CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nerissa al Khayzuran
Nerissa al Khayzuran
- reine des truites -
BLAZE : sarah (PHILTATOS.)
CREDITS : lilousilver (av.)
FACE : gal.
DOLLARS : 1378
SACRIFICES : 776
PORTRAIT : BET ON ME XoDq3Nak_o
ANNEES : trente-et-une vagues au compteur, toujours jeune, pas tellement sage.
CŒUR : célibataire en constant refus du mariage, d'aventure en aventure. plutôt mourir que de s'enchaîner à quelqu'un.
RÉINCARNATION : amphitrite, aînée des néréides, reines des océanides, déesse de la mer et des créatures marines, épouse du fougueux poséidon.
TALENT(S) : hydrokinésie, l'eau qui danse au bout des doigts, guérison par les fluides liquides, eau salvatrice, essence de vie.
FACTION : factionless, sans allégeance, sauf pour le sang qui coule dans ses veines. loyauté vendue au plus offrant, désormais détachée de la nuova, proximité assumée aux enfants terribles.
OCCUPATION : chercheuse en biologie marine sous le soleil, pirate dans les ombres; mercenaire pour les gangs, indic pour les flics, forcée par le chantage et la menace.
GENÈSE : primus, stade cinq — divinité longtemps niée, enfin acceptée, dans une vague de réalisation violente. consciente de son nom, plus céleste que mortelle, désormais.
TALON(S) D'ACHILLE : les soeurs comme ultime fragilité, l'enfant comme faiblesse absolue.
RUNNING GUN BLUES :
BET ON ME PrbCkNYA_o
— always and forever, for all eternity —


BET ON ME Z6LsF9M8_o
— wherever you are is my home —


BET ON ME Tumblr_pqdq4fQxrJ1xs4dkco2_250
— like a river flows surely to the sea, darling so it
goes, some things are meant to be —



BET ON ME W8z1aQNX_o
— i've never thought that i'd lose somebody like you —


BET ON ME OpaV8ZN
— how cruel it is to love somebody death can touch —


BET ON ME FomW6nFH_o
gumpy cat al kz #cimerlesfans

BET ON ME Empty
BET ON ME - Mer 13 Fév - 19:00


bet on me
Take off your clothes, Blow out the fire, Don't be so shy, You're right


jemima westmore
vingt-huit ans, n'en prétend que vingt-quatre // chanteuse dans un speakeasy de chicago // stade trois // aussi réputée pour sa capacité à faire les poches que pour sa voix d'ange // soupçonnée d'avoir braqué une banque, à la bonnie parker, jamais prouvée coupable jusqu'alors // largement moins douée en poker qu'elle l'admet
amphitrite
uc
paie ton petit blabla descriptif
baba yaga

roscoe “dizzy” sinclair
trente-cinq ans // freak qui a du mal à assumer sa curieuse nature depuis la première fois qu'elle s'est manifestée. // né dans le southside de la capitale du crime organisé, dans une amérique bien trop amère avec sa population noire pour que vivre une vie à cent pourcent incorruptible sans crever de faim soit envisageable. // pas suffisamment doué pour répondre à la ségrégation par le jazz de ses frères et sœurs. vie miséreuse jusqu’à ce qu’il décide de ne plus suivre les règles. // nouvellement riche parce qu’il a eu la chance ou le malheur de subtiliser la mallette d’un gentilhomme. sueurs froides lorsque par curiosité, les papiers d’identité ont été inspectés et que le nom d’un célèbre baron criminel lui est apparu. // il vit des quelques liasses qu’il lui reste, qu’il écoule bien trop vite dans les jeux, la boisson ou les substances récréatives. // anxieux qui compte les nouvel ans, en insistant un peu plus sur la bouteille à chaque cheveux blanc. un moyen pour lui de s’évader et de ne pas penser au pistolet qui caressera doucement sa tempe lorsqu’on mettra enfin la main sur lui.
dionysos
Angela Lawson
paie ton petit blabla descriptif
erzulie freda

uc
paie ton petit blabla descriptif
lir
uc
paie ton petit blabla descriptif
morana

Leslie moorray
30 ans tout juste et déjà des mandats d'arrêts à son nom dans les États du Massachussetts, du Maine et de New York, pour mœurs inappropriées et trafic de tord-boyaux produit dans un alambic familial. // marche avec une canne depuis qu’elle s’est fait écraser le pied par un tonneau quand elle était jeune // a une lame cachée dans le manche de sa canne // tabasse quiconque manque de respect à sa compagne // bluffe et triche comme jamais, prétend que ça lui vient de son père leprechaun plutôt que de sa divine mère.
nemhain
bet on me
prohibition, roaring twenties, speakeasy, strip poker // MUSIC
CHICAGO

carnavage // delreys, étangs noirs, bltmr, kane

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

 
--- seven nation army
it's okay if you can't catch a breath — you can take the oxygen straight out of my own chest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerissa al Khayzuran
Nerissa al Khayzuran
- reine des truites -
BLAZE : sarah (PHILTATOS.)
CREDITS : lilousilver (av.)
FACE : gal.
DOLLARS : 1378
SACRIFICES : 776
PORTRAIT : BET ON ME XoDq3Nak_o
ANNEES : trente-et-une vagues au compteur, toujours jeune, pas tellement sage.
CŒUR : célibataire en constant refus du mariage, d'aventure en aventure. plutôt mourir que de s'enchaîner à quelqu'un.
RÉINCARNATION : amphitrite, aînée des néréides, reines des océanides, déesse de la mer et des créatures marines, épouse du fougueux poséidon.
TALENT(S) : hydrokinésie, l'eau qui danse au bout des doigts, guérison par les fluides liquides, eau salvatrice, essence de vie.
FACTION : factionless, sans allégeance, sauf pour le sang qui coule dans ses veines. loyauté vendue au plus offrant, désormais détachée de la nuova, proximité assumée aux enfants terribles.
OCCUPATION : chercheuse en biologie marine sous le soleil, pirate dans les ombres; mercenaire pour les gangs, indic pour les flics, forcée par le chantage et la menace.
GENÈSE : primus, stade cinq — divinité longtemps niée, enfin acceptée, dans une vague de réalisation violente. consciente de son nom, plus céleste que mortelle, désormais.
TALON(S) D'ACHILLE : les soeurs comme ultime fragilité, l'enfant comme faiblesse absolue.
RUNNING GUN BLUES :
BET ON ME PrbCkNYA_o
— always and forever, for all eternity —


BET ON ME Z6LsF9M8_o
— wherever you are is my home —


BET ON ME Tumblr_pqdq4fQxrJ1xs4dkco2_250
— like a river flows surely to the sea, darling so it
goes, some things are meant to be —



BET ON ME W8z1aQNX_o
— i've never thought that i'd lose somebody like you —


BET ON ME OpaV8ZN
— how cruel it is to love somebody death can touch —


BET ON ME FomW6nFH_o
gumpy cat al kz #cimerlesfans

BET ON ME Empty
BET ON ME - Mer 13 Fév - 19:21

bet on me ★ chicago, roaring twenties
  Les cartes qui glissent entre ses doigts dorés, roulent sur la chair tendre. Un regard jeté aux marques qu'elles arborent, et elle dissimule la grimace, Jemima. Paire de valets. Pas idéal. Chance qui s'était détournée d'elle pour un soir, bonne étoile dissimulée derrière des nuages. Elle ne jouait pas sa fortune, pas ce soir là — c'était sa dignité qu'elle soumettait au bon vouloir des cartes, une réputation tant présente que millénaire. Aussi déesse que d'autres étaient mortels; aussi déesse qu'ils l'étaient tous, à sa table. Convergence céleste, rassemblée par une attirance morbide pour le vice d'un Chicago gangréné pour le crime. Ils ne valaient pas mieux l'un que l'autre, aucun d'eux, les âmes pourries et aventureuses depuis les siècles envolés. Dans une vie, peut-être deux, elle les aurait oubliés, perdus de vue, emportés dans un autre chemin; dans trois vies, peut-être quatre, les routes se croiseraient encore, collision divine des destins qui n'avaient cessé de s'entremêler.
Ambiance éclectique, dans le jazz et l'illégalité, dans les brumes d'un alcool banni qui pourtant coulait à flots, l'air tremblant autour de la concentration de divinité présente dans le speakeasy — un excès de puissance et d'immortalité. Elle détourne le regard de ses cartes maudites, Jemima, trempe ses lèvres dans un bourbon aussi suave que l'était sa voix de miel, dans cette vie, laisse ses yeux glisser sur ses compagnons de soirée, s'arrêtent sur une femme (morana) à qui elle glisse un sourire charmeur, puis sur un homme qui évoque un écho ancien, seigneur des spiritueux (dionysos) qui ruissellent dans les verres, et elle se mord la lèvre, dans un geste plus calculé que ressenti.
Elle laisse s'échapper les mots de soie, enfin, se fait ambre liquide dans lequel elle voudrait les appâter, alors que la symphonie de miel s'envole de ses lèvres, un sourire joyeux pour orner les traits dorés. 'Je relance. L'un de vous souhaite t-il suivre? Ou préféreriez-vous... vous mettre à l'aise? Il fait si chaud, ici.'
Un regard entendu.
Elle bluffe, n'a pas la main pour régner sur la partie de Texas Hold'em.
S'est depuis longtemps résolue à une joyeuse défaite.
Ils la plumeraient probablement, feraient tomber perles, hermine soyeuse et étoffe iridescente à leurs pieds souverains.
Maudit strip poker.



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

 
--- seven nation army
it's okay if you can't catch a breath — you can take the oxygen straight out of my own chest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Reed
Sinead Reed
- ADMIN + big tits, big issues -
BLAZE : Faiblesse est mon nouveau pseudo, je crois. (Arté)
CREDITS : ©jand'amour-le-meilleur-cousin-de-la-vie / code sign ©ANAPHORE [bann an riocht ©alf / icon fingers ©Pando / icon leg+gun ©cousin-parfait ] / beautés ©alealeJANdro (gif nemhain) & ©zalim (avatars running gun blues) / adjectifs sign ©secret santa, QUI ES-TU JE T'AIME
FACE : ruth wilson
DOLLARS : 3438
SACRIFICES : 2047
PORTRAIT : BET ON ME Tumblr_m4nkv1y27g1qbw7q9o2_250
ANNEES : trente-huit piges
CŒUR : Anciennement mariée (alcoolisée) à l'ennemi ; la voilà désormais divorcée (depuis le 02/01/2019, au matin).
RÉINCARNATION : Nemhain, la guerre, la panique & la mort, aka trinité bénie.
TALENT(S) : odiokinésie (contrôle des émotions guerrières / fait se pisser de trouille ceux qui l'emmerdent en baston) + miroir jumeau + nyctalopie (la nuit on ne dort pas on danse) // capacité cheatée depuis stade 4 : insensibilité à l'alcool, obligée pour se bourrer la gueule de se remettre au neptra
FACTION : fidèle du Royaume, ancienne courtisane nommée par la Reine en avril ; upgradée en Duchesse le 10 janvier, par le nouveau Roi, pour montrer son entière confiance en la rousse (ce qui la lie davantage au Royaume encore).
OCCUPATION : altiste dans l'orchestre philarmonique d'arcadia / duchesse du Royaume (fini de secouer les non-payeurs (racket-rocket) ; continue de recruter à tour-de-bras ; fouine et s'informe comme elle peut)
GENÈSE : Primus - consciente de sa nature, cheatée qui se sait, qui se perd dans des souvenirs nouveaux (stade 6)
TALON(S) D'ACHILLE : migraines à la con, réputation de chaudière sur pattes, un faible pour tout ce qui s'y connaît en musique classique, fait connerie sur connerie quand elle s'enivre de neptra
JUKEBOX : josef salvat - hustler / frou frou - let go / marina & the diamonds - forget / hurts - wonderful life
RUNNING GUN BLUES :
BET ON ME WvZc9qb3_o

past lives
boadicea (Ier siècle de notre ère)
leslie mooray (1920's)

embrouilles post-intrigue
zalim,
gus, anja

(septembre)
ikaar, delilah

(octobre)
aura

(novembre)
kazuo (le 18)

(dans le froid de décembre)
syb (le 10), alice (le 14)
[hors d'Arcadia : tournée de musique de chambre (Massachussetts, Rhode Island)
alcide (le 20) ]
kaine (le 23), savvy (le 27)

(janvier, la déprime)
romàn, ikaar
alan & ned, enterrement
ùna, ned

(février la reprise)
nuova riochetta
vous ?


BET ON ME IhtbH1N

BET ON ME L0BwIgWM_o
BET ON ME KSjU2Efl_o
BET ON ME TF1kdYOA_o
BET ON ME UOVOQlFB_o

BET ON ME Empty
BET ON ME - Jeu 14 Fév - 0:15



Take a chance on me


Ambiance sulfureuse à cette table, les œillades échangées par les participants ne trompent pas. Leslie est une habituée depuis quelques mois déjà. Elle connaît tout le personnel par leur nom, et eux ont appris à se méfier de l’apparent calme olympien de la boiteuse. C’est que sous la carne, une déesse de la guerre gronde, quoiqu’ils n’en sachent pas grand-chose. Mais ils ont compris le caractère belliqueux et prompt à dégainer le poinçon dès lors qu’un regard un rien dédaigneux traîne trop longtemps sur le couple qu’elles forment avec Angela. Heureusement que les speakeasy accueillent tout ce que la bonne société prohibe.

Délestée d’une étole en soie vert et noir et de ses bottes déjà, la brune chique du tabac et fait passer le tout avec une gorgée de bourbon, tandis que de l’autre main, elle caresse sans vergogne la cuisse de sa voisine. Elle a regardé ses propres cartes quand elle a été servie, mais elle n’est plus sûre de ce qu’elle a vu. Deux figures, elle en est sûre. Mais étaient-ce un valet et un roi, ou le couple royal ? Autant paraître désinvolte sur le coup, surtout qu’ils attendent que le reste soit tiré. Coup d’œil autour de la table, un rictus en coin étire ses lippes sur la droite, et c’est d’une voix grave et un peu rocailleuse que Leslie lève le gant : « Jem, tu sais très bien qu’on ne peut pas te laisser gagner sur ça. Je relance et je double ta mise. » Et de capter le regard d’Angela sur elle, vers qui elle se penche pour lui dérober un baiser en riant : « Quoi, qu’est-ce que j’ai dit encore ? »

Pour qui était externe à leur conciliabule, ils auraient pu sembler normaux, ou presque, si ce n'était le magnétisme que tous partageaient. Mais s’ils s'étaient si bien trouvés dans la fange de Chicago, c’est aussi qu’ils avaient des points communs tout bonnement divins, et qu’ils se permettaient une forme de trêve au sein d’un collectif qui de prime abord était bien mal assorti. À croire que reconnaître des semblables de nature avait eu tôt fait de les convaincre de s’accorder une forme de confiance et d’estime mutuelles. Elle se détache de sa compagne et raille la gent masculine présente à table : « Et quoi, messieurs, ça vous inspire ? Voyons voir si vous avez de quoi miser, plutôt. » Toujours à provoquer, oui.




▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



QUEEN SIN

“ that's called a hustle, sweetheart "


hot mess:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BET ON ME -

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: