CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

There is no rule of law, until the mafia needs lawyers. ✘ ft Aura

 :: abandonnés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité
There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura Empty
There is no rule of law, until the mafia needs lawyers. ✘ ft Aura - Mar 19 Mar - 0:01

Aura & Tsukiyo
There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers.
Qui l'aurais cru. Les Japonais et les Italiens main dans la main pour envoyer un ennemi commun en prison. Ce pauvre type nous devais tous du fric. Et s'il y a bien une chose que tous les mafieux ont en communs c'est bien celle-ci : il n'est pas conseillé de contracter un crédit avec eux. Manque de chance pour lui, il s'est avéré que l'avocate de la partie plaignante travaille depuis un certain moment avec moi. Expert en psychiatrie sur certaines affaires, dans l'intérêt de la Nueva Camora ou du Kyosei-kai je ne songe pas deux fois à mentir ouvertement sur la santé mentale de ceux que nous voulons voir enfermés.

Mademoiselle Aura, c'est le charme à l'Italienne, bien que je déplore qu'elle n'ait pas réellement d'accent qui la rendrait encore plus séduisante. Tout ça n'a beau être que professionnel entre nous, je reste un homme. Et quand je vois une jolie femme, je sais le reconnaître. En plus, elle n'est pas trop grande. Elle est un peu plus petite que moi et c'est appréciable, malgré ses escarpins qui lui font gagner quelques centimètres à la belle méditerranéenne. Ses talons d'ailleurs, je sais déjà qu'ils sont de qualités. Ils viennent d'une bonne maison de haute couture et s'il y a bien quelque chose que je dois donner aux Italiens, c'est qu'ils savent apprécier les jolies choses. Certains trouveraient ça superficiel, mais un homme dans un beau costume ou une femme perchée sur des talons de bonne qualité, ça a tout de même son charme.

Chez moi, ou devrais-je dire chez nous, ce sont plutôt les tatouages colorés, dans un style typiquement Japonais. Et les costumes bariolés, les bijoux, l'extravagance. On ne se cache pas chez les Yakuza. Plus on est voyants, mieux c'est. Il suffit de voir la manière dont je suis habillé aujourd'hui. Si le costume gris est plutôt classique, ma chemise noire à poids blancs elle, ne l'est absolument pas. Être un Yakuza c'est tout un art, d'un point de vue purement esthétique. Ce manque de discrétion nous rend facilement repérables pour les polices locales mais chez nous... Aller en prison permet même de se faire respecter de ses paires. Personnellement, je n'ai eu que des peines avec surci, ou de la garde à vue. Je m'en tire plutôt bien et ces délits étaient mineurs. D'ailleurs, j'étais encore mineur moi aussi au moment des faits. Quand j'ai eu vingt ans, soit l'âge légal de la majorité dans mon pays, j'ai rejoint les Yakuza. Et pourtant, je n'ai jamais été inquiété en faisant partie de la mafia. Sauf quand la police s'est amusée à enquêter sur l'asile dans lequel je travaillais là-bas.

C'est d'ailleurs la raison principale à ma venue ici. Le divin m'avait à cette époque offert un nouveau don m'ayant conduit à la paranoïa. Si j'étais capable de voir les gens, de les observer alors qu'ils étaient loin de moi... La contrepartie s'est vite manifestée. Je me demande si mademoiselle Aura expérimente ce genre de choses elle aussi ?... Tout comme moi elle n'aime pas vraiment le soleil, sa peau pâle en témoigne. Mais est-ce que les similarités s'arrêtent ici ?... Je sais bien qu'elle est elle aussi habitée par un être divin. Elle est une mortelle exceptionnelle tout comme moi, bénie des dieux. Mais du quel ?... Son aura est différente, d'une drôle de teinte pourpre bien loin de celle bleu nuit qui m'est familière et représentative, je suppose, des divinités shintoïstes.

Toujours est-il que cette drôle d'alliance improbable m'a conduit à l'inviter à prendre un verre. Encore une fois, rien de romantique, mademoiselle Aura bien qu'elle soit charmante bouge un peu trop pour me plaire réellement. Mais plutôt parce que ce procès a été long et n'étais pas gagné d'avance. En prison, là où nous l'avons envoyé après que j'ai daigné qu'il soit atteint d'une maladie mentale quelconque, les membres de la mafia s'occuperons de son cas. Un crédit ou un prêt ce n'est jamais gratuit et celui-là à fait particulièrement fort en contractant deux dettes au près de deux mafias d'Arcadia. Pour ne pas sortir l'avocate de sa zone de confort, j'ai choisi un petit bar Italien, où je sais qu'ils passent de la bonne musique jazz qui me plairas plus que les tubes de pop que l'on peut entendre dans certains établissements.

Déjà installé à une table avec un verre de jus d'orange, j'attend patiemment la demoiselle en restant les yeux fixés sur mon portable. Je suis en avance et de bonne humeur des derniers jours, merci à la lune en phase croissante, et à la pleine lune qui sera bientôt là. Occupé avec mon téléphone à regarder des post instagram, je relève les yeux en entendant des pas s'approcher de la petite table. J'esquisse un sourire poli en découvrant l'avocate, et repose tout de suite mon mobile pour ne pas sembler mal poli. « Ah, bonsoir Aura. Pile à l'heure. »
Samedi 16 Mars 2019 ▬ Piada bar
Phase de lune ascendante.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Aura Sciarra
Aura Sciarra
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : thinkky
CREDITS : (c) myself ♥ & ANAPHORE / aesthetic & icônes : clemy & secret santa d'amour !
FACE : Emily Browning
DOLLARS : 1231
SACRIFICES : 832
PORTRAIT : There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura Original
ANNEES : (la trentaine), masquée derrière le visage de porcelaine et les traits de poupée, tueuse au regard de feu.
CŒUR : (célibataire) au coeur de pierre, aujourd'hui fissuré et brûlant. Pensées occupées par une seule personne.
RÉINCARNATION : (Hécate), déesse de la lune, impératrice de l'ombre, guide aux carrefours, sorcière et enchanteresse du panthéon grec.
TALENT(S) : (Umbrakinésie) - ACTIF; (Transmutation) - ACTIF; (Illusions Cauchemardesques) - INACTIF; (Médiumnite) - ACTIF.
FACTION : (Nuova Camorra) mafia dans le sang, dans les veines,
OCCUPATION : (sous-boss) leadeuse de son groupe, soldats et capo à sa botte. (Avocate), spécialisée dans les affaires traîtant des mafias, mettant la sienne hors de soupçon, plombant les autres selon les alliances. (Propriétaire du Ciao Roma)
GENÈSE : (Primus), stade 6, bercée par les voix anciennes.
TALON(S) D'ACHILLE : (scarifications) réclamation de la douleur par le corps, lame perçant la peau à intervalles réguliers pour calmer les pulsions. (Clemens), coeur ouvert au détour d'un verre, soutien infaillible quand le monde s'est écroulé. (Nina), fantôme d'un passé qui ne cesse de la hanter. (Astrid), l'amie, la semblable, la soeur, la bras-droit qu'elle protègera envers et contre tout.
JUKEBOX : [u]within temptation[/u] - [i]ice queen[/i]
RUNNING GUN BLUES : There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura TzpUF88h_o
"Nous sommes de ceux qui établissent des stratégies dans l'obscurité pour reprendre la main, jouer selon leurs propres règles et forcer le destin"

There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura 190110121341100139

"Nous sommes de ceux qui veulent à tout prix tabasser leur part d'ombre et faire taire leurs sales travers"

There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura SSpdNeI There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura 5E5Mv79

There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura 181221100909461671

she walks with heaven in her steps and hell in her eyes

There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura TQaCJfg

“She has been through hell, so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.”

There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura 181020070224358962
There is no rule of law, until the mafia needs  lawyers. ✘ ft Aura Empty
There is no rule of law, until the mafia needs lawyers. ✘ ft Aura - Dim 7 Avr - 23:36

THERE IS NO RULE OF LAW, UNTIL THE MAFIA NEEDS LAWYERS

- - - - - - - - - - -

@TSUKIYO WATANABE & Aura Sciarra


C’était étrange, de fouler à nouveau le sol de son quartier. Little Italy, comme un écho de son passé, aujourd’hui révolu. Elle le sentait, disparaître, lentement mais sûrement. Ce n’était qu’une question de temps, avant que les fantômes retournent à leur place, dans les Enfers. Et y’avait qu’un sourire qui se dessinait sur les lèvres de la déesse. Elle avait fait son deuil. Les dernières larmes étaient tombées sur la tombe de celle qui n’avait été qu’un dommage collatéral à l’époque. Douce cousine qui ne connaîtra pas les affres d’Arcadia, l’horreur de sa famille. Au moins, sa mort lui avait épargné la vérité. Et Aura savait, à quel point celle-ci pouvait détruire. Pouvoir immense, puissance incommensurable. Pourtant, elle avait survécu. Elle s’était relevée, avait enterré les ressentiments au plus profond de son cœur. La haine, la douleur, ça l’obligeait à faire des actions stupides. Et la stupidité menait forcément à la mort. A une époque, elle s’en était foutue. A une époque, le corps s’était paré de plaies, de cicatrices, et de sang. Instinct de survie en berne pendant longtemps, ravivé par ceux qui étaient toujours là, ceux qui se tenaient à ses côtés. Elle ne devait pas mourir…

Et la vie avait repris son cours, après la vérité balançait à la gueule, la douleur aigue qui avait explosé dans son myocarde. Il avait fallu se concentrer sur Alcide, jusqu’à l’annonce finale, jusqu’à l’ordre. Et l’échine du soldat s’était courbée. Il n’était plus une priorité. Il ne serait jamais plus une priorité. D’autres affaires s’étaient accumulées, avaient besoin d’être traitées. Alors, elle avait tourné le dos, abandon forcé comme demandé. Ce n’était pas comme si elle en avait quelque chose à faire. Sa loyauté n’allait qu’à elle-même, incarnation d’Hécate solitaire sur les chemins. Et à Augustin, quoi qu’elle en dise. Gamine de la mafia incapable d’aller entièrement contre elle-même, contre l’éducation qu’elle avait reçue… Mais ce n’était pas le moment d’y penser. Le soleil déclinait, l’astre lunaire et les ténèbres commençaient à s’emparer de la ville, et son rendez-vous approchait à grand pas. Léger soupir, alors qu’elle s’y dirigeait d’un pas déterminé. La sous-boss dormirait peut-être chez elle ce soir, plutôt que chez Clemens… Ou elle en profitera pour aller voir son oncle. C’était l’occasion. Pour s’engueuler à nouveau un bon coup. Ou lui rappeler qu’elle était toujours là. Sourire aux lèvres, elle passa la porte du Piada Bar, enseigne que détenait Alfonso. Son territoire donc.

Rapidement apostrophée, son regard se posa sur celui qu’elle venait voir ce soir. Tsukuyomi, panthéon japonais se dévoilant sous ses iris. Pouvoir intéressant qu’elle avait obtenu là… Elle s’installa en face de lui, café déjà demandé d’un geste de la main. Alcool toujours inconnu chez elle, alors que celui-ci n’avait plus d’impact, et qu’elle pouvait en abuser. « Bonsoir Tsukiyo. » Pause. « Evidemment, je fais toujours en sorte d’être là dans les temps. » Pointilleuse, ça faisait partie de ses attributs. Puis face à un allié… Car c’était ce qu’il était pour le moment. Echange de bons procédés, pour permettre aux ennemis de finir à l’asile, puis tués par les soldats de l’italienne. Ce n’était pas la première qu’ils collaboraient. Sauf que cette fois-ci, l’intérêt était commun pour les deux mafias qu’ils servaient. C’était à fêter, jour à marquer d’une pierre blanche. « L’affaire a été particulièrement bien menée en tout cas. » Autant l’avouer, surtout avec la déconvenue qu’elle risquait de se prendre avec son retrait… Mais un ordre n’était pas à discuter, et elle le savait bien. « Et je n’aurais jamais pensé que vous auriez choisi un bar italien pour fêter cela. » Même si  Aura n’était guère du genre à s’amuser.

Le café fut posé devant elle, alors que les pupilles s’enfonçaient dans celles de l’homme.


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
She is full of

unshaped dreams
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

There is no rule of law, until the mafia needs lawyers. ✘ ft Aura

 :: abandonnés
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gotta Rule 'em All
» we rule our universe ➺ Olive&Ollie.
» osaël (♠) divide and rule
» Rule number two, the context.
» Team Aura (pv : Red Wolf )

Sauter vers: