CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

vodka ( l u g a )

 :: abandonnés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité
vodka ( l u g a ) Empty
vodka ( l u g a ) - Dim 17 Fév - 16:08



VODKA
because no good story starts with " that one time i ate a salad "

featuring. @vega suzuki the puppy + tenue


L'orage gronde, le ciel se fend d'éclats lumineux, la ville prise de tourments. Au loin, sans doute les clans se déchirent une parcelle de terre. Au loin, il délaisse les territoires de la bratva - considérés comme sien - pour se perdre dans les rues du centre, à fuir la pluie. Un temps de chien, de ce temps poussant la vague foule à se réfugier à l'intérieur des commerces de soirée et évitant l'humidité d'imbiber les vêtements, une histoire à s'imbiber le corps d'une autre façon. Il n'était pas venu pour cette raison, à la base. Il n'était pas venu pour laisser son verre se remplir aux envies du barman derrière son bar, prêt à encaisser les moindres pièces des réguliers ou des passants. Il n'était sûrement pas là pour aider l'homme à gonfler ses poches, mais pour une toute autre affaire. Perdre le contrôle par l'alcool ne l'amusait pas tant, l'amusait parfois, mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, il n'aurait pas dû être question de ça si son client s'était montré. Le retard annonça avant même qu'il n'en lise la réception d'un message ; il décommandait, il repoussait l'entrevue. La crainte ou un réel imprévu, il ne s'en était pas plus soucié, acceptant finalement un second verre et, alors, il s'est mêlé au jeu. Pour une fois, c'était facile. Et c'était toujours plus facile quand il n'y avait rien à initier.  Elle ne l'intéressait pas, pas vraiment, seulement le temps d'une soirée et elle avait réussi à lui voler un sourire, même de l'amusement. Elle avait réussi à lui arracher un verre.

En croisant son regard perdu parmi la foule, il sut que leur rencontre s'arrêterait là. Il l'aurait parié avant même qu'il ne fasse une quelconque action. Vega. Si prévisible qu'il aurait pu de lui-même ne pas s'aventurer dans une situation qui risque de dégénérer. Et pourtant, il y fonce, il s'y enfonce d'un sourire irritant, il détache son regard du sien pour reporter son attention sur elle. Il lui montre qu'à l'instant, il se moque de sa présence, de ses aboiements ou de son comportement. Combien de temps cette fois ? Il ne lui donnait pas dix secondes.

gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
vodka ( l u g a ) Empty
vodka ( l u g a ) - Mar 19 Fév - 21:51


VODKA
because no good story starts with " that one time i ate a salad "

featuring. @luka volkov the asshole + tenue


Lorsque Vega releva les yeux, il se retrouva face à un ciel terne, empreint d'une mélancolie bien singulière, signe qu'il n'était peut-être pas bon de rester ici, à sa merci la plus totale. Le pas rapide, le jeune homme entendit ce même accablement gronder avant que les premiers éclats ne l'atteignent. La poisse était avec lui, le suivant à la trace, même alors qu'il avait réussi à atteindre la porte d'un bar bien animé. Maintenant abrité sous le store, Vega n'avait plus à se soucier de courir, cherchant simplement à reprendre son souffle tandis qu'il devra rester bloqué sur l'idée que sa mission en cours ne pourra pas être réalisée tout de suite. Lâchant un soupir, il rabattit ses cheveux en arrière. On aurait vraiment dit un chien mouillé. Résigné, c'est à ce moment-là que le Suzuki décida de rentrer dans le bar, laissant ses oreilles s'imprégner de cette ambiance tapageuse et presque chaotique du lieu rempli de monde, et qui était venu pour la même raison que lui, se réfugier du mauvais temps et des foudres des dieux.

En se frayant un chemin parmi le monde, Vega n'avait pas pu s'empêcher d'en bousculer quelques-uns pour le plaisir de paraître comme la brute de service. C'était toujours plus fort que lui de toute manière, cette envie constant de se faire remarquer, souvent pour des motifs affligeants dont il était le seul coupable. Et parmi tout ce tapage, il lui avait semblé bien irréel de croiser son regard à lui. Luka. Si déroutant qu'il aurait pu le prévoir de lui-même s'il avait été moins simple d'esprit. Et pourtant, il tombait à chaque fois dans le piège, se laissait entraîner à sa suite, motivé par l'unique désir de le voir s'effondrer de ses propres mains. Lui plus que tous les autres. Mais le Volkov était un coriace, une de ces têtes qui avait eu le don de le faire rager, peut-être bien celui qui lui inspirait les plus viles insultes. Celui aussi qui arrivait à lui tenir tête. Lui plus que tous les autres. Alors peut-être que ça avait effleuré un peu trop fort sa fierté lorsqu'il avait détourné le regard de cette façon si impudente, comme si au fond, le Suzuki n'avait rien signifié. Salaud.
Pour la peine, lorsque sa hauteur l'avait atteint, Vega n'avait pas hésité à lui donner un coup de coude empli d'irritation dans le dos, le perturbant dans sa discussion sûrement extrêmement passionnante avec cette cruche qui lui pendant aux lèvres. « Tu gênes, connard, tu vois pas ? Tch. » lâcha-t-il avant d'aller s'installer quelques chaises plus loin d'eux, indigné qu'il ne reste plus de place assez éloigné d'eux. Sa vue l'avait assez répugné pour la soirée, saleté. « Un saké. » commanda-t-il simplement au barman, puis il tourna rageusement le regard, les pensées toujours autant noircies par un satané russe qui méritait juste un bon coup dans les burnes.

gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
vodka ( l u g a ) Empty
vodka ( l u g a ) - Jeu 21 Fév - 16:30



VODKA
because no good story starts with " that one time i ate a salad "

featuring. @vega suzuki the puppy + tenue


Si prévisible. Luka pouvait voir ses pas sans réellement les voir et sentir sa présence se glisser jusqu'à la sienne d'une attraction indéniable. Vega et sa recherche d'attention. Il cherche celle qu'il n'a pas voulu lui accorder plus longtemps, plus d'un quart de seconde, et face à elle, au fond, ce sourire ne lui était pas destiné. Il n'écoute que vaguement, il ne s'implique pas dans le sujet. Le coude sur le rebord du bar, le corps encaisse le coup sans plier et intérieurement, il grogne. Un grognement si inaperçu, car l'amusement, lui, est bien plus grand, bien plus tenace que la douleur qu'il pourrait lui infliger. Il sait, il est contrarié et c'est lui qui l'a provoqué. je vois que tu as trouvé quelques pièces à voler. Enfoiré. Il jette un regard dans sa direction, avant de le voir s'échapper de là. Un manque de place, même pour lui, et peut-être qu'il se faisait tout aussi bien prendre au jeu, lorsqu'il se leva de sa propre chaise, s'absentant juste un moment pour régler une histoire de dette.

Le verre effleura à peine la surface qu'il se verra dérober par le russe, posté à ses côtés. Lui, plus discret, n'avait pas fait tant de vague pour se déplacer mais lui n'avait rien à prouver.    je te pardonne Vega. Ce n'est pas donné à tout le monde, la notion de l'espace personnel, pas vrai ? Et il arque un sourcil, appuyant des mots probablement trop compliqués pour cette langue qu'il maîtrise de toute évidence bien mieux que le japonais. C'était en instaurant une parfaite structure autour de lui qu'il le ferait progresser, il n'en doutait pas.   Je ne te savais pas si accroché à tes origines. Du saké. L'odeur n'épargne pas l'odorat et il vide le liquide d'une gorgée, reposant aussi sec le récipient sur le bois. Du plat de sa main, il accroche l'attention du barman, si rapidement qu'il venait seulement de s'occuper de sa commande. Vodka. Évidemment, il était question de ça. De l'opposition de leurs origines, de leurs gangs, de leurs sangs, de leurs perceptions. Tout était bon, tout était un prétexte suffisant.  Apprends à connaître tes ennemis, Suzuki, et commence par supporter leur boisson. Passe une bonne soirée. Il dépose quelques pièces, prêt à retrouver sa place, prêt à la retrouver elle. Si sympa qu'il s'était retenu de comparer ce temps de chien à son apparence. Pourquoi, oh pourquoi était-il si simple de jouer avec lui ?



gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
vodka ( l u g a ) Empty
vodka ( l u g a ) - Lun 11 Mar - 23:17


VODKA
because no good story starts with " that one time i ate a salad "

featuring. @luka volkov the asshole + tenue


Vega ne s'en voudra jamais de participer à la remise en place sèche de petits russes un peu trop imbus de leur personne, d'autant plus s'ils portaient le nom de Volkov. Cette râclure, toujours à traîner là où il n'avait rien à foutre, toujours à mettre son nez dans des affaires qui ne le concernaient pas et surtout, toujours là pour empiéter sur son chemin. Il ne lui inspirait décidément aucune sympathie, mais on ne pouvait pas dire que le japonais avait réellement essayé. Alors, heureux, il lui avait foutu son coude dans le dos, histoire de lui rappeler qui était le boss des deux. Mais cet enfoiré ne pouvait pas s'empêcher de faire le beau. Vega en leva les yeux au ciel. « Tu m'saoules. » C'était tout ce qu'il avait trouvé à dire en voyant sa gueule se pointer près de lui, la main sur le verre. Il foutait quoi là ? Ses sourcils se froncèrent. Vega se fichait bien de ce qu'il racontait au fond, évidemment. Il n'écoutait jamais personne, comme à son habitude. « Tu fAIS Quoi LÀ ? » dit-il en haussant le ton. Avait-il osé boire tout son verre, ce salaud ? Son saké ? Savait-il le nombre de fois où il pouvait se permettre un verre tous les mois ? Il allait le buter et le mettre en pièces détachées. Saleté. Le poing serré, il manqua de partir se vautrer dans sa face tandis que le jeune homme ne retenait pas son regard empli de haine de venir s'écraser sur le faciès hideux du Volkov. Comme s'il allait avaler le verre qu'il venait de lui acheter.

Jamais il ne ferait ça de sa vie.

C'était contre son gang, contre ses origines, contre ses principes. Vega n'avait pas la même perception que Luka. Boire ce que buvait l'ennemi, c'était faire parti d'eux. Jamais il ne s'abaissera à une telle humiliation. Le regard déterminé, il empoigna le verre de vodka puis se leva. Ses pas le menèrent tout droit au russe, suivant le chemin qu'il avait effectué de nouveau jusqu'à elle. « J'en veux po de ton truc dégueu. Alors tiens, reprends. » cracha-t-il avant de renverser le contenu du verre sur Luka avec tout l'amour qu'il avait pour lui. Ça lui apprendra à jouer avec le japonais de la sorte. Attendez, non. Il manquait quelque chose... Impulsif, son poing partit et atterrit sur la joue du jeune homme avec force. Beaucoup mieux. « Connard. »

gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
vodka ( l u g a ) Empty
vodka ( l u g a ) - Dim 14 Avr - 2:43



VODKA
because no good story starts with " that one time i ate a salad "

featuring. @vega suzuki the puppy + tenue



Il se souvient encore de sa rencontre avec Vega, de la jeunesse contrôlant son impulsivité et de ses poings fendant l'espace dans une haine non-contrôlée. Il avait trouvé une façon d'extérioriser, d'une violence trop lourde à porter à l'époque et encaissée par le japonais. Lentement, avec le temps, ses gestes sont devenus plus précis, plus calmes, moins impulsifs mais diablement plus dangereux. Il avait ouvert les yeux, éteignant alors ces sentiments noircis par l’événement tragique de sa vie et les abandonnant pour devenir un Volkov différent, quittant l'adolescence en suivant le chemin d'une nouvelle famille. Et il l'avait observé tout ce temps, il avait appris à le connaître. Sa langue écorchée, ses poings serrés, cette expression de contrariété, sa frustration avant qu'elle ne lui éclate au visage. Avait-il changé, lui ? Il n'en avait jamais eu l'impression… Ou était-ce le temps jouant de lui, l'aveuglant de par leur proximité ?

Il pouvait entendre sa voix et ses protestations sans même qu'il ne daigne se retourner. Il sait ce qu'il a fait et il sait exactement comment cela va se passer. Evidemment, Vega n'avait pas bu ce verre grassement offert, sentant le liquide humidifier son t-shirt sans même un sursaut. Il en avait simplement attrapé le pan pour en observer le pauvre tissu imbibé. Personne ne te forçait à le boire si c'était trop fort pour toi… Pas la peine de le gâcher. Je ne te savais pas aussi idiot Suzuki.    Ou aurait-il dû s'en douter ? Sans doute, tout comme ce coup était attendu.

Pourtant, il n'aura pas bougé.

Il ne l'a ni arrêté, et n'a pas reculé sous l'impacte. Seul son visage se relève lentement, ses yeux se plantent pour en capturer les siens et d'une seconde qu'on n'aurait pu prédire, il frappe de son genou entre ses jambes et en profiter pour souffler son insulte d'un sourire perceptible. tu ne sais pas à quel point, enfoiré.  Et d'un nouveau geste, sa main s'empare de lui, manipulant, ordonnant son corps d'une poigne sur la capuche de son sweat, le forçant à avancer à travers la foule. Il savait qu'ils se feraient foutre dehors si il ne faisait rien et à choisir, il préférait que le seul bousculé dans l'histoire reste le suzuki. Poussant la porte de sortie, offrant sur une rue déserte et tourmentée par la pluie d'une nuit obscure, il le relâche après l'avoir forcé à s'écarter de lui de quelques pas. j'ai d'autre plan ce soir Suzuki. Tu m'excuseras si je ne te raccompagnes pas mais je suis sûr que tu retrouveras ton chemin.


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
vodka ( l u g a ) Empty
vodka ( l u g a ) - Mer 22 Mai - 20:55


VODKA
because no good story starts with " that one time i ate a salad "

featuring. @luka volkov the asshole + tenue


Le jour où il avait rencontré cette raclure, Vega avait voulu le déglinguer comme jamais et il semblerait que ce désir ne se soit jamais effacé. Il l'énervait toujours autant, avec son air condescendant et ses manières de russe. Ça ne faisait pas feu très longtemps en présence du japonais et il le savait pertinemment, il en jouait, il s'en amusait impunément. Il le détestait pour tous ces coups qu'il lui avait foutu, toutes ces fois où il n'avait pas pu gagner, pour cette arrogance jetée à la gueule. Il le détestait pour tout ce qu'il était, aujourd'hui plus qu'hier. Il n'avait pas changé d'un poil et sa haine pour lui non plus.

« Tu parles trop, sale russe. » Mouillé, le t-shirt puant l'alcool collé à sa peau et ses cheveux décoiffés par le liquide. Puis le poing dans la gueule. C'était une belle vue qui avait eu le don d'afficher un rictus moqueur sur les lippes du jeune homme. Il aimait se dire qu'il l'avait eu pour une fois et qu'il avait pu le remettre à sa place de petit con, mais avec le temps, le Volkov avait arrêté de réagir et fallait croire que ça le frustrait. Il voulait se dire qu'il avait réussi à le toucher, à briser cette carapace qu'il avait fini par se construire, ne serait-ce qu'une fois. Mais le russe n'était pas aussi sanguin qu'il l'était. Il était plus froid, plus insensible, plus impassible. Pour Vega, c'était juste inconcevable. Et ça lui avait coûté un coup dans les couilles. Surpris, il avait été loin de l'avoir vu. Alors, naturellement, son dos avait courbé, ses mains cherchant à protéger cette partie de son corps qui lui était pourtant si chère. « P'tain de ta race. » avait-il lâché à demi-mots, le souffle court. Il n'eut pas le temps de riposter, ni de commencer une énième baston que l'autre débile l'attrapait déjà par sa capuche pour le traîner jusqu'à la sortie. « Lâche-moi, lâCHE-moI ! » grogna-t-il avant de violemment se dégager de sa prise lorsqu'ils furent dehors. Un regard plus noir que jamais, c'était ce qu'il avait eu l'audace de lui lancer. Avec colère, il rabattit la capuche de son sweat sur sa tête avant de fourrer ses mains au fond de ses poches, histoire de se protéger de la pluie. Il l'avait blasé. « D'autres plans ? Tch. Quoi ? Tu r'tournes baiser ta meuf, là ? Marre de t'branler tout seul d'vant ton ordi ? » dit-il durement. Lentement, il s'était rapproché de lui, les sourcils plus froncés que jamais. « Bah vas-y, va la r'joindre, casse pas les couilles. Tu m'le paieras tôt ou tard, Volkov d'merde. » rajouta-t-il finalement en le poussant, l'éloignant de sa personne, avant de cracher sur le sol à côté de lui. À croire que c'était toute la rage qu'il avait contenu en lui depuis le début. « Je te hais. »

gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
vodka ( l u g a ) -

Revenir en haut Aller en bas

vodka ( l u g a )

 :: abandonnés
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.
» ❝alors j'enfile une veste et un verre de vodka ❞ •• neven c.
» Yelena Belona - новый черная вдова

Sauter vers: