CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

smooth criminals (pv)

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past :: saison une
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 2648
SACRIFICES : 1783
PORTRAIT :
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :


past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?








smooth criminals (pv) - Mar 25 Déc - 10:33



smooth criminals
(20 décembre 2018)


Arcadia quittée pour quelques jours, laissée derrière elle, pour une vague de concerts assurés par un ensemble de musique de chambre. Sinead Reed a été sollicitée pour participer à une micro-tournée avec d’autres solistes de la région, et a rencontré à l’occasion des homologues qu’elle admirait de loin. Ravie de la distraction, elle a dit oui, forcément. Elle n’a pas été la seule de l’Orchestre symphonique d’Arcadia à le faire, et elle connaît ainsi déjà un premier violon et un contrebassiste, mais ne les côtoie pas vraiment et les a perdus de vue, pour ainsi dire dans la foule grouillante autour d’elle. À la voir ainsi avancer, juchée sur des talons aiguilles, dans une robe émeraude moirée, au décolleté un peu pigeonnant, on a l’impression que tout va bien dans sa vie. Mais si elle a conservé son arme dans la doublure de son étui d’alto, c’est que Sinead a du mal à oublier pour quelques jours la guerre des gangs, guettant avec appréhension son téléphone portable, au cas où il se mettrait à afficher le nom d’un proche l’appelant. Un proche en particulier. L’horizon ne s’est pas éclairci en général à Arcadia, en tout cas pas depuis deux mois, mais le quotidien est plus aisé à passer.

Le gala organisé par la municipalité de Providence, Rhode Island, en l’honneur de leurs prestigieux invités musiciens, compte de nombreuses personnalités. Elle s’attend à ne connaître personne, et à minauder pour s’amuser. À s’aérer l’esprit, histoire d’oublier un moment qu’Arcadia est à feu et à sang dans la pénombre. Mais il semblerait que son foyer désire se rappeler à son souvenir, puisqu’une des organisatrices de la tournée s’approche d’elle à grandes enjambées et commence à lui tenir la jambe, passant son bras à celui de Sinead, à base de « Vous venez du Maine, non ? La coïncidence serait trop belle ! » Elle ne suit pas trop ce que piaille la femme qui la flanque. Elle suit néanmoins la direction engagée, et repère à des coups d’œil et des sourires, le groupe auprès duquel Sandra veut la diriger. Et Sandra d’enchaîner : « Miss Reed, vous qui venez aussi d’Arcadia, est-ce que par hasard ce bel homme serait un de vos voisins ? »

Elle dévisage l’hypothétique voisin. Le reconnaît. Et plutôt que de lui coller une balle comme elle pourrait vouloir le faire depuis que tout est parti en vrille à l’Eden Manor, son visage s’éclaire et la rouquine lance la comédie en avançant vers l’homme au complet impeccable, pour lui faire la bise, faussement enjouée de retrouver un ami -du moins le supposeront les autres convives du cercle. « Alcide, mais qu’est-ce que tu fais là ? » Autant prendre les autres pour des cons : comme si vivre dans une même ville faisait forcément des gens des amis. « C’est quand même stupide, j’avais des invitationss et t’as payé ta place ? Oh non, c’est trop bête… Bon bref. » Autour d’eux, regards de connivence : quelle bonne idée que d’aller cueillir Miss Reed, au moins les amis se retrouvent.

Si seulement ils savaient. La question de Sinead n’est pas innocente, à vrai dire, même si elle feint l’amabilité : c’est que, depuis que ça a fuité, sur son mariage avec Augustin, elle ignore vraiment comment le Don peut l’avoir pris. Et elle espère qu’il n’est pas là pour tenter de la corrompre. « T’es ici depu- ? - Vous avez l’air de bien vous connaître : amis d’enfance ? » interrompt un type dégarni, qui a l’air plein aux as et pas du tout au fait de la situation arcadienne, ni même des dix ans d’écart entre elle et Alcide. Coup d’œil au type, puis retour vers Bellandi, et la rousse qui le laisse jouer, s’il le souhaite : « Vas-y raconte, on aura le temps de causer après. » Et de prendre une gorgée de la coupe de champagne -aucun effet notoire. Elle ne sait pas trop ce qu’elle attend : qu’il rentre dans le jeu ? qu’il prétende, pour la galerie, que tous les Arcadiens sont amis, évidemment, et qu’entre amateurs de bonne musique, on ne peut que s’apprécier ?




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3812
SACRIFICES : 1666
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



Ma petite entreprise connaît pas la crise, s'expose au firmament, suggère la reprise. Embauche. Débauche. Inlassablement se dévoile



C’est une histoire que je connais par cœur, je me la répétais tous les jours en prison. Quant à dire ce qu’elle signifie c’est une autre affaire. C’est une histoire idiote comme toutes les histoires. Si tu la regardes de loin, elle se tient à peu près, mais si tu te rapproches, elle fout le camp.



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
smooth criminals (pv) - Mar 25 Déc - 17:16


SMOOTH CRIMINALS

Alcide s'est octroyé quelques jours hors de la fournaise divine. Les récents événements lui ont fait passer de sales nuits, il en a même perdu deux kilos et 25% de l'éclat de son sourire.

Son avion a atterri à quelques centaines de kilomètres d'Arcadia. Une distance respectueuse. Dès ses premiers pas dans la chambre d'hôtel, Alcide a remarqué que les draps étaient trop vides, trop froids. Avec l'aide d'une résidente, il a remédié à ce problème dès le premier soir. Elle avait des cheveux châtains, un parfum boisé et un accent délicat. Elle ne lui a pas offert son prénom mais lui a griffonné le numéro de sa chambre. Alcide a donc passé sa seconde nuit au numéro 134.

Le deuxième jour, il a enfilé le smoking bordeaux qu'il avait lorgné lors du face-à-face impromptu avec Boudreaux. Une chemise couleur innocence, un noeud-papillon ébène et il passe pour un de ces dandys philanthropes. Il se rendra incognito à une de ces soirées réservées aux Quelqu'uns de ce monde. Billets à l'appui à défaut du carton VIP.

La réception n'est pas trop mal. Le champagne, bien qu'inoffensif, a un goût sympathique et doit avoisiner les $50 la bouteille. Il y a de belles femmes, des hommes on ne peut plus charmants, et des amuse-bouches d'enfer. C'est Augustin qui serait content.

Une bise surprise, sur sa joue gauche. Il fait pivoter son visage et découvre une rouquine trop familière pour lui arracher un sourire. « Je prends du bon temps. Il répond la vérité avec un ton quelque peu désarçonné. A voir si elle croit. Tandis que Reed reprend ses commérages, Alcide se déteste intérieurement. Il était stupide de s'imaginer qu'Arcadia ne le poursuivrait pas. Les affaires se portent bien, ne t'en fais pas. Tu me préviendras pour la prochaine fois, va, qu'il réplique en froissant le billet d'entrée dans sa poche de pantalon. »

Les gens autour d'eux ont la gueule des cons qu'on tolère pour faire bonne figure. Alcide sourit aux cons et reporte son attention sur l'importune. Amis d'enfance ? Il a envie de foutre une droite à l'abruti en mal de cheveux. « Oui, je suis un vieil ami. Hochement de tête entendu, comme Gatsby s'écrirait “Long time no see, Old Sport!”. Mais absolument pas mélomane, seulement un admirateur. Sourire fugace. Il appose son regard sur Sinead et enchaîne sans ciller. Le hasard fait bien les choses. Il prend le temps d'observer l'allure de la rousse, le loisir d'explorer les tréfonds de son décolleté et cela fait, suppose qu'il est temps de la complimenter. Tu es sacrément ravissante, Reed. Le mariage te réussit. » Il faut donner matière à sourire au vieux riche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 2648
SACRIFICES : 1783
PORTRAIT :
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :


past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?








smooth criminals (pv) - Ven 28 Déc - 10:42



Smooth criminals

Mais qu’est-ce qu’elle est en train de faire ? En terrain neutre, loin du bercail, elle tombe sur un des rares types d’Arcadia qu’elle devrait éviter comme la peste -Costilla a un rang plus élevé cela dit- et elle fait mumuse ! Inconsciente du danger ? Plutôt confiante de l’occasion en or : c’est que c’est rare de pouvoir dire « tu » au Don de la Nuova Camorra sans se retrouver avec un flingue sous le nez, surtout quand on est d’un camp adverse. Elle abuse, peut-être, de cette chance inouïe. En même temps, ce n’est pas comme si Reed était connue pour son respect de la hiérarchie : il n’y a peut-être que dans sa vie civile, en tant que musicienne, qu’elle se plie à l’autorité du chef d’orchestre -et encore, hier en répétition, elle l’a quand même envoyé chier pour des horaires absurdes.
Et pendant qu’elle fait le calcul des probabilités qu’elle a de finir mal cette soirée, elle écoute d’une oreille distraite Bellandi rentrer dans le jeu. Elle est plus habituée au frère du Don, Saturno, à qui elle rend visite de temps en temps dans ses Pompes funèbres. Enfin, ces visites ne se font plus maintenant que Little Italy est un terrain miné pour les étrangers. Tout ça pour dire qu’elle ne le connaît pas bien, Alcide, à part ce que les ragots colportent sur lui -des coucheries constantes. Vieil ami... elle se demande si, entre le regard entendu qu’il échange avec le type dégarni et le regard sur son décolleté, les gens ne vont pas les croire amants. Et elle se surprend à se dire que la situation cocasse pourrait être drôle (loin d’Arcadia, ça évite que sa barque ne soit encore plus chargée).

Les regards se reposent sur elle tandis que Bellandi balance l’histoire de son mariage à la face du monde. Toute souriante, elle esquisse toutefois une moue un peu gênée : « Merci, mais, tu sais, ça ne se passe pas aussi bien qu’on pourrait le croire. » et comme si elle oubliait le tas de cons autour d’eux -qui certes semblent s’être détournés mais écoutent encore attentivement : « Pour tout te dire, on essaie de divorcer là. » Elle secoue ses épaules, et reprend : « Enfin bon, on verra hein. » Gorgée de champagne, réflexion intense : est-il opportun de plaider pour la paix ? Elle ne sait pas vraiment comment agir avec le Don, en milieu de gens complètement ignorants de leur réalité.

Dé:
 

Le même vieux riche, sans doute en mal d’action dans sa petite vie rangée, évite à Sinead de devoir trouver un nouveau sujet de discussion puisqu’il reprend à leur adresse, commençant à se faire lourd : «  Mais dites-moi, Madame Reed, votre mari n’est pas là ? » avec un air limite graveleux, comme s’il avait déjà des images d’ébats entre les deux Arcadiens. Le regard presqu’admirateur lancé à Alcide est la cerise sur le gâteau et Sinead préfère reprendre une gorgée de son verre que de rire aux éclats tant la bêtise est énorme.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Third Eye
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : bandit rouge
FACE : .
DOLLARS : 6483
SACRIFICES : 1481
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
smooth criminals (pv) - Ven 28 Déc - 10:42

Le membre 'Sinead Reed' a effectué l'action suivante : ALEA JACTA EST


'REUSSITE D'ACTION' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3812
SACRIFICES : 1666
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



Ma petite entreprise connaît pas la crise, s'expose au firmament, suggère la reprise. Embauche. Débauche. Inlassablement se dévoile



C’est une histoire que je connais par cœur, je me la répétais tous les jours en prison. Quant à dire ce qu’elle signifie c’est une autre affaire. C’est une histoire idiote comme toutes les histoires. Si tu la regardes de loin, elle se tient à peu près, mais si tu te rapproches, elle fout le camp.



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
smooth criminals (pv) - Ven 28 Déc - 14:15


SMOOTH CRIMINALS

Reed, sale comédienne. Belle enfoirée. Ça ne se serait pas passé comme ça à Arcadia. Il lui aurait adressé un regard noir et un lot de paroles acerbes. Là, il doit se contenter de sourires réchauffés et de l'écouter geindre sur sa propre connerie. Parce que c'est elle qui a tout organisé, pas vrai ? Augustin peut raconter ce qu'il veut, il s'est sûrement fait avoir par la courtisane. Elle va en jouer, c'est certain. Le Royaume aime le fric et c'est le banquier qui va payer. Intérieurement, Alcide tire la gueule du Si j'pouvais te refaire le portrait... Ben tu serais obligée de te convertir à l'orgue pour rester de dos.

Non, l'altiste joue la larme. « C'est normal, ce genre d'engagement marque un nouveau départ. Tu t'y feras. Et rien ne t'empê - Il a envie de se flinguer. Quelle mièvrerie. Il ne s'en pensait pas capable. Oh, vous... Le presque chauve jubile, pas méchant mais tellement con. Ses yeux brillent comme s'il était assis en tailleur devant un feuilleton à l'intrigue amoureuse bien merdique. A croire que les deux mafieux sont sa distraction du soir. Moi aussi. La voix s'essaye à la confidence. Elle était mariée depuis trois ans et moi, de mon côté, j'avais déjà deux enfants. On se retrouvait au cinéma les samedi soirs. L'obscurité, vous comprenez... Il sourit comme s'il leur offrait une chouette leçon de vie. Divorcer ?! » Alcide soupire.

« La situation est donc si désespérée ? Le qualificatif est fort mais sied cruellement bien à leur ville. Elle l'a sûrement déjà compris. Allons, ne fais pas cette tête. Il promène le revers de son index droit sur sa pommette la plus proche : ce contact volé n'a que l'air d'un geste de réconfort et a le don d'émouvoir le vieux. Je suis sûr que ça va s'arranger. C'est un travail mutuel tu sais. Il retire son doigt pour ne pas lui laisser la chance de le mordre à pleines dents. Tu me le dirais, mmh, s'il te... Violentait. Le mot est seulement suggéré mais ça ajoute du drama à la scène. Le pauvre type se croit vraiment dans une série : il fait les gros yeux et se frotte le menton à l'aide de deux doigts pas bien minces. Pour peu et Alcide rirait de l'ironie. Les leaks de septembre n'ont pas tous franchi l'état du Maine, alors comprendra qui pourra. Et leur spectateur semble tout bonnement privé de ce pouvoir. Profite au moins de ta soirée, Reed. Tu la mérites. Mais n'abuse pas sur le champagne. Je te connais. Et j'compte bien te faire valser. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 2648
SACRIFICES : 1783
PORTRAIT :
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :


past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?








smooth criminals (pv) - Mer 2 Jan - 1:35



Smooth criminals


Ils sont bons comédiens, il n’y a pas à dire. Autour d’eux, on ne se pose pas vraiment de question sur leur apparente amitié et leur lien plus profond éventuel. Le vieux dégarni leur tient la jambe et Sinead s’en amuse, même si la facilité avec laquelle ils lui font gober tout et n’importe quoi est pourtant déconcertante. Elle esquisse un mince sourire complice quand il commence à lui caresser la pommette et, là où la raison lui aurait dicté de lui planter le canon d’un flingue entre les côtes, elle se retrouve à faire mine d’être touchée par l’attention, voire rassurée par le contact fugace et presqu’innocent. Là où par contre, les yeux se font dépités, c’est quand il commence à partir sur la pente dangereuse des violences conjugales. Elle meurt d’envie de lui siffler que ça lui connaît, les coups et les bleus. Sauf qu’on est en bonne compagnie et que ce serait fort peu courtois que de jeter Bellandi aux loups aussi cavalièrement. Non, non, on minaude, on feint, on prend un peu de bon temps. « Ne dis pas de sottises, allons. », elle proteste, faiblement, en secouant la tête. La scène qu’ils jouent, ils n’y croient ni l’un ni l’autre, et c’est tant mieux, hein. Mais le vieux est perdu dedans, y retrouvant sans doute des accents des séries télé les plus proches de ses représentations.

La moue affichée par la rousse s’accentue alors que Bellandi la met en garde contre le champagne, et la voilà à lire entre les lignes une éventuelle insensibilité à l’alcool humain. Et ça la fait doucement rire, la courtisane altiste, qui se demande s’il sait que c’est le neptra qui a joué un rôle conséquent dans la bague qu’elle n’a que virtuellement au doigt. C’est sans compter sur une migraine violente qui la prend sans crier gare, se superposant à des bribes saccadées de souvenirs de ses autres existences, les hallucinations qui s’amoncellent et le myocarde qui déraille. Un pas de côté, tandis qu’elle pâlit brutalement.  Et voilà que ses jambes se dérobent sous elle et qu’elle semble s’évanouir.

L'évanouissement est bel et bien réel et l'absence dure un peu, si bien qu'elle rouvre les yeux dans une autre salle, à l’écart des conversations. Coup d’œil à ses côtés, pour y trouver Alcide : « Ils ne t’ont quand même pas forcé à me veiller, si ? » Et la voilà qui affiche un sourire qui trahit bel et bien à quel point elle trouve la situation complètement absurde. « S'ils savaient… », elle hausse les épaules, et demande : « T'as une cigarette ? »







Dés - ce qui aurait pu arriver:
 

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Third Eye
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : bandit rouge
FACE : .
DOLLARS : 6483
SACRIFICES : 1481
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
smooth criminals (pv) - Mer 2 Jan - 1:35

Le membre 'Sinead Reed' a effectué l'action suivante : ALEA JACTA EST


'REUSSITE D'ACTION' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3812
SACRIFICES : 1666
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



Ma petite entreprise connaît pas la crise, s'expose au firmament, suggère la reprise. Embauche. Débauche. Inlassablement se dévoile



C’est une histoire que je connais par cœur, je me la répétais tous les jours en prison. Quant à dire ce qu’elle signifie c’est une autre affaire. C’est une histoire idiote comme toutes les histoires. Si tu la regardes de loin, elle se tient à peu près, mais si tu te rapproches, elle fout le camp.



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
smooth criminals (pv) - Ven 4 Jan - 1:02


SMOOTH CRIMINALS

« Ne dis pas de sottises, allons. » Elle rouspète comme on gronde un enfant qui croit au monstre sous son lit. Alcide est loin de craindre ces fadaises et gamin, s'est toujours persuadé qu'au lieu de crier au loup, il le tuerait. Il l'attendait, prêt à jouer les Hercules, prêt à dépecer l'animal aux dents pointues. Mais le loup n'était jamais venu. Le monstre du lit non plus. Il fallait se faire une raison ; ce n'était que des légendes pour faire trembler les mioches. Et c'est Sinead qui se met à tressaillir. Après la moue insistante et le rire qu'il faut comprendre une gamme plus basse, ses paupières papillonnent sans logique. Il ne s'affole pas lorsqu'elle s'écrase. Il s'en fout. Elle le fait chier. Elle a gâché sa soirée. Une femme lâche un cri de surprise. « Tenez... euh non ! Donnez-moi votre verre ! bafouille le presque chauve. Ce sera plus facile pour vous... pour la relever. - Ne vous inquiétez pas ! Bellandi lui sourit et ce faisant, offre un coup de pied discret au corps inerte. Rien de méchant et surtout pas au visage. Quelque part entre l'épaule et le biceps. Aucune réaction. C'est un jeu entre nous. Il s'accroupit et incite le chauve à l'imiter. Regardez, elle sourit. Le but du jeu, c'est de ne pas rire. Du même index, il tapote la joue de Reed, puis la commissure de ses lèvres. Sous cet angle, on pourrait vraiment imaginer un petit rictus amusé. Ce n'est rien. C'est son côté opossum. Sans trop savoir pourquoi, il caresse la nuque encombrée de cheveux roux. Dans d'autres circonstances, il y aurait fait un trou. Comédienne jusqu'au bout... » Il pose son verre sur le parquet et soulève l'altiste. A pleines mains, par les côtes. Le haut des côtes.

Tout en la larguant sur un sofa, il regrette d'avoir abandonné sa coupe. Il l'aurait bien versée sur son visage pour la réveiller... Mais elle n'a pas besoin de lui pour reprendre ses esprits. « C'était lui ou moi. J'ai pensé que tu me préférais. Le sourire de Sinead ravive l'agacement du rital. Il ne cherche même plus à baisser le volume de sa voix : Ah bah ! C'est sûr qu'avec toi, ils sauront vite. Dans le genre discret... C'était quoi ce numéro ? Leur condition n'est pas un secret d'état, le président lui-même est peut-être au courant... Quoique non. Il est trop con ! Alcide reporte ses orbes sur la rousse, s'arrête une nouvelle fois sur son buste nu. Si elle feule à ce sujet, il lui dira qu'elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Si elle montre les crocs, il sortira les griffes. Et ainsi de suite. Et puis qu'est-ce que tu fous ici ? J'y crois moyen à ton histoire de violon. » Il déteste la musique classique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 2648
SACRIFICES : 1783
PORTRAIT :
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :


past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?








smooth criminals (pv) - Ven 11 Jan - 1:52



Smooth criminals


Elle passe une main dans ses cheveux emmêlés -le problème des boucles et des cheveux secs- tire un peu dessus pour défaire un nœud qu’elle vient de découvrir. Elle se redresse sur le sofa, s’assied finalement correctement, plutôt que comme pour une séance chez le psy. Pas de clope, apparemment : su-per soirée, y a pas à dire. Il a l’air aussi ravi qu’elle de l’aparté soudain. Remarque, des fois que ça facilite certaines discussions à l’abri des oreilles curieuses… « Je m’ennuyais, ces cons avaient l’air d’être certains que tous ceux vivant dans le Maine se connaissaient, et l’occasion était trop bonne. » Elle abandonne ses cheveux alors qu’elle le repère à lui reluquer le décolleté sans se gêner. C’est pas elle qui va s’en offusquer en vrai, hein. Elle a mis cette robe en toute conscience que ça avantageait sa poitrine conséquente, ce serait se foutre du monde que d’hurler au pervers lubrique.

Pas de clope, c’est vraiment con. Pas moyen de feindre d’avoir une certaine contenance, obligée de regarder ses mains ou de croiser les bras, ce qui fera remonter d’autant plus ses seins. Oh qu’importe, le jeu est lancé de toute façon. Elle claque sa langue contre son palais quand il se plante d’instrument et tourne son charmant visage -qu’il va probablement vouloir gifler- vers le Don de la Nuova Camorra. « Allons, allons. Je croyais que le Don de la Camorra était un mec cultivé, tu vas quand même pas me dire que tu sais pas distinguer un alto d’un violon ? Je suis altiste, dans la vraie vie, hein. Et toi, qu'est-ce que tu fous ici, en vrai ? » En vrai, pour les non-initiés, c’est un plan à la con, mais elle a pas vraiment conscience du danger qu’elle court potentiellement à se retrouver seule avec Monsieur Bellandi. « D'ailleurs, t’en fais pas, je vais pas m’amuser à aller raconter à ces couillons ce qu’il se passe à Arcadia : plus ils l’ignorent, mieux on peut régler nos affaires en paix. » Elle s’observe les ongles de la main droite, et, comme si elle venait d’y penser, outrecuidante courtisane qui s’improvise diplomate en pleine guerre éloignée, sans pour autant relever ses yeux de ses doigts fins et longs : « Parlant de paix et tout, y a une chance pour que Little Italy soit en trêve pour les fêtes ? J’irai bien prendre une pizza pour Noël mais j’ai moyen envie de me faire cribler de balles… »



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3812
SACRIFICES : 1666
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



Ma petite entreprise connaît pas la crise, s'expose au firmament, suggère la reprise. Embauche. Débauche. Inlassablement se dévoile



C’est une histoire que je connais par cœur, je me la répétais tous les jours en prison. Quant à dire ce qu’elle signifie c’est une autre affaire. C’est une histoire idiote comme toutes les histoires. Si tu la regardes de loin, elle se tient à peu près, mais si tu te rapproches, elle fout le camp.



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
smooth criminals (pv) - Ven 11 Jan - 3:44


SMOOTH CRIMINALS

Je m'ennuyais. On croirait entendre un enfant, ne peut-il s'empêcher de pester. Une gamine qui teste ses talents d'actrices sur les glands bien habillés de Rhode Island. Comme quoi le porte-monnaie ne fait pas l'intellect. Il le siphonne peut-être. Je suis cultivé, réplique-t-il. A moins d'en être l'auteur, Alcide a horreur des méprises. Qu'elle joue à je-te-croyais-plus-malin lui déplaît, et s'il ne craignait pas d'être interrompu, il lui foutrait bien deux claques. Une pour chaque joue pour ne pas faire de jalouse. Et moi je suis cardinal. Il ignore quelle déesse l'habite, mais après son petit spectacle, il lui attribuerait sans hésiter la divinité des casse-noisettes. Je te l'ai déjà dit, Beethoven. Je suis là pour me détendre. Tes couillons de Providence ont raison, tout le monde se connaît dans le Maine. Et tout le monde finit par tout savoir sur tout le monde, le vrai comme le faux, avec un penchant pour le faux. Le monde est mal fait. Et comme pour enfoncer le clou, Reed prononce la syllabe qu'il fallait taire. Paix. Oh fous-moi la paix ! a-t-il envie de crier. Dans les entrailles du Ciao Roma, O'Reilly la réclamait elle aussi. On finira par croire que c'est un truc exclusif aux roux. Qu'ont-ils tous...

2 - Alcide soupire en entendant les absurdités de la musicienne. Il se lève, ferme la porte et se tourne pour lui faire face. Ses yeux s'accrochent à sa silhouette, ses courbes, ses avantages. Aucune pudeur, aucune pincette. Il n'est pas de ces types romantiques. Et il sent en lui un Zeus usé par les mondanités. Un Zeus qui a grand besoin de s'ex--primer. Tu la mérites, cette trêve ? Les fumeuses ne sont pas genre — mais a-t-il un genre, telle est la question. Pas tellement. Il peut coucher avec quelqu'un par orgueil, curiosité, désir, besoin. Parfois tout à la fois. Souvent, il ne sait pas. Il ne réfléchit pas vraiment. Il ne compte plus les partenaires mais sait qu'elles sentent rarement la cigarette. T'es seule ? Manquerait plus que McNamara joue les gentlemen gardes du corps dans la salle voisine. Le visage d'Alcide se durcit à cette pensée. Foutues Irlandaises. Elles sont peut-être son type. Avant de parler de paix, faut apprendre à se connaître. Pour peu et le bon cardinal caresserait son livre de chevet.

Sin a les pouces saufs :
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Third Eye
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : bandit rouge
FACE : .
DOLLARS : 6483
SACRIFICES : 1481
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
smooth criminals (pv) - Ven 11 Jan - 3:44

L'utente 'Alcide Bellandi' ha effettuato la seguente azione: ALEA JACTA EST


'OUI/NON' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 2648
SACRIFICES : 1783
PORTRAIT :
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :


past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?








smooth criminals (pv) - Mar 15 Jan - 23:59



Smooth criminals


Elle se sait exaspérante, trop insouciante en apparence pour véritablement paraître assez intelligente et assez estimable, comme créature. Nemhain préfère que l’adversaire la prenne pour une greluche. Sinead a son orgueil, néanmoins, et si elle minaude parce que c’est à la fois sa façon d’être en société et sa méthode pour aborder des membres des mafias ennemies en terrain neutre, disons qu’elle reste vigilante. Tout sursaut d’humeur et toute tentative de lui faire du mal résulteront en un affrontement calculé, prévu, et redouté. Ça a gambergé depuis qu’elle s’est retrouvée face à Alcide par le plus merdique des hasards. Alors quand il enchaîne avec une approche assez peu subtile -mais se chauffer subtilement, avec Sinead dans l’équation, c’est jamais très drôle- elle arque un sourcil, à moitié surprise, et un rictus étire un coin de ses lèvres, amusé par le jeu lancé par le Don. Mériter une trêve, sachant qu’il parle probablement à celle des membres du Royaume qui s’est le plus prononcée contre la guerre des gangs, oui. Bon, quand on y regarde de plus près, demander une trêve quand on est une déesse de la guerre, c’est un peu prendre les gens pour des cons naïfs.

Le sous-entendu se précise tandis qu’elle se penche un peu vers l’Italien et qu’il l’interroge sur ses accompagnateurs éventuels. Elle hausse les épaules et se renfonce dans le sofa, les bras étirés sur le dossier derrière elle : « Pour une sortie dans le monde civil, j’ai pris l’air, seule. Je suis une grande fille, même si on ne dirait pas. » Quant à savoir si elle est dans une quelconque relation de type monogame, c’est foutrement antinomique pour Reed. Elle croise une jambe par dessus l’autre et ce faisant remonte un peu le bas de sa robe, alors qu’il poursuit.

Qu’est-ce qu’elle fout exactement à flirter avec le Don sans vraiment prendre de précautions ? Elle prend ce que la vie lui donne pour l’heure. Paraît-il qu’Alcide Bellandi a un sacré palmarès et il lui vient un instant l’idée de comparer les listes. Mais non. Autre chose à faire. Autant réduire les ambiguïtés de manière drastique : « C’est moi ou t’es en train de me dire qu’il faut que je donne de ma personne pour cette histoire de trêve ? » Et de se relever pour s’approcher par des pas lents de Bellandi, les mains jointes dans son dos, et demander, à moitié agressive, à moitié complice : « Rassure-moi, t’as pas chopé de chlamydia à coucher comme un Olympien, hein ? Qu’est-ce qui me prouve que tu vas pas me faire comme à ton épouse décédée ? » va vraiment falloir qu’elle apprenne à arrêter de se foutre dans la merde avec des Italiens, hein, il paraît qu’ils ont le sang chaud, ces couillons.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3812
SACRIFICES : 1666
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



Ma petite entreprise connaît pas la crise, s'expose au firmament, suggère la reprise. Embauche. Débauche. Inlassablement se dévoile



C’est une histoire que je connais par cœur, je me la répétais tous les jours en prison. Quant à dire ce qu’elle signifie c’est une autre affaire. C’est une histoire idiote comme toutes les histoires. Si tu la regardes de loin, elle se tient à peu près, mais si tu te rapproches, elle fout le camp.



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
smooth criminals (pv) - Dim 10 Fév - 15:53


SMOOTH CRIMINALS

Grande fille, j'en doute pas. Il affiche une moue amusée parce qu'il n'est pas sourd aux rumeurs - pour tout vous dire, il en est même friand. Secrètement. Mais selon lui, il n'y a aucun mal à se cultiver sur son voisin. Ça permet de voir les mauvaises surprises arriver de loin. Alors quoi. Est-ce qu'elle va devoir faire un effort personnel pour qu'il accède à sa requête ? Pour qu'il daigne la considérer ? Y a de ça. Sourire régalien qui attend d'être régalé. Il la voit qui se referme. Les jambes d'abord. Elles sont à présent enchevêtrées comme seules les femmes en détiennent le secret. Tu t'attendais à quoi ? Dans la bouche d'Alcide, délicatesse rime avec bagatelle.

Elle abandonne sa posture pour une plus offensive. Debout et droite devant lui. Audacieuse à jouer les inquiètes. Ah tu vas voir. Tu vas voir comme je vais te rassurer. T'enserrer, pense-t-il alors qu'elle prononce les mots fatidiques. Femme décédée. Les devoirs sont faits. Il se renfrogne. Laisse-les morts en paix. Remuer la merde n'est jamais une idée très avisée. Ses paumes viennent se poser non sans ménage sur ses épaules parées d'émeraude. Mais ses bras sont tendus. Elle ne le repoussera pas comme ça. Ses phalanges se referment sur une confusion de tissu et de chair. Occupe-toi des vivants.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 2648
SACRIFICES : 1783
PORTRAIT :
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :


past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?








smooth criminals (pv) - Sam 23 Fév - 10:17



Smooth criminals


Dès lors que les serres du Don se posent sur ses épaules, elle sait qu’il n’y a plus qu’une seule issue possible -l’autre serait potentiellement soldée les deux pieds devant, pour insulte. Dans un sens, ça l’amuse presque. Et sait-on jamais, des fois que ça puisse marcher, ça se tente, non ? Gus et elle ne se sont pas jurés fidélité -ou peut-être que si, en étant bourrés à Vegas, autant dire que la validité d’un pareil serment est nulle et caduque- et elle n’a fait aucune promesse de ce genre à personne. Alors comme elle le dit, elle est seule, adulte, et elle prend ses propres décisions. Docile, elle ne cherche pas à le repousser, mais commence de ses doigts agiles à jouer avec les boutons de la chemise de celui qui la dépasse de quelques centimètres, un sourire mutin qui continue d’étirer ses lèvres.

(…)

Elle referme la fermeture zip de sa robe, se tordant les bras dans tous les sens pour y parvenir enfin et accrocher le fermoir du haut. Coup d’œil à l’Olympien qui se revêt. « C’était… Assez imprévisible, on va dire ? » Elle ne s’attendait pas à coucher avec l’ennemi ce soir-là, pour sûr. Curieusement, elle s’attendait aussi à moins bien, et avait été agréablement surprise. Elle s’assied sur le divan pour remettre ses escarpins, tout en raillant :  « On parie que notre plus grand fan est derrière la porte à s’assurer que personne ne viendra nous déranger ? » Elle n’a certainement pas tort, les humains sont si prévisibles. Nemhain espère sincèrement que l’alliance ponctuelle des corps n’a pas été inutile, mais n’ose pas vraiment tâter le terrain pour l’heure, incertaine de l’état d’esprit du dieu de la foudre.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcide Bellandi
Alcide Bellandi
- GOD OF ALL GODS -
BLAZE : Perhaps
CREDITS : Moi-même
FACE : Brad Pitt
DOLLARS : 3812
SACRIFICES : 1666
PORTRAIT : https://media.giphy.com/media/64amFugIAdZ7frD1ir/giphy.gif
ANNEES : 54
CŒUR : Veuf
RÉINCARNATION : Zeus
TALENT(S) : Electrok. + charme céleste
FACTION : Don de la Nuova Camorra
OCCUPATION : Gère sa salle de boxe The Thunder Fist dans Little Italy
GENÈSE : Primus stade 4
TALON(S) D'ACHILLE : La NC
JUKEBOX : https://tinyurl.com/bellandi
RUNNING GUN BLUES :

Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement.



Ma petite entreprise connaît pas la crise, s'expose au firmament, suggère la reprise. Embauche. Débauche. Inlassablement se dévoile



C’est une histoire que je connais par cœur, je me la répétais tous les jours en prison. Quant à dire ce qu’elle signifie c’est une autre affaire. C’est une histoire idiote comme toutes les histoires. Si tu la regardes de loin, elle se tient à peu près, mais si tu te rapproches, elle fout le camp.



L’amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige. Quoi qu'il en soit, je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d'aimable; et dès qu'un beau visage me le demande, si j'en avais dix mille, je les donnerais tous. 
smooth criminals (pv) - Sam 23 Fév - 11:31


SMOOTH CRIMINALS

Il est bien là. Ce n'était pas mieux qu'avec la femme de la 134 : c'était différent. En bon Dom Juan, il est de son devoir de reconnaître le mérite de toutes. Et Reed était un bon moment. Un moment qui s'achève par la musique d'une fermeture éclair. Ah oui, c'était un orage sympa, un orage comme Zeus les aime. Si elle n'était pas elle, il faudrait songer à remettre ça. Hmm ? Il attrape son pantalon, commence à l'enfiler. Il est à la hauteur des cuisses lorsqu'il capte ce que raconte Reed. T'as pas aimé ? Il lui jette un coup d'oeil suspicieux avant de se concentrer sur sa ceinture. Puis comme elle évoque l'autre abruti, il répond du tac au tac : S'il est derrière la porte, je le tase. Alcide s'empare de sa chemise, remarque que dans l'action, Reed a fait sauter un des derniers boutons. Bon... Il remet en place noeud pap et veste bordeaux, qu'il agrafe à l'aube des premiers abdos.

Il s'approche de la porte, pose une main électrique sur la poignée. D'un mouvement de tête, il lui fait signe de se dépêcher. Talons ou pas. Viens. Pour cette fois seulement, il fait confiance à l'instinct féminin. Si elle prédit que le chauve sera encore là... c'est que c'est le cas.

Lorsque le battant est projeté, le chauve vacille et leur fait dos, ce qui découvre son cou un peu gras. Pratique pour l'attraper au niveau des cervicales, là où ça fait mal. Alcide ne se gêne pas, et pour cause, la salle commence à se vider de ses invités. Le chauve bafouille qu'il s'inquiétait pour Reed, après l'avoir vue tomber comme une masse. Elle a peut-être besoin de secours, et comme il entendait des bruits, là dedans... Il ne voulait pas la laisser seule, vous comprenez. On sait jamais... Sortez les violons, marmonne Alcide à Sinead. Je n'aime pas qu'on écoute aux portes, affirme-t-il en augmentant la pression de ses doigts - qui glissent un peu sous la sueur du type. Un regard à la rousse. Décharge ou pas décharge ? Il décide d'être sympa, ce soir, et de lui offrir le choix.

Edit - j'suis un boulet j'ai tiré un dé inutile maniac



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Third Eye
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : bandit rouge
FACE : .
DOLLARS : 6483
SACRIFICES : 1481
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
smooth criminals (pv) - Sam 23 Fév - 11:31

L'utente 'Alcide Bellandi' ha effettuato la seguente azione: ALEA JACTA EST


'OUI/NON' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smooth criminals (pv) -

Revenir en haut Aller en bas

smooth criminals (pv)

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past :: saison une
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: