CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

(LIBRE) - (H) MAHERSHALA ALI - OGUN

 :: - NEON CATHEDRAL - :: a creature's purpose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
The Third Eye
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : .
FACE : .
DOLLARS : 7608
SACRIFICES : 1862
PORTRAIT : (LIBRE) - (H) MAHERSHALA ALI - OGUN WtXYGvQV_o
ANNEES : aussi vieux que le monde.
(LIBRE) - (H) MAHERSHALA ALI - OGUN Empty
(LIBRE) - (H) MAHERSHALA ALI - OGUN - Dim 13 Jan - 10:05

Jamal Dawson

personnage libre
(LIBRE) - (H) MAHERSHALA ALI - OGUN Aucgbnpq_o
ft. mahershala ali, étangs noirs.
The story of gods and men
Identité jamal dawson ; un nom et une réputation qui se transmettent de génération en génération, (trop) bien connus des services de police.
ge quarante-cinq ans.
Nationalité & Originesaméricain, descendant des peuples noirs d'hispaniola ; la grande île caribéenne séparée en deux : Haïti d'un côté, la république dominicaine de l'autre.
Statut Civil seul, père de deux gamins ; deux enfants terribles de vingt-trois ans et dix-neuf ans.
Orientation sexuelle(au choix)
Occupation narco-trafiquant, producteur d'ambroisie, de mania et autres psychotropes pour mortels, règne sur wild Island (et le jardin d'eden), futur-ex taulard.
État primus.
Traits de caractère malin, charismatique, possessif, paternaliste, séditieux, socialiste libertaire.
Faction père des enfants terribles
Divinité ogun, orisha yoruba et iwa du panthéon vaudou, dieu de la guerre et des forges. parce-qu'il lutte contre la misère, il aurait inspiré les esclaves révolutionnaires d'haïti.
Hybris(au choix)
Stade de conscience stade numéro 3.
Pouvoirs(au choix)
Blast of the Past
Famille de primus installée sur Wild Island depuis toujours, les Dawson n’ont pas attendu l’arrivée des Enfants Terribles sur leur territoire pour s’organiser en clan, trafiquer et piller. C’est là-bas qu’est né Jamal, là-bas qu’il s’est fait sa place. Il a su voler bien avant de savoir parler, et tenir une arme avant d’avoir atteint le secondaire. Tout ce qu’il sait, c’est la rue et sa famille qui lui ont appris ; pas l’école qui ne voyait en lui qu’un sale gosse turbulent, ou les livres qu’il n’avait ni les moyens ni l’envie de s’offrir. Du côté des pauvres, des discriminés et des trop noirs pour être seulement considérés comme américains, Jamal n’a jamais rien attendu du système et de la loi. Encore jeune, il n’a pas essayé de lutter, seulement de passer entre les mailles du filet.

Les Dawson ont rapidement rejoint les rangs des Enfants Terribles ; parce-que les dieux africains se reconnaissent entre eux, se respectent assez pour ne pas s’opposer et qu’ils se savent plus puissants ensemble. L’année de ses seize ans, Ogun s’est fait une place sous sa peau, dans son crâne et son cœur. Surtout curieux et impatient de découvrir les pouvoirs dont il avait été doté, Jamal ne s’est pas soucié de la divinité qui l’habitait désormais. Pourtant Ogun n’est pas discret, ne se contente jamais de mener des vies calmes et sans difficultés. Très vite, il a influencé ses décisions, l’a poussé à s’impliquer davantage dans la vie du clan.

A ses dix-sept ans, il est devenu hounsi, s’est amusé à dénicher les secrets pour les répéter aux [i]Parents
, à observer les répercussions sur les décisions prises par son clan. Surtout, il s’est intéressé aux gangs adverses et leurs activités. Mais pour lui, cela n’a pas été assez ; il s’est mis en tête qu’il pouvait faire mieux, et plus. Cinq ans plus tard, à force d’efforts, il a fini par devenir houngan, par se rapprocher davantage des Parents pour glisser quelques conseils bien avisés dans leurs oreilles attentives. Il s’est rendu indispensable, acteur incontournable de Wild Island. Il s’est même approprié un immeuble ; celui qu’on appelle désormais le Jardin d’Eden, ce bâtiment qui abrite les cultures de plantes destinées à la fabrication des drogues vendues par les Enfants Terribles.

En 2007, quand le Père des Enfants Terribles s’est retiré, c’est à Jamal qu’on a pensé pour le remplacer. La nouvelle a été bien accueillie par l’ensemble des Enfants de l’île. Avec lui, les activités du gang ont pris plus d’importance : les Terribles se sont perfectionnés dans l’élaboration de certaines drogues et dans la mise en place d’escroqueries. Il s’est rapproché des chefs d’autres gangs et a tenté de se mettre dans la poche quelques fonctionnaires bien placés.

En 2014, ses magouilles l’ont mené tout droit en prison. Il a été accusé d’enlèvements, d’abus de faiblesse et d’extorsion d’argent. Cependant, sa condition ne l’a pas empêché de s’habituer à son nouvel environnement et de s’y faire une place. Là-bas, il est toujours le Père des Enfants Terribles enfermé et les affaires continuent. Sa peine prend fin en 2019 pour bonne conduite.


(tout ce qui n'est pas précisé est laissé à l'appréciation du joueur — mère(s) de ses enfants, etc.
Shades of cool
Savannah Boudreauxerzulie freda voir la fiche

bitch, please. parmi l’ensemble des Enfants Terribles, Savannah est de loin celle qu’il exècre le plus. Ce n’est pas seulement de devoir partager le pouvoir avec elle ou de ne pas avoir eu son mot à dire lorsqu’elle a été nommée Mère du clan ; c’est aussi tout ce qu’elle représente : la superficialité, la dépravation et l’exubérance. Jamal et Savannah ne sont pas faits pour s’entendre. S’ils chérissent le clan et qu’ils sont prêts à tout pour lui, leurs méthodes diffèrent autant que leurs valeurs personnelles. Il la suspecte d’apprécier de régner seule sur l’île en son absence, d’élaborer des plans qui viseraient à le renverser. Il la trouve trop jeune pour occuper une place d’une telle importance, trop inexpérimentée. Pour ce qu’il en a entendu, il dit que le bordel de l’Eden Manor et ses choix en matière d’alliance en sont l’exemple parfait. De son côté, Savannah ne lui fait pas davantage confiance. Alors pour son retour, la Mère a débauché quelques éléments du clan pour le surveiller.
artyom kozyrevtchernobog voir le pv

artyom, c'est l'associé - par défaut de savannah. business formé avec la mère de celui-ci, étranger au tempérament totalement lunatique, c'est avec défiance qu'il observe le petit manège qui se déroule entre les deux alliés, juge d'un mauvais œil ce commerce dont il n'a jamais été parti prenant. les deux hommes ne se connaissent pas - pas encore, mais jamal n'aime pas ce qui se trame.
neil o'caisinmortel voir le pv

vice city. Issus de deux univers différents, et pourtant indissociables, ils n'ont jamais cessé de graviter l'un autour de l'autre. Jeune, Jamal avait déjà ses habitudes au commissariat quand Neil n'était encore qu'un policier parmi tant d'autres. Chacun de leur côté, ils ont gravi les échelons de leurs hiérarchies respectives, mais il y a toujours eu un délit commis par l'un, ou une enquête dirigée par l'autre, pour leur permettre de se retrouver. Bien qu'il soit très mal vu pour un commissaire de traficoter avec les criminels, et dangereux pour les membres d'un gang de s'approcher trop près des forces de l'ordre, Jamal et Neil n'hésitent pas à se rapprocher l'un de l'autre pour servir leurs intérêts. C'est d'ailleurs de cette manière que Jamal a pu réduire la durée de sa peine et sortir plus tôt de prison.
Alcide Bellandizeus voir le pv
bound by honor. Presque dix ans d’écart, des territoires éloignés, des activités différentes, peu de valeurs partagées et pourtant, les voilà qui entretiennent depuis plusieurs années ce qui semblerait être une amitié, ou une alliance. Leur rencontre remonte à l’époque où Jamal s’intéressait de près aux autres clans pour le compte des anciens Parents de Wild Island ; Alcide n’avait pas encore été promu Don de la Nuova Camorra, les gangs cohabitaient sans véritablement se déchirer et, surtout, il n’y avait pas encore Savannah pour se permettre de parler au nom de tous les Enfants Terribles et rendre officiel un conflit qui opposerait les gens de Wild Island à ceux de Little Italy. Jamal est loin d’adhérer à cette décision. Peut-être que dans ces jeux de (dés)unions, Alcide Bellandi pourrait compter sur un allié insoupçonné.

nika lazarevzirnitra voir le scénario
compagnon d'infortune. taulards, ensemble. obligés d'affronter chaque jour, des années durant, l'affront offert aux moins que rien, aux hommes sans humanité. derrière les barreaux, loin de tout, chiens enragés auxquels on ne donna rien pour soulager leurs ires, ne les rendant jamais moins dociles, rien que plus motivés encore, à abattre leur vengeance sur tous ; hommes, femmes, enfants. chacun à sa manière, ils réunirent les fidèles sous leur coupe, prêts à tout pour exercer un soupçon de pouvoir, usant de ces esprits frêles pour accomplir leurs destinés maudites. jamais amis, toujours alliés. dans le souvenir des jours gâchés.


[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(LIBRE) - (H) MAHERSHALA ALI - OGUN

 :: - NEON CATHEDRAL - :: a creature's purpose
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» Une petite baignade [libre]
» Représentation de Sterne [LIBRE]
» Observation [libre]

Sauter vers: