CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 

Old childrens ☾☾☾ Tommy

 :: abandonnés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité
Old childrens ☾☾☾ Tommy Empty
Old childrens ☾☾☾ Tommy - Jeu 13 Déc - 2:54


Old childrens ☾☾☾ Tommy 705fcf9dd62277b48e170f57fd02cb98
Hello Darkness, my old friend


Pourquoi persiste-t-il à vouloir profiter des nuits ? Pourquoi accepter simplement ce compromis avec la bête qui l'a dévoré en partie ? Marius est dans la rue, à errer sans plus prêter attention au reste, perdu dans ses pensées alors que la canne devant lui évite à ce qu'il puisse rentrer dans qui (ou quoi) que ce soit sans y prêter attention. Parce qu'il ne faudrait pas que son monde soit plus percuté que ça, qu'il a bien assez à ressasser, que les démons sont déjà trop internes, trop à griffer le carcan de chair depuis ses propres tripes. L'animal dort, la tempête semble lointaine. Mais sait-on jamais que Sköll puisse décider de s'éveiller, de lui rôder trop près du cervelet. L'animal est traître, le monstre ne peut être cru de personne, surtout pas de Marius. Il marche comme pour endormir les enfants, avec ce ballottement particulier, comme pour se dire qu'il ne rate rien de sa vie, qu'il la maîtrise encore un tant soi peu, quand bien même tout semble lui écrier l'exact opposé. Virulence de l'humain face à la bête, Goliath d'un temps plus que de mort, maintenant de ceux modernes. Marius marche comme il pourrait lever le poing en l'air, marche comme la fronde pourrait être tendue.

Mais le monde est parfois une fameuse pute. Et le karma semble devoir contrebalancer les choses, face à ce succès soudain pour ses tableaux, cette richesse monétaire qui se fait de plus en plus pesante sur l'esprit humain. Mais l'or ressemble au soleil alors Sköll le chasse toujours à sa manière. Et ainsi, de sa main disparaît le guide, alors qu'il se retrouve poussé sur le côté, à ne pas comprendre tout de suite ce qu'il peut se passer. Ça tire sur le poignet, la lanière de cuir lui cisaille la peau sous le vol, avant qu'elle ne soit enlevée de force. Et ainsi se retrouve démuni l'aveugle de service, hagard pendant quelques instants, ne pouvant croire qu'on venait de lui voler la seule chose qu'il pouvait avoir sur lui sans valeur pour un revendeur. Seule celle émotionnelle qui vient de s'envoler il ne sait où. Blessure béante de l'instant, Marius se retrouve face à lui-même, face au monstre qui semble bien s'en fiche de ce qu'il a pu provoquer comme dégât, à sortir du néant.

Bouche entrouverte sous le choc de l'instant, à espérer encore que ce soit une mauvaise blague. Mais la brûlure de la morsure au poignet le lance bien assez pour le rappeler sur terre. Il se redresse, maladroitement, de la main qui n'a rien subit comme affront. Et il se sent terriblement démuni à cet instant, l'homme. Sans plus aucun repère, incapable de savoir de quel côté il pouvait bien venir. Il lorgne sans parvenir à le faire, le visage encore effaré, quand il entend les bruits d'un pas plus régulier que celui du voleur échappé. Cela lui coûte, mais il n'a pas d'autres choix. Bonsoir, excusez-moi... Sa voix semble sur le point de se briser, la peur d'un inconnu invisible qui tiraille les cordes vocales. Je... Je crois bien qu'on vient de me voler ma canne, hum... Effarement, il ne parvient encore pas à y croire tant cela lui semble invraisemblable. Vous... Vous auriez l'amabilité, s'il vous plaît, de me guider à une adresse... ? Comme ça lui arrache encore plus de honte, tout ceci. L'humiliation est terrible pour l'homme démuni à cause d'une bête ronflante. On ne doit pas en être très loin, normalement... Il voulait juste respirer un peu, Marius. Et le voici privé même de ses poumons.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Old childrens ☾☾☾ Tommy Empty
Old childrens ☾☾☾ Tommy - Mer 9 Jan - 23:39


Hello Darkness, my old friend
MARIUS & TOMMY


la fatigue l’atteint, la fatigue le gagne. parce que c’est la fin de l’année et que les services deviennent pénibles. un peu longs. envahissants. interminables surtout. avec les salaires augmentés, les primes et tout le bordel, les gens sortent plus. c’est une évidence, c’est logique. le dernier plat envoyé, il boit sa bouteille d’eau quasiment d’un seul coup et peut enfin souffler. il ne tarde jamais après le service, pressé de regagner son appartement afin d’y retrouver gaby. mais ce soir son temps est moins compté. occupée par la cala, gaby laisse l'appartement sans locataire pour encore quelques heures. c'est pas comme si tommy avait prévu de faire des folies. c'est juste qu'il est moins pressé de rentrer du coup. l'heure de vérifier le tablier, le sien est le plus propre. il rigole, ça arrive assez souvent. petit jeu entre eux, dans la cuisine. du coup tous les pourboires du jour sont pour lui. en vérité ça s'alterne assez souvent même si tommy fait parti des plus méticuleux. il range ses affaires, fait un léger ménage avant que de quitter le restaurant. dans la rue il allume une clope avant d'errer un peu à l'aveuglette. il a au moins eu une bonne nouvelle, il ne travaillera pas pour noël cette année. gaby sera contente à n'en pas douter. et lui aussi. un moment que tous les deux, un moment particulier. un moment de couple. ils ont beau avoir des moments de flou, ça paraît évident que l'un ne conçoit pas sa vie sans l'autre et inversement.

au détour d'une rue, il voit une situation quelque peu déroutante. un homme hagard, semblant avoir perdu quelque chose. l'obscurité ne lui permet pas de distinguer le visage de l'individu mais il semble avoir eu vent de sa présence dans le coin. " bonsoir, excusez-moi... " il s'approche. c'est pas le bon samaritain par excellence mais là il est repéré. puis bon, il n'a pas grand chose d'autre à faire. " je... je crois bien qu'on vient de me voler ma canne, hum... vous... vous auriez l'amabilité, s'il vous plaît, de me guider à une adresse... ? on ne doit pas en être très loin, normalement..." il s'approche et opine du chef. " oui bien sur. " la voix l'interpelle, il semble la reconnaître mais il est encore trop loin pour avoir confirmation. alors il se rapproche. " marius ? " parce qu'il finit par le reconnaître. après un moment certes mais il ne s'attendait pas à le revoir ce soir. ni même l'air aussi paumé. " qu'est ce qu'il t'arrive ? " il s'approche, lui attrape le bras, chercher à comprendre la situation mais ne voit aucune logique à tout ça.  

Revenir en haut Aller en bas

Old childrens ☾☾☾ Tommy

 :: abandonnés
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: