CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alecia van Heusen
Alecia van Heusen
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : margo
CREDITS : aura ☼ et janitouille
FACE : ROSIE HUNTINGTON-WHITELEY
DOLLARS : 1301
SACRIFICES : 1235
PORTRAIT : loving obscuri Vcwr6jo
ANNEES : 26
CŒUR : ZIZANIE
RÉINCARNATION : DISCORDIA
TALENT(S) : SEMEUSE DE M. (et 4'985 au t-rex de chrome)
FACTION : OBSCURI, LIEUTENANT
OCCUPATION : CONSERVATRICE AU ARCADIA MUSEUM, ARNACŒUR
GENÈSE : NOVUM, QUATRIÈME STADE
TALON(S) D'ACHILLE : SALE ESTIME DE SOI
JUKEBOX : THE TROOPER, IRON MAIDEN
RUNNING GUN BLUES :
loving obscuri OnJq0ap
to raise, stir, excite

NILIN
AISLINN
KARMA
CASSIAN
JAN
SATURNO
ARTYOM
CARTER

OBSCURI

PINTEREST

loving obscuri ENRoOzf
turn your face towards the sun
let the shadows fall behind you

loving obscuri Aleturnonb
knock, knock.
who’s there?
ivor.
ivor who?
ivor you let me in or I`ll climb through the window.

loving obscuri 2vxyqg

loving obscuri 1qlM33sl_o

loving obscuri HA1hv8kj_o
loving obscuri Empty
loving obscuri - Lun 4 Mar - 14:26

sujet de groupe
obscuri
L'humidité de ces sous-sols ne tarderait pas à l'envoyer, un jour, aux urgences avec une pneumonie. Comme d'habitude, la lumière crue du néon lui agresse les rétines et elle plisse les yeux tout en s'avançant jusqu'à la table de fortune qui trône au centre de la pièce. Des plans de la ville s'étalent, des quartiers d'Arcadia surlignés de différentes couleurs, des ébauches de bâtiments savamment gribouillées, des dédales de canalisations. Les principaux projets obscuri se fomentent ici, dans le climat cru et moite des souterrains d'un vieil entrepôt. Et malgré toutes ses tentatives, Alecia ne peut leur ramener Khaos. Les idées ont fusé sans jamais éclore en réel dessein, laissant la lieutenant presque démunie. Elle aurait bien quelques projets en tête, pour la plupart des carnages, écho de ses ressentiments exacerbés suite à la séparation trop longue. Retrouvée à devoir prendre les rênes suite à la fuite désespérée de leur chef. Nul doute qu'elle s'en était senti capable, au début. Mais les mois défilaient sans qu'elle ne trouve de suite, sans pouvoir perpétrer assidûment les désirs chaotiques de celui qu'elle admirait tant. La loyauté à son égard lui consumait les tripes chaque jour un peu plus, les souhaits du seigneur devenant lois et son absence, un gouffre.

Des bruits de pas se font entendre, quelques silhouettes que la belliqueuse ne connait que trop bien se rassemblent entre les murs de béton. Alors que la salle se remplit, elle se demande quoi leur dire. Comment le dire. Les troupes singulières qui constituent les rangs peuvent tenir dans vingt mètres carrés. Mais, c'est largement suffisant pour distiller le trouble au sein de cette ville. L'humaine laisse aller sa divinité intérieure, agitant un peu plus son aura sombre, en parfait accord avec les énergies que dégagent les membres présents. La blonde se sent à sa place, mesurant d'un œil affûté ceux dont elle a la charge, repassant les différents visages avec un pincement de fierté. Les obscuri n'avaient été qu'un idéal rêvé et, finalement, ce vœu avait été exaucé. Et elle n'y était pas étrangère. « Alors, ça faisait longtemps qu'on ne s'était pas presque tous revus. », commence-t-elle en guise de salutations. Les deux mains posées sur la table parmi les divers plans, le menton relevé, Alecia n'a d'autre choix que de se lancer. « Comme vous le savez, il a du nous quitter sans attendre, il y a déjà quelques temps de ça. Je suis dans la même situation que vous : je n'ai aucune nouvelle. » Elle passe sous silence ses courriers sans réponse, ses éperdues recherches d'information. Quelque part, était-elle rassurée de ne rien trouver. Au moins était-il en sécurité sans possibilité d'être localisé. « Comme vous le savez aussi, on doit cette situation au Royaume et à la Bratva. » Le ton se fait dur, les mots se veulent incisifs. Elle souhaite que tous, ici, se souviennent de l'affront fait par ces deux clans. « La menace qu'ils représentent est trop grande. Et tant que cela ne sera pas réglé, on ne peut pas espérer le retrouver parmi nous. » Aveu à demi soufflé, l'impuissance comme une évidence face à des ennemis encore trop grands pour être renversés. Elle aurait du les réunir pour leur proposer différentes alternatives, ne supportant plus leur inaction. Un soupir mal contenu est lâché, alors qu'elle appose son regard azur sur la table jonchée de projets avortés. « On devrait pouvoir trouver un chemin jusqu'aux celtes ou aux russes. » La volonté de l'hôte flanche gentiment, elle perd de sa superbe alors que les secondes passent en silence. Elle ne pourrait leur avouer être acculée, prise au piège, attendant une intervention divine pour se sortir de cette impasse. La présence millénaire et rassurante de la déesse l'épaule, la remet sur les rails, la secoue et la protège. Elle se redresse légèrement, les yeux toujours rivés sur les détails de la ville, croyant trouver une idée lumineuse à force de les fixer.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

gif 500px
holy water cannot help you now. a thousand armies couldn't keep me out. i don't want your money, i don't either want your crown. see, i've come to burn your kingdow
down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah O'Caisin
Norah O'Caisin
- noo-noo the fool -
BLAZE : sarah (PHILTATOS.)
CREDITS : midnight blues (av.)
FACE : mads p.
DOLLARS : 836
SACRIFICES : 90
PORTRAIT : loving obscuri RYY6jIXl_o
ANNEES : vingt-deux années sacrifiées, vingt-deux flèches plantées dans un coeur juvénile, vingt-deux années effacées par l'incarnation millénaire.
CŒUR : célibataire, jusqu'à demain, prête à rester sur terre juste pour sa main.
RÉINCARNATION : scathach, ombreuse, guerrière légendaire, fomatrice des héros celtes, souveraine incontestée de l'île de skye. des vertes contrées d'irlande.
TALENT(S) : précision absolue — la cible frappée en son plein coeur, alors que des mains célestes guident la trajectoire de ses armes. bouclier — capacité inconsciente qui la protège, résistance à la magie qui atténue, voire annule les effets des pouvoirs d'autrui.
FACTION : obscuri, contre le destin et la flamme qui lui a rendu la vie. an riocht pour espionner, aussi, mafia qu'elle méprise, crime qu'elle vomit.
OCCUPATION : vigilante solitaire et masquée, qui tente de restaurer la justice de la pointe de ses flèches impitoyables.
GENÈSE : héroïne, conscience embrasée par la flamme dorée, pleinement avertie des mystères du monde.
TALON(S) D'ACHILLE : le père, aimé au-delà des mots
JUKEBOX : paint it black, ciara // remember the name, fort minor.
RUNNING GUN BLUES : loving obscuri Rt2Vhv8x_o
loving obscuri Empty
loving obscuri - Lun 4 Mar - 18:28


LOVING OBSCURI
and long may they all reign

elle est distraite, la gosse, joue de la pointe d'une ses flèches, fait tourner la lame miniature entre ses doigts, se laisse bercer par le jeu de la lumière vacillante sur le métal gravé de la fleur de lys qui orne ses armes. elle s'est habituée à la poussière de leur entrepôt d'industrial district, s'est habituée à la pluie et au froid, s'est habituée aux coups et au sang. son père serait probablement à l'agonie de voir sa pépite frayer dans les quartiers les plus délabrés, danser un pas de deux dangereux avec les criminels les plus inconsidérés. elle avait appris à nager en eaux troubles, à frayer avec les requins. elle avait tout appris à la dure. la vengeance était école la plus efficace qu'elle ait connue.
elle laisse ses yeux courir sur ses frères d'armes, cavaliers de l'apocalypse, prête une attention distraite aux bavardages qui l'environnent. les iris se posent sur @elsie madden, et les dents se serrent un peu, rien qu'un peu — parce qu'elle est flic, elsie, parce qu'elle travaille pour ce père qu'elle aime au-delà des mots, la gosse, parce qu'elle ne supporte pas l'idée que quelqu'un soit si proche de lui, le poignard prêt, la trahison au bout des doigts.
elle a rallié la cause des artisans des ténèbres, les sacrifierait tous sans hésiter s'ils osaient toucher à son sang.
mais @alecia van heusen prend la parole, et elle détourne les yeux d'elsie, les pose sur la jolie blonde au charisme régal. « alors, ça faisait longtemps qu'on ne s'était pas presque tous revus. comme vous le savez, il a du nous quitter sans attendre, il y a déjà quelques temps de ça. je suis dans la même situation que vous : je n'ai aucune nouvelle. » l'absence du seigneur, l'absence du roi. figure masquée, figure des ombres, ouvrier du nouveau monde, dont la fuite avait tout ébranlé. elle se moque de qui règne, de qui tient la barre du navire, la gosse; se fiche que le seigneur ait disparu, s'étonne même que leurs rangs en soient déstabilisés. pas de seigneur, c'était supprimer la hiérarchie, supprimer l'équilibre, supprimer l'ordre — c'était créer le chaos.
et le chaos était seule loi.
« comme vous le savez aussi, on doit cette situation au royaume et à la bratva. la menace qu'ils représentent est trop grande. et tant que cela ne sera pas réglé, on ne peut pas espérer le retrouver parmi nous. » elle se moque de l'absence de leur dirigeant la gosse, n'est pas sans apprécier la perspective de semer la pagaille dans les rangs d'an riocht et de la bratva. ce n'est pas de la fuite de leur leader qu'elle se vengera, c'est de tout ce qu'elle a perdu, tout ce qu'ils lui ont pris, les clans. alors elle s'enfonce négligemment dans sa chaise, le sourire goguenard aux lèvres, fait tourner la pointe de sa flèche entre ses doigts fins. « on devrait pouvoir trouver un chemin jusqu'aux celtes ou aux russes. » un ricanement carnassier, qui lui échappe, à la gosse, et elle plante violemment sa pointe de flèche dans la table. 'le royaume est exsangue. leur cérémonie en l'honneur de killough a failli virer au pugilat en quelques minutes.' un sourire appréciateur et distrait, au souvenir qui est si agréable à sa mémoire. les gangs qui s'entredéchiraient sous ses yeux, qui se détruiraient eux-mêmes, pourris jusqu'à la moelle qu'ils étaient tous. 'il ne faudra pas grand-chose pour les mettre à terre. forcer un peu la chance. propager les rumeurs, et la tension fera le reste.' un haussement d'épaules, et elle esquisse une petite moue, comme brusquement déçue de la facilité de ce qui s'annonçait. 'ils feront tout le boulot à notre place. enfin... sinead reed est déjà sur la sellette. un petit coup de pouce au destin, et ils vont s'entredéchirer. ça, j'en fais mon affaire.' elle relève les yeux vers la blonde, tente de déchiffrer les pensées dissimulées derrière ses yeux pâles. 'et après, je suppose qu'on pourra récupérer le boss.'


Citation :
noo-noo se tape royalement de la fuite de khaos, mais elle a-do-re l'idée de semer la pagaille dans royaume & bratva; du coup, elle propose de répandre des rumeurs au sein d'an riocht pour décrédibiliser sinsin et orienter vers les soupçons vers elle.
(c'est une petite garce, on l'aime)
+ en ft absolu

loving obscuri Tumblr_pial07YOKg1uwcg2d_540

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
--- ready aim fire
meet me on the battlefield - even on the darkest night. i will be your sword and shield, your camouflage and you will be mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsie Madden
Elsie Madden
- ADMIN + high (in)fidelity -
BLAZE : devine (toujours aussi faible = Arté)
CREDITS : ©Icœur-de-mon-kaar ( :smirk: )
FACE : thandie newton
DOLLARS : 933
SACRIFICES : 133
PORTRAIT : loving obscuri Tenor
ANNEES : quarante-six piges
CŒUR : mariée, trois enfants. Elle se demande si ça va durer encore longtemps.
RÉINCARNATION : l'éclipse a fait émerger en elle la conscience de ratatosk, l'écureuil courant le long d'Yggdrasil ; autant dire que c'est pas la joie.
FACTION : police d'arcadia officiellement, droite dans ses bottes / mais depuis peu, obscuri
OCCUPATION : capitaine de police, inspectrice
TALON(S) D'ACHILLE : cet imbécile d'Hans et leurs trois merveilles
RUNNING GUN BLUES : loving obscuri Tumblr_pawfht1gvL1wvvyspo4_540
loving obscuri Empty
loving obscuri - Lun 18 Mar - 16:55



chaotic style
Une réunion entre amies, un verre entre femmes, a-t-elle servi comme excuse à Hans pour expliquer qu’elle ne serait pas à la maison ce soir, et qu’il faudrait qu’il gère Numéro 1, Numéro 2 et Numéro 3 seul. À vrai dire, le groupuscule qui se réunit est majoritairement composé de femmes, ce qui ne la fait pas complètement mentir. Mais quant à dire que ce sont des amies, elle a probablement tiré un peu sur la corde : Kaouthar est une collègue de longue date et on peut dire une amie ; les autres, moins. Pénétrant dans le hangar, c’est les instincts de survie de Ratatosk qui s’éveillent et elle repère les issues de secours et les potentiels problèmes avant de rejoindre les silhouettes déjà présente et de s’asseoir sur une table en bois bancale mais longue, les pieds sur le banc. Oh, ils savent qui elle est, mais il y a quelque chose qui les a liés dans les ténèbres et elle ne craint pas que sa couverture de femme et mère aimante, attachée à l’ordre dans Arcadia, vole en éclat. Elle les surplombe de cette façon, et dans un sens, ça la rassure d’avoir un peu le contrôle du périmètre. Le regard de la Capitaine glisse jusqu’à s’ancrer sur leur leader par intérim, Alecia, qui lance la discussion.

Elsie réfléchit. Les Celtes comme les Russes sont sur les radars policiers, mais avec moins de ferveur que les Ritals pour le moment. Quant à savoir lesquels sont les plus vulnérables actuellement, il suffit de se fier à la rouquine rejetone d’O’Caisin, qui ignore certainement où est sa fille. Les sourcils s’élèvent lorsqu’elle commence à cracher son venin et à faire son rapport, et l’étonnement est trahi un instant par ses traits surpris lorsqu’un nom qu’elle ne s’attendait certainement pas à entendre est prononcé. Intriguée, elle voudrait bien comprendre comment une altiste reconnue finit dans le crime organisé sans passer sur les radars des forces de l’ordre, mais ce n’est pas la priorité pour ce soir :  « Dis-moi Norah, commence-t-elle, doucement, toi qui les côtoies… Tu penses que l’un d’entre eux pourrait… dénoncer quelqu’un s’il le soupçonnait du meurtre de Killough ? » Parce qu’il y a bien une vidéo qui pourrait en incriminer certains, ou renforcer cette certitude de trahison en tout cas. « J’ai l’impression qu’on pourrait exploiter ces failles chez les Celtes, oui. Quant aux Russes… vu le nombre de disparitions récentes dans leurs rangs et de cadavres issus de leur famille qu’on a recensé pour les homicides à élucider… on a de quoi faire, je crois. » Elle reporte ses billes sur Alecia, hésite un instant, et finit par s’éclaircir la gorge pour suggérer deux choses : On va avoir besoin de gros bras, ou de mercenaires, non ? Si on veut continuer à diffuser le chaos dans la ville… Et on va avoir besoin aussi de quelqu’un pour nous couvrir, si ça renifle trop bien et que ça remonte auxdits gros bras, tu crois pas ? Je connais un avocat… » Elle le connaît même très bien, mais faut-il vraiment rentrer dans les détails quand elle ne sait pas vraiment qui sont tous ceux qui sont présents aujourd’hui ?



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
loving obscuri Tumblr_pfuns2ksMk1tk2heto3_400
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alecia van Heusen
Alecia van Heusen
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : margo
CREDITS : aura ☼ et janitouille
FACE : ROSIE HUNTINGTON-WHITELEY
DOLLARS : 1301
SACRIFICES : 1235
PORTRAIT : loving obscuri Vcwr6jo
ANNEES : 26
CŒUR : ZIZANIE
RÉINCARNATION : DISCORDIA
TALENT(S) : SEMEUSE DE M. (et 4'985 au t-rex de chrome)
FACTION : OBSCURI, LIEUTENANT
OCCUPATION : CONSERVATRICE AU ARCADIA MUSEUM, ARNACŒUR
GENÈSE : NOVUM, QUATRIÈME STADE
TALON(S) D'ACHILLE : SALE ESTIME DE SOI
JUKEBOX : THE TROOPER, IRON MAIDEN
RUNNING GUN BLUES :
loving obscuri OnJq0ap
to raise, stir, excite

NILIN
AISLINN
KARMA
CASSIAN
JAN
SATURNO
ARTYOM
CARTER

OBSCURI

PINTEREST

loving obscuri ENRoOzf
turn your face towards the sun
let the shadows fall behind you

loving obscuri Aleturnonb
knock, knock.
who’s there?
ivor.
ivor who?
ivor you let me in or I`ll climb through the window.

loving obscuri 2vxyqg

loving obscuri 1qlM33sl_o

loving obscuri HA1hv8kj_o
loving obscuri Empty
loving obscuri - Mer 10 Avr - 17:31

sujet de groupe
obscuri

Les paumes à plat contre la table, la belliqueuse relève la tête au rire d'une tête rousse qu'elle ne connait que trop bien. A dire vrai, Alecia les connait tous. Elle se souvient d'où ils viennent et plus particulièrement pourquoi ils sont là. Les désirs divergent, mais les buts se rejoignent. Ils en veulent à ceux qui ont profité d'un statut qui ne leur revenait pas. Ils s'en prendront à ceux qui ont oublié les anciens affronts, par pure envie de nuire ou par réelle vengeance. Leurs objectifs étaient les mêmes, mais ce pour quoi ils fomentaient leurs plans dans l'obscurité n'en faisaient pourtant pas des amis. A peine des connaissances, Alecia doutait parfois même de la loyauté de certains. Elle avait récemment appris qu'il existait un déserteur à leur cause, plus méfiante que jamais elle devait d'ailleurs en informer les membres. Ce qu'elle ferait plus tard. Le son mat de la flèche se fichant dans le bois lui fait lever un sourcil intrigué en direction de @NORAH O'CAISIN. Le belliqueuse l'observe, satisfaite de ce que l'archère lui apprend. Il ne suffirait probablement que d'un coup de pied bien placé et la fourmilière s'effondrerait. L'obscuri ne connaissait pas cette fameuse Reed, du moins pas encore. Alecia ne sourit pas, ne fait qu'hocher la tête pour marquer son approbation lorsque Norah accroche son regard au sien. Elle avait toujours été intriguée - et ravie - par l'énergie que dégageait la fille du commissaire.

Le timbre de voix qui s'élève, assuré, lui fait détourner le regard. @ELSIE MADDEN et sa force tranquille, capitaine de la police d'Arcadia. Juchée sur la table, les réflexions agitent les espoirs qui dormaient en Alecia. Elle aperçoit quelques solutions, sans réellement pouvoir se décider dans la minute. Les yeux qui retombent sur le plan de la ville, elle acquiesce lorsque la question des mercenaires est posée. « Absolument. A nous, on ne peut plus couvrir toute la ville. J'en fais mon affaire, des mercenaires je sais où les trouver. », glisse-t-elle d'une œillade presque malicieuse, avant de continuer. « Les avocats, c'est moins mon domaine. Tant que tu lui fais confiance, c'est bon pour moi. » Les ongles qui viennent galoper sur les bouts de papiers, l'esprit qui travaille et s'affole. « Il nous faudrait peut-être profiter d'une descente de flics chez les uns comme les autres. C'est possible ? Quant à toi, Norah, il faut surtout savoir ce qu'ils prévoient de faire avec l'identité de Khaos. », qu'elle demande au capitaine et ordonne à la jeune femme.

Les doigts cessent leur bruyant manège, la querelleuse vient se saisir d'une cigarette avant de l'allumer. Elle souffle la fumée cancérigène au plafond, observe le jeu de la lumière à travers le nuage. La révélation épineuse du traître doit être révélée. « Vous devez vous rappeler de Tavor ? On m'a rapporté qu'il avait déserté. Et, malgré les temps difficiles, une chasse à l'homme ne nous ferait peut-être pas de mal. » Le ton grave, les idées noires. Lui souhaitant plus que les pires tourments, Alecia voulait du sang.

blblb:
 

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

gif 500px
holy water cannot help you now. a thousand armies couldn't keep me out. i don't want your money, i don't either want your crown. see, i've come to burn your kingdow
down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loving obscuri -

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loving Home

Sauter vers: