CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

I deny everything, I deny all of it.

 :: - ARCADIA - :: historic district :: inferno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Carter Hamilton
Carter Hamilton
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Illabye
CREDITS : SARAHBB (ava+crackship) MARGOBB (meme) AURABB(gif human)
FACE : Leonardo Dicaprio
DOLLARS : 2249
SACRIFICES : 385
ANNEES : 45 ans
CŒUR : Marié, le devoir de la famille le retient dans son foyer, pourtant il ne porte plus d'amour pour sa compagne.
RÉINCARNATION : humain
TALENT(S) : habile orateur
FACTION : co-leader des Vox Populi
OCCUPATION : Écrivain, professeur, théologien
TALON(S) D'ACHILLE : Ses enfants, Selina, sa foi
JUKEBOX : in strict confidence - seven lives
RUNNING GUN BLUES : I deny everything, I deny all of it. 2w08ij


I deny everything, I deny all of it. Tumblr_pow43celRg1v2g9l8o7_500



I deny everything, I deny all of it. Tumblr_oy38c12SVd1wcpipoo2_100 I deny everything, I deny all of it. O8XMVHUy_o I deny everything, I deny all of it. Tumblr_ozs8mhhOOw1wcpipoo1_100


I deny everything, I deny all of it. Tumblr_pofbcmYCxo1xs4dkco7_250
I deny everything, I deny all of it. Empty
I deny everything, I deny all of it. - Dim 24 Mar - 18:17





 
I deny everything
I deny all of it
Vox populi, vox Dei



††Le temps des réponses est venu, quand trop de questions s'entassent dans son esprit, Carter a besoin de faire le point. Pour cela, il a invité Dwayne à le rejoindre, dans ce club parfaitement neutre de fréquentations étranges ou suspectes. Un coin souvent réservé pour lui, en tant que client fidèle et parce qu'on le sait aussi généreux sur les dons; pas seulement un illuminé en conférence. Il en profite, souvent, pour faire venir des personnes qui partagent ses convictions ou qui pourraient lui apporter un savoir en plus. Dwayne est cette personne, ces derniers temps, l'attention de Carter est tournée sur lui. Le moment est venu d'en savoir plus. Et quand sa silhouette se pointe au moment du rendez-vous, Carter est déjà sur place, le carnet griffonné de notes posé sur la table basse laissé à l'abandon le temps de le saluer.

« Merci d'avoir accepté mon invitation »Carter se lève, laisse son verre sur la table basse et tend la main en direction de Dwayne afin de serrer la sienne. Poli comme d'habitude, un regard à son adresse, sans forcément d'effusions de joie. La définition des relations sociales pour Carter se résument souvent à une entente cordiale, rares sont ceux avec qui il aime approfondir le sujet de discussion. Dans le cadre de la voix du peuple, le chemin de dieu, il se fait souvent plus accueillant. Bien qu'il ne soit pas chez lui, il l'invite à s'asseoir, attrape le second verre qui lui est destiné et se permet de lui servir de ce délicieux vin rouge. Boisson de qualité bien entendu, Carter est amateur de bonnes choses, même si parfois il s'agit des plus chères. Que dieu pardonne ce gout prononcé pour le luxe, en échange il se fait bien plus généreux envers les centres et pour les églises, en tant que serviteur de Dieu, il défend la cause de ceux qui sont pris au piège dans ce monde étrange. Carter rempli également son verre à moitié vide, le lève en direction de celui qui les avait récemment rejoint dans les vox populi. Il en sait beaucoup Dwayne, Carter l'a vite deviné, mais ne souhaitait pas l'assaillir de questions dès leurs premières entrevues. D'abord il avait besoin d'étudier le personnage, prendre du recul, ne pas se hâter sur les possibles réponses qu'il a à lui apporter. Parce que Carter craint de se tromper, parce qu'il craint d'apprendre la vérité. Il a entendu parler de ces panthéons, quelque chose en lui refuse de croire qu'il s'agit de cela et en même temps: et si c'était vrai ? Selina et lui en ont beaucoup discuté, en tant que fondateurs des Vox Populi, De toute manière tout n'est qu'une question de point de vue. Pour Carter quoi qu'il en soit, ce n'est pas une bonne chose, à voir dans quel chaos cela plonge la ville, à voir le nombre de vices banalisés par la faute de ces gens là. Les mafia ont le contrôle de la ville, qu'importe ce que dit la police. Tout le monde est corrompu, tout le monde, sauf ceux qui ont l'âme pure et la force de résister.

Dwayne a l'air d'avoir fréquenté ce monde des enfers de près, c'est une ressource intéressante, son savoir leur permettra d'avancer, afin de trouver une solution pour ramener la paix et la normalité à Arcadia, que plus personne n'ait le culot de s'octroyer le rang de Dieu. Le regard bleuté de Carter se perd sur les détails du meuble à quelques pas de lui, pensif, sur la manière dont il pourrait entamer les hostilités, sans craindre de découvrir certaines choses, encore pire que ce à quoi il s'attendait. Jusqu'où vont ses connaissances à lui de ce monde là? « j'ai assisté à la conférence du commissaire, à propos de la situation à Arcadia. Inutile de dire que l'on m'a encore pris pour un fou pour certains quand j'ai demandé ce qu'ils font pour les récents événements étranges. » Le verre porté aux lèvres, il s'abreuve de vin, et soupire. « je ne comprends pas que les faits soient à ce point minimisés quand les preuves sont pourtant évidentes. L'une d'entre elles a même osé dire que le fiasco de l'eden Manor était un prank.» Choqué, Carter, alors que son fils y était, alors que son fils l'a appelé en panique et que traumatisé par les scène surréelles qu'il a vues, il a tenté de mettre fin à ses jours. Cela le met hors de lui de constater qu'il ne sera jamais pris au sérieux, pas la moindre justice. « Se pourrait il que la police soit de mèche avec ces démons ? manipulations ? Ou peut être qu'eux aussi sont possédés et qu'il est trop tard pour nous?» C'est ce qui empêche le sommeil de venir ces temps-ci, la rage, l'inquiétude de laisser à sa fille un monde trop gangréné pour être sauvé. « Qu'est ce que tu en penses ?»

CODAGE PAR AMATIS


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Confiteor Deo, Omnipotenti. Beatae Mariae, Semper Virgini. Beato Michaeli Archangelo Sanctis apostolis Omnibu Sanctis. Beata Maria, je clame que mon âme est pure. De ma vertu j'ai droit d'être fier ✞✞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Herd
Dwayne Herd
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : C.
CREDITS : (c) Schizophrenic
FACE : Keanu Reeves
DOLLARS : 1794
SACRIFICES : 407
PORTRAIT : I deny everything, I deny all of it. Vhkz
ANNEES : Quarante-huit ans et pas assez de toute une vie pour traquer ses ennemis. Chasse aux récurrences qui se fait de plus en plus présente à mesure que le temps file. L'approche de la cinquantaine qui mord à pleine dents dans sa patience et taraude sa soif de justice quasi-fanatique.
CŒUR : Marié depuis quatre ans à une récurrence. Concession faîte pour servir les desseins de sa justice. Simulacre d'amour et confiance bafouée avec d'autres.
RÉINCARNATION : Simple mortel qui brandit l'étendard de la justice et de la vengeance comme pouvoir principal.
FACTION : Vox Populi
OCCUPATION : Juge corrompu et pas toujours juste.
TALON(S) D'ACHILLE : Les pitchs à la fraise (miam !)
I deny everything, I deny all of it. Empty
I deny everything, I deny all of it. - Mar 2 Avr - 15:32


I deny everything, I deny all of it


Cela faisait un bout de temps que Carter passait à la télévision ou déblatérait son discours sur les chaines de radios locales. Si Dwayne ne faisait pas grand cas de ses dires teintés de bondieuseries, force est d'admettre que l'homme possédait un talent d'orateur capable d'attirer l'attention et une certaine forme de crédit chez ses auditeurs. Hamilton était apprécié et semblait déterminé à jeter l'anathème sur les faits surnaturels qui émanaient en ville. S'approchant de la vérité sans jamais l'atteindre parfaitement, la conscience du juge avait finalement frisé à trop entendre les révélations approximatives du père de famille. Si le blond souhaitait s'aventurer sur ce terrain il devait le faire bien et avoir toutes les cartes en mains. Dénoncer plutôt que balbutier des hypothèses qui, bien qu’intrigantes, ne pesaient pas bien lourd dans la balance. Carter possédait les qualités requises pour devenir le parfait prédicateur qu'il espérait mais il lui manquait encore des connaissances que Dwayne était en mesure de lui apporter.

Le juge avait hésité avant de contacter le conférencier ; il avait pesé le pour et le contre avant de venir à la conclusion que la chute des récurrences ne pourrait être l’œuvre d'un seul homme. Des alliés étaient nécessaires dans cette lutte de plus en plus pressante et l'humanité devait être informée pour mieux s'armer ; pour mieux s'opposer et combattre les divinités. Si Carter pouvait être le porte parole de la prise de conscience et de la révolte alors la cause valait bien qu'on s'y penche.

Le lieu de rendez-vous n'est pas très loin du tribunal. Coulé dans son costume sombre, Dwayne envoie un message à l'épouse pour l'informer qu'il rentrera plus tard au domicile familial. Nouveau mensonge qui ne sert pas à cacher ses frasques extra-conjugales pour une fois, la femme tomberait toutefois de haut si elle découvrait les intentions qui guident son mari à la rencontre du leader des vox populi. Combat engagé contre la nature même de celle censée partager sa vie. Parvenu devant la bâtisse, le juge y pénètre pour rejoindre le vertueux émissaire de Dieu. Grosse blague qui, Dwayne le sait, pourrait toutefois être un atout pour galvaniser les foules contre les infamies hérétiques qui gangrènent la ville. Aussi absurde que cela puisse être, les hommes ont besoin de se battre au nom de quelqu'un pour se donner du courage et se persuader que leur cause est juste et bien. Avec les trois quart de la population américaine qui se déclare catholique, la religion peut constituer un premier tremplin pour parvenir à leurs fins...  

Carter l'attend déjà. Visage doux et attitude poli, l'homme ne déroge pas à son étiquette d'aimable gentleman capable de séduire les gentilles mamies et les mères de famille. Nul doute qu'Hamilton est un élément bien plus qualifié pour s'attirer la confiance du peuple que son vis-à-vis à l'allure trop austère pour mettre parfaitement à l'aise. Les salutations de rigueur échangées, Dwayne prend place sur le fauteuil d'en face et regarde Carter lui servir un verre. Il l'écoute attentivement avant de réprimer un soufflement qui souligne l'évidence. Il est malvenu d'espérer vivre dans un monde de transparence et de libre information, l'intention à toujours été est de maintenir le peuple sous contrôle pas de déclencher une panique générale et des émeutes qui seraient difficiles à maîtriser. Les secrets d’États ne sont pas un mythe, ceux d'Arcadia non plus et si des choses se savent elles ne seront pas portées aussi facilement à la connaissance des citoyens lambda.

« Je pense que la police doit se montrer forte et sécurisante, elle n'avouera pas qu'elle s'est laissée déborder par des événements qu'elle ne parvient pas à maîtriser, ni à expliquer. J'ignore qui sait quoi exactement mais il ne faut pas compter sur les forces de police ou les politiques pour révéler quoi que ce soit au risque de perdre le contrôle d'une population déjà fébrile. » Ça paraît plutôt évident mais peut-être que les bonnes intentions de Carter sont brouillées par une trop grande confiance envers les forces dirigeantes ou à un optimiste débordant dû à ses découvertes récentes. Enthousiasme caractéristique d'un nouveau militant qui pense changer le monde d'un coup de baguette magique, les cœurs volontaires et vaillants manquent parfois de discernement. Les divinités antiques défient le pragmatisme des humains et la révélation de leur existence ne pourrait se faire sans ébranler les fondements d'un système mis en place depuis des siècles. « Ça ne m'étonnerait pas tellement. Ils se sont glissés partout et sont forts de pots-de-vin et de corruption. Ils se sentent, se rassemblent et œuvrent pour leurs intérêts communs. » Les yeux balaient la pièce tandis qu'il laisse planer quelques secondes de silence pour enrober les informations qui parviennent à son compère. « Ils prennent toutes sortes de postes pour se cacher parmi la foule et, d'apparence, rien ne les distinguent vraiment des gens normaux. Il y'en a au tribunal où je travaille alors pourquoi pas dans la police pour se protéger, masquer leurs crimes et brouiller les pistes... » La justice est déjà gangrenée, nul doute que la police et les politiques le soient aussi même si les preuves concrètes manquent encore à l'appel.

Le juge marque une pause et observe le liquide vermeille qui dort dans son verre en songeant à toutes les informations qu'il a glanées au fil des ans. Arcadia est devenu un véritable panier de crabes et l'insécurité prend toutes sortes de traits. Repérer et battre l'ennemi n'est pas facile et sa cause lui apparaît de plus en plus vaine au fil des années. Il n'y arrivera pas sans aide. « Quoiqu'il en soit, la révélation des êtres surnaturels ne passera pas par des déclarations publiques, autres que celles que tu peux faire, mais par une forme de prosélytisme actif... » Dwayne ignore combien de personnes ont actuellement rejoint les rangs des vox populi dont Carter et sa femme sont à l'origine. Peu, probablement, étant donné que le mouvement n'en est qu'à ses balbutiements mais c'est en plantant les graines que les forêts se forment et il n'y a pas de temps à perdre. La semence des actions et des idées doit débuter sans plus tarder. Et, comme tout bon régime révolutionnaire qui se respecte, la propagande paraît être une manière adéquate de parvenir à des résultats. Propagande portée par le chef charismatique qui se trouve devant lui. Le peuple doit se soulever et rompre le mutisme.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
 

JUSTICE
forme
endimanchée
de la vengeance.

Stephen Hecquet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carter Hamilton
Carter Hamilton
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Illabye
CREDITS : SARAHBB (ava+crackship) MARGOBB (meme) AURABB(gif human)
FACE : Leonardo Dicaprio
DOLLARS : 2249
SACRIFICES : 385
ANNEES : 45 ans
CŒUR : Marié, le devoir de la famille le retient dans son foyer, pourtant il ne porte plus d'amour pour sa compagne.
RÉINCARNATION : humain
TALENT(S) : habile orateur
FACTION : co-leader des Vox Populi
OCCUPATION : Écrivain, professeur, théologien
TALON(S) D'ACHILLE : Ses enfants, Selina, sa foi
JUKEBOX : in strict confidence - seven lives
RUNNING GUN BLUES : I deny everything, I deny all of it. 2w08ij


I deny everything, I deny all of it. Tumblr_pow43celRg1v2g9l8o7_500



I deny everything, I deny all of it. Tumblr_oy38c12SVd1wcpipoo2_100 I deny everything, I deny all of it. O8XMVHUy_o I deny everything, I deny all of it. Tumblr_ozs8mhhOOw1wcpipoo1_100


I deny everything, I deny all of it. Tumblr_pofbcmYCxo1xs4dkco7_250
I deny everything, I deny all of it. Empty
I deny everything, I deny all of it. - Dim 7 Avr - 16:54





 
I deny everything
I deny all of it
Vox populi, vox Dei



††Première information intéressante, ils se glissent, se fondent dans la masse si habilement qu'ils en deviennent invisibles. Alors il a raison de se méfier de tout le monde, du simple passant qu'il croise dans la rue jusqu'à sa propre femme qui lui a peut être caché la vérité. Puisqu'elle désapprouve ses pratiques, qu'elle aimerait réduire sa voix au silence, il a tout à penser qu'il est possible qu'elle soit ce des créatures diaboliques. Carter est heureux de pouvoir compter sur le témoignage de Dwayne pour en savoir plus. De part ses connaissances en la matière et son métier, il est sans contredit un puissant atout chez les Vox Populi. Maintenant il espère que la confiance qu'il place en lui est fondée et indivisible. Çà l’ennuierait d'être balancé au grand jour qu'une armée se forme des plaies d'Arcadia, des véritables victimes de ces événements. Carter prend note de tout ce qu'il révèle, il n'a jamais eu le moindre mal de parler sur eux et Carter ignore encore ses motivations à lui apporter autant de réponses avec autant de coopérations. Lui n'est pas atteint, il n'est pas l'hôte de Satan avec certitude il en mettrait sa main à couper. Un ennemi de ces monstres, peut être pas, peut être qu'il s'agit d'une position neutre, l'avenir le lui dira. Et si ce n'est pas le cas il espère pouvoir le place rapidement sur des actions qui contribueront à avertir les plus innocents, ceux qui pourraient perdre leurs enfants par ce manque évident d'information de la part de la société.

Les doigts emprisonnent le cristal, il s'abreuve de vin, pensif et essaye de mettre de côté toute la colère latente pour se concentrer sur l'essentiel. Il leur faudra attendre d'avoir bien assez d'informations avant de se lancer à la chasse aux sorcières, ces démons sont puissants et eux, ils ne possèdent pas d'arme, ne sont pas en assez grand nombre pour faire face à cette menace qui prolifère et gangrène le cœur du monde. L'avenir humain est bien plus en jeu qu'il n'y paraît, il n'en dort plus, Carter, depuis bien longtemps maintenant. Ça le hante, ça l'obsède. « Infiltrés comme des parasites donc, c'est une stratégie bien assez aiguisée, pour prendre le contrôle. ; Ça ne m'étonne donc pas que les événements de l'Eden Manor soient à ce point étouffé, ça a dû beaucoup les embarrasser. » Le pied du verre se retrouve de nouveau sur la table ; Carter n'en peut plus d'attendre, il aimerait avoir la liste de ces démons pour les chasser jusqu'au dernier. Arcadia ne sera pas plus mis à feu et à sang par ces monstres, lui en revanche serait prêt à brûler la ville pour les faire sortir de leurs nids.

En aucun cas le moment est venu de perdre le contrôle, il doit se montrer intelligent pour ne pas aller à l'encontre de ses convictions. Les idées et envies de meurtre bientôt ne seront plus pardonnée si cela se répète après chaque confession. Dieu lui pardonne, jusque là, il craint qu'un jour cela se retourne contre lui. Ou contre Selina. « Savez vous de quelle magie noire ils utilisent pour se multiplier de cette façon ? Le réseau mafia est il lié à ça? » Carter les imagine assurément procéder a des rites d'incantation. Peut être qu'ils capturent des innocents, les sacrifient au diable et ils reviennent avec l'idée dans la tête de faire du mal à n'importe qui. Comme toute possession, souvent les plus croyants sont touchés, parce qu'il est plus intéressant pour le diable de prendre possession d'une âme pieuse et narguer Dieu de cette manière. L'église elle-même ne semble pas lever le petit doigt pour cela, il a entendu dire que certaines églises ne pratiquent plus la messe de peur d'accueillir entre les murs de la maison de Dieu des adeptes de Satan. Tous les mythes sont à revoir au peigne fin, qui sont ils, d'où viennent ils ? Et ce qui effraie le plus Carter dans cette histoire ce serait de savoir qu'ils n'ont pas la moindre liaison avec la chrétienté. Cela voudrait dire que ses connaissances à leur sujet sont encore moindres et il n'aurait aucune idée de l'ennemi à combattre. Ainsi il refuse d'aborder la question « dieux » encore dans le déni pour croire que Dieu permettrait que d'anciennes croyances reviennent prendre possession du monde.

CODAGE PAR AMATIS


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Confiteor Deo, Omnipotenti. Beatae Mariae, Semper Virgini. Beato Michaeli Archangelo Sanctis apostolis Omnibu Sanctis. Beata Maria, je clame que mon âme est pure. De ma vertu j'ai droit d'être fier ✞✞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Herd
Dwayne Herd
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : C.
CREDITS : (c) Schizophrenic
FACE : Keanu Reeves
DOLLARS : 1794
SACRIFICES : 407
PORTRAIT : I deny everything, I deny all of it. Vhkz
ANNEES : Quarante-huit ans et pas assez de toute une vie pour traquer ses ennemis. Chasse aux récurrences qui se fait de plus en plus présente à mesure que le temps file. L'approche de la cinquantaine qui mord à pleine dents dans sa patience et taraude sa soif de justice quasi-fanatique.
CŒUR : Marié depuis quatre ans à une récurrence. Concession faîte pour servir les desseins de sa justice. Simulacre d'amour et confiance bafouée avec d'autres.
RÉINCARNATION : Simple mortel qui brandit l'étendard de la justice et de la vengeance comme pouvoir principal.
FACTION : Vox Populi
OCCUPATION : Juge corrompu et pas toujours juste.
TALON(S) D'ACHILLE : Les pitchs à la fraise (miam !)
I deny everything, I deny all of it. Empty
I deny everything, I deny all of it. - Ven 10 Mai - 12:24


I deny everything, I deny all of it


Le dos calé contre le dossier du fauteuil, le juge comprend aisément les craintes et les interrogations de son vis-à-vis qui attrape le train à pleine vitesse à la lumière des événements survenus à l'Eden Manor. La menace s'est installée progressivement jusqu'à devenir omniprésente et les humains doivent se soulever avant que l'intolérable ne devienne incontrôlable. Dwayne ignore combien de membres gonflent actuellement les rangs adverses mais le temps presse et chaque jour passé draine son lot d'infamies au cœur de la ville. Les iris se décollent de son interlocuteur pour observer le liquide au fond de son verre. Il n'y a pas encore touché et aurait préféré un verre de whisky à la place de ce jus de raisin mais l'heure n'est pas dédiée à la beuverie et il trempe finalement ses lèvres pour ne pas froisser celui qui le lui a offert. La saveur délicate le laisse de marbre mais il esquisse un signe de tête pour faire mine de valider sa qualité avant de poser le récipient sur la table basse sans y toucher davantage. La main se perd un instant dans la barbe tandis qu'il choisit les mots qu'il pourrait dire. Le dossier des récurrences est long et lourd mais l'essentiel doit-être révélé et compris le plus clairement et le plus rapidement possible afin de monter et de mener l'offensive au plus vite.

« Ça fait longtemps que les anciens dieux veulent retrouver leur légitimité sur le monde des vivants. Ils investissent le corps des hommes et cherchent à s'affermir en s'octroyant pouvoir, réussite et domination. Fini le temps des offrandes, les divinités prennent et commettent des crimes pour alimenter leur force et continuer de subsister. Il aura suffit d'une poignée pour s'établir en différentes mafias dans l'ombre des forces de police et bâtir leur puissance au sein d'Arcadia. Une entreprise pernicieuse et aveugle qui a ouvert la brèche à une situation de plus grande ampleur. Avec le temps, les réseaux ont prospéré ainsi que la force de leurs investigateurs. Notre ville est devenue la terre promise des ennemis pour réapparaître et se rassembler en ayant le gage de mener à bien leur dessein. Leur nombre et leur puissance augmentent au fil des années si bien qu'aujourd'hui ils sont partout et difficiles à arrêter.  Ils se reproduisent, se réincarnent encore et encore dans de nouvelles enveloppes et leurs pouvoirs augmentent à mesure que le temps passe. C'est une boucle infernale qu'il faut arrêter avant qu'il ne soit trop tard. » Les jambes se croisent et Dwayne arrête son speech en continuant de fixer l'homme assis en face de lui. La voix calme mais le regard sévère lorsqu'il évoque les représentants de sa haine, il laisse planer le silence pour permettre à Carter d'assimiler les informations qui viennent d'être dites. Aussi, le juge espère avoir été suffisamment clair sur l'importance et l'urgence du combat qu'ils doivent mettre en place. A son souvenir c'est la première fois qu'il parle d'eux à haute voix mais la cause l’impose et, ceci étant posé, il leur faut maintenant réfléchir à la meilleure manière d'agir. Dwayne a déjà quelques idées en tête mais aimerait connaître celles de son vis à vis avant de les exposer. « Dis moi à présent, qu'est ce que tu comptes faire et quelles sont tes idées pour la suite ? Comme tu l'auras compris le temps est compté et il est primordial d'agir au plus vite. » Difficile pour lui de demander l'avis d'une tierce personne - habitué qu'il est à mener sa barque seul – mais son unique personne n'est plus suffisante désormais alors autant savoir ce qu'il se passe dans la tête de Carter quitte à le réorienter si besoin est... Il conseillera son nouvel allié dans l'ombre telle la main du roi dans Games of Thrones (oui je termine sur une connerie parce que c'est bien trop sérieux tout ça, haha).  

Spoiler:
 

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
 

JUSTICE
forme
endimanchée
de la vengeance.

Stephen Hecquet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carter Hamilton
Carter Hamilton
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Illabye
CREDITS : SARAHBB (ava+crackship) MARGOBB (meme) AURABB(gif human)
FACE : Leonardo Dicaprio
DOLLARS : 2249
SACRIFICES : 385
ANNEES : 45 ans
CŒUR : Marié, le devoir de la famille le retient dans son foyer, pourtant il ne porte plus d'amour pour sa compagne.
RÉINCARNATION : humain
TALENT(S) : habile orateur
FACTION : co-leader des Vox Populi
OCCUPATION : Écrivain, professeur, théologien
TALON(S) D'ACHILLE : Ses enfants, Selina, sa foi
JUKEBOX : in strict confidence - seven lives
RUNNING GUN BLUES : I deny everything, I deny all of it. 2w08ij


I deny everything, I deny all of it. Tumblr_pow43celRg1v2g9l8o7_500



I deny everything, I deny all of it. Tumblr_oy38c12SVd1wcpipoo2_100 I deny everything, I deny all of it. O8XMVHUy_o I deny everything, I deny all of it. Tumblr_ozs8mhhOOw1wcpipoo1_100


I deny everything, I deny all of it. Tumblr_pofbcmYCxo1xs4dkco7_250
I deny everything, I deny all of it. Empty
I deny everything, I deny all of it. - Dim 9 Juin - 15:42





 
I deny everything
I deny all of it
Vox populi, vox Dei



††Carter est heureux de pouvoir parler avec Dwayne, il représente un élément phare dans l'avancée des Vox Populi par sa grande connaissance du sujet. Aussi Carter apprécie son esprit, avoir son avis lui est souvent important et lui permet à lui-même ensuite de s'offrir d'autres pistes de réflexion. Et ce qu'il dit sur ces dieux d'un ancien temps même si cela remet en cause les croyances furieuses de Carter il choisit toujours de les garder dans un coin de sa tête. Il pense a de l'illusion, des démons qui s'appellent dieux, pour mieux dissimuler la réalité et avoir une chance d’appâter les mortels et leur faire croire qu'aucun mal ne leur sera fait alors qu'ils répandent le mal depuis bien des années. S'étant installés a Arcadia, la ville mafieuse, aucun dieu ne devrait être responsable de ce mal causé. L'oeuvre du diable à n'en point douter. Il laisse Dwayne lui expliquer cette version là, les informations acquises et qu'il vient noter sur un calepin afin de se promettre d'aller faire des recherches sur ces dieux issus des mythologies et chercher un quelconque lien, une autre preuve, une chance pour lui de prouver qu'il ne s'agit pas de la vraie nature de ces personnes. Carter acquiesce, la boucle doit être stoppée avant qu'il ne soit trop tard et qu'ils ne soient envahis de toutes parts.

«Ils ne sont pas dieux s'ils investissent le corps des innocents, c'est ce que le diable leur fait croire, ça leur donne plus de cachet et ils se croient légitimes de réclamer ce qu'ils pensent leur est dû. La possession est maléfique personne ne peut le nier, et un dieu ne doit pas céder au mal ou n'en est pas un. De plus ils cautionnent la mafia et la prostitution, dis moi quel "dieu" le serait réellement s'il faisait cela. » Le polythéisme a existé mais il n'y a pas la moindre preuve que ces dieux là ont existé alors que les miracles de dieu ont fleuri partout sur la planète. Il s'agissait des esquisses de la chrétienté selon lui, quand l'homme était encore enfant, avant qu'il soit illuminé de la lumière et de la vérité. Carter essaye de ne pas penser à cette éventualité que cela soit vrai, un dieu s'il veut faire entendre sa voix passe par un prophète et ne s'amuse pas à rentrer dans le corps de quelqu'un pour en avaler son âme. Et même s'il essaye toujours de se convaincre sur cet élan, Dwayne possède un large éventail d'informations sur eux qui leur seront grandement utiles. Leur manière de procéder, leur manière de s'organiser, c'est une source précieuse. Il interroge donc sur les intentions de Carter, ses projets et ceux qui seront sans doute ceux des Vox Populi.  Les doigts de Carter pianotent sur son verre. Il y a beaucoup de choses à faire, mais il faudra bien commencer quelque part et il a bien raison quand il dit que le temps est compté. Plus le temps passe plus ils se multiplient et les mortels disparaissent.

«Quoi qu'ils soient, ils sont donc possédés. D'innocents mortels pris à parti par des entités qui s'octroient le droit de lui aspirer l'âme pour prendre possessions de leur corps. Il nous faut trouver une solution pour dissocier cela et faire en sorte que ceux qui se réincarnent ne puissant plus jamais le faire. » Il y a sans aucun doute quelque chose qui leur permettrait de sceller ces créatures sans toucher à l'enveloppe charnelle, ramener l'humain. Carter y croit, mais a conscience que cela sera difficile à obtenir. Il leur faudra étudier, faire des recherches et expérimenter.  «On devrait en capturer un, deux peut être pour les interroger et les étudier. » Parce que les brèves réponses obtenues ne suffisent pas pour en faire un manuel. « J'ai pensé à toi Dwayne, tu sais bien des choses, est ce que tu aurais des noms à nous donner ? Qu'il s'agisse de capture ou d'observation simplement, j'aimerais d'abord jeter un coup d’œil. »

CODAGE PAR AMATIS


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Confiteor Deo, Omnipotenti. Beatae Mariae, Semper Virgini. Beato Michaeli Archangelo Sanctis apostolis Omnibu Sanctis. Beata Maria, je clame que mon âme est pure. De ma vertu j'ai droit d'être fier ✞✞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I deny everything, I deny all of it. -

Revenir en haut Aller en bas

I deny everything, I deny all of it.

 :: - ARCADIA - :: historic district :: inferno
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: