CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

LES CLANS + gangsta paradise

 :: - ABOVE THE VAULTED SKY - :: marmoreal memory :: annexes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : carnavage
FACE : .
DOLLARS : 4210
SACRIFICES : 684
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
LES CLANS + gangsta paradise - Lun 20 Nov - 19:25

les factions
My fingers claw your skin, try to tear my way in. You are the moon that breaks the night for which I have to howl
 
Ce sont les néo-panthéons, ces amas grouillant de récurrences et de mortels œuvrant pour le même but : l'american dream corrompu, à réceptionner les richesses et le pouvoir entre leurs mains sales. Désenchantés par une société qui les a si brutalement recraché, ils se sont regroupés dans le but d'inverser les rapports de force et d'espérer regagner leurs identités divines par les offrandes (involontaires) des mortels. (+ d'infos sur les offrandes)

Chacune de ces organisations ont une méthode - un moyen particulier de faire du bénéfice (autant sur le plan mortel que divin). Ils possèdent aussi des spécialités (mais chacun reste polyvalent - par exemple, la nuova camorra organise aussi des paris clandestins sur son territoire).

LE LIEN - Il n'est pas nécessaire d'être du même panthéon originel pour créer un lien. C'est ce lien qui unit les membres des différents gangs. Être le membre d'un clan (et participer dans ces activités) a l'avantage d'une bonne santé, d'une résistance légèrement accrue, d'un hybris devant un tantinet plus gérable (parfois) et de la possibilité d'atteindre les stades de conscience plus rapidement (inrp). Ils sont aussi moins sujets à des pertes de contrôle (au niveau de leurs pouvoirs).

Pour les mortels, appartenir à de telles organisations se traduit le plus souvent par de la protection, un confort pécuniaire non négligeable, sans compter (qu'il le sachent ou non) la proximité avec des êtres divins.

/!/ Le fait d'être un dieu puissant ne signifie pas que vous parviendrez automatiquement à atteindre les plus hauts postes. Il est nécessaire d'avoir de la bouteille, de justifier les promotions dans l'histoire de votre personnage (ou en rp).
LES SANS-GANGS - l'union fait la force et le fait de ne pas faire partie d'un clan signifie moins d'offrandes (et donc de puissance). De plus, ces réincarnés peuvent être des cibles faciles (pour des tentatives de recrutement ou des dieux) - Ils sont généralement moins résistants que leurs camarades de gangs, plus faibles physiquement et l'usage de leurs pouvoirs les fatiguent plus. - Les sans-gangs sont aussi plus instables et dangereux, proies faciles et sujet à leur hybris. - certaines familles de réincarnées, soudées, peuvent pallier à ça.

PUIS-JE TROUVER UN RÉINCARNÉ D'UN PANTHÉON DANS UNE AUTRE MAFIA/GANG ? - oui mais veillez à le justifier dans votre histoire (un des parents ayant été réincarné grec par exemple, orphelin n'ayant connu sa nature que sur le tard, traître, etcaera...)

/!/ Les réincarnés des dieux hindous et japonais sont neutres, il est extrêmement rare d'en trouver un dans une des mafias. Nous pourrons être amenés à limiter si trop de personnages de ces mythologies font partie des mafias (ATTENTION : cette restriction ne concerne que les PRIMUS pas les NOVUM).

/!/ Pour se renseigner au sujet des postes, c'est par ici. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : carnavage
FACE : .
DOLLARS : 4210
SACRIFICES : 684
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
LES CLANS + gangsta paradise - Lun 20 Nov - 19:26



○ LA NUOVA CAMORRA

panthéon dominant : dieux grecs  ; panthéon(s) secondaires : dieux égyptiens ; symbole : un éclair ; méthode : pouvoir ; spécialité(s) : trafic d'armes, extorsion, trafic de nectar ; territoire : LITTLE ITALY (quartier italien)

Plus ancienne organisation criminelle d'Arcadia, elle trouve racine dans les années 30, alors que plusieurs immigrés italiens arrivèrent de New-York et profitèrent du marché nouveau résultant de la prohibition. Sa genèse fut plus mortelle que divine mais les hommes responsables de sa renaissance n'étaient que récurrences, désireuses de trouver la puissance et l'argent à travers ces nouvelles vocations. Après plusieurs descentes de police désastreuses et leurs chefs sous les verrous, les survivants la firent renaître de ses cendres, créant la Nuova Camorra telle qu'on la connaît aujourd'hui.

A partir de là, ils commencèrent à se diversifier, croissant en puissance et en influence. Leur argent leur ouvrit les portes de la politique, arrosant les politiciens affamés de pouvoir et de billets verts. Aujourd'hui, ils sont satisfaits de leur contrôle mais se sentent menacés par les autres institutions criminelles d'Arcadia. Ils sont réputés pour leurs fêtes et leurs réceptions royales.

traditions + Ouverts, ils ne sont pas réticents à l'intégration de personnes étrangères au clan. Ses membres réincarnés restent toutefois attachés à la tradition et aux dieux "principaux" (les plus connus) de la mythologie grecque, qui sont, par essence, bien vus parmi le clan.

signalement + L'élégance prime. Gangster peut-être mais cela ne signifie pas que l'on doit jeter l'opprobre sur le plan. Même les membres en bas de l'échelle ont leurs costumes, tailleurs ou robes pour les éventuels rassemblements et les fêtes.


hiérarchie :
+ don ;  boss de la nuova camorra
+ consigliere ; conseiller du don, il est sa personne de confiance au sein de la nuova camorra
+ sous-boss ; intermédiaire entre le patron et les troupes, il ne répond qu'un don et est chargé d'organiser les membres et les groupes
+ caporegime ; capitaine à la tête de groupes de "soldats"
+ soldats ; tueurs à gages et membres "musclés" de la mafia
+ associés ;le  reste de la piovra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : carnavage
FACE : .
DOLLARS : 4210
SACRIFICES : 684
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
LES CLANS + gangsta paradise - Lun 20 Nov - 19:26



○ LA BRATVA
panthéon dominant : dieux slaves  ; panthéon secondaire : dieux nordiques ; symbole : un loup aux crocs ensanglantés ; méthode : influence ;spécialité(s) : prostitution, trafic, corruption  ; territoire : ASHMILL (quartier russe)

Délaissant la froideur de leurs terres natales et les remous politiques de leurs pays d'origine, plusieurs immigrés d'urkaine et de russie décidèrent de tenter leur chance à l'ouest. Au début des années 70, ils arrivèrent ainsi à Arcadia, ville de la côte, un brin plus tolérante que le reste du continent. Communistes, espions, rouges, difficile pourtant d'échapper aux étiquettes et de trouver succès dans les affaires. Soudés dans la galère, ils finirent par monter une organisation criminelle, utilisant les magasins et les commerces en faillite de leur communauté pour faire du trafic. Attachés à leur tradition et aux pouvoirs des réincarnés, ils "annexèrent" le panthéon nordique, incitant nombreux de ces réincarnés à les rejoindre.

Ils gagnèrent vite du succès ; faisant de la bratva l'égale de la Camorra en terme d'influence. Après une farouche guerre de territoire, ils parvinrent à gagner le contrôle intégral de leur quartier, Ashmill. Aujourd'hui, la Bratva exerce un contrôle impitoyable sur son territoire, désormais à la tête de nombreux établissements - commerces pour blanchissement d'argent et maisons closes. Ils sont connus pour un trafic humain déplorable vis à vis des employé(e)s de leurs structures (parmi eux mortels, créatures, et quelques réincarnées) ainsi que pour les vedmak, ces divinités, créatures voir prophètes, dotés d'un troisième œil, gérant les cérémonies.

traditions +
Afin de pallier à la décroissance du nombre de réincarnés, ils organisent des unions arrangées, des mariages entre déesses nordiques/slaves et hommes puissants de la bratva afin de préserver leur héritage. Les vedmak veillent à la pureté de sang, perçoivent la descendance dans l'avenir des futurs époux. Ils surveillent aussi de prés les Novum slaves et nordiques, tentant de recruter les manifestations slaves parmi ceux-ci.

signalement + Habillés en noir, costumes, tailleurs pour les femmes et les hommes, ils ont l'air dur, prêts à tout pour leur organisation (le pardon n'existe pas, la traîtrise et la désertion sont mal perçues et mènent toujours à la mort du déserteur).

hiérarchie :
+ pakhan ;  boss
+ sovietnik ; conseiller
+ obshcak ; chargé des comptes
+ bratok ; recrutement
+ brigadier (avtoritet) ; chef de brigade
+ boyevik ; homme d'arme composant une brigade
+ torpedo ; tueur
+ vedmak ; responsable du groupe koldun (leur "chef"), organisant les cérémonies, les mariages et les prédictions importantes (prophète)
+ koldun ;  hommes ou femmes doté généralement d'un don de voyance (prophète). D'autres prophètes sont parfois acceptés.
+ znakhar ; prophète thaumaturge (ou dieu possédant une capacité de guérison). Il fait office de médecin et de "sage-femme" de la bratva.
+ shestyorka ; membres lambdas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : carnavage
FACE : .
DOLLARS : 4210
SACRIFICES : 684
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
LES CLANS + gangsta paradise - Lun 20 Nov - 19:26



○ An Ríocht

panthéon dominant : dieux celtes ; panthéon secondaire : // ; symbole : un triskèle ; méthode : argent ; spécialités : paris et combats clandestins, rackets, vols, fabrication et trafic de neptra ; territoire : DOCKS

C'est dans la poussière et la promesse d'or que le Royaume* s'est érigé. Au début des années 40, plusieurs familles irlandaises, de réincarnés et de mortels, descendirent de New-York pour venir s'installer à Arcadia, cité prometteuse, à l'instar des italiens de la Camorra plusieurs années auparavant. Lorsque les problèmes financiers perdurèrent, les plus jeunes constituèrent plusieurs petites bandes. Des cendres de celles-ci naquit le Royaume, organisation unifiée.

Monarchie insolite, le sang ne prime pourtant pas sur l'honneur. Tous les membres du Royaume sont traités de façon équitable, qu'il s'agisse d'un des chefs ou d'un membre fraîchement arrivé. Malgré tout, les réincarnés occupent les postes les plus élevés, mais il arrive que des créatures occupent les plus hauts rangs. Banshees et Leprechauns sont nombreux parmi eux. Le Royaume est l'organisation qui partagent le mieux leur secret au sein de leur clan.

traditions +  Solidaires, ils n'hésitent pas à aider financièrement les familles des leurs. En échange, on attend tout de même une loyauté sans faille. Ils apprécient les fêtes celtiques qu'ils célèbrent ensemble chaque année. Les druides - respectés parmi le clan - sont chargés d'organiser les festivités.  

signalement + la simplicité prime sur l'étalage des richesses. On les reconnaît à leurs airs belliqueux, au fil rouge brodé sur leurs manches et aux rasoirs qu'ils cousent sur les revers de leurs vestes. Même le Roi n'hésite pas à se salir les mains lorsque la situation l'exige.

*An riocht signifie le royaume en gaélique.

hiérarchie :
+ roi ;  boss
+ sénéchaux ; conseillers
+ ducs ; chefs de brigades
+ courtisans ; recrutement
+ chevaliers ; champions des combats clandestins
+ druides ; prophètes personnels du clan
+ sujet  ; membre lambda du royaume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : carnavage
FACE : .
DOLLARS : 4210
SACRIFICES : 684
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
LES CLANS + gangsta paradise - Lun 20 Nov - 19:26



○ La Calavera

panthéon dominant : dieux mayas ; panthéon secondaire : dieux aztèques et incas ; symbole : un crâne ; méthode : violence ; spécialités : trafics d'organe, meurtres, combats clandestins, trafic d'armes ; territoire : DELRAY HOLLOW

Au début des années 90, plusieurs familles hispaniques s'installèrent sur la côte est. Arcadia représentait un nouvel espoir, l'aube d'une nouvelle vie. L'économie se révéla assez impitoyable et la pression des gangs et des bandes les amenèrent à s'organiser autour d'un des leurs. Tout est partie d'une modeste entreprise de garages important de la drogue avec des pièces détachées. Des tensions naquirent dans la communauté et les pavés de Delray Hollow se tintèrent de rouge. La Calavera connut des débuts difficiles et sanglants, s'érigeant dans la crasse et la violence. Les réincarnés trouvèrent leur compte dans les sacrifices de personnes dont la société ne voulait plus, n'hésitant pas à se salir les mains pour cueillir quelques graines de pouvoir. Ces pratiques finirent par s'amenuire ; ils préfèrent que la violence viennent des autres, que les mortels à leur côté tuent pour eux.  Après que le précédent commandante ait repris les rênes, la Calavera s'est tournée vers de plus macabres spécialités (assassinats, trafics d'organes)

traditions + Dieux impitoyables, les pontes de la Calavera impose une discipline de fer à ses sujets. On les dit plus violents et brutaux que la bratva ; qui a d'autres pratiques pour gagner en puissance. Si les sacrifices sont plus rares qu'auparavant, ils n'hésitent pas à en pratiquer un de temps à autre pour se ressourcer. Le sacrifice est souvent volontaire. La Calavera reste assez proche de sa communauté et ils investissent beaucoup d'argent pour les leurs.

signalement + Ils sont passe-partout, ont des looks très différents en fonction de leur personnalité. La plupart se contente de tenues décontractées, qu'ils agrémentent d'accessoires (lunettes de soleil, gourmettes, etc). Même si cette tradition s'est légèrement perdue au fil des années, la valeur de leur parure peut varier d'un grade à l'autre. Ainsi, les hauts-gradés sont davantage susceptibles de porter chaînes en argent et bagues en or que les soldados. On raconte que les plus respectés se baladent avec des pistolets à vingt-quatre carats. Reste à vérifier si les balles le sont aussi.

hiérarchie :
+ commandante ;  boss
+ capitános ; conseillers du commandante
+ sargentos ; chargés d'organiser des groupes de soldados
+ sicarios ; tueurs à gages
+ soldados  ; membres lambdas de la calavera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : carnavage
FACE : .
DOLLARS : 4210
SACRIFICES : 684
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
LES CLANS + gangsta paradise - Lun 20 Nov - 19:26



○ Les enfants terribles

panthéon dominant : dieux vaudous ; panthéons secondaires : dieux africains, dieux égyptiens ; symbole : un serpent  ; méthode : violence ; spécialités : drogues bizarres et trafics en tout genre, arnaques et autres.  ; territoire : WILD ISLAND

Ils payaient pas vraiment de mine à leur arrivée, occupant des boulots de misère, modeste, supportant avec une colère sourde la violence sociale de l'époque. Originaires de Louisiane et des Caraïbes, ils ont rejoint Arcadia à la fin des années 80 sur l'impulsion d'un des réincarnés de l'époque, voyant de son état, qui espérait y trouver leur salut. La vie fut dure, cruelle à ses débuts, mais ils finirent par s'habituer à ce cadre nouveau, sans perdre leurs habitudes et leurs croyances. Ils s'installèrent à Wild Island, pratiquement abandonnée à l'époque suite à la crise industrielle ayant fait fermer les deux usines situées sur l'île.

Ils ouvrirent leurs rangs aux gamins abandonnés, aux orphelins, aux marginaux, qui résidaient sur cette île. Assez vite, ils surent s'organiser, vivant de vols et de petites arnaques et partageant le butin équitablement. Pirates des temps modernes, ils érigèrent leur domaine sur l'île, rachetant pour une bouchée de pain plusieurs immeubles abandonnées. De par leur nature, ils sont très attachés à la magie qui coule dans leur veine, s'appliquant dans la maîtrise de leurs facultés. Beaucoup prient aux lwas ou aux esprits et aux dieux d'autres religions, à ceux n'ont incarnés ou à l'âme qui les habitent. La solidarité qui les unit et les foi diverses qui coexistent en ce même lieu font office d'offrandes (en plus des quelques activités illégales des Enfants).

signalement + Robins des bois maladroits, ils nourrissent les plus démunis et n'hésitent pas à appliquer la vengeance (même à commettre des meurtres) pour réparer les injustices. Pour rejoindre leurs rangs cependant, ils demandent à chaque nouveau venu d'abandonner quelque chose (un objet qui leur est cher, ça peut être une babiole qui a une valeur sentimental). Le choix de l'objet en question est à la discrétion d'un des hougan ou mambos. TOUS les membres ont connaissance de l'existence des dieux, créatures, quelles que soient leurs origines et leurs natures.

hiérarchie :
+ la mère et le père ; ce sont les chef sages du groupe, chargées de protéger les Enfants. Ils ont le dernier mot dans les décisions prises - mais celles-ci le sont collectivement.
+ mambos ; prêtresses
+ houngans ; prêtres
+ éclaireurs ; ils sont chargés de récupérer, discrètement, les dernières informations en ville et de ramener de potentiels nouveaux membres
+ enfants ; membres lambda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Third Eye
MJ + around here they sing broken hymns
BLAZE : god of all gods.
CREDITS : carnavage
FACE : .
DOLLARS : 4210
SACRIFICES : 684
PORTRAIT :
ANNEES : aussi vieux que le monde.
LES CLANS + gangsta paradise - Ven 21 Sep - 22:00



○ Kyōsei-kai

population dominante : mortels, créatures  ; panthéon(s) secondaires : dieux japonais ; symbole : un dragon ; méthode : violence, intimidation ; spécialité(s) : paris, jeux d'argent, traite humaine, prostitution de masse, combats d'esclaves, trafic d'ichor, nouvelles technologies ; territoire : NEW KABUKICHŌ

Ce qui n'était à l'origine qu'une bande s'enracina dans l'anonymat, jeunes générations contestant l'autorité croulante de ceux qui se voulaient maîtres depuis tant d'années. Si jusque-là ils se firent discrets, c'est parce qu'ils apprirent dans l'ombre, quand d'autres voulaient briller. Diaspora asiatique jusque-là confinée dans son quartier aux allures chamarrées, triade bercée par les mythes de leurs ancêtres qui reprirent le flambeau de ce que commencèrent avant eux père et grand-père. Plutôt que de se détruire, c'est dans l'alliance qu'ils trouvèrent leur force, dans leur humanité palpable et leurs desseins communs.

Si Kyōsei-kai est la plus récente organisation recensée à Arcadia, ce n'est pas pour autant qu'ils en sont à leur coup d'essai ; étendard des yakuzas, mafia japonaise d'ordre internationale - divisée en syndicat, comptant environ six fois plus de membres que la mafia italienne -, rejoint par filiation, c'est en ses rangs que grandirent les mômes, dont les propres aînés, une fois sciemment émigrés sur la terre de toutes les promesses, fondèrent leur propre syndicat ; flambeau repris, ceux qui prétendaient jusque-là n'être que de simples pions sur l'échiquier, se firent la nouvelle menace grandissante. Dynamisme juvénile, enfants bercés par la technologie dont ils usent et abusent à dessein, bousculant l'archaïsme confondant de ces mafias mères se prétendants intouchables.

Mortels ils naquirent, mortels ils restèrent ; existence divine ne leur étant nullement inconnue, c'est sur cette haine ancestrale qu'ils basèrent leurs lois. Décidèrent de défier ce qui les dépassait d'apparence, usèrent du savoir des sages pour contribuer à la ruine de l'empire : traite humaine, esclaves sexuels, combats illégaux, jeux d'argent, racket de sociétés, immigration illégale. Aux activités classiques se joignirent les déviances : traque de récurrences, ichor versé, lutte à mort. Panthéon japonais épargné par les excès, sacré, certains décidèrent de se joindre aux mortels quand d'autres préférèrent conserver leur neutralité commune. Menace conséquente pour les mafias en présence, un pied sur chacun de leur territoire, alliances au machiavélisme réitéré, faveurs accordées mais dont il faudra toujours payer le prix, rendre la pareille lorsqu'elle sera réclamée.

Gokudō, voie extrême. Traditions ancestrales qu'aucun ne manque d'honorer, ruines chevaleresque de ces samouraïs dont ils s'affirment les descendants. Au nombre de neuf, si elles semblent archaïque, elles sont respectées à la lettre par l'ensemble des membres, au risque de déplaire aux têtes couronnées. Seule la dernière loi souffre l'exception, par l'assentiment muet des dirigeants.

- Tu n'offenseras pas les bons citoyens.
- Tu ne prendras pas la femme du voisin.
- Tu ne voleras pas l'organisation.
- Tu ne te drogueras pas.
- Tu devras obéissance et respect à ton supérieur.
- Tu accepteras de mourir pour le père ou de faire de la prison pour lui.
- Tu ne devras parler du groupe à quiconque.
- En prison tu ne diras rien.
- Il n'est pas permis de tuer un katagi (étranger au clan).



traditions +
+  Intronisation mise en scène
par maints calculs méticuleux, précision lunaire, quelques mois d'apprentissage pour prouver son respect vis-à-vis des lois du clan, la nationalité n'a pas d'importance ; coréens nombreux, ancestrale lutte de la minorité. Saké mêlé d'arêtes et de sel, coupes échangées entre l'oyabun et le disciple, nouant l'allégeance à la famille.
+ Si les lois sont enfreintes, phalange que le fautif devra lui-même se trancher, en signe de sa trahison. Cérémonie réitérée à chaque nouvelle faute, rares sont ceux qui meurent les pognes intactes. Subterfuge, prothèses rendant impossible l'identification. Hara-Kiri en dernier recours, déshonneur intolérable.
+ Tatouages ancestraux, empreinte clanique, part dans l'intronisation. Au caractère s'opposera la figure choisie par l'oya, le dragon au mutique, la geisha à l'incandescence. Pratiqué à l'ancienne, aiguilles sur un brin de bambou, années de finitions nécessaires à l'achèvement. Pour chaque crime, un cercle autour du bras, bravoure reconnue par le clan.

signalement +
Costumes de couleurs, lunettes de soleil. L'important est d'être reconnaissable ; seule mafia au monde à avoir une image publique, on ne recherche pas la discrétion. Carnes peinturlurées, tatouages mis en valeur par l'ensemble, l'arrogance prime.


hiérarchie :
+ kumichō ; nommés oya/oyabun par les leurs, patriarches, chefs de famille. trio, fratrie liée par les liens du sang, parrains à l'autorité incontestée.
+ saikō-komon ; indépendant, il gère ses propres subordonnés et est en charge de l'administratif.
+ waka-gashira ; second, bras droit. un par parrain.
+ kami-no-me (l'oeil des dieux) ; ancien esclave, prophète, le lien au divin. orbes crevées par les siens, dépeint les auras avec une quasi exactitude.
+ shatei-gashira ; intermédiaire entre le waka-gashira et les hommes.
+ kyodai (grands frères) ; main armée, soldats.
+ shatei (petits frères) ; membres lambdas
+ kumi-in ; externes à la mafia, partenaires servant la cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LES CLANS + gangsta paradise -

Revenir en haut Aller en bas

LES CLANS + gangsta paradise

 :: - ABOVE THE VAULTED SKY - :: marmoreal memory :: annexes
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top-Clans
» [Question] Connaissez-vous "La Guerre des Clans" de Erin Hünter?
» Pixels Paradise version 2015 : Bonne année et nouveautés !
» La Guerre des Clans
» Signature Clash of clans pour mon forum

Sauter vers: