CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

desperate housewives (delilah)

 :: abandonnés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité
desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Mer 2 Jan - 2:15



desperate housewives


L’intérêt avec Delilah, c’est que ce ne sont pas six mois sans se voir qui ternissent leur amitié. Bien au contraire, elles réussissent à toujours renouer autour de tout et n’importe quoi, et à retrouver des sujets de discussion où leurs points de vue s’affrontent, mais par leurs cœurs qui restent liés comme jamais. Il a donc suffi d’appeler le cabinet de Maître Sulwyn pour amorcer des retrouvailles fort attendues, et ô combien utiles. Leurs emplois du temps complexes jouant sur l’organisation, c’est en fin de journée, hors des horaires de travail, fin septembre, que les deux femmes se retrouvent pour un café tardif. D’ordinaire, Sinead aurait proposé un verre, sans doute, mais il n’y a plus que le neptra qui lui fait effet, et elle doute que Delilah souhaite en consommer, surtout qu’aux dernières nouvelles, Deli est une humaine normale à ses yeux.

Alors, assise en avance à une table dans un coin du coffee shop où elles ont pris leurs habitudes depuis la vingtaine d’années d’amitié, Sinead prend les commandes à l’avance, en demandant que ce soit apporté quand la seconde sera arrivée. L’intérêt encore une fois de se connaître depuis si longtemps. Delilah est une bouffée d’air pur dans l’horizon crasseux et complexe d’Arcadia. Et surtout, une spécialiste des questions de divorce, alors ça tombe à pic. La rousse se lève en voyant son amie approcher de la table, lui fait la bise avec naturel et puis attend que les boissons soient arrivées pour reprendre une discussion qui n’avait pas du tout le temps d’être faite au téléphone : « Bon, t’as deux minutes pour te foutre de moi, avec cette histoire de mariage à Las Vegas. » Elle prend une gorgée de thé, et demande, avec une curiosité sincère : « Ça va, toi ? T’as l’air d’avoir du boulot à n’en plus savoir quoi faire… La vie à côté, quoi de beau ? »


Revenir en haut Aller en bas
Delilah Sulwyn
Delilah Sulwyn
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Wednesday
CREDITS : babine
FACE : Rosamund "drama" Pike
DOLLARS : 633
SACRIFICES : 343
PORTRAIT : Be still my foolish heart do not ruin this on me
ANNEES : 37 ans.
CŒUR : Détruit puis reconstruit par la simple force de l'espoir et de la liberté retrouvés (divorcée). Préservé, caché, elle le retient jusqu'au prochain saut dans le vide (seule).
RÉINCARNATION : Déesse de l'amour véritable, des mariages sains ainsi que de la grossesse (Branwen). Protectrice des femmes (panthéon celtique).
TALENT(S) : Apaiser les coeurs | Etre d'un soutient sans faille | Débattre à l'infini | Vous mettre à sa place (empathie inversée) | Voler (animorphe corbeau blanc).
FACTION : Ne veut rien entendre, ne comprend pas encore tout les tenants et aboutissants de toutes ces conneries (neutre).
OCCUPATION : Cette volonté de rendre justice, d'aider les femmes et les hommes qui ne sont pas traités par leur moitié comme ils le devraient l'anime (avocate spécialisée dans les instances de divorces).
GENÈSE : La foudre, cet orage de Septembre 2017 (novum) Consciente de qui l'habite mais ne connait encore rien à son sujet ni ses intentions (stade 3).
TALON(S) D'ACHILLE : Les âmes en souffrance | Les bébés animaux | Sa famille | Les personnes pour qui elle décrocherait la lune sans hésiter (maldwyn).
JUKEBOX : Take Care - Florence + the Machine | Wild Horses - Birdy | Long Slow Goodbye - Queens of the Stone Age | How Did We Get So Dark ? - Royal Blood | Shelter - Dorothy
RUNNING GUN BLUES :
- SAISON 1 -
(+) Turning Tables Maldwyn Jones
We're a dream that's dead
(-JUILLET 2018-)

(+) Desperate Housewives Sinead Reed
(-28 SEPTEMBRE 2018-)

(+) Not The Only One Fiona Killough
(-DÉCEMBRE 2018-)

- SAISON 2 -
(+) I'm a tree that grows hearts, one for each you take Maldwyn Jones
(-26 JANVIER 2019-)

(+) Dinner & Diatribes Lise Rowan
(-09 AVRIL 2019-)

(+) Gala de charité
(-MI-MAI 2019-)

(+) Fortress Cian Scully
(-MI-AOUT 2019-)

(+) Intrigue Événement
(-AOUT 2019-)

desperate housewives (delilah) Wuc1AiRl_o
desperate housewives (delilah) 8UncrX3V_o

desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Jeu 10 Jan - 20:25

Desperate Housewives

Sinead Reed & Delilah Sulwyn

Quittant son bureau à une heure respectable Delilah se mit en route pour le café, en espérant ne pas se taper les bouchons bien qu'utilisant les transports en communs. Direction le centre ville d'Arcadia donc. Vêtue d'un tailleur caché sous un long manteau, la blonde entra enfin dans leur lieu de rendez-vous habituel. Ce café semblait figé dans le temps, depuis qu'elles y venaient les deux femmes avaient bien changé elles en comparaison. Sinead accueille Delilah avec une bise avant qu'elles ne s'assoient, la blonde délaissant son manteau sur le dos de sa chaise et son Tanneur à ses pieds. Oh elle avait des questions pour cette cachottière, des tas de questions ! Un petit sourire malicieux ornaient les lèvres rouges de l'avocate. Un employé vint apporter leurs boissons avant qu'elle n'ait eu le temps d'ouvrir la bouche et de tailler dans le gras du gros sujet qui allait accaparer leur conversation. Mais Sin prit les devants avec sa désinvolture naturelle : « Bon, t’as deux minutes pour te foutre de moi, avec cette histoire de mariage à Las Vegas. » Cet important leak d'informations était autant bénédiction que damnation. « J'ai toujours su que tu ferais une merveilleuse épouse un jour Sin'. » Lâcha la blonde amusée avec un petit éclat de rire qu'elle ne parvint pas à contenir malgré son envie. Ces mariages avaient beau ressembler à des farces parfois, ils n'en étaient pas moins de vrais contrats, au grand damne de Sinead. « Ça va, toi ? T’as l’air d’avoir du boulot à n’en plus savoir quoi faire… La vie à côté, quoi de beau ? » Delilah acquiesça promptement après avoir pris une gorgée de son café, le liquide réchauffant son corps frêle.« Tellement de boulot que je n'ai pas tellement le temps de m'occuper de la vie à côté. Mais c'est pas plus mal, ma réputation commence à prendre une certaine ampleur, j'aurais jamais cru. » Elle avait revu Maldwyn lors d'une réunion d'anciens élèves il y a presque deux mois de ça mais n'en parla pas, elle ne savait plus trop où elle en était et lui semblait le savoir encore moins.

Reposant sa tasse délicatement dans un tintement de porcelaine, les yeux bleus de l'avocate se posèrent sur sa camarade : « Je t'ajoute à ma liste de clients alors c'est officiel ? » Ce divorce, si il était bel et bien consenti par les deux partis, serait une affaire rondement menée pour le Maître Sulwyn. « C'est vraiment dommage que tu veuilles y mettre fin. Ce phénomène se produit une fois tout les trois cent ans parait-il. » Raillât-elle une dernière fois avant de la laisser tranquille, les deux minutes étant probablement écoulées. « M'enfin c'est du pain béni qui arrive tout cuit dans ma bouche alors je ne m'en plaindrais pas. » Déclara-t-elle en reprenant un peu de sérieux, les sourcils levés avec un petit rictus de satisfaction. « Qu'en pense Monsieur Reed ? Et d'où sort ce Monsieur Reed d'ailleurs ?! »

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
NO PLAN There's no plan, there's no race to be run, the harder the pain, honey, the sweeter the sun. There's no plan, there's no kingdom to come, I'll be your man if you got love to get done. Sit here and watch the sunlight fade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Dim 20 Jan - 10:13



desperate housewives


Deli raille, comme si elles s’étaient parlé la veille. C’est ça que Sinead aime chez Delilah, y a pas à dire. Leur capacité à renouer aussi vite. Et le fait que, même si elles ont changé, leur amitié est toujours aussi forte. Elle râle quand l’avocate renchérit mais réussit à orienter la conversation sincèrement sur la blonde. Elle écoute, attentivement. Range ça dans un coin de son crâne. Le ressortira plus tard, peut-être. Sa cuillère touille un thé sans sucre, donc ne sert à rien, mais elle aime bien ce mouvement. Ça lui donne une petite contenance, peut-être. « Je t'ajoute à ma liste de clients alors c'est officiel ? - Eh bien oui, on dirait bien. » Une hérésie, peut-être, d’imaginer Sinead mariée. Surtout avec les vieilles histoires d’avant, avec le divorce forcé de Flynn, avec toutes ces conneries où le neptra frappe encore et encore. Elle voudrait pouvoir expliquer à Delilah que ce n’est pas juste sa bêtise qui a été à l’origine d’un truc pareil, ou une simple cuite. Mais comment dire, comment clarifier, à une amie de longue date, qu’on lui a caché un secret aussi énorme pendant si longtemps ? Elle ne va pas sur ce terrain, reprend une gorgée tandis que Delilah raille sur la conjoncture céleste et parvient à l’avaler avant d’éclater de rire. C’est qu’elle est tendue, là, Sinead. Tendue parce qu’elle se sait bouger avec une cible sur le dos, et que ça ne prête pas tant que ça à rire, pour les initiés. Clin d’œil quand Deli parle de pain béni, et Sin esquisse un sourire complice. Elle ne sait pas pourquoi elle n’y a pas pensé plus tôt, il a fallu que Gus lui parle de Maître Sulwyn pour que soudainement les connexions se fassent.

Mais en même temps, on parle de Sinead Reed, et elle a eu un long mois sous l’eau, à se noyer dans les effluves -et les verres- de neptra pour oublier les complications dans sa vie. Un miracle qu’elle arrive à peu près à suivre la conversation et tienne le coup aujourd’hui. Elle a dormi, sans doute. Et Delilah poursuit, cherchant à en savoir plus : « Qu'en pense Monsieur Reed ? Et d'où sort ce Monsieur Reed d'ailleurs ?! » Hm. On arrive au point d’achoppement. « Alors… Monsieur Reed sort de… la Banque. » Pause théâtrale. « C’est Monsieur Esposito, en fait. Ce gueux n’a pas voulu prendre mon nom quand on s’est mariés devant un sosie d’Elvis ! » Comme si ça tombait sous le sens de prendre le nom de l’ennemi, quoique ça aurait pu être une (mauvaise) idée sous l’emprise du neptra. « Gus est particulièrement enclin à divorcer, surtout que… » Elle s’interrompt. Une altiste et un banquier, ça ne pose techniquement pas trop de problèmes. Mais il y a l’autre partie de sa vie, dont Deli a une vague idée, mais qui n’a jamais été nommément expliquée, ni même véritablement dévoilée. « Disons que ça ne plaît pas à tout le monde qu’on soit unis par les liens sacrés du mariage, même de Las Vegas. » La revoilà à touiller sans utilité son thé, le regard qui fuit un instant les billes azur de son amie.


Revenir en haut Aller en bas
Delilah Sulwyn
Delilah Sulwyn
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Wednesday
CREDITS : babine
FACE : Rosamund "drama" Pike
DOLLARS : 633
SACRIFICES : 343
PORTRAIT : Be still my foolish heart do not ruin this on me
ANNEES : 37 ans.
CŒUR : Détruit puis reconstruit par la simple force de l'espoir et de la liberté retrouvés (divorcée). Préservé, caché, elle le retient jusqu'au prochain saut dans le vide (seule).
RÉINCARNATION : Déesse de l'amour véritable, des mariages sains ainsi que de la grossesse (Branwen). Protectrice des femmes (panthéon celtique).
TALENT(S) : Apaiser les coeurs | Etre d'un soutient sans faille | Débattre à l'infini | Vous mettre à sa place (empathie inversée) | Voler (animorphe corbeau blanc).
FACTION : Ne veut rien entendre, ne comprend pas encore tout les tenants et aboutissants de toutes ces conneries (neutre).
OCCUPATION : Cette volonté de rendre justice, d'aider les femmes et les hommes qui ne sont pas traités par leur moitié comme ils le devraient l'anime (avocate spécialisée dans les instances de divorces).
GENÈSE : La foudre, cet orage de Septembre 2017 (novum) Consciente de qui l'habite mais ne connait encore rien à son sujet ni ses intentions (stade 3).
TALON(S) D'ACHILLE : Les âmes en souffrance | Les bébés animaux | Sa famille | Les personnes pour qui elle décrocherait la lune sans hésiter (maldwyn).
JUKEBOX : Take Care - Florence + the Machine | Wild Horses - Birdy | Long Slow Goodbye - Queens of the Stone Age | How Did We Get So Dark ? - Royal Blood | Shelter - Dorothy
RUNNING GUN BLUES :
- SAISON 1 -
(+) Turning Tables Maldwyn Jones
We're a dream that's dead
(-JUILLET 2018-)

(+) Desperate Housewives Sinead Reed
(-28 SEPTEMBRE 2018-)

(+) Not The Only One Fiona Killough
(-DÉCEMBRE 2018-)

- SAISON 2 -
(+) I'm a tree that grows hearts, one for each you take Maldwyn Jones
(-26 JANVIER 2019-)

(+) Dinner & Diatribes Lise Rowan
(-09 AVRIL 2019-)

(+) Gala de charité
(-MI-MAI 2019-)

(+) Fortress Cian Scully
(-MI-AOUT 2019-)

(+) Intrigue Événement
(-AOUT 2019-)

desperate housewives (delilah) Wuc1AiRl_o
desperate housewives (delilah) 8UncrX3V_o

desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Dim 10 Fév - 20:22

Desperate Housewives

Sinead Reed & Delilah Sulwyn

La perspective de retrouver Sinead après cette journée d'un banal affligeant ravivait le cœur de l'avocate. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas partagé un simple moment avec cette rousse sauvage qu'elle connaît depuis la nuit des temps. Un café, un martini ou du vin blanc, peu lui importait, le simple fait de sortir lui ferait du bien elle le savait. Puis pouvoir parler avec Sin était toujours un plaisir, elle avait sans cesse quelque chose à dire qui permettait de relancer un débat ou bien des histoires à raconter. Elle avait un franc parlé et une énergie volcanique que Lyla avait toujours admiré, elle trop douce et mesurée. Mais comme quoi la blonde savait aussi se payer la tête de ses proches. Elle ne préféra pas en abuser non plus, ne voulant pas s'attirer les foudres de l'altiste plus que nécessaire. Deux minutes de foutage de gueule, pas plus.

Lylah s'intéressa au futur divorcé, autre moitié à laquelle c'était liée Sinead. Cette dernière répond sans problème et éclaire les lanternes paumées de la blonde qui sirotait son café chaud. « Alors… Monsieur Reed sort de… la Banque. » Okay très bien, ça fait de lui plutôt un bon parti, dommage pour le mariage et les comptes. Pendue aux lèvres de la rousse cette petite pause donne bien sûr envie à la galloise d'en savoir plus. « C’est Monsieur Esposito, en fait. Ce gueux n’a pas voulu prendre mon nom quand on s’est mariés devant un sosie d’Elvis ! » Delilah fait alors mine d'être choquée par cette nouvelle avant de rire un peu. Quel rustre oui ! « Gus est particulièrement enclin à divorcer, surtout que… » Sin' semble chercher ses mots. « Disons que ça ne plaît pas à tout le monde qu’on soit unis par les liens sacrés du mariage, même de Las Vegas. » Peut-être la famille Esposito s'opposait à se mariage ? Peut-être était-il déjà engagé auprès de quelqu'un et Sinead était venue contre-carrer tous ces jolis plans ? Elle n'en savait rien, tout était possible avec Sin'. Lylah pose délicatement ses paumes autour de sa tasse et regarde le liquide sombre qui s'y trouve. « Et du coup … De base c'était un … Ami ? Une histoire d'un soir ? » Qu'elle tente de creuser innocemment pour essayer de déceler le type de relation qu'ils avaient avant d'avoir sauté le pas de l'union éternelle, certainement en étant totalement alcoolisés, pensait l'avocate. « Pas de sentiments et tout le tralala je veux dire. » Précise-t-elle en affrontant la rousse qui lui faisait face. C'était juste pour être sûre, bien évidemment elle savait que ce n'était pas le genre de la musicienne de donner dans les romances amoureuses mais même elle ne pouvait être infaillible. Alors, au cas où ça arriverait, elle aimerait s'en assurer.

L'avocate posa ensuite un coude sur le plat de leur table et vint poser sa tête au creux de sa main. « Aaaaah. Mon premier divorce de Las Vegas. » Fit-elle songeuse et paraissant comblée, le regard perdu dans le vide. Puis elle redescend sur terre tranquillement. « Du coup il faut que ça se fasse au plus vite si j'ai bien compris. Tu pourras passer quand à mon bureau pour signer les papiers de lancement des procédures ? Plus vite c'est fait plus vite je peux refiler ça au juge. » Réfléchit-elle sérieusement, replongeant un peu dans le travail. Lylah ne pose pas plus de questions sur l'urgence de la situation, elle respecte ce petit mystère qu'elle perçoit mais ne se permet pas d'insister dessus, laissant à son amie ses secrets. Heureusement les deux époux étaient d'accord pour ce divorce, ce qui ne ferait qu’accélérer les démarches. Un vrai jeu d'enfant.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
NO PLAN There's no plan, there's no race to be run, the harder the pain, honey, the sweeter the sun. There's no plan, there's no kingdom to come, I'll be your man if you got love to get done. Sit here and watch the sunlight fade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Ven 15 Fév - 19:10



desperate housewives


Les billes vert-bleu sont posées sur la tasse de thé pour le moment, qu’elle touille avec gêne, un peu embêtée par cette situation même s’ils la trouvaient très drôle le lendemain des noces. « Et du coup … De base c'était un … Ami ? Une histoire d'un soir ? » Elle hausse les épaules, la rousse. Se passe une main dans les cheveux, revient à son amie et avec une moue mutine, la voilà qui reprend contenance : « Un ami et un amant. C’est toujours pratique d’allier les deux, hein. » Tout en prononçant ces mots, elle repère l’œillade amusée que Lylah lui envoie et elle ricane quand cette dernière exprime oralement l’interrogation muette. « Non non, pas de sentiments, beurk. » Toujours cette carapace, que Delilah sait pourtant percer çà et là. Mais ce n’est que la vérité, non ? Elle l’aime bien Gus, mais pas au point de l’épouser sobre, et surtout pas avec leurs appartenances respectives à des Familles opposées. « T’en fais pas, je te le dirai, va, le jour où je commence à ressentir quelque chose pour quelqu’un.… Enfin… Faudra que tu me tires les vers du nez, évidemment. » Elle ne lui donnera pas tout, tout cuit dans le bec, ça serait indigne d’elle.

L’avocate se fait rêveuse et Sinead ricane encore avant de prendre une gorgée de thé. Reed rêvasse un peu sur ce mariage infernal qu’il a fallu que des connards découvrent et décident de révéler. Qu’elle aurait dû faire annuler, certes, pour décision prise sous l’emprise de l’alcool. Mais est-ce qu’une affirmation pareille aurait tenu ? Peut-être, peut-être pas. This is America, disaient ses ancêtres en mettant un pied sur la terre promise, fuyant l’épidémie qui avait ravagé les champs de patates. Tout est possible. Arrachée à ses songes ancestraux, elle repose sa tasse dans la soucoupe et sort son téléphone pour regarder son agenda électronique, histoire de regarder les horaires de répétition des jours prochains. « Aloooors… » Le temps qu’elle ouvre l’application, elle relève la tête : « Ça va prendre longtemps ? J’veux dire, c’est quoi le circuit que ça prend, les papiers, une fois qu’on les a signés ? Faudrait que Gus signe aussi, ou pas tout de suite ? » Retour à son agenda, double-clique sur le lendemain. « Sauf imprévu, normalement demain, j’ai un trou d’une heure, à midi. Ça le fait, tu penses ? » Et ce disant, elle est prête à mettre sa main à couper qu’il y aura un imprévu demain, parce que le Royaume n’attend pas. Mais elle tente le diable quand même, sait-on jamais, des fois que tout se goupille bien. « Remarque, si on répète à Elysium Heights ça va être la croix et la bannière pour venir jusqu'ici… Rappelle-moi tes horaires ? »


Revenir en haut Aller en bas
Delilah Sulwyn
Delilah Sulwyn
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Wednesday
CREDITS : babine
FACE : Rosamund "drama" Pike
DOLLARS : 633
SACRIFICES : 343
PORTRAIT : Be still my foolish heart do not ruin this on me
ANNEES : 37 ans.
CŒUR : Détruit puis reconstruit par la simple force de l'espoir et de la liberté retrouvés (divorcée). Préservé, caché, elle le retient jusqu'au prochain saut dans le vide (seule).
RÉINCARNATION : Déesse de l'amour véritable, des mariages sains ainsi que de la grossesse (Branwen). Protectrice des femmes (panthéon celtique).
TALENT(S) : Apaiser les coeurs | Etre d'un soutient sans faille | Débattre à l'infini | Vous mettre à sa place (empathie inversée) | Voler (animorphe corbeau blanc).
FACTION : Ne veut rien entendre, ne comprend pas encore tout les tenants et aboutissants de toutes ces conneries (neutre).
OCCUPATION : Cette volonté de rendre justice, d'aider les femmes et les hommes qui ne sont pas traités par leur moitié comme ils le devraient l'anime (avocate spécialisée dans les instances de divorces).
GENÈSE : La foudre, cet orage de Septembre 2017 (novum) Consciente de qui l'habite mais ne connait encore rien à son sujet ni ses intentions (stade 3).
TALON(S) D'ACHILLE : Les âmes en souffrance | Les bébés animaux | Sa famille | Les personnes pour qui elle décrocherait la lune sans hésiter (maldwyn).
JUKEBOX : Take Care - Florence + the Machine | Wild Horses - Birdy | Long Slow Goodbye - Queens of the Stone Age | How Did We Get So Dark ? - Royal Blood | Shelter - Dorothy
RUNNING GUN BLUES :
- SAISON 1 -
(+) Turning Tables Maldwyn Jones
We're a dream that's dead
(-JUILLET 2018-)

(+) Desperate Housewives Sinead Reed
(-28 SEPTEMBRE 2018-)

(+) Not The Only One Fiona Killough
(-DÉCEMBRE 2018-)

- SAISON 2 -
(+) I'm a tree that grows hearts, one for each you take Maldwyn Jones
(-26 JANVIER 2019-)

(+) Dinner & Diatribes Lise Rowan
(-09 AVRIL 2019-)

(+) Gala de charité
(-MI-MAI 2019-)

(+) Fortress Cian Scully
(-MI-AOUT 2019-)

(+) Intrigue Événement
(-AOUT 2019-)

desperate housewives (delilah) Wuc1AiRl_o
desperate housewives (delilah) 8UncrX3V_o

desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Lun 25 Fév - 19:36

Desperate Housewives

Sinead Reed & Delilah Sulwyn

La vie de Sin' semblait toujours aussi mouvementée. Alors que celle de Lylah était à présent bien rangée, du genre métro-boulot-dodo. Même si dernièrement sa santé semblait partir en vrille. Peut-être la vieillesse et les ravages de la paperasse affectaient-elles ses pupilles plus tôt que prévu. La blonde observe son amie, elle semble quelque peu gênée. Alors l'avocate fait de son mieux pour essayer de la mettre à l'aise malgré la délicatesse du sujet. « Un ami et un amant. C’est toujours pratique d’allier les deux, hein. » Cette réponse fait pointer un petit sourire en coin chez la galloise. C'était bien vrai, frustrant mais vrai … Elle avait connu ça aussi à l'époque de la fac, ça avait été la meilleure relation qu'elle avait vécu, certainement plus saine que son mariage aussi. Jusqu'à ce qu'elle s'arrête brutalement, Maldwyn prenant peur de l'ampleur de la chose. Pas de sentiments donc. La était la seule différence, celle qui changeait tout. « T’en fais pas, je te le dirai, va, le jour où je commence à ressentir quelque chose pour quelqu’un.… Enfin… Faudra que tu me tires les vers du nez, évidemment. » Delilah rit un peu. Elle s'attendait à ce que Sinead ne se livre pas toute cuite sur un plateau d'argent en parlant ouvertement de ses histoires, ça n'avait jamais été son genre. Pas lorsqu'elle avait la trouille ou qu'elle ne savait pas où elle allait en tout cas. « Oh oui compte sur moi pour ça regarde, c'est limite si j'avais pas déjà commencé là. » Avoue Lylah prise en flagrant délie.

Puis elle enchaînèrent avec le vif du sujet. La prise de rendez-vous, la base. Delilah ferait de son mieux pour éviter à la rousse de trop se déplacer pour elle. Autant ça ne la dérangeait pas pour ses autres clients autant elle prenait toujours un plaisir à chouchouter ses amis. Téléphone en main pour Sinead, il leur fallait se décider pour lancer proprement cette affaire. La blonde se redresse et attrape son attaché-case pour en sortir un épais agenda noir. Elle bossait encore comme une vieille la Sulwyn. « Ça va prendre longtemps ? J’veux dire, c’est quoi le circuit que ça prend, les papiers, une fois qu’on les a signés ? Faudrait que Gus signe aussi, ou pas tout de suite ? » Les neurones se réveillent, le cerveau se met en route alors qu'elle pousse légèrement sa tasse pour ouvrir à la page de la semaine le journal qui régissait sa vie. « Sauf imprévu, normalement demain, j’ai un trou d’une heure, à midi. Ça le fait, tu penses ? » Parcourant la journée du lendemain de ses yeux clairs, Lylah remarque qu'elle a la chance de pouvoir reprendre un peu plus tard l'après-midi. « Alors demain pause à midi mais mon client n'arrivera à mon bureau qu'à partir de quatorze heure trente. » Donc pour elle s'était tout bon, peut-être même que si elle revenait une heure plus tôt, elle pourrait directement commencer à plancher sur le cas Reed-Esposito. « Remarque, si on répète à Elysium Heights ça va être la croix et la bannière pour venir jusqu'ici… Rappelle-moi tes horaires ? » Lylah lève un court instant ses pupilles au coin de ses yeux, réfléchissant. « Je pourais venir à toi, on se fait un déjeuner tranquille et on s'occupe de ça en même temps ? » Qu'elle propose comme ultime solution. Lylah pouvait se permettre de perdre du temps dans les transports, ce n'était pas spécialement un problème. Puis vu les journées où elle quittait le bureau à pas d'heure, ses boss n'oseraient pas lui dire grand chose elle en était certaine. « J'aurais largement le temps de rentrer à Cornucopia avant mon rendez-vous et tu seras pas très loin pour retourner répéter. » Attrapant sa tasse, visualisant le travail qui l'attendrait, une pensée fit irruption dans son esprit. Une information importante qu'elle devait partager avec sa future cliente. La visage de la blonde grimace alors quelque peu tandis qu'elle porte la porcelaine à ses lèvres. « Par contre sur le sol de notre chère Amérique, un avocat ne peux pas représenter les deux époux lors d'un divorce, même en cas de séparation à l'amiable …  » Une gorgée de café pour continuer à faire fonctionner ses méninges. « Mais je peux toujours voir au cabinet si un de mes collègues ne voudrait pas prendre le parti d'Augustin, comme ça je pourrais faire le médiateur pour vous si jamais. » Qu'elle propose en passant déjà en revu ses collègues et leurs capacités. Elle s'était mise d'office sur le cas de Sin' mais si jamais elle voulait changer, c'était possible pour elle de s'occuper de son futur ex-mari.

Delilah repose ensuite sa tasse et parcourt des yeux les pages qui se trouvent devant elle. « Dans le meilleur des cas le tout pourrait être réglé en dix jours. Entre trois et quatre semaines en moyenne comme ce n'est pas un divorce avec contentieux. » Si ils avaient fait un mariage avec partage de biens et compagnie, dans trois mois ils y étaient encore. Mais là le mariage express et la consentement mutuel facilitaient bien les choses. « Compte sur moi pour que ce soit plié en dix jours. » Rassure-t-elle son amie avec un clin d’œil. L'avocate savait se montrer persuasive, usant de ses charmes si nécessaire. Avec la gente masculine ça n'avait jamais été bien difficile, surtout dans le domaine de la loi, Lylah avait déjà quelques juges dans sa poche.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
NO PLAN There's no plan, there's no race to be run, the harder the pain, honey, the sweeter the sun. There's no plan, there's no kingdom to come, I'll be your man if you got love to get done. Sit here and watch the sunlight fade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Sam 6 Avr - 22:44



DESPERATE HOUSEWIVES


La solution proposée par Delilah lui plaît bien, si elle peut se déplacer demain pour déjeuner. Bon, après, déjeuner, ce n’est plus tellement quelque chose que Sinead fait, ces derniers temps, n’en ressentant plus le besoin, ce qui lui a joué des tours par moments. Mais ça lui fera plaisir de prendre le temps de voir Deli, un peu comme elles le font maintenant, même si c’est surtout pour se moquer de la rousse qui se retrouve mariée en ayant fait n’importe quoi. « Je t’ai déjà dit à quel point tu me sauves la vie ? », minaude Sinead, qui n’est pas vraiment en train de mentir à ce moment précis, sachant parfaitement qu’une épée de Damocles plane effectivement au dessus de son crâne. Mais elle sourit à pleines dents, et ça n’a pas l’air d’être un problème sérieux, il s’agit simplement de savoir maintenir la façade pour ne pas inquiéter inutilement la douce Lylah.

« Je n’avais pas vraiment pensé au problème de conflit d’intérêt, effectivement. Si un ou une de tes collègues peut représenter Gus, ça pourrait être probablement plus pratique, oui. Je me fie à toi pour trouver quelqu’un d’efficace. » Le temps presse, en vérité, même si les aléas de la vie vont faire que le divorce ne sera vraiment signé et acté qu’en janvier, et, fin septembre, Sinead cherche à rattraper les conneries que la flemme lui a fait faire. Alors lorsque Maître Sulwyn lui promet dix jours maximum, un sourire de pleine confiance étire les coins des lèvres de l’altiste qui tend la main à travers la table, au dessus de leurs tasses respectives, comme pour sceller un pari : « Dix jours, ça me va. Si un retard dépend de moi, je me rattraperai en te filant des invits pour mes prochains concerts avec l’orchestre. » Air innocent, avant de reconnaître, complice : « Bon, tu me diras, c’est pas comme si t’avais pas déjà des invits mises de côté de temps à autre. Mais je peux t’en mettre deux au cas où… tu trouves le temps, un jour, d’y aller avec quelqu’un… » Regard entendu : maintenant que ses problèmes sont évacués, elle veut revenir à ceux de Delilah, histoire de ne pas avoir à épiloguer sur le pourquoi du comment le maintien de sa propre tête sur ses épaules dépend de sa capacité à divorcer promptement.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Delilah Sulwyn
Delilah Sulwyn
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Wednesday
CREDITS : babine
FACE : Rosamund "drama" Pike
DOLLARS : 633
SACRIFICES : 343
PORTRAIT : Be still my foolish heart do not ruin this on me
ANNEES : 37 ans.
CŒUR : Détruit puis reconstruit par la simple force de l'espoir et de la liberté retrouvés (divorcée). Préservé, caché, elle le retient jusqu'au prochain saut dans le vide (seule).
RÉINCARNATION : Déesse de l'amour véritable, des mariages sains ainsi que de la grossesse (Branwen). Protectrice des femmes (panthéon celtique).
TALENT(S) : Apaiser les coeurs | Etre d'un soutient sans faille | Débattre à l'infini | Vous mettre à sa place (empathie inversée) | Voler (animorphe corbeau blanc).
FACTION : Ne veut rien entendre, ne comprend pas encore tout les tenants et aboutissants de toutes ces conneries (neutre).
OCCUPATION : Cette volonté de rendre justice, d'aider les femmes et les hommes qui ne sont pas traités par leur moitié comme ils le devraient l'anime (avocate spécialisée dans les instances de divorces).
GENÈSE : La foudre, cet orage de Septembre 2017 (novum) Consciente de qui l'habite mais ne connait encore rien à son sujet ni ses intentions (stade 3).
TALON(S) D'ACHILLE : Les âmes en souffrance | Les bébés animaux | Sa famille | Les personnes pour qui elle décrocherait la lune sans hésiter (maldwyn).
JUKEBOX : Take Care - Florence + the Machine | Wild Horses - Birdy | Long Slow Goodbye - Queens of the Stone Age | How Did We Get So Dark ? - Royal Blood | Shelter - Dorothy
RUNNING GUN BLUES :
- SAISON 1 -
(+) Turning Tables Maldwyn Jones
We're a dream that's dead
(-JUILLET 2018-)

(+) Desperate Housewives Sinead Reed
(-28 SEPTEMBRE 2018-)

(+) Not The Only One Fiona Killough
(-DÉCEMBRE 2018-)

- SAISON 2 -
(+) I'm a tree that grows hearts, one for each you take Maldwyn Jones
(-26 JANVIER 2019-)

(+) Dinner & Diatribes Lise Rowan
(-09 AVRIL 2019-)

(+) Gala de charité
(-MI-MAI 2019-)

(+) Fortress Cian Scully
(-MI-AOUT 2019-)

(+) Intrigue Événement
(-AOUT 2019-)

desperate housewives (delilah) Wuc1AiRl_o
desperate housewives (delilah) 8UncrX3V_o

desperate housewives (delilah) Empty
desperate housewives (delilah) - Mer 24 Avr - 17:44

Desperate Housewives

Sinead Reed & Delilah Sulwyn

Sortant un stylo de son sac à main, la blonde prend note de son nouveau rendez-vous pour déjeuner avec Sinead et le reporte sur la page de son agenda pour le lendemain. En voilà une bonne chose de faite. « Je t’ai déjà dit à quel point tu me sauves la vie ? » L'avocate sourit, si il y avait bien quelque chose qu'on ne pouvait pas lui reprocher, c'est que même après des années de silence radio, elle peut répondre présente au pied levé la Sulwyn. « Anytime. » Assura-t-elle alors simplement en rangeant son stylo et son carnet noir qui répertoriait le moindre de ses déplacements professionnels.

« Je n’avais pas vraiment pensé au problème de conflit d’intérêt, effectivement. Si un ou une de tes collègues peut représenter Gus, ça pourrait être probablement plus pratique, oui. Je me fie à toi pour trouver quelqu’un d’efficace. » Quelqu'un d'efficace … Ce serait peut-être difficile mais Delilah ne doutait pas de parvenir à motiver les troupes. Sinead tendit sa main, scellant le pacte de manière propre et sérieuse. « Dix jours, ça me va. Si un retard dépend de moi, je me rattraperai en te filant des invits pour mes prochains concerts avec l’orchestre. » La crédibilité de Lylah en prendra un coup malheureusement et malgré que la galloise se démène, tout s'opposera à ce que ce divorce soit prononcé dans les plus brefs délais. Un coup du sort ? Une malchance propre à l'altiste ou bien à la femme de loi ? Elle-même n'en savait rien. Les choses ont un peu dégénérées depuis le leak d'informations, prenant les tribunaux d'assaut, les alliances et promesses ne rimant plus à grand chose, s'évaporant comme si elles n'avaient jamais existé … La justice était une administration qui aimait traîner, surtout quand des vies étaient en jeu. Elle attrapa la main de son amie et acquiesça. « Et je te devrais un verre chaque fois que les papiers prendront du retard. » Même si l'alcool n'avait plus d'effets sur la rousse ; ce que Lylah ignorait, elle avait une dette longue comme le bras après cette petite affaire. Dette qu'elle prendrait tout de même plaisir à payer. Pari tenu. « Bon, tu me diras, c’est pas comme si t’avais pas déjà des invits mises de côté de temps à autre. Mais je peux t’en mettre deux au cas où… tu trouves le temps, un jour, d’y aller avec quelqu’un… » Lylah ne put s'empêcher de rire un peu. Pas spécialement triste ou amère, juste amusée. Elle aimait beaucoup écouter l'orchestre de Sin' jouer mais ne prenait hélas pas tellement le temps d'en profiter. « Oh ça risque d'être un miracle si tu me voies débarquer avec quelqu'un un jour. » Plaisanta-t-elle. Elle s'était permise de se moquer du mariage devant un Elvis de son amie mais savait également rire d'elle-même Delilah, heureusement. Elle pouvait passer pour une Miss Parfaite, sans aucuns défauts, à qui la vie réussissait plutôt bien. Mais pour se remettre de sa relation de couple plus que chaotique durant laquelle elle s'était noyée pendant neuf années, elle avait eu besoin de temps. Maintenant que c'était réglé, se remettre en selle était supposé être un jeu d'enfants. Excepté que ce n'était pas le cas, la femme était à moitié hantée par de vieux fantômes de son passé qu'elle connaissait bien, à moitié attirée par l'avenir flou et incertain. « Je rencontre des hommes tous les jours pourtant. Mais je ne saurais dire ce qui me freine le plus : qu'ils soient en instance de divorce ou qu'ils soient pour la plupart mes clients ... » Ironisa-t-elle sur son sort en faisant semblant de réfléchir à la question. Lâcher du leste n'était pas vraiment dans les cordes de l'avocate, toujours trop prompt à rester lisse et professionnelle en toutes circonstances, même en dehors des heures de bureau. Pas très fun la demoiselle en somme. Ils étaient peu à pouvoir la faire plaisanter de la sorte.

Son regard clair posé sur sa camarade d'infortune, les pupilles de la galloise commencèrent à lui piquer, comme si elle avait regardé trop longtemps le soleil. Elle détourna les yeux sur son café encore chaud à moitié consommé tout en gardant affiché un sourire en coin. Ce genre de réactions lui arrivaient de plus en plus ces temps-ci. Peut-être devrait-elle se faire à l'idée qu'elle allait devoir porter des lunettes à vie.

Spoiler:
 

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
NO PLAN There's no plan, there's no race to be run, the harder the pain, honey, the sweeter the sun. There's no plan, there's no kingdom to come, I'll be your man if you got love to get done. Sit here and watch the sunlight fade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
desperate housewives (delilah) -

Revenir en haut Aller en bas

desperate housewives (delilah)

 :: abandonnés
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Desperate Housewives [Dramédie, Soap]
» Desperate Housewives - venez faire la fête -zbaff- plus on est de four, plus on riz !
» (MORRIGAN) DON'T MESS WITH ME !

Sauter vers: