CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

From roots to moons

 :: - ARCADIA - :: little italy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sybille M. Dousmanis
Sybille M. Dousmanis
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Illabye
CREDITS : thinky (vava) + aura (icons)
FACE : Katie Mcgrath
DOLLARS : 1759
SACRIFICES : 411
PORTRAIT : From roots to moons Tumblr_pouc06W1I71v2g9l8o4_500
ANNEES : 31 ans
CŒUR : célibataire
RÉINCARNATION : Envoyée de la mort avec ses camarades furies, Déesse ailée de la vengeance et de la rétribution céleste, la justice de Zeus.
TALENT(S) : Châtiment - ACTIF- Elle multiplie ou supprime les hybris et leurs effets sur une certaine durée ;; Faculté complémentaire - ACTIVE - clairvoyance;; Ailée - ACTIF - Sybille possède de larges ailes tantôt noires tantôt blanches qui lui permettent de voler ;; faculté complémentaire 2: carence sensorielle
FACTION : Nuova Camorra, sous les ordres de Aura Sciarra
OCCUPATION : Soldat de la NC - Directrice adjointe du Silver Arrow
GENÈSE : primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. Les souvenirs de Némésis qui la rendent incontrolable
JUKEBOX : cellar darling - the spell // shireen - umai
RUNNING GUN BLUES : From roots to moons Tumblr_pnc6zcJXDw1tkbgvmo1_1280


Νέμεσις

From roots to moons 190704074319359969


From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o8_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o6_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o4_250


From roots to moons 190704074445516356


From roots to moons 190402080225605237 From roots to moons 190402080225542631 From roots to moons Icons_154


From roots to moons 190704074636126665 From roots to moons 190704074637343618

From roots to moons Empty
From roots to moons - Lun 25 Mar 2019 - 15:25



From roots to moons
Clandestine spell
You'll never know what it holds
Eternal life will haunt you
Eternal pain

Fenrir ϟ  Némésis .


Nuit agitée, pensive, Némésis ne parvient pas à trouver le sommeil. Ses rêves toujours plus hantés par les souvenirs torturent l'hôte. Elle choisit de se lever, finalement, un tour dans la chambre de Beniamin tristement vide de sa présence et toujours aux bons soins de l’hôpital dans sa couveuse. La mère est sans doute aussi perturbée par cet événement, un souvenir tout aussi joyeux que douloureux quand elle vient se souvenir de ses circonstances. Elle passe entre les pièces, prend soin de ne pas aller dans le salon où dort encore son frère. La présence de Ieremias lui est bénéfique, malgré les chamailleries, mais depuis l'éveil de la déesse, elle a l'impression de perdre le contrôle, ressent un besoin constant de fuite. Elle ne résiste pas, les démangeaisons dans les omoplates pressent le mouvement quand elle retourne dans sa chambre pour se vêtir, ouvre la fenêtre et déploie ses ailes pour aller survoler la ville. Sybille veille a avoir une altitude suffisamment élevée pour ne pas être vue, ses ailes noires se confondent avec les ténèbres et elle en reste alors totalement invisible. Le regard se tourne vers le bas, où elle aperçoit les sorties des bars et des clubs, démarches nonchalantes, à très difficilement perceptibles à l'oeil humain depuis cette hauteur et surtout dans la nuit. En tant que fille de Nyx, Némésis s'est toujours sentie à l'aise dans la pénombre malgré tout, elle lui apporte le réconfort nécessaire à son esprit tourmenté. Une silhouette est finalement repérée sur un toit, Sybille effectue quelques ronds pour tenter de voir de qui ils 'agit, s'en approche en réduisant un peu la distance.

Et quand il est reconnu, le cerveau mis en marche ne prend pas plus de temps pour prendre la décision de le surprendre. Les ailes se mouvent, un angle qui tranche l'air et lui permet de descendre en flèche vers sa cible. Bien plus à l'aise en vol que les premières fois, c'est à vive allure qu'elle se dirige vers la silhouette connue. Comme des instincts de chasseur et à la fois les envies de violence de Némésis, quand Sybille elle, pense plus à une blague. Le voile entre les deux est mince, il ne tient qu'à elle de freiner la colère latente de la déesse, presque devenue automatique quelle que soit la situation. L'altitude descend, elle se laisse tomber sur sa cible, vient plaquer l'homme face au sol et étouffe un rire alors qu'elle reprend sa respiration.  « Ravie de te revoir Soren. » Souffle dans le cou de l'homme un sourire se dessine sur ses lèvres et elle reprend ses esprits vengeurs, se redresse. « Si tu avais été ma cible tu serais mort, surveille le ciel à l'avenir, pas que le sol.» Elle se lève, un coup d'aile pour faciliter la chose sans avoir besoin d'appuis. Et puis elle observe son vieil ami et concurrent, amant à leurs heures les plus tendues, mais d'un point de vue général l'entente entre eux était plutôt bonne. Ainsi elle s'autorise à lui tendre la main, lui propose de l'aider à se relever après ce plaquage dans les règles de l'art. « Désolée c'était tentant de te faire mordre la poussière.» Sourire provocateur, la main tendue vers lui, elle se demande s'il est toujours en activité de mercenaire. Sur le toit ça ne lui fait aucun doute, mais sa proximité avec Little Italy est peut être aussi ce qui l'a le plus dérangée. S'il s'en prend à quelqu'un du panthéon Grec elle n'est pas certaine de pouvoir le lui pardonner.

 



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
RISING FROM THE STAKE

I'll show you I am capable of causing such pain with my delicate and fragile lady brain. I will not let you get away. I'd rather burn at the stake. But know I'll return and I'll be dead awake, I'll be dead awake, rising from the stake. And when you hear the following tune you'll know, you'll know


NEMESIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Jørgensen
Soren Jørgensen
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : janito (ava)
FACE : charlie hot hunnam
DOLLARS : 460
SACRIFICES : 132
PORTRAIT : From roots to moons Original
ANNEES : 38 ans
CŒUR : célibataire, avec son fils, noah, qu'il tente de garder loin du bordel
RÉINCARNATION : fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. Fils de Loki et de la géante Angrboada. Craint par les dieux, il a été enchainé après de nombreuses ruses car trop puissant et dangereux.
FACTION : neutre, se fout royalement de la politique ou de qui pisse le plus loin. Se fout du derrière qui se posera sur le trône doré d’arcadia. Qu’ils se déchirent, tant qu’on le fout en paix. Qu’ils se déchirent tant qu’il a sa paie.
OCCUPATION : mercenaire. vend ses services au plus offrant. Retire la vie pour le fric, et l’adrénaline qu’il en retire. Il n’a qu’une règle : pas les enfants.
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. les femmes.
JUKEBOX : katey sagal ft. blake mills - strange fruit
RUNNING GUN BLUES :

From roots to moons 21a434315dccab4696a412c1955c892f

RP EN COURS
OKSA / JED / ANNA / SYBILLE


From roots to moons Giphy

From roots to moons Empty
From roots to moons - Mer 27 Mar 2019 - 15:25


FROM ROOTS TO MOONS
soren & sybille
clandestine spell, you'll never know what it holds. eternal life will haunt you. eternal pain


Son fils couché, surveillée par la baby-sitter du soir, Soren pouvait aller bosser. Ou au moins s’occuper de repérer sa cible, ses habitudes. Pas franchement l’envergure du genre de personnes qu’il doit descendre d’habitude, mais un contrat reste un contrat, peu importe que celui-ci dispose de codes nucléaires ou non. La seule chose dont il semble disposé est d’un féroce appétit pour la bouffe italienne, et un compte en banque qui semble en gêner certains. Le téléphone qui vibre, un message pour lui signaler que Noah est endormi. Parfait. Si son métier était important, son fils l’était encore plus. Et il ne se savait rassuré que lorsqu’il s’endormait, étant auparavant en proie à des terreurs nocturnes. L’absence de sa mère, les ondes étranges que semblaient insuffler cette ville… aucune idée. Le portable rangé, il marche sur les toits, un peu plus près du vide, avant de descendre, pour continuer son chemin, dans la même direction que sa cible. S’appuie sur le rebord d’une main, légèrement baissé, l’autre main sur sa crosse. Ca sera pas pour ce soir, mais ce geste est presque un réflexe, une foutue manie rassurante. Ou superstitieuse.

Pas le temps de comprendre ce qu’il se passe que Soren se retrouve plaqué au sol. Juron qui s’échappe dans sa langue natale avant de reconnaitre le visage si près du sien. « Ravie de te revoir Soren. » « sybille ?! Putain mais… » ces foutus yeux bleus, ce corps… un délice. Mais ça, il ne les avait jamais vu. Des ailes immenses et noires. Des ailes qu’il n’aurait décemment pu manquer. Elle se redresse et il grimace, légère douleur dans le dos. « Si tu avais été ma cible tu serais mort, surveille le ciel à l'avenir, pas que le sol. » Se pince l’arrête du nez avant de rouvrir les yeux, comme s’il hallucinait. Plus encore, il ne supporte pas de se faire surprendre. En réalité, ça n’arrive jamais. Il est toujours concentré, à l’affut, plus encore depuis que l’autre fait partie de intégrante de lui. Mais avoir les yeux rivés sur la voute céleste, ça ne faisait pas partie de ses habitudes. « Le ciel ?! Non non, désolé, personne ne vient du ciel. Vous êtes tous comme ça dans cette ville ? » il arrive encore que trop peu à s’y faire. Pourtant, sa propre condition a changé. Il le sent, là, Fenrir à ses côtés. Fenrir qui hurle encore vengeance. « C’est là depuis quand ? » qu’il lache, désignant les ailes d’un signe de tête avant d’accepter la main qu’il lui tend. Il n’est pas si rancunier. Du moins pas pour ça. Sans doute pas avec elle. Mais tout ça, il ne sait pas s’il s’y fera un jour. Est-ce que ça lui serait même arrivé s’il n’avait pas mis les pieds dans cette ville. Il regrette parfois le jour où lui parlé de cet endroit, du fric qu’il pouvait s’y faire. Il regrette que son cousin y ait aussi mis du sien pour le convaincre. Putain de famille. Il se relève tant bien que mal devant le regard amusé de la brune. Vérifie un bref instant si son flingue est toujours en place. « Désolée c'était tentant de te faire mordre la poussière.» se mord la lèvre, il encaisse, un sourire amusé sur le coin des lèvres. « J’imagine. Profite de ce… petit avantage. » La détaille une nouvelle fois. Elle semble avoir changé. Mais hormis ses ailes, il ne saurait dire dans quelle mesure. « La dernière fois qu’on s’est vu, t’étais moins habillée que ça. T’as arrêté ? » il s’amuse de la situation, mais se demande surtout ce qu’elle fait là. Ils savaient souvent eu la fâcheuse habitude de se retrouver au même endroit pour le boulot. Mais seulement une fois avec la même cible. Un vrai casse-tête, et Sybille était tenace. Chose qu’il appréciait la plupart du temps –plus encore chez les femmes- sauf quand ça lui faisait perdre du fric et un contrat.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybille M. Dousmanis
Sybille M. Dousmanis
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Illabye
CREDITS : thinky (vava) + aura (icons)
FACE : Katie Mcgrath
DOLLARS : 1759
SACRIFICES : 411
PORTRAIT : From roots to moons Tumblr_pouc06W1I71v2g9l8o4_500
ANNEES : 31 ans
CŒUR : célibataire
RÉINCARNATION : Envoyée de la mort avec ses camarades furies, Déesse ailée de la vengeance et de la rétribution céleste, la justice de Zeus.
TALENT(S) : Châtiment - ACTIF- Elle multiplie ou supprime les hybris et leurs effets sur une certaine durée ;; Faculté complémentaire - ACTIVE - clairvoyance;; Ailée - ACTIF - Sybille possède de larges ailes tantôt noires tantôt blanches qui lui permettent de voler ;; faculté complémentaire 2: carence sensorielle
FACTION : Nuova Camorra, sous les ordres de Aura Sciarra
OCCUPATION : Soldat de la NC - Directrice adjointe du Silver Arrow
GENÈSE : primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. Les souvenirs de Némésis qui la rendent incontrolable
JUKEBOX : cellar darling - the spell // shireen - umai
RUNNING GUN BLUES : From roots to moons Tumblr_pnc6zcJXDw1tkbgvmo1_1280


Νέμεσις

From roots to moons 190704074319359969


From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o8_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o6_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o4_250


From roots to moons 190704074445516356


From roots to moons 190402080225605237 From roots to moons 190402080225542631 From roots to moons Icons_154


From roots to moons 190704074636126665 From roots to moons 190704074637343618

From roots to moons Empty
From roots to moons - Mer 27 Mar 2019 - 16:34



From roots to moons
Clandestine spell
You'll never know what it holds
Eternal life will haunt you
Eternal pain

Fenrir ϟ  Némésis .


De nouveau sur ses pieds après cette chute vertigineuse, elle retrouve Soren en ayant l'impression qu'elle l'a vu la veille. Le naturel entre eux, la discussion a toujours été facile et cela a au moins le don de lui donner le sourire pour ce soir. Elle occulte les quelques tracas du soir, redécouvre le visage scandinave de Soren quand il se tourne. Elle aurait presque eu envie de prendre sa tête en photo quand il remarque ses ailes, ça se fait déjà dans les manèges non ? Il n'a pas l'air de s'en offusquer quand d'autres l'auraient potentiellement appelé monstre. Elle tire sur sa main, l'aide à se relever et recule un peu pour mieux regarder son allure. Il n'a pas réellement changé Soren, peut être moins solaire, le passé finit par marquer le visage.

« Ça fait quelques mois, elles te plaisent ? » Un sourire, ailes déployées comme si elle lui montrait un nouvel accessoire, une nouvelle robe. Ses plumes étaient blanches la première fois, mais trop de choses se passent en ce moment, trop de désir de vengeance en elle, extrait la noirceur de la déesse de la vengeance. Elle sourit, un petit avantage rien que ça ? Il oublie combien de fois elle a pris l'avantage sur lui, juste un mauvais joueur, ce n'est en rien nouveau chez lui. Quant à sa dernière remarque, elle ne peut s'empêcher d'étouffer un rire et croise les bras. Tic un peu nerveux, elle n'est pas retournée au Silver depuis un moment, un peu perdue entre ce qu'elle désire faire et ce qu'elle doit faire, mais surtout qu'elle n'a plus réellement de nouvelles de Luca. Peut être qu'il lui en veut, elle n'ose pas revenir. La dernière fois qu'ils se sont vus alors, avec Soren, elle était juste danseuse, et effectivement elle était toujours très peu habillée durant ces shows. « Non pas vraiment, j'ai juste évolué dans mon travail » Elle hausse les épaules, n'a pas vraiment envie d'épiloguer sur son activité professionnelle. « Si t'es nostalgique je peux toujours t'offrir mes services pour te divertir, je te ferai des tarifs si t'as pas les moyens de payer en nature, je suis sympa. » Un nouveau sourire, préfère clôturer cette discussion là sur une petite blague comme ils les aiment tous les deux, pleines de sous-entendus sans forcément passer aux actions. Sybille marche vers le rebord, curieuse de voir qui donc il surveillait ainsi ; elle devine qu'il est toujours en activité de chasse, ça la rend curieuse de savoir comment il s'en sort depuis ces quelques années et surtout quand il fait face à des dieux ou bien des créatures. « Ça a pas l'air de te choquer, se pourrait il que tu aies eu à affronter Poséidon ou Odin ? Je suis étonnée que tu sois encore en vie. » Elle se retourne, regard malicieux comme à chaque fois qu'elle vient le taquiner. Sybille n'a jamais douté de ses capacité, c'est un redoutable adversaire, elle n'aimerait pas qu'il se mette à la chasser, il la tuerait probablement vite. Elle monte sur le rebord et les ailes se replient dans son dos.

Le monde divin n'a jamais été objet de discussion entre eux, peut être qu'il en est un et qu'elle ne l'a jamais su ? Ce serait relativement comique. Mais le revoir semble la mettre de bonne humeur, elle a l'impression de renouer avec son passé, quand Némésis pouvait s'exprimer par son métier de mercenaire et compensait sa frustration. Elle aurait presque envie d'y retomber, Soren aurait mauvaise influence sur elle et c'est tant mieux, elle a besoin d'un vieux concurrent pour se remotiver à franchir le pas.

 



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
RISING FROM THE STAKE

I'll show you I am capable of causing such pain with my delicate and fragile lady brain. I will not let you get away. I'd rather burn at the stake. But know I'll return and I'll be dead awake, I'll be dead awake, rising from the stake. And when you hear the following tune you'll know, you'll know


NEMESIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Jørgensen
Soren Jørgensen
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : janito (ava)
FACE : charlie hot hunnam
DOLLARS : 460
SACRIFICES : 132
PORTRAIT : From roots to moons Original
ANNEES : 38 ans
CŒUR : célibataire, avec son fils, noah, qu'il tente de garder loin du bordel
RÉINCARNATION : fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. Fils de Loki et de la géante Angrboada. Craint par les dieux, il a été enchainé après de nombreuses ruses car trop puissant et dangereux.
FACTION : neutre, se fout royalement de la politique ou de qui pisse le plus loin. Se fout du derrière qui se posera sur le trône doré d’arcadia. Qu’ils se déchirent, tant qu’on le fout en paix. Qu’ils se déchirent tant qu’il a sa paie.
OCCUPATION : mercenaire. vend ses services au plus offrant. Retire la vie pour le fric, et l’adrénaline qu’il en retire. Il n’a qu’une règle : pas les enfants.
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. les femmes.
JUKEBOX : katey sagal ft. blake mills - strange fruit
RUNNING GUN BLUES :

From roots to moons 21a434315dccab4696a412c1955c892f

RP EN COURS
OKSA / JED / ANNA / SYBILLE


From roots to moons Giphy

From roots to moons Empty
From roots to moons - Dim 31 Mar 2019 - 0:04


FROM ROOTS TO MOONS
soren & sybille
clandestine spell, you'll never know what it holds. eternal life will haunt you. eternal pain


Debout, il frotte son jean et ses bras, pour le débarasser des quelques poussières et conneries dues à sa chute. Merci, Sybille. Ça, c’est des retrouvailles. « t’avais pas besoin de ça pour me sauter dessus » qu’il marmonne avant de relever la tête. Impossible de manquer les ailes. Putain d’ailes noires. Immenses. Visiblement, y’a pas que chez lui qu’il y a eu du changement. Parce qu’il est certain qu’elle ne les avait pas lors de leur dernière entrevue. « Ça fait quelques mois, elles te plaisent ? » Il hausse les épaules. Encore faudrait-il qu’il s’habitue, mais c’est pas déplaisant. « Enlève quelques fringues et je te dirais. » les mois et les années ont passé sans se voir, mais les taquineries restent. Et surtout, Soren ne se refait pas. « Et t’as toujours été comme ça … ? » cette fois, il ne parle pas des ailes. Il parle d’elle, du caractère… divin et surnaturel à tout ça. Ou est-ce que comme lui, ça lui est tombé dessus il y a peu ? en tout cas, elle semble bien à l’aise. Il n’en dirait surement pas autant si une paire d’ailes lui avait poussé entre les omoplates.

« Non pas vraiment, j'ai juste évolué dans mon travail » Evolué ? choix de mots intéressants pour quelqu’un qui dansait dans un club. Profession quittée ou est-elle simplement devenue proprio ou manager du club ? « Si t'es nostalgique je peux toujours t'offrir mes services pour te divertir, je te ferai des tarifs si t'as pas les moyens de payer en nature, je suis sympa. » Cette fois, c’est lui qui se met à rire, l’ayant bien cherché. « Ta tenue était loin d’être désagréable. On s’habitue vite à ses choses là. Mais pas les moyens de payer en nature ? » il hausse un sourcil, s’approche, sans se soucier des ailes et de leur taille. « J’ai peut-être un peu vieilli depuis la dernière fois, mais merci, j’suis toujours opérationnel. » il rit, secoue la tête alors qu’elle s’approche du rebord. Lui par contre, il n’y a aucun doute sur ses activités. Elle doit se douter qu’il n’a pas changé de voie. Et à quoi bon ? Naturellement doué dans ce qu’il fait. Et au fond, ça lui convient bien mieux que l’armée. « Ça a pas l'air de te choquer, se pourrait il que tu aies eu à affronter Poséidon ou Odin ? Je suis étonnée que tu sois encore en vie. » grognement sourd qui vient du plus profond de son âme à l’évocation d’Odin. Fenrir n’aime pas. Il n’aime pas qu’on lui rappelle les évènements passés ou la possibilité que le dieu nordique soit dans le coin. Fenrir, il a encore des vagues flashs de sa mort, tué par l’un des fils du tout puissant, qu’il a lui-même assassiné. « Il est là ? Tu sais qui il est ? » le visage est plus fermé, plus sérieux, comme lorsqu’il est en affaires. Il ne sent que trop bien les ressentiments du loup gigantesque. Sa colère, sa rancune, sa rage… Et il soupire en regardant sa cible continuer son chemin, sans qu’il ne se doute que d’ici peu, il ne pourra plus profiter de ces incroyables mets italiens. « Disons que j’ai découvert cet autre monde… Il y a peu de temps. J’essaie encore de m’y faire. Quant au fait que je sois encore en vie… allez, tu me connais sybille. » il s’approche, la regarde de haut en bas, avec la même lueur malicieuse au fond des prunelles. « Je trouve toujours un moyen de m’en sortir. » malheureusement, il n’avait pas pu en dire autant de son frère jumeau. Mais il devait l’avouer, dans cette ville, le jeu est un niveau au-dessus. Il avait atterrir dans un monde dont il ne connaissait que peu de choses. Pas autant de cartes en main qu’à l’accoutumé. Mais il avait toujours cet avantage, d’être extrêmement bon dans son métier. Pour débusquer, tuer, et survivre.  
Il s’approche du bord, se retourne finalement, les bras croisés sur son torse, sans se départir de son sourire. « Alors ? tu m’expliques ? C’est quoi ton boulot maintenant ? Surveillante de rues ? » il se moque un peu, mais pour le moment, il n’y a pas grand-chose qui lui vienne à l’esprit, alors il tente avec la première connerie qui lui passe par la tête.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybille M. Dousmanis
Sybille M. Dousmanis
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Illabye
CREDITS : thinky (vava) + aura (icons)
FACE : Katie Mcgrath
DOLLARS : 1759
SACRIFICES : 411
PORTRAIT : From roots to moons Tumblr_pouc06W1I71v2g9l8o4_500
ANNEES : 31 ans
CŒUR : célibataire
RÉINCARNATION : Envoyée de la mort avec ses camarades furies, Déesse ailée de la vengeance et de la rétribution céleste, la justice de Zeus.
TALENT(S) : Châtiment - ACTIF- Elle multiplie ou supprime les hybris et leurs effets sur une certaine durée ;; Faculté complémentaire - ACTIVE - clairvoyance;; Ailée - ACTIF - Sybille possède de larges ailes tantôt noires tantôt blanches qui lui permettent de voler ;; faculté complémentaire 2: carence sensorielle
FACTION : Nuova Camorra, sous les ordres de Aura Sciarra
OCCUPATION : Soldat de la NC - Directrice adjointe du Silver Arrow
GENÈSE : primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. Les souvenirs de Némésis qui la rendent incontrolable
JUKEBOX : cellar darling - the spell // shireen - umai
RUNNING GUN BLUES : From roots to moons Tumblr_pnc6zcJXDw1tkbgvmo1_1280


Νέμεσις

From roots to moons 190704074319359969


From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o8_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o6_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o4_250


From roots to moons 190704074445516356


From roots to moons 190402080225605237 From roots to moons 190402080225542631 From roots to moons Icons_154


From roots to moons 190704074636126665 From roots to moons 190704074637343618

From roots to moons Empty
From roots to moons - Dim 31 Mar 2019 - 13:14



From roots to moons
Clandestine spell
You'll never know what it holds
Eternal life will haunt you
Eternal pain

Fenrir ϟ  Némésis .


Un petit sourire satisfait sur les lèvres de l'ailée, quand elle constate que les petites taquineries sont toujours de mise entre eux malgré le fait qu'ils ne se croisent pas plus régulièrement. C'est bien assez naturel et ça lui convient. Elle le laisse observer ses ailes, bien que dans le noir il soit difficile de bien les discerner, ça a l'air de lui plaire, même s'il la préfère avec moins de couches de vêtements sur la peau. Elle étouffe un rire et lève les yeux au ciel. « Plus ou moins, disons que c'était plus discret à l'époque, maintenant c'est... évident et je suis assez limitée sur mes déplacements » Plus le temps passe, plus elle se rapproche de sa face divine, Némésis est en elle, par les souvenirs, par les dons et les pensées. Maintenant qu'elle a ses ailes il lui est bien plus difficile de cacher ce qu'elle est. La nuit est le seul moment où elle peut sortir sans être vue par des sceptiques quant au divin. En tout cas sur la profession il était certain de connaître cette facette d'elle-même, puisqu'il a été son client plusieurs fois. S'il veut payer en nature c'est pas elle qui dira non, mais le temps des plaisanteries passe sur un sujet plus sérieux, revenu à l'aspect divin. Et les anti divins ça a l'air d'être la tendance ces derniers temps. Avec Soren ils ne l'ont jamais évoqué mais elle est rassurée qu'il n'est pas l'un d'eux. Quand elle parle de Poséidon et d'Odin il réagit, lui demande si elle sait qui il est et s'il se trouve à Arcadia – intriguant.

Elle fronce les sourcils, il parle d'Odin ? De part les origines de Soren, qu'il soit dans le panthéon Nordique ne l'étonnerait pas. Est ce qu'il le recherche vraiment ? Quel est cette envie de vengeance qu'elle perçoit sous sa peau et dont les effluves lui sont absolument exquises ? Elle n'a pas le temps de le lui demander, pas l'occasion de plus y réfléchir qu'il embraye sur sa relation au divin. Découvert il n'y a pas longtemps donc ? Un novum ? Un héros ? Un Monstre ? Cela la conforte dans le choix qu'elle a fait à l'époque de laisser de côté le divin pour ne se concentrer que sur leur aspect humain. Il aurait sans doute fui si elle lui avait parlé de réincarnations. En tout cas le conflit ne semble pas être à l'origine de sa découverte, alors ça veut dire qu'il est réincarné lui aussi. Bien sûr qu'elle sait qu'il est assez doué pour se sortir de situation périlleuses, mais la perche était à saisir, elle hausse les épaules avec un sourire taquin, fait mine de ne pas être convaincue tant qu'il ne lui a pas prouvé qu'il est toujours aussi fort et déterminé qu'elle l'a connu à l'époque. Alors qu'elle le voit, il a gardé la forme, sans doute toujours en activité. Sybille a connu plusieurs étapes, mais voilà bien trois ans qu'elle ne s'est pas mise en chasse de cible alors que la déesse ne se sent pleinement elle-même qu'avec une arme et ses ailes. Alors qu'elle s’assoit sur le rebord, elle replie ses ailes, contente de le revoir et pouvoir discuter un peu.

« Je suis co-directrice du club où on s'est recroisés, je danse beaucoup moins mais ça m'arrive, quand j'en ai envie » Et si c'était ses tenues affriolantes qui lui plaisaient, pour sa part bien qu'elle appréciait danser, au départ cela n'avait été qu'une couverture. Elle y a pris goût au fil des représentations, aimait cultiver le mystère autour de sa personne, maintenant qu'elle a accouché, elle s'y est remise, pour retrouver la ligne. Un détail sur lequel elle préfère passer, l'existence de Ben ne doit pas être trop sue, de peur qu'on s'en prenne à lui. « Et toi toujours  en chasse ? A Arcadia il y a de quoi faire c'est vrai. » Entre les mafia, il y aura toujours donneur pour une cible, dire qu'elle n'est de base pas venue dans cette ville pour ça mais pour le panthéon Grec. « C'est Odin que tu cherches ? » Petit rajout à la question, il ne passera pas entre les mailles du filet. « J'ai vu ton regard, je suis une experte de la vengeance. » Un sourire malicieux, il n'imagine pas à quel point c'est vrai et à quel point elle serait ravie de l'aider dans son entreprise si elle juge ses raisons justes. Un petit signe de la main pour lui demander de se rapprocher et entrer dans la confidence « Raconte moi »


 



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
RISING FROM THE STAKE

I'll show you I am capable of causing such pain with my delicate and fragile lady brain. I will not let you get away. I'd rather burn at the stake. But know I'll return and I'll be dead awake, I'll be dead awake, rising from the stake. And when you hear the following tune you'll know, you'll know


NEMESIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Jørgensen
Soren Jørgensen
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : janito (ava)
FACE : charlie hot hunnam
DOLLARS : 460
SACRIFICES : 132
PORTRAIT : From roots to moons Original
ANNEES : 38 ans
CŒUR : célibataire, avec son fils, noah, qu'il tente de garder loin du bordel
RÉINCARNATION : fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. Fils de Loki et de la géante Angrboada. Craint par les dieux, il a été enchainé après de nombreuses ruses car trop puissant et dangereux.
FACTION : neutre, se fout royalement de la politique ou de qui pisse le plus loin. Se fout du derrière qui se posera sur le trône doré d’arcadia. Qu’ils se déchirent, tant qu’on le fout en paix. Qu’ils se déchirent tant qu’il a sa paie.
OCCUPATION : mercenaire. vend ses services au plus offrant. Retire la vie pour le fric, et l’adrénaline qu’il en retire. Il n’a qu’une règle : pas les enfants.
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. les femmes.
JUKEBOX : katey sagal ft. blake mills - strange fruit
RUNNING GUN BLUES :

From roots to moons 21a434315dccab4696a412c1955c892f

RP EN COURS
OKSA / JED / ANNA / SYBILLE


From roots to moons Giphy

From roots to moons Empty
From roots to moons - Jeu 4 Avr 2019 - 11:16


FROM ROOTS TO MOONS
soren & sybille
clandestine spell, you'll never know what it holds. eternal life will haunt you. eternal pain


« Plus ou moins, disons que c'était plus discret à l'époque, maintenant c'est... évident et je suis assez limitée sur mes déplacements » les bras croisés sur la poitrine, il esquisse un sourire. « c’est le moins que l’on puisse dire. J’aurais rien deviné à l’époque. Et si t’avais essayé de m’en parler, je t’aurais pris pour une folle. » C’était le moins que l’on puisse dire. Dans le meilleur des cas, il aurait cru à une sénilité avancée. C’est son grand-père qui lui avait conté de nombreuses histoires. Des guerriers mythiques, des divinités foulant la terre… il avait même cru à un moment qu’il parlait de lui, et l’avait cru complètement sénile. Et ce n’est que récemment qu’il a découvert que son grand-père adoré n’avait pas été si dingue que ça. Peut-être qu’il aurait dû écouter un peu plus ces histoires qu’il s’était évertué de lui raconter. « et pas moyen de… les ranger ? les rendre invisibles ? » il a l’impression d’être complètement de con, d’être dans un monde qu’il ne connait absolument pas. Pourtant, s’il y a bien une chose qu’il a pour lui, Soren, c’est sa capacité d’adaptation. Mais c’est vrai que ça ferait pas terrible de se promener comme ça en plein jour. Ca en interpellerait plus d’un. Ca passerait inaperçu pour Mardi Gras, mais le reste du temps… Pas vraiment.

Mais lorsqu’elle se met à mentionner Odin, Soren sait que l’ignorance est bien derrière lui. Il senti Fenrir réagir. Il sent son envie de vengeance envers les Ases. Il sent cette rage qui bout dans ses veines. Il l’a fait sienne. Envie de vengeance qui s’est ancrée dans chacune de ses cellules, chaque morceau de son âme. Fenrir qui ne lui est pas si différent. Fenrir qu’il comprend plus qu’il ne l’aurait cru. L’Homme et la Bête, plus semblable que jamais. Mais il s’étend pas. Il saurait même pas par où commencer ni comment l’expliquer. Bribes d’une vue qu’il n’a pas connu. Flash éparses, souvent flous. Violences des scènes qui le heurtent dès qu’il se souvient un peu plus. Colère et ressentiment qu’il ressent comme si ça avait été ses propres sentiments, sa propre vie. Au lieu de se confier, il dérive. Sur elle. Sa vie, ce qu’elle est devenue. Le temps où ils évoluaient dans le même milieu semble bien loin. Et pourtant, y’a comme un reste. Il se demande ce qu’il ferait, lui, s’il abandonnait cette vie. En réalité, il ne s’est jamais imaginé le faire. Il s’est toujours dit que le seul moyen d’arrêter serait d’en crever. « Je suis co-directrice du club où on s'est recroisés, je danse beaucoup moins mais ça m'arrive, quand j'en ai envie » « Classe. » qu’il lache, sourire appréciateur sur les lèvres. Il a toujours apprécié les gens avec de l’ambition, tant que ça ne les étouffait pas. « alors t’aimais vraiment ça. Danser. »  sourire en coin, ses lèvres qu’il humecte en repensant en penser. Elle peut être sure que chacun des mecs qui la regardait –peut-être même des femmes- appréciaient tout autant le spectacle. « dis moi quand tu comptes recommencer. J’passerai. »

« Et toi toujours en chasse ? A Arcadia il y a de quoi faire c'est vrai. » Il hausse les épaules, l’ombre d’un sourire sur les lippes. « J’vois pas de raison d’arrêter. Ca paie bien. » en réalité si, il aurait bien une raison d’arrêter. Noah. Et en même temps, il se dit que c’est aussi comme ça qu’il le protège. Foutu paradoxe. « Je ne savais juste pas à quel point ce serait prolifique ici. Et d’une certaine manière, aussi plus compliqué. » on ne lui avait pas parlé des mafias. Seulement du bordel qui y régnait et du fric facile qu’il pourrait s’y faire. Ville de pourris que ça disait. Contrats à la pelle. Mais ça lui a côté son frère. Son jumeau. Une partie de lui. « C'est Odin que tu cherches ?  J'ai vu ton regard, je suis une experte de la vengeance. » détourne brièvement la tête, légère grimace sur le visage. Sybille ne lachera pas l’affaire. Et au fond, c’est peut-être ce qu’il avait toujours aimé chez elle. « Raconte moi » « donc ça y est, on se retrouve à peine et je dois déjà te confier les détails de ma vie ? » cette fois,c’est un sourire amusé qu’il a sur le coin des lèvres alors qu’il s’approche, pose les mains sur le rebord, de chaque côté de ses cuisses. Se pence, se rapproche de son visage. « Qui es-tu, Sybille ? » Qui es-tu vraiment ? » Relève légèrement la tête, plantant son regard azur dans celui de la brune. « Celui qu’il y a là, à l’intérieur, avec moi… Il n’apprécie que très peu les dieux nordiques. Odin et toute la clique en tête de liste. Et je ressens énormément tout ce qu’il ressent. Sa rage, sa colère, ses envies de vengeance. Chacune de ses pulsions. » souvent bestiales. Après tout, Fenrir est bien un loup gigantesque. Monstrueux et puissant. « ça me rend un peu moins… apte à contrôler mes excès de colère. » encore moins qu’avant. Les opales dérivent, se posent une nouvelle fois sur les ailes, immenses et sombres, puis reviennent sur elle. Sa peau de porcelaine, ses yeux d’un bleu perçant. ses lèvres. Et il se remet à sourire en repensant au passé. « Pourquoi t’as arrêté ? t’étais douée. » pas une flatterie, seulement la vérité.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybille M. Dousmanis
Sybille M. Dousmanis
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Illabye
CREDITS : thinky (vava) + aura (icons)
FACE : Katie Mcgrath
DOLLARS : 1759
SACRIFICES : 411
PORTRAIT : From roots to moons Tumblr_pouc06W1I71v2g9l8o4_500
ANNEES : 31 ans
CŒUR : célibataire
RÉINCARNATION : Envoyée de la mort avec ses camarades furies, Déesse ailée de la vengeance et de la rétribution céleste, la justice de Zeus.
TALENT(S) : Châtiment - ACTIF- Elle multiplie ou supprime les hybris et leurs effets sur une certaine durée ;; Faculté complémentaire - ACTIVE - clairvoyance;; Ailée - ACTIF - Sybille possède de larges ailes tantôt noires tantôt blanches qui lui permettent de voler ;; faculté complémentaire 2: carence sensorielle
FACTION : Nuova Camorra, sous les ordres de Aura Sciarra
OCCUPATION : Soldat de la NC - Directrice adjointe du Silver Arrow
GENÈSE : primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. Les souvenirs de Némésis qui la rendent incontrolable
JUKEBOX : cellar darling - the spell // shireen - umai
RUNNING GUN BLUES : From roots to moons Tumblr_pnc6zcJXDw1tkbgvmo1_1280


Νέμεσις

From roots to moons 190704074319359969


From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o8_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o6_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o4_250


From roots to moons 190704074445516356


From roots to moons 190402080225605237 From roots to moons 190402080225542631 From roots to moons Icons_154


From roots to moons 190704074636126665 From roots to moons 190704074637343618

From roots to moons Empty
From roots to moons - Jeu 4 Avr 2019 - 21:59



From roots to moons
Clandestine spell
You'll never know what it holds
Eternal life will haunt you
Eternal pain

Fenrir ϟ  Némésis .


Découverte d'un des désavantages d'être ailée : vivre cachée. Oui, elle l'a expérimenté déjà la première fois que ses ailes sont apparues. Les plumes planches étaient bien plus visibles. Sybille secoue négativement la tête pour lui répondre, elles sont là, elles y resteront jusqu'à ce qu'elles tombent et après elles repousseront. La douleur restera inchangée, le prix à payer pour ce don. Mais il devine sans aucune doute, Soren, qu'il est donc nécessaire de s'adapter ensuite, dans la vie de tous les jours. Socialement, avec ses vêtements et d'autres détails que seul Augustin connaît jusque là pour l'avoir vue pester juste quand elle doit passer dans les endroits étroits. Rétractables certes, l'envergure reste la même : c'est encombrant. Il découvre aussi qu'elle aimait danser. A vrai dire elle a toujours aimé le spectacle, bien qu'elle ne s'est laissée traîner là-dedans que part dépit. Le besoin de se cacher est très vite passé sur un plaisir simple quand elle a commencé à prendre confiance en elle, en son corps. Les autres en profitaient, elle se faisait charmeuse de serpent, à l'orientale, parfois moins traditionnelle au Silver Arrow. Quoi qu'il en soit elle a finit par y prendre goût. « Oui c'était une couverture mais j'appréciais aussi le travail des chorégraphies ou juste me laisser porter par le rythme. » des aveux, d'une femme tout à fait normale, c'était sans doute ce qu'elle cherchait parfois à être, une femme qui n'a pas de divinité en elle ; où dans ces moments là toute part daïmonique en elle s'éteint. « Je te dirai, tu auras accès aux loges si tu es sage. » taquineries, qui passent de l'un à l'autre entre leurs conversations plus sérieuses. Bien sûr qu'il est toujours en activité, Soren, ça lui colle à la peau, ça complète le tableau et puis ça rapporte, oui. Il s'approche quand elle demande le pourquoi de la vengeance, a priori curieux de savoir pourquoi cela l'intéresse autant et à la fois la proximité indécente la fait sourire, son pied glisse sur le côté de son mollet.

La question fatidique résonne d'abord dans la voix, celle que tout le monde pose quand connaissance du divin il y a. Elle sourit, Némésis, souvent plus vite démasquée que prévue par son attrait pour la vengeance et son caractère difficile. Regard qui se détache de lui, quand sa silhouette lui est pourtant si proche, pas e moindre son sort de sa voix, peut être qu'elle veut garder le mystère, peut être qu'elle est trop happée par les embruns de vengeance qui émanent de sa peau. Qu'importe, il lui raconte, à peu près, sans trop lésiner sur les détails. Souvenirs enfouis, visiblement récupérés pour avoir une vision de sa haine aussi claire. Elle ne sait que trop bien ce qui gronde en lui ; a quel point c'est difficile de vivre avec, se réveiller un jour avec les souvenirs d'un autre. Pire encore les souvenirs divins dont la date ne peut être fixée. Des millénaires, et pourtant les images nettes comme si cela avait toujours été évident. Désir de vengeance flambant, réel, elle le perçoit de sa main sur son épaule. Tatoué dans l'âme, indélébile, magnifique. Il vit avec un être puissant au fond de lui, et ce qu'il raconte ne l'étonne pas avec ce qu'elle ressent sous sa peau. Les prunelles reviennent détailler le visage scandinave, à la recherche d'autres indices sur son identité, croise le sien qui dérive un peu. Au nom des souvenirs de ces nuits d'ivresse et obscènes passées dans les bras l'un de l'autre, elle ne peut pas rester de marbre non plus face à lui. Les étreintes sauvages attendront, il change de sujet, trop vite.

Elle était douée pour la chasse

« Je sais. » Un sourire, amusé, elle ne se lance pas des fleurs, c'est juste trop facile puisqu'il la complimente de lui-même. Ancien rival, le constat qu'il soit flatteur ou pas lui va pourtant droit au cœur. Et il lui rappelle ô combien elle aimait la traque, c'était d'autant plus satisfaisant lorsqu'il s'agissait de vengeance, l'impression constante d'être en alignement avec Némésis. Aujourd'hui parfaitement en phase avec elle, ces ressentiments de haine lui parcourent l'échine, un choc électrique, une délicieuse adrénaline dont elle désire se saisir. Elle le flaire à sa peau, puisqu'il s'est rapproché, l'onde invisible vient se frotter à son épiderme, éclate les synapses en nébuleuses. « Change pas de sujet Soren, tu es au centre de toute mon attention pour le moment. » Les doigts s'entremêlent à la barbe blonde, gratte affectueusement la peau en dessous et le force à rester figé sur son visage. Elle se demande qui se cache derrière ce regard. Les connaissances en mythologies nordiques pour elles sont moindres, et en entrant dans la Nuova Camorra elle sait qu'elle devrait pourtant s'y intéresser. Parait-il que la Bratva est une niche chez les nordiques. «Némésis. » Finalement ça lui vient entre les lèvres, avec un sourire. « Et toi ? Quel esprit vengeur es tu ? et pourquoi désires tu te venger ? »


 



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
RISING FROM THE STAKE

I'll show you I am capable of causing such pain with my delicate and fragile lady brain. I will not let you get away. I'd rather burn at the stake. But know I'll return and I'll be dead awake, I'll be dead awake, rising from the stake. And when you hear the following tune you'll know, you'll know


NEMESIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Jørgensen
Soren Jørgensen
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : janito (ava)
FACE : charlie hot hunnam
DOLLARS : 460
SACRIFICES : 132
PORTRAIT : From roots to moons Original
ANNEES : 38 ans
CŒUR : célibataire, avec son fils, noah, qu'il tente de garder loin du bordel
RÉINCARNATION : fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. Fils de Loki et de la géante Angrboada. Craint par les dieux, il a été enchainé après de nombreuses ruses car trop puissant et dangereux.
FACTION : neutre, se fout royalement de la politique ou de qui pisse le plus loin. Se fout du derrière qui se posera sur le trône doré d’arcadia. Qu’ils se déchirent, tant qu’on le fout en paix. Qu’ils se déchirent tant qu’il a sa paie.
OCCUPATION : mercenaire. vend ses services au plus offrant. Retire la vie pour le fric, et l’adrénaline qu’il en retire. Il n’a qu’une règle : pas les enfants.
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. les femmes.
JUKEBOX : katey sagal ft. blake mills - strange fruit
RUNNING GUN BLUES :

From roots to moons 21a434315dccab4696a412c1955c892f

RP EN COURS
OKSA / JED / ANNA / SYBILLE


From roots to moons Giphy

From roots to moons Empty
From roots to moons - Dim 7 Avr 2019 - 23:03


FROM ROOTS TO MOONS
soren & sybille
clandestine spell, you'll never know what it holds. eternal life will haunt you. eternal pain


« Oui c'était une couverture mais j'appréciais aussi le travail des chorégraphies ou juste me laisser porter par le rythme.  Je te dirai, tu auras accès aux loges si tu es sage. » Il sourit et acquiesce d’un air entendu, même s’il sait ses conditions être partiellement fausses. Etre sage… Tout est relatif en ce qui le concerne. Et tout autant en ce qui concerne la sybille qu’il connaissait. Reste à savoir ce qu’il en reste. « j’en attends pas moins de ta part. Disons… en souvenir du bon vieux temps. » haussement d’épaules nonchalant alors qu’il affiche un sourire des plus radieux. Et foutrement craquant. Soren, définitivement au courant de son charme, et qui ne cesse d’en jouer, avec plus ou moins parcimonie. Et vu son pied qui se glisse sur le coté de son mollet, il se dit qu’au fond, pas grand-chose n’a changé.

Un peu déçu cependant que la brune ne soit plus dans le business.  Elle était doué, et était une rivale des plus sympas. Redoutable, mais avec qui il avait noué une relation particulière. Rivalité agréable, entraide revigorante. Amante hors paire. Le point positif, c’est que ça lui faisait moins de concurrence, plus de contrats qui sont susceptibles de réussir. Pas toujours évident de savoir qui est en ville, pour quelle tête. Peu de chances d’avoir la même cible, mais Arcadia semble défier toutes les probabilités.  « Je sais. » « alors tu sais que c’est du gachis. » nouvel haussement d’épaules. « mais ça me fait plus de fric… alors j’imagine que ça me va. » ou juste une manière de titiller un peu plus la grecque. Lui rappeler quelques souvenirs, et ce que ça déclenchait en elle. En eux.

Et il se rapproche encore, les paumes de chaque côté de son corps, sur le rebord, en oubliant la cible qui a sans doute désormais déguerpie. Les yeux qui se perdent sur son visage, et les formes qu’il a sous le nez. Sourire amusé, malicieux, en se rappelant bien des soirées alors que le doigt de sybille se glisse dans sa barbe. « Change pas de sujet Soren, tu es au centre de toute mon attention pour le moment. » « Oh… Jusqu’à quel point ? » Impossible de prendre ça au sérieux. Impossible de réellement se jeter au cœur des confidences. Alors il fait le con, il joue, taquine, fait ce qu’il sait faire de mieux en dehors de flinguer des gens. Il a dû mal à se confier et à se livrer. Du mal à savoir en qui avoir confiance. Pourtant, Sybille, il la connait. Il l’a connu. Mais cette nouvelle vie, tout ce que ça comprend… Comme si ça remet tout en cause. Il n’y a pas qu’eux, y’a aussi ces semblants de divinités, monstres et dieu sait quoi d’autre. Comme l’impression que ça change la donne. Pourtant, Sybille ne lui semble pas si différente –en dehors de ses ailes. Peut-être un peu moins rayonnante. Plus sombre, d’une certaine manière, sans réussir à réellement déterminer pourquoi.
Il se redresse, sans pour autant s’écarter de celle qui semble être une déesse. Il n’reste jamais bien loin, lorsqu’elle est dans les parages. «Némésis. » Jackpot. « Et toi ? Quel esprit vengeur es tu ? et pourquoi désires tu te venger ? » Pas un expert des mythologies, mais Némésis est assez connue pour qu’il sache de quoi il retourne. Pas franchement une déesse avec des petits cœurs flottants et des fleurs dans les cheveux. Et d’une certaine manière, il n’en attendait pas moins de la jeune femme. Le norvégien glisse une main dans sa crinière brune, à la base de ses cheveux, près de sa nuque, se fraie un passage entre ses jambes avant de tirer un peu plus, la tête légèrement en arrière alors qu’il approche son visage. « Fenrir, ma belle. Et il a un tempérament de merde. » Ou le même que toi, soren. « moi c’est pour des raisons familiales, qui n’ont rien à voir avec les dieux. Lui, parce qu’il a été trahi par ses dieux. Elevé puis attaché, mutilé, par ces cons. Ca fait des millénaires, mais sa rage est bien présente. Et son envie de les voir tomber, plus encore. » La relache doucement, alors que sa main dans ses cheveux se fait plus douce. « en quoi ça t’intéresse ? » l’autre main quitte le rebord pour rejoindre son visage, qu’il encadre de ses deux pognes, mi-amusé, mi-sérieux. « Pendant que t’y es,dis moi quel est le pourcentage de gens comme nous dans cette foutue ville. J’en ai croisé déjà bien trop jusque là. » mais impossible de tous les identifier. Impossible de déclencher cette faculté constamment, qui lui file une foutue migraine à chaque fois. Et pas de celle qui passerait avec un simple médicament. Même pas certain que descendre une bouteille de bourbon soulagerait quoique ce soit.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybille M. Dousmanis
Sybille M. Dousmanis
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Illabye
CREDITS : thinky (vava) + aura (icons)
FACE : Katie Mcgrath
DOLLARS : 1759
SACRIFICES : 411
PORTRAIT : From roots to moons Tumblr_pouc06W1I71v2g9l8o4_500
ANNEES : 31 ans
CŒUR : célibataire
RÉINCARNATION : Envoyée de la mort avec ses camarades furies, Déesse ailée de la vengeance et de la rétribution céleste, la justice de Zeus.
TALENT(S) : Châtiment - ACTIF- Elle multiplie ou supprime les hybris et leurs effets sur une certaine durée ;; Faculté complémentaire - ACTIVE - clairvoyance;; Ailée - ACTIF - Sybille possède de larges ailes tantôt noires tantôt blanches qui lui permettent de voler ;; faculté complémentaire 2: carence sensorielle
FACTION : Nuova Camorra, sous les ordres de Aura Sciarra
OCCUPATION : Soldat de la NC - Directrice adjointe du Silver Arrow
GENÈSE : primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. Les souvenirs de Némésis qui la rendent incontrolable
JUKEBOX : cellar darling - the spell // shireen - umai
RUNNING GUN BLUES : From roots to moons Tumblr_pnc6zcJXDw1tkbgvmo1_1280


Νέμεσις

From roots to moons 190704074319359969


From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o8_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o6_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o4_250


From roots to moons 190704074445516356


From roots to moons 190402080225605237 From roots to moons 190402080225542631 From roots to moons Icons_154


From roots to moons 190704074636126665 From roots to moons 190704074637343618

From roots to moons Empty
From roots to moons - Lun 8 Avr 2019 - 19:34



From roots to moons
Clandestine spell
You'll never know what it holds
Eternal life will haunt you
Eternal pain

Fenrir ϟ  Némésis .


Présentations faites pour sa part, elle se rend compte qu'ils sont quand même nombreux à la connaitre de nom ou bien à comprendre ce qu'elle est. Ca l'arrange, plus besoin d'épiloguer là dessus après avoir dévoilé le nom. Sybille observe son visage changer aux gré de leurs taquineries, rassurée de voir que tout est toujours aussi naturel et facile entre eux. C'est sans doute pour cela qu'elle a voulu l'avoir, tout en gardant une certaine distance. Le temps a joué, le temps les a réunis cette fois, c'est pour qu'ils se redécouvrent sous leurs nouvelles apparences. Elle se laisse faire quand il fait preuve de plus de poigne, docile, ses mains agrippent ses cheveux et c'est au fond de ses yeux qu'elle se retrouve quand il se présente enfin. Fenrir est connu, pas besoin d'avoir grande culture mythologique pour savoir que c'est un monstre dont l'histoire n'est pas fameuse. Pas étonnant qu'il cherche vengeance. Ça ne change pas grand chose pour elle, elle l'a connu comme étant Soren, elle le reconnait encore, même si l'ombre tapie au fond de ses prunelles dévoile ce divin plein de haine à l'égard de son panthéon. Ils ont bien plus de points communs qu'il n'y parait, peut être que leurs retrouvailles ne sont pas un hasard. Son regard se fixe sur ses lèvres, elle sourit. «Fenrir, ça te va bien je l'avoue, je reconnais ton côté sauvage.»  C'est là, Némésis se tait, pour la première fois depuis longtemps et elle a l'impression de renouer avec elle-même, c'est rafraîchissant.

« Je suis la déesse de la vengeance, ça m'intéresse forcément. Je le ressens a travers ta peau, ton envie de justice. C'est de l'adrénaline pour moi.»  Sourire étiré aux commissures habituellement timides.  Le regard n'en demeure pas moins brillant d'une malice qu'il connait bien, pour l'avoir souvent côtoyée. Elle profite de l'avoir tout près, glisse ses mains à ses hanches, sous le t-shirt savoure le toucher de l'épiderme. Elle le garde là parce que c'est toujours électrique entre eux - Ça lui donne de quoi lui occuper l'esprit, les main et c'est  diablement plaisant. Cette proximité est un bonus, elle ne réagit pas ainsi dès qu'elle perçoit les délicieuses effluves vengeresses autour d'une tierce personne. Soren et elle ont un lien particulier qui dure depuis quelques années déjà. A la fois ils se connaissent par coeur physiquement, à la fois ils sont de parfaits étrangers. Il est à la place où elle l'a mis, là où elle avait besoin de lui. Mis en réserve pour le jour où elle aurait besoin de se retrouver les pieds à terre. Elle en a besoin en ce moment, Némésis a perdu ses points d'ancrage, bancales, la neutralité de Soren est un cadeau. « Si on prend en considération tous les panthéons et que plus de la moitié sont réincarnés, avec les autres créatures ça fait déjà un paquet de surnaturels.» Nouveau sourire, elle ignore encore si c'est une bonne chose ou pas, n'ayant pas la moindre opinion dessus et avec la fusion d'elle et Némésis, cela devient presque une fatalité. Ça existe depuis tellement longtemps, comment dire, que le monde n'a toujours pas dévoilé cela?  

«Tu me donnes envie de renouer avec ce que je faisais avant. Tu aurais pas besoin d'une assistante? »  Elle hausse les sourcils, ce n'est pas une blague et il s'en doute. Elle est faite pour le combat et la traque, jamais elle n'aurait dû s'arrêter. « Je me permets de le demander, puisqu'on vient de se retrouver et tu es déjà entre mes jambes.  »  Une pression supplémentaire, le ramène encore plus près comme pour appuyer ses dires, ajoute un grain de charme en plus. Il bosse solo, elle le sait, mais avec cette paire d'ailes, il sait qu'elle est devenu un atout majeur. « Je t'aiderai à te venger si tu le souhaites aussi»  


 



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
RISING FROM THE STAKE

I'll show you I am capable of causing such pain with my delicate and fragile lady brain. I will not let you get away. I'd rather burn at the stake. But know I'll return and I'll be dead awake, I'll be dead awake, rising from the stake. And when you hear the following tune you'll know, you'll know


NEMESIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Jørgensen
Soren Jørgensen
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : janito (ava)
FACE : charlie hot hunnam
DOLLARS : 460
SACRIFICES : 132
PORTRAIT : From roots to moons Original
ANNEES : 38 ans
CŒUR : célibataire, avec son fils, noah, qu'il tente de garder loin du bordel
RÉINCARNATION : fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. Fils de Loki et de la géante Angrboada. Craint par les dieux, il a été enchainé après de nombreuses ruses car trop puissant et dangereux.
FACTION : neutre, se fout royalement de la politique ou de qui pisse le plus loin. Se fout du derrière qui se posera sur le trône doré d’arcadia. Qu’ils se déchirent, tant qu’on le fout en paix. Qu’ils se déchirent tant qu’il a sa paie.
OCCUPATION : mercenaire. vend ses services au plus offrant. Retire la vie pour le fric, et l’adrénaline qu’il en retire. Il n’a qu’une règle : pas les enfants.
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. les femmes.
JUKEBOX : katey sagal ft. blake mills - strange fruit
RUNNING GUN BLUES :

From roots to moons 21a434315dccab4696a412c1955c892f

RP EN COURS
OKSA / JED / ANNA / SYBILLE


From roots to moons Giphy

From roots to moons Empty
From roots to moons - Ven 12 Avr 2019 - 18:42


FROM ROOTS TO MOONS
soren & sybille
clandestine spell, you'll never know what it holds. eternal life will haunt you. eternal pain


«Fenrir, ça te va bien je l'avoue, je reconnais ton côté sauvage.» elle est belle quand elle sourit, sybille. Il s’y perd un instant. Dans ses foutus yeux bleus, sur ses lèvres, et finalement il hausse les épaules. « Tu crois que ça veut dire que j’lui ressemble ? » il se demande parfois, pourquoi lui ? Pourquoi Fenrir ? Il aurait pu tomber sur quoi d’autre ? Il doit rejoindre des dieux quelconque ? en combattre d’autres ? rien à foutre. Des conneries qui lui passent au dessus. Il se dit que ça changera rien à sa vie. Accentue un peu son tempérament, rien de plus. Continue son taf, à massacrer et se faire payer. Et ça lui convient parfaitement. Il compte rejoindre personne, et il tuera que s’il y a un chèque à la clé. Et gros, si possible. C’est à son tour de sourire. Déesse de la vengeance. Vaut mieux l’avoir avec soi que contre soi, y’a pas à dire.  « tu veux dire que tu ressens ce que je ressens ? enfin là-dessus ? » Aucun doute que si c’est ça, elle a sa dose avec lui. Peut-être même double. Le meurtre d’Isak encore trop frais dans sa tête. La vengeance à fleur de peau… Et Fenrir qui murit la sienne depuis des millénaires… Y’a de quoi faire.
Peut-être qu’à ce moment, il est comme un foutu shot d’adrénaline pour Sybille. Et elle n’en perd pas une miette. Ni même de ses habitudes. Vieux gestes qui reviennent vite. Les mains qui se glissent sur sa peau, sous son t-shirt. Frémit un court instant alors qu’il se met à sourire. N’esquisse aucun geste de rejet. Il reste là, à proximité, entre ses cuisses. Se demande où tout ça va les conduire. Ce soir ou plus tard. Ca dure jamais bien longtemps. Il s’est toujours amusé à la comparer à une étoile filante. Une comète, aussi. Passage intense, mais éclair. La pogne dans ses cheeux bruns, il revient à sa joue, un bref instant. C’était comme retrouver ses marques. Au moins une partie. « Si on prend en considération tous les panthéons et que plus de la moitié sont réincarnés, avec les autres créatures ça fait déjà un paquet de surnaturels.» « Rien que ça… » soupir un peu désespéré qui s’échappe. Surtout dépassé. C’est beaucoup. Beaucoup trop, même. Il aurait peut-être mieux fait de demander qui ne faisait pas partie de cette population surnaturelle. Et il se demandait aussi combien étaient comme lui. Combien débarquaient là-dedans sans notice de préavis. Et pourtant, il tentait de se rappeler autant qu’il pouvait de toutes les histoires de son grand-père. Mais rien à faire, il était trop jeune. Trop con aussi, et persuadé que son grand-père était sénile.

«Tu me donnes envie de renouer avec ce que je faisais avant. Tu aurais pas besoin d'une assistante? » Il hausse un sourcil, en se retenant de faire une réflexion, mais l’étirement de ses lippes parle pour lui. « Je me permets de le demander, puisqu'on vient de se retrouver et tu es déjà entre mes jambes.  » cette fois il éclate de rire, baisse légèrement la tête pour vérifier leur proximité et hausse les épaules, comme si c’était la chose la plus naturelle au monde. Légèrement penché, les mains de nouveau sur le rebord alors qu’il s’approche de son visage. « C’est toi qui t’es collée à moi, Dousmanis. C’est de bosser avec moi que t’as envie ou d’autre chose ? Tu veux m’apporter le café ? » se retient de ne pas ajouter une blague salace et particulièrement douteuse, bien qu’il se doute que sybille ne lui en tiendrait pas rigueur. « Je t'aiderai à te venger si tu le souhaites aussi» Pour le moment ce n’est pas sa première préoccupation. Le boulot d’abord, les envies personnelles ensuite. Sa vengeance, elle mijote encore, et celle de Fenrir, bien qu’il la sente de plus en plus, chaque jour, elle pourra bien attendre quelques jours de plus. Après des millénaires, il n’est sans doute plus à ça près. Il se redresse légèrement, les bras croisés sur le torse, comme s’il évaluait sa proposition. « C’est une envie subite ou c’est réfléchi ? tu sais que je bosse seul… » Pourtant, c’est pas un non. Parce qu’il sait comment elle bosse, et quels résultats elle obtient. Ils ont le même acharnement. Sans doute des méthodes différentes, mais rien de bien dramatique.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybille M. Dousmanis
Sybille M. Dousmanis
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Illabye
CREDITS : thinky (vava) + aura (icons)
FACE : Katie Mcgrath
DOLLARS : 1759
SACRIFICES : 411
PORTRAIT : From roots to moons Tumblr_pouc06W1I71v2g9l8o4_500
ANNEES : 31 ans
CŒUR : célibataire
RÉINCARNATION : Envoyée de la mort avec ses camarades furies, Déesse ailée de la vengeance et de la rétribution céleste, la justice de Zeus.
TALENT(S) : Châtiment - ACTIF- Elle multiplie ou supprime les hybris et leurs effets sur une certaine durée ;; Faculté complémentaire - ACTIVE - clairvoyance;; Ailée - ACTIF - Sybille possède de larges ailes tantôt noires tantôt blanches qui lui permettent de voler ;; faculté complémentaire 2: carence sensorielle
FACTION : Nuova Camorra, sous les ordres de Aura Sciarra
OCCUPATION : Soldat de la NC - Directrice adjointe du Silver Arrow
GENÈSE : primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. Les souvenirs de Némésis qui la rendent incontrolable
JUKEBOX : cellar darling - the spell // shireen - umai
RUNNING GUN BLUES : From roots to moons Tumblr_pnc6zcJXDw1tkbgvmo1_1280


Νέμεσις

From roots to moons 190704074319359969


From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o8_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o6_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o4_250


From roots to moons 190704074445516356


From roots to moons 190402080225605237 From roots to moons 190402080225542631 From roots to moons Icons_154


From roots to moons 190704074636126665 From roots to moons 190704074637343618

From roots to moons Empty
From roots to moons - Ven 12 Avr 2019 - 21:25



From roots to moons
Clandestine spell
You'll never know what it holds
Eternal life will haunt you
Eternal pain

Fenrir ϟ  Némésis .


La vengeance ressentie du bout des doigts, il en émane, il lui inspire ce sentiment qu'elle ne connait que trop bien grâce à Némésis. hochement positif du menton quant à la question, elle le ressent comme un courant électrique, ce besoin insatiable de vengeance vient lui courir jusqu'à l'échine. C'est une sensation indescriptible,  satisfaisante. Les ongles de la déesse accrochent la peau nue sous ses doigts, s'en imprégner toujours plus, il ne résiste pas elle ne va pas se gêner pour jouer avec cette facette là de leur relation. Ça la rafraîchit, de toute ce qu'elle a vécu jusque là, toutes les crises de nerfs, Soren est neutre, Soren est comme une roche brute, il est entier et c'est sans doute ce qu'elle apprécie le plus chez lui. En tout cas leurs postures a l'air de lui tirer le sourire, son rire en éclats, dans cette nuit noire, il lui décroche un fin sourire pétillant. C'est contagieux, même ses sous-entendus la font sourire, parce que ça a toujours été aussi naturel malgré les moments éphémères passés ensemble. Les chemins de nouveau croisés ce soir là, sous son apparence divine à elle, sous la révélation de son identité à lui, rien n'a changé et elle s'en félicite.

La proposition en duo ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd, il réagit, les sourcils haussés comme s'il s'attendait à ce qu'elle lui dise que c'est une blague. Elle soutient son regard, il sait qu'elle n'est pas le meilleure en blagues, il sait aussi qu'elle adorait cela, la sensation que ça lui procurait. Pourquoi croire que cela aurait pu se terminer, l'absence du combat, d'adrénaline commence à cruellement se faire sentir, bien plus en post accouchement. L'envie est là de se retrouver.  « Je n'ai pas bougé, toi tu t'es avancé en territoire partiellement conquis.» Un nouveau sourire taquin, la conversation oscille entre leurs petits sous-entendus et le sérieux de son projet. Ça a l'air un peu soudain, pourtant c'est bien ce qui lui vient, elle en a envie, reprendre ses activités et avoir la liberté de faire comme elle veut quand elle veut. « Envie soudaine et réfléchie, je sais que tu bosses seul mais à deux on peut se lancer sur de plus gros contrats. » Les ailes dépliées, en guise d'argument, jamais il n'aurait rêvé meilleure alliée pour une vision du ciel et ses missions de surveillance.   «Fais moi une place, juste un contrat je te prouverai que j'ai raison. » Défi dans la voix, il ne résistera pas à quelque chose de plus sportif, et qui lui rapportera bien plus qu'un contrat par ci par là, parce qu'elle sait que c'est aussi sa motivation; le profit. Mains baladeuses dans le dos, remontent les reins et la colonne, l'oblige à se pencher de nouveau vers elle. « Ne cherche pas à réfléchir, dis juste oui. J'ai besoin d'action et toi tu aimes le profit.»


 



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
RISING FROM THE STAKE

I'll show you I am capable of causing such pain with my delicate and fragile lady brain. I will not let you get away. I'd rather burn at the stake. But know I'll return and I'll be dead awake, I'll be dead awake, rising from the stake. And when you hear the following tune you'll know, you'll know


NEMESIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Jørgensen
Soren Jørgensen
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : janito (ava)
FACE : charlie hot hunnam
DOLLARS : 460
SACRIFICES : 132
PORTRAIT : From roots to moons Original
ANNEES : 38 ans
CŒUR : célibataire, avec son fils, noah, qu'il tente de garder loin du bordel
RÉINCARNATION : fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. Fils de Loki et de la géante Angrboada. Craint par les dieux, il a été enchainé après de nombreuses ruses car trop puissant et dangereux.
FACTION : neutre, se fout royalement de la politique ou de qui pisse le plus loin. Se fout du derrière qui se posera sur le trône doré d’arcadia. Qu’ils se déchirent, tant qu’on le fout en paix. Qu’ils se déchirent tant qu’il a sa paie.
OCCUPATION : mercenaire. vend ses services au plus offrant. Retire la vie pour le fric, et l’adrénaline qu’il en retire. Il n’a qu’une règle : pas les enfants.
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. les femmes.
JUKEBOX : katey sagal ft. blake mills - strange fruit
RUNNING GUN BLUES :

From roots to moons 21a434315dccab4696a412c1955c892f

RP EN COURS
OKSA / JED / ANNA / SYBILLE


From roots to moons Giphy

From roots to moons Empty
From roots to moons - Mar 16 Avr 2019 - 10:25


FROM ROOTS TO MOONS
soren & sybille
clandestine spell, you'll never know what it holds. eternal life will haunt you. eternal pain


Proposition à laquelle il ne s’attendait pas. Impossible de ne pas réagir. Impossible de ne pas se souvenir ce que c’était… D’abord en concurrence, et partenaire éphémère, le temps d’une fois, le temps d’un contrat. Malgré la moue malicieuse qu’elle affiche, il voit au fond de ses yeux le sérieux de la proposition. Définitivement pas là pour lui servir le café ou prendre ses rendez-vous. Y’a l’envie qui la bouffe, l’adrénaline qui lui manque, comme une drogue à un junkie. « Je n'ai pas bougé, toi tu t'es avancé en territoire partiellement conquis.» sourire qui étire les lippes alors qu’il se penche pour poser ses mains sur les cuisses de la brune. « Partiellement seulement ? » qu’il murmure au creux de son oreille, taquin. Question pas franchement sérieuse. Il ne l’a jamais prise pour acquise. Sybille est un défi constant. Souvent caractérielle, constamment joueuse. Même si l’issue de leurs rencontres a souvent été semblable, il ne l’a jamais considéré comme un objet dont il pouvait disposer aux grès de ses envies. L’une de ses mains qui re-glisse sur sa joue, puis dans sa crinière brune, alors qu’il dépose un baiser à la naissance de sa machoire, sans se départir de son air malicieux. Mais cette fois, le sujet est bien plus sérieux. Peut-être plus sensible aussi. S’il en rigole parfois, et plus encore ce soir, Soren a toujours pris son boulot au sérieux. Redressé, les bras croisés, il tente de sonder ses prunelles, de comprendre ce qu’il y a derrière cette envie. Pourtant, il la connait assez pour savoir qu’elle n’aurait pas déjà pas dû arrêter en premier lieu. « Envie soudaine et réfléchie, je sais que tu bosses seul mais à deux on peut se lancer sur de plus gros contrats. » les ailes déployées, il finit par laisser ses billes bleues glisser dessus, évaluant les possibilités. Il y avait un avantage certain dans cette proposition. Mais bosser en duo ? Avoir une partenaire ? Clairement une nouveauté pour lui. Ca impliquait sans doute tout un tas de variables qu’il n’avait pas à gérer en temps normal. Mais avec un avantage pareil, peu de chance de louper… ça lui arrive rarement, mais avec elle, avec ses ailes… Il frôle le zéro absolu. « Fais moi une place, juste un contrat je te prouverai que j'ai raison. » sourire sur le coin des lippes alors qu’il détourne brièvement le regard. Touche sa barbe un instant. Enchainement de mimiques typiques dès qu’il se met à réfléchir aux différentes possibilités « J’te reconnais bien là. » les lèvres s’étirent un peu plus, mais ses méninges ne se stoppent pas pour autant. Du moins jusqu’à ce qu’elle ne fasse remonter ses mains dans son dos. Frisson qui lui parcourt l’échine alors qu’il se repenche vers elle. « Ne cherche pas à réfléchir, dis juste oui. J'ai besoin d'action et toi tu aimes le profit.» les doigts qui agrippent fermement son menton alors qu’il n’est qu’à quelques centimètres de ses lèvres. « Profit que j’vais devoir partager. » Elle n’allait sans aucun doute pas faire ça gratuitement. Mais la balance commençait à pencher doucement. Et puis, ça lui coutait quoi de tenter une fois, à part refiler un pourcentage ? … sans doute un oui, pour tout le reste, qu’il se met à penser. Frôle ses lèvres un bref instant, les dernières réflexions qui s’évanouissent. « Seulement toi et moi. » sous-entendu, pas de mafia, pas de supérieur, juste eux, et les contrats. rien d’autre. « Un essai. Ensuite on verra. Et pas de mot à dire sur le contrat. On a un deal ? »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybille M. Dousmanis
Sybille M. Dousmanis
- GODS AMONGST MEN -
BLAZE : Illabye
CREDITS : thinky (vava) + aura (icons)
FACE : Katie Mcgrath
DOLLARS : 1759
SACRIFICES : 411
PORTRAIT : From roots to moons Tumblr_pouc06W1I71v2g9l8o4_500
ANNEES : 31 ans
CŒUR : célibataire
RÉINCARNATION : Envoyée de la mort avec ses camarades furies, Déesse ailée de la vengeance et de la rétribution céleste, la justice de Zeus.
TALENT(S) : Châtiment - ACTIF- Elle multiplie ou supprime les hybris et leurs effets sur une certaine durée ;; Faculté complémentaire - ACTIVE - clairvoyance;; Ailée - ACTIF - Sybille possède de larges ailes tantôt noires tantôt blanches qui lui permettent de voler ;; faculté complémentaire 2: carence sensorielle
FACTION : Nuova Camorra, sous les ordres de Aura Sciarra
OCCUPATION : Soldat de la NC - Directrice adjointe du Silver Arrow
GENÈSE : primus, stade 6
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. Les souvenirs de Némésis qui la rendent incontrolable
JUKEBOX : cellar darling - the spell // shireen - umai
RUNNING GUN BLUES : From roots to moons Tumblr_pnc6zcJXDw1tkbgvmo1_1280


Νέμεσις

From roots to moons 190704074319359969


From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o8_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o6_250 From roots to moons Tumblr_poud1iCM9J1v2g9l8o4_250


From roots to moons 190704074445516356


From roots to moons 190402080225605237 From roots to moons 190402080225542631 From roots to moons Icons_154


From roots to moons 190704074636126665 From roots to moons 190704074637343618

From roots to moons Empty
From roots to moons - Mer 17 Avr 2019 - 8:29



From roots to moons
Clandestine spell
You'll never know what it holds
Eternal life will haunt you
Eternal pain

Fenrir ϟ  Némésis .


Partiellement oui, même s'il n'a jamais eu beaucoup d'efforts à faire pour poser ses mains sur elle sans qu'elle le rejette, Sybille est tout comme Némésis, une entité sauvage et incontrôlable, surprenante. Elle assume cette part d'elle-même depuis peu, s'en amuse auprès de Soren qui sait cela mais dont la mine interrogatrice lui arrache un rire. Le souffle au creux de son oreille hérisse  son corps entier, elle ne réagit pas, pourtant il doit sentir les frémissements qu'il lui procure. Un jeu mis en place entre eux depuis longtemps, et dont les règles n'ont pas changées. Il reconsidère la proposition qu'elle lui fait, avance les arguments pourvus de plumes et lui laisse libre loisir de poser ses mains où bon lui semble. Le rapace se fait docile, apprécie même le contact de ses lèvres à ses mâchoires, elle réfreine les envies furieuses de le posséder. Les négociations ne sont pas terminées, elle sait qu'il est faible devant une femme et même au détriment du profit il est prêt à faire des concessions. Soren est toutefois réfléchi, il ne se lance pas à corps perdu et là encore, elle aura beau griffer doucement son dos pour l'inciter à aller dans son sens le dernier mot lui appartiendra toujours.

Il réfléchit, rapproche son visage du sien. Aux rayons lunaire elle détaille les éclats de feu dans ses iris clairs, on dirait que la balance penche en sa faveur, elle appuie un peu plus alors, là où ça vient démanger, les doigts qui viennent chercher la ceinture pour l'inciter à se coller contre elle. Seulement eux deux, il précise, pas d'influence extérieure, conditions posées elle les entend et compte bien les honorer. Un sourire, elle hoche la tête contre ses lèvres. « Tu verras tu vas tellement prendre ton pied que tu vas me rappeler pour une seconde mission. » Elle y compte bien, elle a besoin de cela, il est le seul à pouvoir le lui apporter présentement, son lien entre les contrats et le reste. « Deal. »

Entre les racines blondes ses longs doigts fins glissent et les agrippe fermement. Pas besoin d'être douce, elle ne l'est que rarement lors de leurs contacts charnels. Parce qu'il représente tout ce qu'elle désire s'approprier et mordre à pleines dents. Libre, dénoué de tout lien qui l'empêcherait d'aller où il veut ou qui lui ferait sentir quelconque responsabilité. Comme Augustin, qui n'accepte pas ses pas hors du sentier, qui n'a a priori pas voulu comprendre ce qui grondait en elle. Est il réel cet homme dont elle accroche les lèvres pour sceller ce deal, où est il qu'une subtile illusion du passé qui vient lui rappeler à quel point c'était facile avant ? Elle tire sur le cuir chevelu, mordille ses lèvres et savoure le goût de ce baiser. Le cœur palpite, l'adrénaline monte et l'impatience liée à tout un tas de facteurs à le fois. Son fils seul lui garde les pieds sur terre mais pour le reste c'est vers les cieux que se tourne son regard. Sybille décroche de ces lèvres pulpeuses, laissées rougies par ses embrassades, de son pouce elle passe sur l'inférieure de l'homme et le contemple d'un œil rieur. « Quelle est donc la prochaine mission ? Coéquipier ? »


 



▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
RISING FROM THE STAKE

I'll show you I am capable of causing such pain with my delicate and fragile lady brain. I will not let you get away. I'd rather burn at the stake. But know I'll return and I'll be dead awake, I'll be dead awake, rising from the stake. And when you hear the following tune you'll know, you'll know


NEMESIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Jørgensen
Soren Jørgensen
- PATRON SAINTS OF OUR BLISSFUL IMPERFECTIONS -
BLAZE : morrigan
CREDITS : janito (ava)
FACE : charlie hot hunnam
DOLLARS : 460
SACRIFICES : 132
PORTRAIT : From roots to moons Original
ANNEES : 38 ans
CŒUR : célibataire, avec son fils, noah, qu'il tente de garder loin du bordel
RÉINCARNATION : fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. Fils de Loki et de la géante Angrboada. Craint par les dieux, il a été enchainé après de nombreuses ruses car trop puissant et dangereux.
FACTION : neutre, se fout royalement de la politique ou de qui pisse le plus loin. Se fout du derrière qui se posera sur le trône doré d’arcadia. Qu’ils se déchirent, tant qu’on le fout en paix. Qu’ils se déchirent tant qu’il a sa paie.
OCCUPATION : mercenaire. vend ses services au plus offrant. Retire la vie pour le fric, et l’adrénaline qu’il en retire. Il n’a qu’une règle : pas les enfants.
TALON(S) D'ACHILLE : son fils. les femmes.
JUKEBOX : katey sagal ft. blake mills - strange fruit
RUNNING GUN BLUES :

From roots to moons 21a434315dccab4696a412c1955c892f

RP EN COURS
OKSA / JED / ANNA / SYBILLE


From roots to moons Giphy

From roots to moons Empty
From roots to moons - Ven 19 Avr 2019 - 22:43


FROM ROOTS TO MOONS
soren & sybille
clandestine spell, you'll never know what it holds. eternal life will haunt you. eternal pain


Quelques réflexions qui tentent de faire leur chemin, quelques doutes qui s’immiscent encore quant à sa proposition. Y’a du pour et du contre. Des avantages franchement pas négligeables. Et elle a su où appuyer. Et lorsqu’elle attrape sa ceinture, y’a un sourire de résignation que se glisse sur ses lèvres. foutue sybille. Après tout, il risque quoi à lui laisser une chance ? Même si ça foire, c’est pas là-dessus qu’il jouera sa réputation. Penchée vers elle, les lippes qui se frôlent, bien prêt à parier que le boulot passera rapidement au second plan. « Tu verras tu vas tellement prendre ton pied que tu vas me rappeler pour une seconde mission. » sourire qui s’agrandit face à ses mots. « tu parles toujours de la mission ? » pas certain. Bien que ça lui arrive aussi de s’éclater pendant certaines de ses missions. L’adrénaline qui rush dans les veines. Ce sentiment un peu malsain de puissance juste avant d’enlever la vie. Par surprise ou que l’autre s’y attende… Peu importe. Mais c’est pas non plus toujours comme ça. Parfois plus difficile, et c’est dans ces moments, qu’il doit étouffer le peu de moral et de conscience qu’il a encore. « deal. »

La prise sur ses mèches blondes se resserre, et sybille se fait plus pressante, plus ferme. Il retrouve celle qu’il a connu, qui sait ce qu’elle veut. Elle demande pas l’autorisation, elle prend. Et ce soir, c’est de ses lèvres dont elle prend possession sans douceur. Elles sont mordillées, ravagées, alors qu’il glisse sa main sur sa joue, puis dans son cou et sur sa nuque. Prise plus ferme alors qu’il approfondit le baiser. Ca faisait bien des années.
Lippes qui semblent lui échapper alors qu’elle se recule. Ne le lache pas pour autant, et soren ne manque pas l’occasion de jouer avec ce pouce qui glisse su sa lèvre. L’embrasse, le mordille avant de le le relacher. « Quelle est donc la prochaine mission ? Coéquipier ? » les mains glissent le long de son corps, l’une glisse autour de sa taille, l’autre le long de sa cuisse. Se glisse en dessous pour mieux l’attraper et la porter contre lui. Enroule ses jambes autour de sa taille pour mieux la serrer contre lui. « On s’en fout. » il avance, oublie les ailles. Le norvégien traverse une partie du toit et se retrouver à la plaquer contre le mur. « On verra ça à un autre moment. » le sourire est taquin, et surtout prometteur d’une suite bien plus excitante que les détails techniques du prochain contrat. Ils auront tout le temps d’en parler. Alors pour sceller la conversation, ce futur contrat en prime, il l’embrasse une nouvelle fois. Baiser qui rappelle les précédents, ceux des années d’avant. Les baisers ensoleillés, un peu lointain. Souvenirs agréables qu’ils semblent décidés à faire remonter.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From roots to moons -

Revenir en haut Aller en bas

From roots to moons

 :: - ARCADIA - :: little italy
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: