CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Le temps des copains : Chapter 2

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gisella U. Dello Iavoco
Gisella U. Dello Iavoco
- MORTAL WARRIORS -
BLAZE : Illabye
CREDITS : rage (ava)
FACE : catherine zeta jones
DOLLARS : 1083
SACRIFICES : 147
PORTRAIT :
ANNEES : 50 ans
CŒUR : divorcée, le coeur meutri par la nymphe qui l'habite
RÉINCARNATION : Calypso
TALENT(S) : Le processus de vieillissement sur elle a bien moins d'effet que la normale + Oubli étrange, lorsque l'on est en sa présence, plus rien n'a d'importance que de rester là où elle se trouve
FACTION : Nuova Camorra, collaboratrice
OCCUPATION : propriétaire du prestigieux hôtel "Ciao Roma"
TALON(S) D'ACHILLE : Ses deux enfants, ses proches, son hôtel, la NC
Le temps des copains : Chapter 2 - Mer 5 Déc - 23:33

Le temps des copains : Chapter II
Alcide & Gisella

La neige recouvre le par terre d'Aradia, un épais manteau blanc bloque la ville. Les flocons n'ont pas cessé de tomber depuis la veille encore à ce moment là, ça tombe, encore. Gisella adore la neige, son âme d'enfant se réveille à chaque fois qu'elle tombe. C'est bientôt noël, cela se ressent, cela se voit avec les multiples guirlandes, cela s'entend avec les compilations jazzy de son père sur le thème de noël, le genre de musique qui traversera le temps et les siècles toujours écoutés à cette période de l'année. D'ailleurs l’hôtel fait son banquet de noël ce soir, tous les amis de son père et les gros piliers de la ville sont invités; A la nuit tombée, le hall est désert, il n'y a que les invités qui se promènent dans la salle de réception: l’apéritif d'abord qui en général dure une éternité le temps que tout le monde fasse son petit discours et présente ses vœux. Gisella attrape sa flûte de champagne, jeune demoiselle sans la moindre transparence car son père l'autorise à boire un verre d'alcool pour les grandes occasions que depuis cette année. Avec sa mère pour modèle, sans qu'elle le veuille réellement, Gisella grandit vite, change vite, elle a déjà l'air d'une jeune femme alors qu'elle n'est qu'une ado. Sans doute cette robe à paillettes qui lui redessine la silhouette, ces cheveux ondulés parfaitement coiffés, ou ces cils noirs et longs, un peu de maquillage, un peu de gloss et elle se sent comme à la remise des oscars. Elle ferait une très belle actrice de cinéma, à n'en point douter. En attendant, Gisella rejoint Alcide, pendant que tous se tiennent debout à écouter le discours d'un PDG d'une entreprise d'on ne sait quoi, partenaire avec le Ciao Roma.

Coup de coude à son ami, elle croque dans son petit canapé crevette avocat et s'abreuve de champagne. « Tu vas faire un discours toi aussi ? Ils racontent tous la même chose, si tu répètes ils pourraient te croire président du Lichtenstein.» Regard amusé, l'air de dire "chiche?" c'est qu'elle s'ennuie, Gisella, elle a besoin de voir les choses bouger un peu, après elle lui réclamera d'aller jouer dans la neige. « Donne moi le nom d'une entreprise et mon nom prénom.» Prendre les gens pour des cons, c'est amusant, tester sa force de persuasion ça le fait encore plus.  Elle prend des cours de théâtre, elle voudrait frimer devant Alcide un peu, lui montrer qu'elle n'a pas peur - ou alors c'est juste que depuis qu'ils sont petits c'est exactement ce genre de relation qu'ils ont; rivaux, amis, amateurs de bêtises et de défis.

made by black arrow

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Calypso
You always buy me roses like a creep. Asking for forgiveness, unsexy. What happened to the man you used to be? If you still want my love then work for me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3560
SACRIFICES : 1604
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



I lay awake at four, staring at the wall / Counting all the cracks backwards in my best French / […] / I wonder what's in store for me / And the cracks are representative of what is going on / I lose a breath... my love-line seems intertwined with death



Dans un costume un peu élimé aux manches / J'ai le droit de me taire et d'fumer / En gardant mes menottes aux poignets / Pour une fois les flics ont gagné



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
Le temps des copains : Chapter 2 - Mar 25 Déc - 23:58


chapter two

Alcide n'aime pas l'hiver. Il fait froid, nuit. La neige est glissante, le verglas rend la chaussée dangereuse. Les chutes sur le derrière sont nombreuses. Honteuses. Inutile de préciser qu'il ne trouve aucun plaisir à patiner.

Alcide n'aime pas non plus Noël. Ou plutôt, il ne comprend pas cette fête. On lui a bien appris qu'il fallait prier le p'tit Jésus mais franchement, c'est qu'un mioche né il y a plus de mille ans. Alcide n'est pas assez crétin pour croire à cet amas de fadaises.

Faut dire qu'à la maison, il n'a qu'à demander pour recevoir. Pas besoin d'attendre une pseudo fête ou son anniversaire. Il est de ces gamins qui ne connaissent ni l'effort -l'argent de poche est un dû- ni les économies -l'héritage de papa est là pour ça-.

Alcide préfère rester au chaud, la cour enneigée l'ennuie. Il a gardé son écharpe parce qu'il est frileux, ce qui est dommage selon sa mère parce que son pull vert est une petite merveille. Normal, c'est elle qui l'a cousu. Et il n'a accepté de le porter qu'une fois et cette fois, c'est ce soir.

Il a une cravate rouge pour rester dans le thème mais il se sent davantage parodie de sapin de Noël que futur dandy mafieux. Gisella est belle, comme ça, avec ses cheveux et sa robe. En arrivant, Alcide lui a confié que la tenue lui allait comme un gant. En toute amitié.

« Non, mais mon père si. Tu vas voir ce sera mieux que l'autre vieux d'avant. "Mon père ceci", "mon père cela", c'est le discours qui revient souvent dans la bouche de l'adolescent. Faut dire que Scipio Bellandi est son modèle et depuis l'arrivée du bébé, aka Saturno, Alcide s'est rapproché de son papa. Du Lichti-quoi ? » Il n'est pas très bon en géographie.

« Eh beh, on va dire... PDG d'une entreprise de... euh, il se creuse les méninges à toute vitesse. Il n'est pas quelqu'un de très imaginatif. On lui dit souvent ça en cours de littérature mais de toute façon, écrire c'est stupide. Tu t'appelles Charley... Charley MacBacon. Et tu es PDG d'une marque de croquettes pour chien... tu es devenue célèbre l'année dernière parce que... la reine d'Angleterre nourrit ses corgis avec. » Il croise les bras et lève le menton, incline la tête, sourit un p'tit coup. Vas-y Gisella. Epate-moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gisella U. Dello Iavoco
Gisella U. Dello Iavoco
- MORTAL WARRIORS -
BLAZE : Illabye
CREDITS : rage (ava)
FACE : catherine zeta jones
DOLLARS : 1083
SACRIFICES : 147
PORTRAIT :
ANNEES : 50 ans
CŒUR : divorcée, le coeur meutri par la nymphe qui l'habite
RÉINCARNATION : Calypso
TALENT(S) : Le processus de vieillissement sur elle a bien moins d'effet que la normale + Oubli étrange, lorsque l'on est en sa présence, plus rien n'a d'importance que de rester là où elle se trouve
FACTION : Nuova Camorra, collaboratrice
OCCUPATION : propriétaire du prestigieux hôtel "Ciao Roma"
TALON(S) D'ACHILLE : Ses deux enfants, ses proches, son hôtel, la NC
Le temps des copains : Chapter 2 - Mer 26 Déc - 7:48

Le temps des copains : Chapter II
Alcide & Gisella

Informations enregistrées pour un défi qu'elle lance, elle veut mettre à contribution ses talents d'actrice, parce qu'elle veut prouver à Alcide qu'elle est meilleure que lui en matière de baratin. Elle monte sur l'estrade après l'homme et son discours ennuyeux, jette un coup d’œil à Alcide et prend une grande inspiration.« Bonsoir à tous ! Quelle réussite cette réception! Monsieur Dello Iavoco je vous remercie chaleureusement pour votre invitation! » Il fronce les sourcils, le regard sévère, ne comprenant pas à quoi elle joue. Mais Monsieur Dello Iavoco n'aime pas se montrer en spectacle, elle le sait, il n'intervient pas et mime de porter un toast.
« Je me nomme Charley McBacon, PDG de la marque...HappyDog.» Elle s'étrangle sur la fin, l'improvisation parfois ça a du mauvais, mais elle ne se dégonfle pas. « En Angleterre nous disons qu'un chien bien nourri est un chien heureux et si nous avons eu l'honneur d'être fournisseur officiel de la reine d'Angleterre c'est un immense privilège pour moi d'être celle de monsieur Dello Iavoco pour son chien Titou.» Un regard interloqué, il observe Alcide de loin et sait alors qu'il s'agit d'une de leurs bêtises. Ce n'est pas la première fois que Gisella et Alcide font des bêtises, elle qui est sage d'habitude se montre toujours plus insolente quand il est dans les parages. « La concurrence des croquettes pour chien sur le marché Anglais devient rude, heureusement nous avons toujours le meilleur dans nos produits avec un prix imbattable.» Elle plonge son regard sur son papier où serait sensé être écrit son discours, ses mots sortent tout seuls mais elle a l'impression de dire n'importe quoi. « Et donc ce soir je suis heureuse de pouvoir faire une promotion commerciale pour le plus grand bonheur de vos compagnons.» Quelques applaudissement, bien évidemment il s'agit des femmes qui sont venues avec entre les bras leur chihuahua dans une tenue Dior, histoire de faire perdurer le mythe des femmes de riche qui adoptent des chiens pour combler l'absence d'enfants. « Vous savez il est important de pouvoir combiner les lipides et les limpides dans une recette originale; nous y ajoutons des légumes parce que les chiens de compagnie ont tendance à être gros. Les légumes contribuent à la digestion et c'est meilleur pour la santé. Bien sûr il y a de la viande, mais nous avons un dosage hyper précis.» Les mots un peu jeunes, elle pourrait s'inventer une vie de nutritionniste un jour. Elle regarde Alcide depuis son estrade, se sent rougir parce qu'elle regrette un peu d'avoir provoqué la chose, mais l'adrénaline, il n'y a que ça de vrai. « Donc si vous avez besoin de croquettes, ou que vous voulez faire un don pour la recherche, n'hésitez pas à me donner des sous! Merci » Applaudissement parfois hésitants, applaudie quand même, elle retourne vers Alcide, un peu termblante et remarque son père slalomer entre les invités jusqu'à eux. « Cours !!!» qu'elle lance à son ami.

made by black arrow

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Calypso
You always buy me roses like a creep. Asking for forgiveness, unsexy. What happened to the man you used to be? If you still want my love then work for me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3560
SACRIFICES : 1604
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



I lay awake at four, staring at the wall / Counting all the cracks backwards in my best French / […] / I wonder what's in store for me / And the cracks are representative of what is going on / I lose a breath... my love-line seems intertwined with death



Dans un costume un peu élimé aux manches / J'ai le droit de me taire et d'fumer / En gardant mes menottes aux poignets / Pour une fois les flics ont gagné



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
Le temps des copains : Chapter 2 - Mer 26 Déc - 16:05


chapter two

Gisella n'a pas froid aux yeux. Elle s'empare du podium et du micro comme si elle était née pour ça. C'est peut-être le cas. Bien sûr, des hésitations percent sa voix. L'auditoire est plus intrigué que captivé mais ne pipe mot, elle les tient. Tout le monde écoute l'adolescente pailletée.

Elle se débrouille plutôt bien. A la fin, elle est applaudit par les personnes du premier rang. Et Alcide. Il applaudit sans bruit, un regard tantôt amusé tantôt anxieux : le père de Gisella fait les gros yeux.

Lorsque Gisella quitte son perchoir et accoure dans sa direction, il comprend avant qu'elle ne crie qu'il est l'heure de fuir. De trouver les petits fours au saumon et de se faire oublier. Il court en direction du hall d'entrée. Le chauffage est à fond, on y étouffe presque.

Les adolescents n'ont pas besoin de tourner la tête pour deviner les pas pressés et furieux de M. Dello Iavoco. Ils accélèrent tout en essayant de paraître innocents mais c'est loin d'être gagné. En les voyant débouler, le majordome-potiche leur ouvre tranquillement la porte vitrée.

Ils se retrouvent dehors. « Tu devrais vraiment devenir PDG de HappyDog. C'est un compliment. Il applaudit une nouvelle fois et se frotte les mains. Souffle dessus. Tu penses que ton père va t'en vouloir ? On devrait rentrer, ça gèle... par la cuisine ? » Il fait trop froid pour une bataille de boules de neige, pas vrai...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gisella U. Dello Iavoco
Gisella U. Dello Iavoco
- MORTAL WARRIORS -
BLAZE : Illabye
CREDITS : rage (ava)
FACE : catherine zeta jones
DOLLARS : 1083
SACRIFICES : 147
PORTRAIT :
ANNEES : 50 ans
CŒUR : divorcée, le coeur meutri par la nymphe qui l'habite
RÉINCARNATION : Calypso
TALENT(S) : Le processus de vieillissement sur elle a bien moins d'effet que la normale + Oubli étrange, lorsque l'on est en sa présence, plus rien n'a d'importance que de rester là où elle se trouve
FACTION : Nuova Camorra, collaboratrice
OCCUPATION : propriétaire du prestigieux hôtel "Ciao Roma"
TALON(S) D'ACHILLE : Ses deux enfants, ses proches, son hôtel, la NC
Le temps des copains : Chapter 2 - Mer 26 Déc - 19:15

Le temps des copains : Chapter II
Alcide & Gisella

Courir, vite, échapper aux remontrances de son père qui de toute façon arriveront plus tard dans la soirée. C'était ennuyant à mourir, fallait bien qu'elle puisse se divertir un peu non ? Rien de tel qu'un petit défi pour pimenter les choses et ajouter cela à son futur CV d'actrice. Ils se retrouvent dehors à échapper au propriétaire de l'hôtel, gentiment reconduits par le seul majordome à qui elle dit bonjour, parce qu'il est quand même sympa et qu'il lui arrive de l'emmener en cours. Alcide propose de rentrer, par la cuisine après avoir prit soin de la féliciter pour son numéro. Elle est fière d'elle Gisella. Mais elle continuera de crâner à l'intérieur parce qu'il fait froid. Alcide connait suffisamment bien l'hôtel pur savoir que ce sera le passage le moins dangereux, qu'ils éviteront tout bonnement les invités et leurs pères.

« Ouep! Y'a eu la livraison ce matin, y'a plein de bouffe et d'alcool, on pourra s'en prendre et mater un film en attendant que la réception termine!» les temps ont évolué depuis la première fois qu'ils ont pris une cuite. Gisella a appris a déguster le champagne avec ses copines, maintenant elle se la raconte parce qu'à son âge la plupart ne peuvent pas le faire. Mais Gisella a toujours été en avance, c'est ce qu'elle aime, être la première. Les pieds s'enfoncent dans la neige, elle n'est pas équipée pour rester dehors mais ce manteau blanc, c'est tellement tentant qu'elle ne résiste pas à la tentation. En chemin alors qu'elle marche derrière Alcide, elle se baisse pour ramasser de la neige entre ses mains, forme une boule et la jette à l'arrière de la tête d'Alcide. En plein dans la nuque, ça va couler dans la chemise ça. Choquée elle-même, Gisella éclate de rire en découvrant le visage crispé de froid de son ami. « C'est parti tout seul! c'est plus fort que moi !!»

made by black arrow

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Calypso
You always buy me roses like a creep. Asking for forgiveness, unsexy. What happened to the man you used to be? If you still want my love then work for me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le temps des copains : Chapter 2 -

Revenir en haut Aller en bas

Le temps des copains : Chapter 2

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu] Départ d'une animation sur un temps suivant l'heure
» Peut on regarder 2 tv en meme temps avec bbox
» Temps de charge des batteries
» Temps de livraison par la poste
» Si tu as le temps. :)

Sauter vers: