CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

#SENDNUDES ( sinead )

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past :: saison une
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ikaar Killough
Ikaar Killough
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : rage
CREDITS : aura ♥
FACE : eddie redmayne
DOLLARS : 1455
SACRIFICES : 354
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_inline_ojzcq1lnAM1qlt39u_250
ANNEES : 33 années, parfois on lui donne plus, parfois moins. ( 01/04 )
CŒUR : lourd
RÉINCARNATION : llew llaw gyffes, dieu guerrier magicien chez les celtes.
TALENT(S) : identité floue (actif) - bouclier (inactif) - charme divin (inactif) - animorphose aigle (actif) - perception myocardique (actif)
FACTION : An Ríocht.
OCCUPATION : Titre franchement donné, petit prince devenu Roi faute de mieux. Il est également propriétaire du Teddybeer, le pub irlandais de Downtown qu'il a ouvert avec son frère et sa sœur, il y a des années même si désormais on retrouve plus facilement son frère aîné, Kaleb, derrière le comptoir.
GENÈSE : primus / stade 4 ( 31/12/18 )
TALON(S) D'ACHILLE : il ne sait plus trop, la famille se résumant à seulement deux âmes encore en vie, les amis annoncés comme traitre et le coeur en berne.
JUKEBOX : Flogging Molly - Drunken Lullabies
RUNNING GUN BLUES : #SENDNUDES ( sinead ) E82crktg_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o


#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Jeu 3 Jan - 14:28

#SENDNUDES
sinead & ilaar


Leak d’informations, tsunami virtuel déferlant sur Arcadia sans prévenir il y a de cela une bonne semaine… Et il n’a même pas fouillé là-dedans ?
C’était pourtant partout, sur les réseaux sociaux, dans les journaux et à la télévision locale. Un bordel monstre, informations croustillantes sur le quotidien des habitants de la ville révélées au grand jour… Et y’en a pour tous les goûts. Personne n’était vraiment à l’abris d’une cyber attaque. Personne ne pouvait suffisant se protéger pour être inébranlable à moins peut-être d’être du métier lui-même...Et encore. A l’arrière d’un taxi il consulte finalement lesdites informations sur son téléphone, tête en vrac. Les notifications intempestives de sms échangés entre membres du royaume à côté l’avait poussé à se débrancher totalement de ces histoires, notifications suspendues pour éviter à son cerveau de brûler vif sous la sonnerie répétitive. Faut dire qu’il y en avait, des choses sur leur clan qui ont été révélées apparement. Pourtant, pas la tête de tout comprendre, fatigue pensant et sa nuit n’était pas terminée il paraît. Le taxi le dépose dans Historic District, résultat de son absence de courage pour marcher ou voler jusqu’au quartier dans lequel Sinead Reed vivait. Parce qu’il en avait, des choses à lui demander.

Pas plus tard que tout à l’heure en sortant d’il ne savait plus trop quel boite ou bar ou club - il n’en a vraiment aucune idée - où il a rejoint les quelques sujets du royaume toujours enclin à sortir boire avec le petit Prince. Pas plus à jeun que lui, alors qu’une heure du matin ne sonnait, ils étaient tous sur leurs téléphones à regarder un fils de photos qu’il a, bien entendu, chercher à regarder aussi. Autant dire qu’Ikaar n’a pas été déçu du voyage, puisqu’il connaissait bien non seulement l’appartement photographié de l’extérieur pour passer souvent par cette fenêtre, déjà, mais surtout il connaissait bien la femme photographiée: c’était Sinead. Pas de doute là-dessus, il l’a déjà vu d’assez près et depuis bien longtemps, alors même sur le bord d’un coma éthylique, il était encore capable de la reconnaître même de dos. En tout cas c’est ce qu’il a revendiqué, débat s’installant parmis les irlandais et gaéliques imbibés de scotch.

Par contre, comment il en était arrivé à se rendre chez elle, aucune idée. Apparement c’est partit du fait qu’il voulait montrer, tout naturellement,  qu’il avait des talents de photographes nettement supérieur à celui de la personne responsable des clichés. Il devait forcément avoir ça dans son téléphone non ? Quand-même, on parle de Sin, on parle d’Ikaar… Forcément, il devait en avoir. Il l’a vu il y a peu de temps non ? Enfin, pas trop certain de ça. Il ne sait plus, Ikaar, en remontant et remontant le fil du téléphone avant de se rendre compte..Qu’il n’y a rien. Où sont donc ces nudes ! Scandale. C’est un scandale. Ça expliquait pourquoi, toujours aussi alcoolisé, le trajet jusque-là comme seul temps de cuvage, il grimpe jusqu’à son étage et trouve sa porte, qu’il ouvre à la volée. Parce que oui, suffisait d’appuyer sur la poignée. « C’est où qu’elles sont, les photos ! » Il râle, claquant la porte derrière lui avant de se laisser tomber sur le canapé comme un phoque. Est-ce qu’elle est à côté, est-ce qu’elle est ailleurs ou occupée..Peu importe, après tout. Le principal, c'est qu'elle ait pu l'entendre arriver. C’est pas comme si elle était habituée à le voir, Ikaar. Surtout bourré… Et surtout si tard le soir.

(c) DΛNDELION



le dé de la mort qui tue sa mère:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 3438
SACRIFICES : 2047
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_m4nkv1y27g1qbw7q9o2_250
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :
#SENDNUDES ( sinead ) WvZc9qb3_o

past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?


#SENDNUDES ( sinead ) IhtbH1N

#SENDNUDES ( sinead ) L0BwIgWM_o
#SENDNUDES ( sinead ) KSjU2Efl_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o
#SENDNUDES ( sinead ) UOVOQlFB_o

#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Ven 4 Jan - 17:03



#sendnudes
what the fuck, dude ?


Besoin de se détendre. Besoin de se calmer. Besoin de se réchauffer aussi. Sinead s’est fait couler un bain, s’est déshabillée tranquillement dans son salon, devant les grandes baies vitrées à travers lesquelles un vieux pervers s’était amusé à la prendre en photo. Elle n’en a clairement plus rien à foutre, on peut dire ça, surtout pour cette question de photos dénudées. Elle a bien un tas de photos imprimées confisquées à des chiards des Docks, mais elle est consciente que ça a dû circuler à une vitesse affolante et sait, en croisant les regards vicelards de certains couillons du Royaume, que certains se sont bien rincé l’œil, voire astiqué autre chose, et qu’en tout cas ils doivent plus aisément l’imaginer à poil sans avoir besoin de lui ôter ses vêtements. Ça passera.
Ça passera certainement plus vite si elle trouve une créature ou un dieu capable d’effacer des souvenirs, mais dans le doute, elle fera sans, et attendra que les connards trouvent d’autres pornos à regarder.

Elle s’est donc fait couler un bain et s’est glissée dedans sans vraiment réfléchir aux mesures de sécurité de son appartement, détournée un instant de la porte d’entrée alors qu’elle l’avait empruntée, oubliant de la verrouiller. Après tout, faut-il vraiment verrouiller sans porte quand on est dedans ? Questionnement à aborder plus tard. Elle s’enfonce dans l’eau chaude, ferme les yeux de contentement, et s’oublie, un fond de musique classique qui parvient du salon, où la chaîne Hi-Fi est en route.

Et le calme est troublé quand la porte d’entrée s’ouvre d’un coup, qu’elle se redresse immédiatement dans son bain -la porte de la salle de bain restée ouverte, au cas où on cherchait à l’appeler- et cherche son flingue, resté lui aussi dans le salon. La voix éraillée, alcoolisée, prononce des paroles qu’elle met un temps à comprendre ; le timbre sonore est pourtant reconnu et elle sort de la baignoire, s’enroule dans son peignoir, et arrive alors dans le salon où un type complètement bourré gît sur son canapé. « Ben alors mon chat, tu parles de quoi ? » Le peignoir baille clairement au niveau des seins, noué à la hâte, et les cheveux gouttent, ce qui la fait jurer et repartir aussi sec dans la salle de bains, pour revenir avec une serviette, se pencher et se sécher les mollets, et enrouler la serviette façon turban autour de ses cheveux, avant de s’asseoir par terre, sur le tapis. « Ouuuuh, tu pues l’alcool. Attends, elle renifle, le whisky, ça te réussit vraiment pas, mon cher. » Et de passer une main dans les cheveux du prince-poussin-roux, ivre mort -ou presque. « Les nudes te plaisaient pas, donc t’es venu me voir en vrai, c’est ça ? »



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikaar Killough
Ikaar Killough
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : rage
CREDITS : aura ♥
FACE : eddie redmayne
DOLLARS : 1455
SACRIFICES : 354
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_inline_ojzcq1lnAM1qlt39u_250
ANNEES : 33 années, parfois on lui donne plus, parfois moins. ( 01/04 )
CŒUR : lourd
RÉINCARNATION : llew llaw gyffes, dieu guerrier magicien chez les celtes.
TALENT(S) : identité floue (actif) - bouclier (inactif) - charme divin (inactif) - animorphose aigle (actif) - perception myocardique (actif)
FACTION : An Ríocht.
OCCUPATION : Titre franchement donné, petit prince devenu Roi faute de mieux. Il est également propriétaire du Teddybeer, le pub irlandais de Downtown qu'il a ouvert avec son frère et sa sœur, il y a des années même si désormais on retrouve plus facilement son frère aîné, Kaleb, derrière le comptoir.
GENÈSE : primus / stade 4 ( 31/12/18 )
TALON(S) D'ACHILLE : il ne sait plus trop, la famille se résumant à seulement deux âmes encore en vie, les amis annoncés comme traitre et le coeur en berne.
JUKEBOX : Flogging Molly - Drunken Lullabies
RUNNING GUN BLUES : #SENDNUDES ( sinead ) E82crktg_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o


#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Mar 8 Jan - 19:51

#SENDNUDES
sinead & ilaar


De tout son poids il s’écrase, presque certain d’entendre le sofa grincer sous la collision. Bah, il a vu pire, le canapé. Ça il en était même certain… Ou il ne se souvient plus bien. Oh, si. Si en effet. D’ordinaire ça l’aurait fait sourire, mais là le mal de crâne était un peu trop intense pour qu’il ne s’en amuse. A la place il pose ses mains contre ses yeux, appuyant avec force quitte à les faire rentrer dans son cerveau s’il le faut. Ça l’aide à faire passer la douleur de sa tête, ça coupe les lumières du salon, plonge les iris dans l’obscurité.. Tandis que Sinead s’agite. Le bruit de l’eau, lui, il est certain de ne pas l’avoir imaginer. La propriétaire de l'appartement devait être dans sa salle de bain à l’heure actuelle puisque la lumière était allumée.. Et qu’elle ne nageait pas dans la cuisine. Forcément qu’elle était dans la salle de bain. Le bruit de pas sur le sol suffisent à faire raisonner sa tête comme la musique assourdissante du club où il était. Ikaar geint comme un ado qu’on réveille à midi durant les vacances scolaires, remuant dans le canapé pour trouver une position plus confortable. C’est qu’il dépasse toujours légèrement un peu, le grand irlandais. Pour seule réponse à sa question un nouveau grognement dont elle avait l’habitude, le réveil toujours difficile, la certitude qu’Ikaar avait légèrement trop bu la veille ou le soir même. Sinead repart dans la salle de bain, ce qui lui laisse le temps de se bouger un minimum. Entendons par là simplement retirer les mains de ses paupières et soupirer. Il n’ouvre pourtant pas les paupières tout de suite, attendant que les pas reviennent de son côté. Il sent sa présence à côté de lui et effectivement elle l’est, puisqu’elle est capable de sentir sur lui l’odeur de whisky. Oh il devait pas avoir l’air très frais, le Ikaar. Ça il en était certain mais c’est pas la première fois qu’elle le voyait complètement beurré, c’était assez fréquent, assez pour qu’elle ne s’en inquiète nullement. Heureusement. « Chui sortis. » Qu’il baragouine, se décidant enfin à ouvrir un oeil en sentant sa main dans ses cheveux, sourire débile aux lèvres. « Ça matait tes photos à la sortie. Du coup j’me suis dit que moi j’en avais des mieux et tout, sur mon téléphone. Et là ? Qu’est-ce que je vois ? Ben que y’a plus rien. Où qu’elles sont ! » il radote, se tournant vers elle complètement, parce que c’était mieux pour parler. « Puis t’es mieux en vraie, oui, alors j’suis v’nu. » Nouveau sourire, débilité alors que ses yeux descendent… Et descendent encore jusqu’à tombé sur sa poitrine à moitié couverte simplement. « J’aime tes seins. » qu’il déclare, tout naturellement comme s’il parlait d’aimer la pluie ou le soleil. Une discussion tout à fait normale pour eux. « T’as touché à mon téléphone ? » Retour à la conversation normale. Il se demande bien comment elles ont pu disparaître, à moins que ce soit lui qui les ait déplacé ailleurs, qui sait. Il s’en souvient pas en tout cas.

(c) DΛNDELION



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Third Eye
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : .
FACE : .
DOLLARS : 7397
SACRIFICES : 1797
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) ABuGW441_o
ANNEES : aussi vieux que le monde.
#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Mar 8 Jan - 19:51

Le membre 'Ikaar Killough' a effectué l'action suivante : ALEA JACTA EST


'OUI/NON' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 3438
SACRIFICES : 2047
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_m4nkv1y27g1qbw7q9o2_250
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :
#SENDNUDES ( sinead ) WvZc9qb3_o

past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?


#SENDNUDES ( sinead ) IhtbH1N

#SENDNUDES ( sinead ) L0BwIgWM_o
#SENDNUDES ( sinead ) KSjU2Efl_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o
#SENDNUDES ( sinead ) UOVOQlFB_o

#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Ven 11 Jan - 12:48



#sendnudes
what the fuck, dude ?


Elle l’aime bien Ikaar. Elle l’aime bien en temps normal, et c’est bien pour ça que quand elle doit passer voir Fiona, elle s’arrange toujours pour passer faire une bise à Ikaar (et lui tâter éventuellement le cul). Ça fait longtemps qu’elle l’avait pas vu, en vrai. Elle ne sait même plus s’il était à l’Eden Manor, mais il y avait tellement de monde que ça peut expliquer cette incapacité à y voir clair dans ses souvenirs. Il est tout frais du dehors, alors qu’elle a les mains encore chaudes de les avoir plongées dans le bain brûlant. Bon, mains et pieds sont tous fripés, ce qui doit être étrange comme sensation pour le Killough, mais il n’a pas l’air d’y trouver un désagrément quelconque. Il est sorti, qu’il lui dit, et elle ricane à ça. « Sans déconner », se moque-t-elle doucement. Sinead s’installe mieux, en tailleur sur le tapis, faisant désormais face au canapé où gît le petit (grand, il la dépasse en taille) prince. Le regard s’assombrit un instant quand il lui raconte que ses photos étaient sur tous les écrans, elle lève les yeux au ciel et soupire un moment, coup d’œil vers les fenêtres du voisin vicelard, de l’autre côté de la rue. C’est éteint, ça ne veut pas dire qu’il dort. Mais peut-être qu’il a été effectivement collé en cabane pour pédopornographie, comme disait la bouchère ? à voir.

Elle revient à Ikaar qui tourne en rond sur les fameuses photos qu’il aurait pris à d’autres occasions. Les doigts dans les cheveux aussi roux que les siens, son rictus s’étire en un sourire sincère quand il la complimente, de ces compliments de bourrés qui ont beau être démesurés, sont toujours touchants. Elle ne compte plus les fois où, ronds comme des queues de pelle, ils se sont complimentés jusqu’à ce que le jour se lève, sans toutefois comprendre grand-chose à ce qu’ils disaient eux-mêmes. Les prunelles de son visiteur nocturne sont fixes bientôt et elle regarde en contrebas : oui ce sont bien ses seins qu’il mate sans vergogne. Elle écarte un peu plus les pans de son peignoir, pour lui permettre de mieux les voir, joueuse et s’exécutant avec plaisir, surtout quand la ferveur est aussi sincère. « Mmmh… Est-ce que j’ai touché à ton téléphone ? » Elle répète la question, ce qui lui donne le temps d’y réfléchir sérieusement, et de trouver une réponse. De toute façon, il est ivre, c’est pas trop grave, si ? D’ailleurs, autant ne pas le laisser seul en état d’ébriété, hein ? Elle se relève, tout en répétant encore la question, ritournelle innocente mais pas trop. « Tu me demandes si j’ai touché à ton téléphone… ? » Et d’ouvrir un placard dans la cuisine et d’en sortir deux verres et une bouteille non étiquetée, pour revenir là où elle était. « Franchement, ça serait très mal me connaître, que de croire que je pourrais trouver ton code et fouiller dans ton téléphone pour en supprimer des photographies de moi complètent dénudée… » Elle se sert un verre, laisse le deuxième vide sur la table, au cas où il veut continuer de s’enivrer. Elle prend une gorgée, le neptra lui brûle le gosier, elle précise : « C’est du neptra, mais y a de l’eau fraiche dans le frigo, si tu préfères, hein. » Pour enfin revenir à la question : « S’il s’avère que j’ai effectivement trafiqué ton téléphone, tu comptes faire quoi ? », et de sourire à pleines dents, carnassière prête à affronter un ami bourré, ou à le rejoindre dans son ébriété totale.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikaar Killough
Ikaar Killough
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : rage
CREDITS : aura ♥
FACE : eddie redmayne
DOLLARS : 1455
SACRIFICES : 354
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_inline_ojzcq1lnAM1qlt39u_250
ANNEES : 33 années, parfois on lui donne plus, parfois moins. ( 01/04 )
CŒUR : lourd
RÉINCARNATION : llew llaw gyffes, dieu guerrier magicien chez les celtes.
TALENT(S) : identité floue (actif) - bouclier (inactif) - charme divin (inactif) - animorphose aigle (actif) - perception myocardique (actif)
FACTION : An Ríocht.
OCCUPATION : Titre franchement donné, petit prince devenu Roi faute de mieux. Il est également propriétaire du Teddybeer, le pub irlandais de Downtown qu'il a ouvert avec son frère et sa sœur, il y a des années même si désormais on retrouve plus facilement son frère aîné, Kaleb, derrière le comptoir.
GENÈSE : primus / stade 4 ( 31/12/18 )
TALON(S) D'ACHILLE : il ne sait plus trop, la famille se résumant à seulement deux âmes encore en vie, les amis annoncés comme traitre et le coeur en berne.
JUKEBOX : Flogging Molly - Drunken Lullabies
RUNNING GUN BLUES : #SENDNUDES ( sinead ) E82crktg_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o


#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Ven 18 Jan - 22:08

#SENDNUDES
sinead & ilaar

Sa voix s’élève et ça résonne fort dans sa tête. Pas très agréable, mais il écoute quand-même d’une oreille, les prunelles absorbées par...Autre chose. Le peignoir qui s’écarte un peu plus, la poitrine qui se dégage… Et ça le fait sourire comme un bêta, le gros lourdeau largement alcoolisé. Malheureusement la belle vu qu’il avait ne dure pas longtemps, puisqu’elle se lève et se dirige vers la cuisine et sort des verres. L'occasion pour Ikaar se se relever, difficilement. Ça tourne un peu, il faut le dire. Le soucis dans ce qu’elle disait c’est que justement, il la connaît et elle le connaît aussi. Par coeur. Assez pour deviner facilement que si son mot de passe à quatre chiffres n’est pas son année de naissance ni celle d’une de ses proches.. C’était forcément une connerie. Ça se trouve il lui a simplement fallu le voir sourire comme un idiot en tapant son code pour comprendre que c’était quelque chose de débile. Ouais. Quand on connaît Ikaar, deviner que son code de déverrouillage c’est soixante-neuf soixante-neuf… Ce n’était pas très compliqué. Pas du tout même. « Justement, je te connais. » Il finit par trouver ses pieds sur le tapis, pas sans geindre et fini par se lever pour la rejoindre. Elle a l'habitude de l’entendre râler de toute façon, le matin il n’est jamais très agréable et il ne l’est pas plus quand il décuve. « L’eau c’est bien, c’est pas bien de mélanger il paraît. » qu’il miaule en ouvrant la porte du frigo comme si son état n’était pas déjà source d’un mélange hasardeux. Il prend la bouteille d’eau fraîche et remplit le verre, pas forcément content de devoir se rabattre sur autre chose que son précieux whisky, mais pas près à assumer de continuer au neptra. C’est bien le neptra, mais le lendemain, ça l’est moins. Pendant qu’il se sert, elle pose une nouvelle question. Dans son regard - qu’il capte après avoir terminé de lorgner autre chose que son visage - il capte le défi, son amie toujours prête aux conneries. Ils en ont fait des vertes et des pas mûres depuis qu’ils se connaissent. Des tornades qui, quand elles se sourient, n’apportent rien de bon. Le rictus répond au sien et la bouteille, elle, est posée sur le comptoir. « Premièrement changer mon mot de passe pour quelque chose d’autres.... Ensuite… Demander compensation en nature. » Peut-être pas aujourd’hui mais un autre jour. Quoi que aujourd’hui c’est bien. Le truc, c’était surtout que si le voisin était encore à la reluquer à la fenêtre, ça le faisait pas trop. Faut pas déconner, il a une réputation à tenir il paraît. Il finit par boire une gorgée d’eau, le liquide supposé alléger le poids dans sa caboche en diluant le cocktail dans son sang. Plus sérieusement il captait que tout ça était un soucis même si Sinead est Sinead et prend la nouvelle plutôt bien, il paraît. Savoir que des milliers de gens se baladent avec des photos d’elle à poil dans la poche n’est pas forcément l’idéal. Sauf si c’est de lui qu’on parle, qu’il se précise à lui-même. « T’as essayé de gérer ça ? J’veux dire. La fuite des photos. » Il allait critiquer l’exposition des clichés ou le cadrage, mais se ravise, préférant boire une nouvelle gorgée d’eau, parce qu’il le sait très bien: il en a besoin… Ou c’est elle qui a besoin de boire son neptra, histoire d’être deux à divaguer.
C’est vrai que c’est pas mal, divaguer.
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 3438
SACRIFICES : 2047
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_m4nkv1y27g1qbw7q9o2_250
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :
#SENDNUDES ( sinead ) WvZc9qb3_o

past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?


#SENDNUDES ( sinead ) IhtbH1N

#SENDNUDES ( sinead ) L0BwIgWM_o
#SENDNUDES ( sinead ) KSjU2Efl_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o
#SENDNUDES ( sinead ) UOVOQlFB_o

#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Ven 1 Fév - 21:11



#sendnudes
what the fuck, dude ?


Les codes de déverrouillage, quand il s’agit d’un ami, c’est assez simple. Enfin, c’est surtout parce que c’est à 4 chiffres, qu’elle le connait depuis longtemps, et qu’il a l’esprit aussi mal tourné que le sien. Alors forcément, elle a tenté. Deux essais, et elle a déverrouillé. Pas très difficile de jouer ensuite ce tour pendable que de fouiller dans les photographies et de supprimer les plus croustillantes. Un argument comme un autre pour qu’il revienne chercher son dû, non ? En même temps, un Ikaar ivre mort, ça peut tout faire : envoyer des nudes à d’autres par mégarde, sans forcément que ce soit ses propres nudes d’ailleurs ; ou entrer chez les gens sans y être invité.
Le rictus s’étire quand il proteste et annonce qu’il va exiger d’être remboursé en nature. Forcément, tout de suite des idées dévoyées. Pas que ça la choque ou qu’elle se renfrogne. Ça la fait rire. Il est bourré, et il garde encore les priorités à l’esprit. Elle prend une nouvelle gorgée de neptra, le tord-boyau divin qui la réchauffe à mesure que le temps passe. Le peignoir baille toujours et, assise en tailleur, elle dissimule les parties les plus sensibles à la vue de son invité. Elle capte le regard vers la vitre et elle écarte ses doutes : « Ce gros connard est en taule, y a personne qui regarde… je crois. » Ça les amène sur le sujet qui l’a amené à se pointer raide mort, d’ailleurs, mais sur un ton un peu plus sérieux. Elle observe le contenu de son verre quelques instants, le temps de trouver une réponse qui la satisfasse et apaise les craintes d’Ikaar à son égard. Parce que bon, elle comprend bien la question sous-jacente, qu’il ne prononce pas parce qu’il n’y pense pas forcément, ou parce qu’il la pense encore trop fière à l’idée de révéler ses failles. Mais la fierté, elle fond comme neige au soleil progressivement, à mesure que le neptra lui monte à la tête alors qu’elle n’a rien mangé aujourd’hui -plus besoin de nourriture consistante en fait. « Les premiers jours, j’ai récupéré les copies imprimées qui existaient. Les petits merdeux faisaient circuler ça. Mais bon. » Elle s’adosse à la commode derrière elle, les jambes tendues devant elle, les cheveux toujours humides. « Il me faudrait des talents de hacker, pour tout effacer. Non, le mieux que je puisse faire, là, c’est de trouver d’où vient cette putain de fuite. » Soupir désabusé, paupières qui se ferment quand elle repense à la suite : « Et les autres aussi. »

Les yeux se rouvrent sur le plafond, à poutres apparentes qui ressortent sur la peinture blanche. Elle revient à son hôte inopiné et lui sourit doucement, pour se relever et se rapprocher de lui. Parce que la voilà à vouloir profiter de son passage pour penser à autre chose. « Donc là… Si je profitais du fait que t’es encore trop bourré pour m’en empêcher, et que je te subtilisais ton téléphone… ça serait grave ? » Elle veut jouer pour ne pas penser à ce dont demain sera fait. Parce que les nuages sombres s’amoncellent au loin, qu’elle redoute certaines réactions sur certaines affaires, et que pour l’heure, l’intrusion d’Ikaar dans son appartement est encore la plus rassurante des interventions au sujet de tout ce qui a fini sur internet, au su et au vu de tous les Arcadiens un tant soit peu connectés, pour le meilleur et pour le pire.
Elle divague, à sa manière, pour oublier. Et le neptra l’aide un peu à oublier. Un peu. Pas tant que ça, malheureusement. Ça pointe dans son regard, qu’elle est rongée par l’anxiété décuplée par l’absence de contrôle sur la situation. Mais le sourire reste carnassier, lui donnant un air étrange, faux, incertain, sans vraiment qu’elle ne s’en rende compte, la rouquine dont les yeux ne sourient pas comme les lèvres.




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikaar Killough
Ikaar Killough
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : rage
CREDITS : aura ♥
FACE : eddie redmayne
DOLLARS : 1455
SACRIFICES : 354
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_inline_ojzcq1lnAM1qlt39u_250
ANNEES : 33 années, parfois on lui donne plus, parfois moins. ( 01/04 )
CŒUR : lourd
RÉINCARNATION : llew llaw gyffes, dieu guerrier magicien chez les celtes.
TALENT(S) : identité floue (actif) - bouclier (inactif) - charme divin (inactif) - animorphose aigle (actif) - perception myocardique (actif)
FACTION : An Ríocht.
OCCUPATION : Titre franchement donné, petit prince devenu Roi faute de mieux. Il est également propriétaire du Teddybeer, le pub irlandais de Downtown qu'il a ouvert avec son frère et sa sœur, il y a des années même si désormais on retrouve plus facilement son frère aîné, Kaleb, derrière le comptoir.
GENÈSE : primus / stade 4 ( 31/12/18 )
TALON(S) D'ACHILLE : il ne sait plus trop, la famille se résumant à seulement deux âmes encore en vie, les amis annoncés comme traitre et le coeur en berne.
JUKEBOX : Flogging Molly - Drunken Lullabies
RUNNING GUN BLUES : #SENDNUDES ( sinead ) E82crktg_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o


#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Ven 1 Mar - 11:39

#SENDNUDES
sinead & ilaar


L’incertitude de la rousse le fait rire, gloussement d’un homme encore imbibé d’ambre, amusé à l’idée qu’au final quelqu’un les espionne de l’autre côté de la rue. Le connard était en taule et au final, tant mieux. L’illégalité de ces clichés méritant bien ça. Il a eu de la chance que Sinead ne lui réserve pas un sort plus fatidique avant l’arrivée de la police pour le cueillir. Elle se serait montrée créative, il imagine, presque déçu que seule la prison soit sa punition. Comme la sienne était l’eau, qu’il observe dans son verre. Elle est triste, la vie. Assez pour qu’il s'interroge sur sa gestion de l’incident. Le mec est au taule, ça elle venait de l’évoquer mais le reste ? Les photos, elles, continuent de polluer un peu partout en ville. Si elle explique s’en être occupée un peu, ce soir était bien la preuve qu’il restait beaucoup à faire. Que les preuves papiers se déchirent, se brûlent mais les numériques elles, ne s’effacent pas. En fouillant un peu même Ikaar réussirait à retrouver les photos dans son cloud, ou dans les données de celui-ci. Rien ne s’efface jamais vraiment de nos jours, surtout pas les choses comme ça. Bien entendu, encore en train de décuver, il ne s’en rend absolument pas compte. Il était déjà difficile pour lui de réfléchir alors réfléchir à des trucs techniques, informatiques, encore moins. Il a jamais été très porté là-dessus, Ikaar. C’était plutôt Izaak ça. Comme elle l’explique c’est d’un hacker dont elle a besoin. Quelqu’un capable de défaire ce qui a été fait, d’effacer toute trace derrière elle. C’était le seul moyen d’avoir la paix définitivement même si le mal était déjà fait, que les images circulent. Que Arcadia a déjà vu son fessier. Hm, peut-être que c’était déjà le cas.
La fuite en tout cas ce n’était pas lui, certitude qu’il a alors qu’il l’observe.

Quoi qu’elle en dise ça l’affecte. Même si elle boit et plaisante avec lui, les paupières closes et son soupir trahissent finalement que ça ne va pas, derrière tout ça. Que contre sa commode le monde tourne quand-même et c’est un soucis de plus dont elle n’avait pas besoin tout de suite. Bordel, c’est un peu d’eau qui arrive à faire réaliser ça au rouquin ? Ou bien Ikaar connaissait assez Sinea pour savoir quand ça allait, ou n’allait pas. Ce qui était son masque et ce qui était réel. Quand elle se décide à le regarder il sait qu’elle se force à sourire, le sourire aiguisé, mais l’étincelle dans les yeux n’est pas présente quand elle se relève, s’approche. « Ce serait très grave même. » Qu’il acquiesce, répondant à son sourire, jouant le jeu, comblant un pas dans sa direction jusqu’à ce qu’ils soient l’un en face de l’autre. Un peu trop près pour que ce soit une conversation purement amicale, surtout quand ses yeux louchent un instant sur le paoignoire révélateur. Et ça le fait sourire encore plus, l’idiot, avant qu’il ne relève le nez. « On sait jamais ce qui pourrait circuler si ton doigt rippe sur l’écran. » Lui en avait une très claire idée et, forcément, n’avait pas envie que ça arrive sur internet non plus. Mais il lui faisait assez confiance pour que ça n’arrive pas, non ? Tout ceci n’était qu’un jeu, provocation dont il s’amuse, parce que c’est Ikaar tout simplement. Que provoquer il adore ça. « De toute façon si tu le veux t’as qu’à venir le chercher ? » Sourire mutin, peut-être pas encore très frais mais peu importe.

(c) DΛNDELION



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 3438
SACRIFICES : 2047
PORTRAIT : #SENDNUDES ( sinead ) Tumblr_m4nkv1y27g1qbw7q9o2_250
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :
#SENDNUDES ( sinead ) WvZc9qb3_o

past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?


#SENDNUDES ( sinead ) IhtbH1N

#SENDNUDES ( sinead ) L0BwIgWM_o
#SENDNUDES ( sinead ) KSjU2Efl_o
#SENDNUDES ( sinead ) TF1kdYOA_o
#SENDNUDES ( sinead ) UOVOQlFB_o

#SENDNUDES ( sinead ) Empty
#SENDNUDES ( sinead ) - Sam 6 Avr - 23:02



#SENDNUDES
WHAT THE FUCK, DUDE ?


Elle se tient debout, le toise comme elle peut, toujours plus petite que lui, le wingman roux des soirées ratées. Elle est bien contente que ce soit lui qui ait trouvé la force de venir la débusquer, parce qu’elle n’aurait probablement pas foutu les pieds dehors cette nuit. Alors Ikaar, même bourré, même en train de hurler, c’est un don des cieux, en quelque sorte, une issue de secours face aux idées noires. Un ami à qui elle n’a pas besoin d’expliquer les ressorts de l’affaire ou les crispations provoquées par ces fuites à caractère sensible. Un ami qui accepte de ne pas chercher à percer les faux-semblants et daigne rentrer dans la mascarade, jouant comme elle. Elle sent bien qu’il n’est pas dupe, le rouquin, des démons qui la hantent. Il y a des formes autour d’eux -hallucinées, elle en est consciente, elle le sait, à force- qui les regardent, ricanent, font des gestes, et des animaux qui n’ont rien à faire dans le salon de son appartement. Mais elle se concentre sur Ikaar, dont elle peut sentir et l’haleine, et l’odeur corporelle familière. Ikaar qui s’approche aussi, qui a probablement compris ce qu’elle a envie de faire -des bêtises, encore et toujours. Sourire amusé, sincère quand elle capte les billes de l’ami qui descendent vers son absence évidente de pudeur. Pour un peu, on pourrait croire qu’elle s’étire légèrement, simple stratagème pour que les pans du peignoir s’écartent encore un brin, dénudant toujours plus de derme clair.

« Tu veux dire que le contenu de ton téléphone pourrait être… compromettant ? »

Elle sourit à pleines dents, carnassière et ragaillardie par les maigres protestations. Un pas vers lui, à son tour, de façon à ce que son buste frôle le torse de l’espiègle Killough alors qu’il l’encourage à venir chercher ledit téléphone. Le museau se fait mutin chez la Guerre qui a trouvé un moyen d’exorciser ses problèmes, alors qu’elle lève les mains en l’air, lumineuse, avant de les glisser lentement dans les poches avant du pantalon d’Ikaar. La forme qu’elle trouve dans une des poches est effectivement un téléphone, mais c’est ce que l’autre main frôle qui lui arrache un cri de feinte surprise : « Ben alors, Ik’, tu viens armé chez les gens ? » La vieille blague récurrente des gros calibres, qu’ils ont bien dû se faire l’un l’autre une centaine de fois depuis au moins dix ans. « C’est pour me dissuader de faire n’importe quoi avec ton engin ? » Quant à savoir duquel elle parle, disons que c’est d’une obscure clarté.







Spoiler:
 

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#SENDNUDES ( sinead ) -

Revenir en haut Aller en bas

#SENDNUDES ( sinead )

 :: - OUTSIDE ARCADIA - :: into the past :: saison une
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: