICES : 6
PORTRAIT :
ANNEES : 31
RÉINCARNATION : baku
TALENT(S) : onirisme - toucher fatigant - téléportation
FACTION : sans
OCCUPATION : dealeuse de sommeil, artiste au Piada Bar
GENÈSE : créature dans les gênes, éveillée à seize ans
TALON(S) D'ACHILLE : secrets amassés dans les songes
RUNNING GUN BLUES :


i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Jeu 29 Nov - 11:29

@Anthea al Khayzuran @Mairead Breachnach @Julius Gates @Majken Callaghan @Éamonn McNamara @Ùna Ó Luain @Brónach E. Mooney @Alcide Bellandi merciii tout plein vous êtes des amours  

@Asbjörn Stenberg sob c'est quoi tous ces compliments là pweese jsp quoi dire voilà um c'est trop d'amour melt j'espère que la suite sera à la hauteur faint merciii

@Sahara Miles t'inquiète c'est prévu jsuis contente que les choix suscitent autant d'enthousiasme :plz: merci

@Alejandro Flores ton rondoudou est là  :smirk: lolilol lech

@Levi Israhel merciii, décidément   j’espère que la suite te plaira tout autant  :hide:  

@Maldwyn Jones j'ai toujours su qu't'avais un don chéri  john je t'ai entendu penser en fait lolilol mais eh, elle est pas TOUT A FAIT dans la Calavera je te juge j'ai décidément un problème avec les factions je crois, mes perso sont quasi tous des rebelles homer

@Justin Bellinger    lazybast  inmydbed  lay  throw    vener  lazlov :bavv: ohello ça nous résume si bien sisi

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cora Fincher
- GODS BLESS AMERICA -
BLAZE : vb
CREDITS : aura merveille
FACE : lana del rey
DOLLARS : 67
SACRIFICES : 6
PORTRAIT :
ANNEES : 31
RÉINCARNATION : baku
TALENT(S) : onirisme - toucher fatigant - téléportation
FACTION : sans
OCCUPATION : dealeuse de sommeil, artiste au Piada Bar
GENÈSE : créature dans les gênes, éveillée à seize ans
TALON(S) D'ACHILLE : secrets amassés dans les songes
RUNNING GUN BLUES :


i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Mar 4 Déc - 9:19

pardon pour le DP mais est-ce que c'est possible d'avoir un délai svp ? :plz:

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dahlia Byrne
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : thinkky
CREDITS : (c) Jan le petit chat ♥
FACE : Felicity Jones
DOLLARS : 104
SACRIFICES : 26
ANNEES : (trente-quatre ans), l’horloge tourne, le temps s’accélère, défile devant les pupilles amorphes, et l’esprit bien trop concentré sur le travail.
CŒUR : (Célibataire), l’ex en cavale, le coeur en miettes, et le temps offert à sa carrière. S’attacher n’a jamais été de premier ordre, bien au contraire. Plus elle s’éloigne, mieux elle se porte.
RÉINCARNATION : Oiseau de mauvais augure, banshee dont les cris percent autant les tympans que les vitres.
TALENT(S) : (Cri Strident) - (Méduimnité)
FACTION : (Neutre), loin des préoccupations des mafias, loin des êtres divins. Innocence traquée, réclamée par ceux qui estiment qu’elle leur revient de droit. Protection planant au-dessus de l’âme brisée.
OCCUPATION : (Psychiatre), entourée de fous, de désespérés. Elle-même sombrant dans les méandres d’un esprit au bord de l’implosion. (Ex-médecin urgentiste), bénévole dans des pays dont les guerres feraient pâlir d’horreur les divins d’Arcadia. Rôdée à toutes les situations de crise, n’en déplaise à la Ville.
TALON(S) D'ACHILLE : Ses patients. Son travail. Sa logique et sa raison. La mémoire qui refuse de se faire la malle.
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Mar 4 Déc - 13:58

Soeurette je te juge (Bon ok demi-soeur, certes.)
Viens par là, on va bien s'amuser héhé.

Rebienvenue parmi nous du coup, même si j'me suis un peu incrustée dans la création du perso homer.

(Si tu viens à la Cala, on fera un duo de fou 8))

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


Aux portes de mes enfers, l'ombre de mes cimetières.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Éamonn McNamara
- ADMIN + surfeur d'argent -
BLAZE : beerlin wall.
CREDITS : (c) lux aeterna, avatar ; (c) mon beluga (nessie), bann profil ; (c) astra, signature.
FACE : henry cavill.
DOLLARS : 2409
SACRIFICES : 1107
PORTRAIT :
ANNEES : trente-et-un ans.
CŒUR : dévoué au royaume bien qu'enchaîné aux flots de l'océan, la mer pour seule amante désormais, le dos tourné aux rivages verdoyants.
RÉINCARNATION : lir, dieu irlandais des océans et des mers.
TALENT(S) : hydrokinésie + changement d'état de l'eau (glace et gaz) et égide épidermique.
FACTION : an ríocht, sénéchal nouvellement nommé par la reine.
OCCUPATION : ancien combattant clandestin pour le royaume, il fait dans la contrebande de neptra pour le royaume en blanchissant les registres de la distillerie dont il est à la tête.
GENÈSE : primus conscient, souvenirs présents (stade six).
TALON(S) D'ACHILLE : la chaleur, peu importe ses formes, peu importe qui l'apporte.
JUKEBOX : somewhere beyond the sea, frank sinatra // paint the town green, the script // passionfruit, drake.
RUNNING GUN BLUES :

l'alcool c'est de l'eau:
 

l'écosystème:
 

le dimanche, c'est gigot:
 


DECEPTION AND PERFECTION ARE WONDERFUL TRAITS
When everything is life and death, you may feel like there's nothing left. Instead of love and trust and laughter, what you get is happy never after. But deep down all you want is love, the pure kind we all dream of. But we cannot escape the past so you and I will never last.


HOW LIGHTS GO WHITE.
he belongs somewhere else, where pain isn't hope and lives get every chance, not part of every plan. I believe the faithful fell, didn't know their way back. So far away from home, but brother you're not alone.


WISE MEN SAY ONLY FOOLS RUSH IN.
Like a river flows surely to the sea, darling so it goes. Some things are meant to be. Take my hand, take my whole life too, for I can't help falling in love with you.


TURN THE CITY INTO DUBLIN, WHEREVER WE MAY BE.
Just like home, let's color the streets like our own. Let's make this place feel like our own. It's alright 'cause tonight, we're gonna paint the town green.
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora - Mar 4 Déc - 17:07

sans souci :smirk:
tu as jusqu'au 09/12, bon courage pour la dernière ligne droite :smirk:

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

vivre de songes à trop veiller ; lir ℰ ned — j'ai beau me dire que c'est comme ça, que sans vieillir, on n'oublie pas. quoi que je fasse, où que je sois, rien ne t'efface, je pense à toi. quoi que j'apprenne, je ne sais pas pourquoi je saigne et pas toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora -

Revenir en haut Aller en bas

i'm the kind of girl who's gonna make you wonder who you are and who you've been ). Cora

 :: - NEON CATHEDRAL - :: slave to memory
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version 12 : Purple girl
» Critique : It's Kind of a Funny Story
» Sushi Girl
» Pretty Girl - Saison 3 - La destruction de l'empire Bass / Rivers
» Lilissa

Sauter vers: