CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité
Cover up. Empty
Cover up. - Sam 2 Mar - 9:05



There's lights that line these halls
That beckon us to stay
A glimmer in the distance
That gathers all the stray


22heure, énième garde pour une énième semaine à passer dans les couloirs de l’hôpital d’Arcadia. Tu allais mieux Romàn, tu avais réussi à éteindre la flamme de Pallas, tu imaginais même que ta carcasse t’appartenait tant le Titan se faisait petit en toi. Et il a fallu d’une allumette craquée, d’une unique étincelle pour l’éveiller plus brutalement sans que tu sois capable de le comprimer. Elle fut l’étincelle. Elle, Styx, dans le corps de Camille, de cette ancienne maitresse, petite amie, conquête. Camille tout court qui n’est plus elle-même. Car tu le sais, que la nymphe infernale a pris la place de la douce infirmière depuis longtemps, que son esprit ne faisait pas le poids contre la puissance de Styx. Un regard, un mot, une présence, et elle l’a éveillé comme on relève un soldat prêt à abandonné. Elle lui a parlé, a lui, pas a toi Romàn. Et depuis… Depuis Pallas grogne, violente ton esprit, se bat contre tous les barrages que tu mets en place. Il réussit à mettre en pièce ce que tu as construit au fil de l’année, écrasant sans vergogne ton besoin d’humanité. Alors t’épuiser à l’hôpital, prendre des gardes que tu ne devrais pas, être toujours présent, pour aider les internes, ou vérifier les post-op de tes collègues, c’est la seule solution que tu as trouvé. En épuisant ton corps, tu épuises ton esprit, et tu l’épuises lui. Et malgré les risques pris, malgré cette peur d’anéantir un corps ou le fer d’un lit sous la puissance de ton don, tu continues sans oser chercher autre part, une solution. 

Entrain d’éplucher un dossier, les fesses visées sur le siège trop petit, tu relèves la tête pour vérifier qu’aucun interne n’a tué quelqu’un (ce serait dommage, tu aimes bien l’équipe de nuit) Tout à l’air de bien se passer, Merrick gère une dame âgée qui a glissé dans sa douche quelques heures auparavant (une simple cheville cassée, heureusement.) McFeather est avec une famille dont l’enfant n’arrêtait pas de vomir (vous avez cru à une hémorragie après avoir décelé quelques traces vermillon dans la bassine mais ce n’était que le colorant de bonbon avalés en outrance, tu en souris encore). Et quant à… Les sourcils se froncent et les yeux océans se retrouvent dévorés par l’orage en une seconde. Ce minois, tu t’en souviens parfaitement. Tu le vois même bien trop souvent aux urgences.  Hussein si tu te souviens bien. Magda Hussein, une jeune danseuse dont les allers et venues à l’hopital ont eu raison de ton inquiétude. Hoover, qui s’occupe visiblement d’elle aurait du te prévenir. Car dans le dossier médical de Miss Hussein, les initiales V.C et A.S y sont mentionnées. Et tu le sais car c’es toi qui les a écrites, à force de rafistoler la jeune femme. V.C pour violence conjugale, A.S pour à surveiller. Le jargon médical pour ne pas passer à côté d’une potentielle victime qui n’a jamais osé pousser les portes d’un commissariat à défaut de celles d’un hôpital.

Abandonnant la chaise, étirant ta carcasse de deux mètres quelques secondes, tu te diriges vers le lit occupé, prêt à comprendre si l’interne a bel et bien merdé. Mademoiselle, je suis le docteur Falco. Excusez moi de vous déranger, je viens seulement m’assurer du bon travail de mon étudiant.   Le sourire est sincère, tu connais la jeune femme de par ton métier mais peut-être qu’elle ne te reconnaitra pas. Quand on vient pour être seulement soigné, on fait rarement attention à  ceux qui tentent de comprendre ce qui s’est passé. Docteur Hoover, pouvez-vous me présenter la patiente ? Et espérer que l’interne n’oubliera pas de te mentionner les initiales sans que la jeune femme en comprenne la signification.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Cover up. Empty
Cover up. - Sam 9 Mar - 10:41



Cover up

The pain you feel today
will be strength tomorrow

 
Romàn Falco  ϟ  Magda L. Hussein

Tu te dis quand même que tu devrais changer d’hôpital. Ca va devenir suspect de toujours te rendre dans le même. Mais en même temps, tu n’as pas envie de courir à travers la ville pour en trouver un autre. Tu veux des soins rapidement, pour être plus vite sur pied, même si t’es jamais en trop mauvais état. Mais t’as pas envie de laisser tes soeurs partir sans toi. T’as pas envie de les laisser se mettre en danger sans être là pour les aider. T’as un instinct de protection envers elles, un truc que tu pensais pas avoir un jour. Le peu que tu t’étais imaginé maman, t’avais même pas ça. Même un enfant actuellement, si tu devais imaginer, tu pensais pas avoir cet instincr protecteur. Sûrement la preuve que t’es pas faite pour ça, pas encore en tout cas, mais c’est pas vraiment ce qui t’occupe l’esprit en ce moment.

Tu regardes juste le Docteur Hoover qui recoud ton arcade. Avec les filles, vous êtes allées à la recherche d’un type. Accusé de viol, mais comme souvent l’enquête n’a pas fait suite. Manque de preuve, parce qu’une fille brisée ça n’a jamais été une preuve suffisante. Ils savent pas, évidemment. Ils comprennent pas ce que c’est. Mais les ballerinas, elles… Elles savent. Mieux que personne. Elles savent ce que c’est de plus savoir quoi faire, elles savent ce que c’est d’être démunies. Et elles veulent corriger ça. Elles veulent changer le monde. Magda, elle a de grand plan pour ça. Des plans de justice, mais aussi des plans d’économies. Hubris, quand tu nous tiens. Toi, tu veux reprendre l’entreprise de ton père et créer un nouvel exemple. Etre la riche comme on en a jamais vu, révolutionner les choses. T’es jeune, t’es pleine de rêves, tu sais même pas si tu pourras en réaliser la moitié mais t’y crois et tu te bas pour ça.

Hoover a presque fini avec l’arcade, il va passer à la coupure sur le bras, quand un autre type arrive vers vous. Tu le reconnais. Tu connais plus son nom, parce que ça a jamais été important pour toi, mais tu sais que tu l’as déjà vu et qu’il sait qui tu es lui aussi. Il t’a soigné une fois, peut-être même deux. Son visage t’a marqué, pour la raison la plus évidente et facile du monde. Il a une belle gueule. Pas ton genre, trop vieux pour toi, mais une belle gueule c’est une belle gueule. T’es un être humain, ça t’a marqué. Le docteur finit de recoudre, il prend son dossier. Tu te demandes pas pourquoi il demande qui tu es, parce que pourquoi il se souviendrait de toi ? Des patients, il en a une chiée. Pourquoi il se souviendrait de toi ? “Hum, voici Magda Hussein. Arcade coupée, une coupure peu profonde au bras, et multiples concusions.” Magda tourne le regard vers le nouveau venu. C’est lui qui est en charge, normal qu’il vienne vérifier, mais elle ne peut pas s’empêcher de s’interroger. “Oh.” Hoover semble découvrir quelque chose, sur le dossier. Un truc qu’il a pas vu avant, qui le surprend. Il fait une drôle de tête et tu sais que c’est quelque chose qui va pas. “VC et AS…” T’as pas la moindre idée de ce que ça veut dire. Du langage codé de médecin. Et ça t’intrigue autant que ça t’inquiètes, alors direct tu demandes. “Ca veut dire quoi ça ? VC. AS. Ca a pas été mentionné avant, j’ai le droit de savoir ce que j’ai quand même !” La patient reloue, ça. Mais tu peux pas empêcher de voir le regard de l’interne comme inquiet.



DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cover letter

Sauter vers: