CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Bad time at Christmas

 :: terminés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Mar 12 Fév - 23:27


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

Noël 2018. Premier Noël que tu ne passeras pas avec ta famille. J'essaie de faire au mieux, j'essaie de ne pas montrer qu'il y a un truc qui m'agace au plus au point. Je sais que mes yeux ne m'ont pas trahi quand je t'ai vu rentrer dans cet hôtel avec cet homme, une fois, puis une autre, je n'aurais peut-être pas dû continuer de traîner par là, mais ça me torture peut-être encore plus de ne pas savoir combien de fois ou depuis combien de temps. Alors je fais ce que je sais faire de mieux. Rester neutre et indifférent à tout ça face à toi. Comme si je ne savais rien, même si par moment je m'énerve pour un rien, même si par moment j'ai envie de te hurler dessus, alors que je n'en ai pas le droit, tu fais ce que tu veux, on n'est pas ensemble. J'ai prévu un nombre de cadeau monstrueux, j'ai même demandé à ta famille de t'en envoyer par la poste que je pourrais positionner sous l'arbre de Noël que tu as préparé. Mouki est habillé d'un petit costume de renne, la clochette le rendait un peu fou alors on s'en est passé, puis je ne doute pas que ça t'aurait rapidement agacé, même s'il ne bouge pas énormément. Je sors de la voiture, récupère Mouki et les sacs avec les cadeaux. Direction ton appartement avec Mouki qui passe devant beaucoup trop impatient de retrouver son deuxième Daddy. Le seul qui sait cuisiner dans les deux. Je pose les sacs juste histoire d'ouvrir la porte avec ma clé, parce que j'ai fait exprès que tu ne sois pas là pour pouvoir disposer les cadeaux, noyer ton appartement sous les petites attentions de ta famille et les miennes, mais j'avoue qu'après avoir rangé toutes les affaires, je me dis que j'aurais peut-être dû faire mieux, même si je n'ai clairement pas les moyens, puis mon cadeau, il m'a bien coûté assez cher.

Mouki qui pousse du nez toute mon organisation des cadeaux, il a bien remarqué que celui-ci était pour lui, en même temps quand on parle de nourriture, il sait la trouver. Alors finalement je pose le paquet en hauteur sur un meuble pour qu'il arrête de gâcher ma pyramide. Je range les affaires du toutou dans son coin avant d'aller rapidement enfiler une chemise, juste histoire d'être présentable. Mango est habitué à ma présence depuis des années alors il n'aura pas piaillé bien longtemps, juste le temps de comprendre que c'est moi et pas un voleur. Dans les paquets un autre cadeau qui fera plaisir à Mango sûrement, chacun son cadeau, même si Silv en a deux, si je range mon blocage pour offrir le deuxième. Je soupire un peu, me pose finalement dans le canapé et je t'attends sagement, allongé de tout mon long, je crois que j'ai fini par m'endormir, en même temps j'ai tellement attendu que tu sortes de l'appartement pour me faufiler dedans.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 2:31


Bad time at Christmas  Tumblr_o4s75129a21udh5n8o1_500
It's Christmas Time, ouais ouais...


River, River... Très cher River... Je pourrais te faire une litanie à la Juliette sur son balcon, mais j'ai bien peur de ne savoir être aussi poétique qu'elle. Parce que, tu sais, j'ai beau t'aimer encore plus que je ne devrais... Bordel, qu'est-ce que tu me casses les couilles, dernièrement. Sincèrement et profondément. Le froid qui s'est installé dernièrement n'a rien à envier à celui qui sévit dans le pays, voir même dans le pôle nord. J'ai quelque fois envie de t'étrangler quand tu serres juste les dents et conserve ton attitude maussade, plutôt que de parler. C'est SI difficile que ça, bordel ?! Autant dire que pour aujourd'hui, pour ce réveillon que j'adore normalement, je suis d'humeur exécrable et toutes les tentatives de Javier pour tenter de me sortir de celle-ci tombent assez vite à l'eau. Il a vite abandonné, quand je lui ai dit de laisser tomber, de profiter de son mec plutôt que de se prendre la tête avec moi. Et en plus de ça, faut sortir faire une dernière course et je me retrouve à soupirer avant de m'habiller plus chaudement, pour se faire. Je songe, dernièrement, au fait qu'il faudrait vraiment que je me détache de toi. Parce qu'il est vrai que je ne me sens pas heureux. Et c'est con. J'en ai assez de pleurer pour des broutilles. La présence de Javier, en tant qu'ami et amant aide un peu à prendre conscience de bien des choses. Je t'en veux toujours autant. Il a fallu reconnaître les choses, il a fallu que je le comprenne. Je t'aime autant que je peux te détester, parfois, de me prendre entre tes bras sans rien en dire. D'avoir balayé ce passé qui fût le nôtre et d'avoir accepté celle-ci. Je m'en veux à moi aussi d'avoir accepté, bien entendu. J'ai cru que je saurais guérir. Mais les maux d'amour ne se soignent qu'avec des mots.

Quand je rentre, c'est avec cette déprime spécifique de me dire que Noël, cette année... Et bien, ça sera seul. Tu es là, bien sûr, mais... Mais sans ma famille, ça n'a plus la même saveur. En toute franchise, je crois que j'ai pas tellement envie d'y penser, de le fêter. J'étais content de mon sapin et maintenant... J'ai juste envie de le pousser et de briser toutes les boules qui s'y trouvent. Les envies assassines, quand je pousse la porte, la referme derrière moi, le regard encore bas. Mouki vient me faire la fête avec nouveau bébé à moi, une corgi de quelques mois. Et je me baisse vers eux pour leur caresser le haut du crâne chacun leur tour. Coucou mes petits bébés. Ils se mettent sur leurs pattes arrières et m'attaque le visage en duo. Je m'éloigne dans un rire, relève la tête à ta recherche, tombe sur le tas de cadeaux qui n'étaient pas là du tout auparavant. Mon visage se fige dans une expression de stupeur, alors que je me relève en retirant mon blouson, pour le laisser tomber sur un meuble au hasard avec mes achats, quand j'approche. Et sur une des étiquettes, je vois le nom de Catalina, une de mes soeurs... De sa part, pour moi. Je reste silencieux, tourne la tête finalement quand le premier choc est passé, pour te voir endormi dans le canapé. J'approche et t'observe de longues secondes, avec l'envie de pleurer que je pondère, que je ravale même. Et je me penche, pour t'embrasser un bout de tempe. Il est l'heure de se réveiller, bel Aurore. Beau, mais chiant. Comment tu t'arranges pour que quand j'ai envie de te claquer, t'arrives à te rendre terriblement mignon ? J'abandonne mes genoux à terre, viens à te caresser les cheveux d'une main, l'avant bras posé négligemment sur le dossier du canapé. L'autre posé en travers, mon menton par-dessus, le regard toujours baissé. Vil petit cachottier... Bout de sourire. T'organises ça depuis combien de temps ?

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 3:28


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

La sieste qui me fait du bien, j'entends les petites pattes qui s'agitent sur le sol, sûrement Silv, mais je reste à dormir parce que je n'ai pas vraiment conscience que je suis vraiment endormi. Je gémis doucement reprenant un peu plus de place sur le canapé quand finalement je sens tes lèvres contre moi, j'entends que tu me parles et c'est un regard complètement endormi que tu trouves en premier, avant qu'un sourire se dessine. « Depuis que tu m'as dit oui ? » Je regarde Mouki avant de voir son petit compagnon de jeu, qui semble vouloir lui retirer son petit costume. Je souris un peu plus avant d'attraper ton visage pour venir t'embrasser. On repousse l'énervement, on respire, je peux le faire. Noël, ça compte plus que tout pour Silv. Je le sais, je ferais de mon mieux. Je me redresse doucement en baillant et en me frottant les yeux. Regard posé sur le petit corgi. « Elle a si peur de moi. Je l'ai pas entendu bouger du tout. ». Je pose mon regard sur toi en haussant les sourcils. « Je t'ai pas demandé une course chiante pour rien.. tu vois. Je ne voulais pas que tu vois les paquets, mais loupé ta réaction du coup... » Et ça me fait un peu chier, mais je dirais que tu étais content, parce que vu le froid glacial entre toi et moi, ce baiser représente bien le fait que ça te fait plaisir. Je tapote mes cuisses pour faire venir Mouki et lui remettre son petit costume tranquillement. « Mango n'a pas piaillé, du moins pas plus de cinq minutes. Je suis fier de lui. » Je repose mon regard sur toi, avant de serrer les dents. Le cœur qui se brise à chaque regard vers l'homme que j'ai l'impression de perdre un peu plus chaque jour. J'arrive pas à accepter que tu ai trouvé un autre homme, que bientôt on sera peut-être que deux amis, que je ne pourrais plus t'embrasser, parce que ton mec ne voudra pas.  Qu'il voudra peut-être plus du tout que je t'approche. Je viens me frotter le visage en me levant laissant Mouki descendre. Je détache un bouton de ma chemise pour essayer de retrouver un peu d'air, pour arrêter de m'étouffer.

Je me baisse pour tendre la main à la chienne, la voyant juste fuir et se cacher dans les jambes de Silverio. Oh, pourquoi tu me fais ça. Je pose mon postérieur au sol te regardant dans les yeux un instant. « Tu veux boire un apéritif ? » C'est autant pour toi que pour moi. J'avoue que j'aurais bien besoin d'un petit remontant, juste de quoi oublier, oublier que je t'aime. L'alcool me sert à ça bien souvent, mais je doute que ça soit utile, j'ai plutôt l'impression que ça fait l'inverse et que mes sentiments exploses quand je bois. Je vais essayer quand même, de toute façon, ça ne pourra pas être pire, pas vrai ? «  Culotte... Viens me voir, je te promets, je suis pas aussi con que j'en ai l'air ! » A vrai dire je suis pire. Je le sais, Silv le sait, Mango l'a bien compris et Mouki, il m'aime quand même, alors il fait genre il sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 3:48


Bad time at Christmas  Tumblr_o4s75129a21udh5n8o1_500
It's Christmas Time, ouais ouais...


Et bien, ça fait un moment que tu prépares ton coup, vil gredin... Ils se sont bien gardés de me dire quoi que ce soit... Que je glisse, avant le baiser dans lequel je ne donne que peu d'énergie. Regard dans le tien, avant de me redresser quand je te vois bouger. Mes yeux se perdent sur les chiens alors que tu évoques Culotte. Oui, Culotte. La plupart ne sauront pas ce que ça peut vouloir dire vu qu'ils ne parlent pas français, encore moins pour ce genre de mot, et ça m'amuse ainsi fortement d'avoir choisi ce prénom pour elle. "Where is my Culotte ?!" Je vais adorer m'écrier ça quand on jouera avec elle. Elle est encore craintive, oui. Elle fuit Mango, il lui fait aussi peur. Et je souffle un rire face à ça, me baisse encore pour caresser la petite quand tu invoque Mouki auprès de toi. T'as pas raté grand-chose, j'ai été rendu muet de stupeur ! Je ris encore face à cette réaction qui devait être drôle à voir tout de même. Il te reconnaît, depuis le temps ! Je lève le nez vers mon perroquet, pose sur lui un sourire tendre, alors que je papouille toujours Culotte avant de me relever. J'allais pour aller vers lui, avant de la sentir se réfugier contre moi. Alors je baisse le regard vers elle, vers ta main. Hum... Je prendrais bien un verre de vin blanc. Et toi ?

Et puis je te vois en train de tenter de dompter la petite. Un petit sourire me vient en coin, en t'entendant. Tu veux la séduire avec des mensonges ? Et je souffle un rire avant de me baisser pour la prendre entre mes bras, te faire signe de te redresser. Approche doucement. Je la garde contre moi, la sens quelque peu tremblante quand tu viens, mais puisqu'elle ne peut pas fuir, elle consent à l'effort de te renifler les doigts. Tout va bien princesse, c'est tonton River. J'aurais pu dire "papa", mais malheureusement, ce n'est pas le cas comme ça avait pu l'être avec moi et Mouki. J'aurais bien aimé pourtant, tu sais. Je lui dépose un baiser sur le haut du crâne, la berce doucement en continuant de la laisser te renifler tandis que tu la caresse. Elle adore Timothy, je me dis que c'est parce qu'il a une tête de chiot, lui aussi. Une pensée brève pour le padawan qui doit hurler à la mort dans sa tête, au vu de son Noël qui s'annonçait catastrophique pour lui. Quoique, ça veut rien dire en fait... Je relève les yeux à la recherche des tiens. Tu sais très bien la faire aussi, quand t'as quelque chose à te faire pardonner. Et ça me fait sourire, d'évoquer cela. Ça me manque tellement.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 4:11


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

« Je les ai prévenus que je voulais te faire la surprise, parce que je me doute qu'ils te manquent. Alors, ils sont un peu là. »
Je te laisse m'expliquer comment Culotte est craintive, je comprends qu'elle ait peur de Mango, faut dire que les trucs qui volent ça rend généralement les chiens fous, mais Mango est unique, il sait comment dompter les bêtes. Il a dompté Mouki, on peut dire qu'il tient bien de son maître Mango. Caractériel et il sait se faire entendre. Je te jette de petits coups d'oeil de temps en temps, mais malheureusement, chacun d'entre eux me fait du mal. Pourquoi j'ai proposé ça ? Faut bien l'avouer qu'au moment où je t'ai proposé ça, j'espérais encore être l'unique homme de ta vie. Je crois que c'est ça le plus douloureux, que ce soit un autre homme, qu'il soit mieux que moi. Il l'est forcement, parce que tu n'es pas le genre à coucher avec n'importe quel homme. Pourquoi, Silv, pourquoi ? Je connais la réponse, mon boulot, ma vie, ma façon de ne jamais rien dire de ce que j'ai sur le cœur. J'allais le faire, j'ai toujours un cadeau que j'ai voulu t'offrir quand tu es rentré, mais tu n'avais même pas capté que la musique dans la voiture ne venait pas de la radio, tu ne l'as jamais trouvé d'ailleurs. « Tu as du whisky ? Je vais nous servir. » Enfin avant, je viens essayer de dompter la bête avec ton aide. « J'adore me faire traiter de con ! » Un léger rire, bien que j'ai l'impression que tu me remets à ma place, c'est peut-être juste mon malaise qui me fait penser ça, alors je ne lance aucun pique en retour. J'essaie de me contrôler, parce que tu le sais, même si j'en peux plus, je garde tout.

Finalement je pose ma main devant sa bouille adorable, Mouki qui tire sur le bas de mon pantalon. « Papa arrive. Laisse-moi juste le temps de mieux connaître ta petite copine qui te déshabille déjà ! » Je repose mon regard sur toi quand tu me parles de Timothy et j'hoche la tête, parce que c'est vrai qu'il a une tête de chiot. On aurait tellement envie de juste le surprotéger ce gamin, je comprends que tu l'apprécies autant, malgré la différence d'âge. Tu dois te sentir jeune quand tu es avec lui et tout le monde sait que ça ne peut que te faire plaisir. « Ma tête de chien battu ? Elle te manque tant que ça ? » Mon regard plongé dans le tien pendant que je caresse la petite Culotte . Je finis par me détacher de vous deux, pour venir caresser vivement Mouki avant d'aller voir si tu as de quoi calmer mon cœur. Laisse-moi me vider la tête un peu, je crois que même ton sourire me fait mal. Je passe dans la cuisine restant dos à toi en tremblant un peu, même si t'approche j'essaie de trouver un truc à faire pour fouiner ailleurs, cacher ma souffrance, cacher que je serre les dents, que j'ai les yeux rouges sang. Je me racle un peu la gorge, histoire d'éclaircir ma voix. Je pars un peu trop dans les aiguës, puis reviens à ma voix naturelle.. « Tu vas bien sinon ? Culotte n'est pas trop capricieuse ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 4:38


Bad time at Christmas  Tumblr_o4s75129a21udh5n8o1_500
It's Christmas Time, ouais ouais...


Merci, c'est adorable... Sincèrement. Alors on se concentre plutôt sur la chienne, la laisse prendre un peu la confiance vis-à-vis de toi. Il y en a toujours. Sans doute que ta présence tout au long de la soirée arrangera les choses et qu'elle finira par venir d'elle-même. Et puis, face à ta réaction, j'ai juste rigolé un peu plus, peu sérieux dans mes propos. Tu le sais bien. Mouki fait les jaloux et je lorgne vers lui quelques fois, me dit qu'ils vont pouvoir retourner jouer ensuite, quand je reposerais ma petite culotte par terre. Et je rigole intérieurement face à toutes les blagues possibles. Puis on évoque ta tête quand tu as fait une bêtise et le sourire reste, face à ta question. Ça dépend ! De ce qu'elle cache comme connerie ! Amusé, les caresses continuent avant que tu n'ailles contenter ce pauvre Mouki qui s'impatiente. Alors quand tu te détournes, je repose finalement la chienne par terre pour qu'ils puissent jouer ensemble. Et je m'assoie sur le bord du canapé pour retirer finalement mes chaussures, avisant au loin mes chaussons. Je fais l'échange après m'être relevé, retire mon pull pour le laisser choir aussi, rangeant un peu mes affaires tandis que tu t'affaires de ton côté. Et quand j'approche du côté cuisine, je libère Mango pour le récupérer sur mon épaule - et ainsi j'ai l'air d'un pirate - et venir me servir mon verre de vin blanc. Tu t'es servi ? Je lorgne vers toi, me semble que tu me fuis. Hum ? Je ravale le soupir qui voudrait me traverser. Santé... Et je prends une gorgée, avant de prendre dans le frigo ce qu'il faut que je finisse de cuire, pour le repas de ce soir. Les entrées sont déjà prêtes, pour quand on aura faim.

Non, elle a très bon caractère. Elle change de Mango ou moi-même ! Constatation, faut bien avouer qu'il a bien pris de moi ce petit-là. Mais ce n'est pas dit que de crème, elle devienne une brûlée. Sinon... Ça va, merci. Regard encore en biais vers toi, avant de reprendre une gorgée. Je repose le verre encore, avant de me lancer dans les préparatifs à terminer. Ah, j'ai oublié la poche dans l'entrée, mince. Tu peux la récupérer ? Parce que j'ai acheté quelque chose à mettre au frais, mais j'ai oublié totalement. Il y a de la bûche dedans, tu peux la mettre au réfrigérateur s'il te plaît ? En la sortant de là, tu pourras voir qu'elle est au café. J'avais pas réussie à en trouver une avant, du coup, on en aura deux pour ce soir, pas grave. Je prendrais celle à la vanille. Je tourne la tête vers les chiens, voit Culotte s'enfuir avec les rennes de Mouki dans la gueule. Et il lui court après, comme si c'était un bâton à prendre aussi. Avoir ces deux-là qui jouent, ça me fait du bien. Un peu de baume à l'âme, que d'avoir l'impression qu'il y a de la vie ici, ce soir. Quand je tente de m'approcher de toi une nouvelle fois, j'ai cette sensation de jouer à une danse où il faut s'esquiver. Toréador face à la bête. Je fronce les sourcils et me lance finalement, quitte à casser le peu de tranquillité qu'on semblait avoir, ce soir. Qu'est-ce qui se passe, River ? Tu as quelque chose à me dire, peut-être ? Verre en main, l'autre qui vient caresser les plumes de Mango après avoir senti son bec contre ma joue.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 5:02


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

Je reste dans mon coin de cuisine avec mon verre que je lève vers toi en n'osant pas te regarder, bizarrement on me voit boire, la bouteille se vide, mais le verre reste toujours à la même hauteur. Je le remplis presque aussi rapidement que je le bois. Déjà deux verres avalés d'un seul coup, avant de le poser et le faire glisser un peu plus loin. « Je suis ravis de pouvoir manger de ta délicieuse cuisine. » Je me frotte un peu trop le visage, maltraite beaucoup trop mes yeux, je ne dois plus réfléchir. Ne plus penser à eux. Juste à nous. Au passé. C'est douloureux. « Quelqu'un qui a un bon caractère ? Ici ? Elle va bien s'entendre avec Mouki. Il n'a piqué que mon côté gourmand. Oh. Et toi il a pris le côté bon acteur. Je l'ai retrouvé coincé dans la cuvette des toilettes. Il m'a regardé comme s'il était surpris de se retrouver là. » Heureusement que j'ai Mouki à la maison, je me serais effondré comme une merde un million de fois sinon. Je viens chercher la petite poche avec la bûche pour la mettre au frigo et je me mords la lèvre, admirant le fait que tu saches toujours aussi bien ce que j'aime. Je reste un moment à la regarder avant de la ranger. Je sens mon cœur se fissurer. Je te regarde l'air surpris, avant de secouer la tête. « C'est Noël, on en parlera une autre fois. » Autant dire jamais, je crois bien que je vais t'avoir énervé à repousser encore, pour que finalement on en parle jamais, mais ce n'était pas vraiment le but là. Je te promets que je fais du mieux que je peux. Je ne veux vraiment pas gâcher Noël, j'avais prévu tant de truc pour te faire plaisir. J'ai juste tellement mal que j'aurais envie que tu m'étrangles directement. AU moins là. Je comprendrais ce qu'il se passe.

Je me frotte doucement la joue. Ta réaction qui ne se fait pas attendre et moi je me la ferme, j'arrive plus à parler. Je regarde juste sur le côté, en tremblant un peu. Je glisse lentement jusqu'à mon verre pour revenir boire un peu, je ne suis même pas sûr de t'écouter. Dans ma tête il n'y a plus grand-chose d'actuel. Je n'ai que des pensées de toi, de lui, de ce nous qui n'existe plus. Pourquoi faut-il que je réagisse toujours trop tard ? « Il baise bien ? » C'est sorti tout seul. Je ne voulais pas. J'ai mon regard qui se pose sur le tien, j'ai l'air tellement froid et fermé. Alors qu'à l'intérieur je me noie.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 5:18


Bad time at Christmas  Tumblr_o4s75129a21udh5n8o1_500
It's Christmas Time, ouais ouais...


"Une autre fois." Une. Autre. Putain. De. Fois. Bordel, que je hais cette phrase. Ouais, jamais quoi, génial. Je crache les mots avec colère, la voix qui tremble. T'as raison, gâchons pas Noël, restons silencieux ! Je me détourne de toi, pose finalement les deux mains sur le plan de travail, penché un peu en avant, soufflant pour tenter de me maîtriser. Et je sens la créature en mon sein qui s'agite. Ta gueule. L'entente est de zéro à cet instant et je le renvois tranquillement retourner brouter de l'herbe dans son coin imaginaire. Et finalement je me redresse, remets Mango en cage parce que je n'ai aucune envie de lui transmettre ce genre d'ondes. Je referme et reviens à mon verre de vin que je termine d'un coup. Et quand je repose le verre, ta question tombe et me fait ouvrir un peu plus grand les yeux, avant que ma tête tourne doucement vers toi. Les mâchoires serrées, semblant sur le point d'éclater les dents en son fort, tant que je peux contenir ma colère. Et puis je pince les lèvres en respirant plus fortement, tourne aussi mon corps vers toi après m'être resservi un verre de vin. Les autres t'intéressent, maintenant ? Incroyable. J'hésite, un instant, mais ton atittude me donne envie de te rentrer dedans. Pourquoi tu me rends fou, River ? Très très bien. Tu veux les détails, peut-être ? Mes yeux ne te quittent pas, alors que le ton est acerbe, corrosif. Je t'en veux de ne pas avoir posé une autre question. Tu poses la question pour un plan à trois éventuellement ? Je t'en veux, River, de toujours te taire. Ou peut-être juste pour son numéro ? Je t'en veux, River. Quoique, tu pourrais demander son prénom avant. Sourire sarcastique, qui n'en contient aucun. C'est plus poli. Verre vidé d'une traite, colère qui ne désemplit pas. Fais chier. Que je crache encore, en te quittant des yeux, parce que ton attitude... Elle me fait mal. Et je m'en veux déjà, de ce que j'ai pu dire.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 5:47


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

Je te fixe l'air vide, l'air complètement neutre, alors que mon monde s'écroule un peu plus. Dans ma poche ça vibre, encore et encore. Quand ça s'arrête quelques secondes, c'est pour reprendre rapidement. Moi j'attrape la bouteille pour me prendre un autre verre avant de le claquer contre le plan de travail. Je sors mon téléphone pour venir répondre la voix étouffé, mais le regard froid qui se repose sur toi de nouveau. Même mon cœur n'arriverait pas à te dire qu'il t'aime là. Il voudrait hurler le contraire, tellement tu viens de lui faire du mal. Alors je réponds sagement. «  Je vois. Je suppose que je suis le seul con pour dire oui. De toute façon, je crois que j'ai plus rien à faire. » Et tu peux les voir ses larmes qui reste accroché à ma paupière pour ne pas tomber. Tu peux l'entendre, ma voix qui se brise face à cette dure réalité. Je n'ai plus rien à faire ici. Alors je baisse la tête, pour que tu arrêtes de voir ça,j'attrape ma veste pour claquer la porte sans me retourner, sans rien ajouter. Je sais bien que tu ne chasseras pas Mouki de ton appartement, parce qu'il n'a rien fait lui. Lui il est sûrement assez méritant pour que tu l'aimes. J'enfile ma veste dans le couloir en essuyant mes larmes rapidement avant de prendre la route. Au moins tu as mit les choses au clair. Tu pourras entendre plusieurs bruit de klaxon, parce que je m'énerve littéralement dessus. Je reste un peu à me calmer comme je peux, à reprendre conscience de la situation, que je suis au boulot là, que je n'ai pas à laisser ma vie sentimentale prendre le dessus. Alors je respire lentement. Avant de prendre la route, qui a dit que c'était une bonne idée ?

Ça s'est passé vite. Je conduisais, rapidement, l'alcool n'aidant pas mes réflexes, mais j'avais tellement la tête ailleurs. Alors, j'ai pas compris pourquoi cette voiture a foncé littéralement sur la mienne, ou c'était peut-être l'inverse, tout ce que je sais, c'est qu'à ce moment précis, je voulais juste reprendre à zéro. Je voulais juste pouvoir t'aimer comme je l'ai fait depuis notre rencontre, même si ce n'était pas gagné. Je t'ai adoré rapidement, alors pourquoi, pourquoi il a fallu qu'on ne finisse pas se détester ? Trou noir. Bruit d'ambulance, de police, ça résonne au loin. Je crois bien qu'on m'appelle, mais je n'arrive pas à m'accrocher. J'ai aucune idée de ce qu'il s'est passé. Si j'ai tué des gens ou non. Je m'en moque, je me dis juste qu'il avait raison Silv. Que je suis incapable de faire attention à moi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 6:15


Bad time at Christmas  KhhoA4k


Pourquoi tu réagis pas ? Pourquoi tu dis rien ? Pourquoi tu me regardes sans le faire ? Pourquoi on se fait du mal ? Pourquoi t'avais pas éteint ton téléphone ? Pourquoi tu lui parles à lui ? Pourquoi tu fuis toujours ? Pourquoi tu ne m'aimes plus ? Pourquoi tu pars ? River, je... Ma voix qui tremble, plus de la même émotion, alors que tu claques la porte. Je sens mon coeur battre si fort qu'il semble s'être logé dans mes tempes. Je cours finalement, ouvre la porte rapidement. RIVER, ATTENDS ! Je hurle. Mais t'es plus là, t'as déjà dévalé les escaliers. River... Et je baisse la tête, avant de refermer la porte, me laisser glisser contre. Et les larmes coulent directement, mes coudes qui se plantent dans mes genoux. Et je chiale comme j'ai rarement pu pleurer. Reviens, River, reviens... Et finalement, quand la souffrance est trop importante, je hurle dans le silence de l'appartement. Et je fais peur aux chiens, qui vont se réfugier dans la salle de bain. Pourquoi tu n'as pas réagi ? Pourquoi t'es parti ? Pourquoi tu m'as rien dit ? Pourquoi t'as décroché ? Pourquoi tu me fuis toujours ? Pourquoi je t'aime encore ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Je me redresse finalement, vision rendu flou par l'émotions, sens que j'éclate encore tout à l'intérieur. FAIS CHIER ! Et les pas m'ont amené à ce foutu sapin, qui fini à terre, qui se fait arracher ses décorations, dont les délicates boules de noël se retrouvent écrasées. Et je ne pense à rien, rien du tout, même quand le rouge se mêle au carnage. Sans le savoir, mon River... On a saigné au même moment.

[...]

Le regard qui se perd sur tes traits. Plus aucune émotion sur les miens. Je t'observe, tandis que tu dors, ne sors plus de ce sommeil qu'on pourrait jurer éternel quand on te voit ainsi. Et il n'y a nul prince charmant pour te sortir de ce sommeil. J'ai essayé, mais tu n'as pas ouvert les yeux. Et j'attends, oui. Rentre quand le soir vient, que les heures de visites sont terminées. Ne t'en fais pas, j'ai assuré tous les frais, tu es traité comme un roi. Un roi endormi, dont on ne parvient pas à retirer l'écharde du doigt. Il n'y a que Culotte pour m'accueillir, Mouki reste dans son panier. Tu lui manques. Je recueille ma petite bête, donne son salaire à la fille qui vient s'occuper d'eux. Merci... À demain... Et elle bug un instant, avant de rougir. Désolée, demain, je ne suis pas là... C'est le nouvel an, alors... Oh. J'avais oublié. Je hoche légèrement. Ah, oui, pardon. Attends, tiens... Quelques dollars en plus. Protège-toi si jamais, hein. Et elle rigole, avant de partir. Moi, je ne sais plus rire. Alors je ferme la porte et vais m'occuper des animaux, restant avec eux sans rien faire d'autre. Juste à fixer le vide. Je m'en veux, tellement... J'ai beau m'essuyer les yeux, les larmes ne cessent de couler. Mango tente d'endiguer souvent le flot avec son bec. Culotte reste entre mes bras, Mouki ne veut pas y rester. Tu me manques, River... Tu me manques tellement... Je t'en supplie... Reviens... Juste pour Mouki, au moins... Le téléphone qui vibre, je décroche directement. Mais la voix n'est pas celle de l'hôpital. C'est un de mes frères qui m'a appelé, parce qu'ils étaient inquiets de ne plus avoir de mes nouvelles. Et la conversation s'engage. On s'est disputés, juste avant qu'il prenne la route. Confession. Tout est de ma faute Bastian... Tout... Et je pleure encore, misérablement, plus capable de parler. Le téléphone tombe par terre finalement, je ne suis pas capable de l'entendre me dire que non. Je m'en fous de savoir que ce n'est pas toi qui a provoqué l'accident, que ce sont des putains de gamins qui "s'amusaient"... Je sais. Je sais ce qu'il en est. Si j'avais pas été aussi horrible, à me sentir blessé pour un rien... Tu serais encore là... Tu ouvrirais les yeux chaque matin... P-pa-pardon... Je me sens plus la force de grand-chose, River. Je ne suis plus rien, sans toi, River.

[...]

Nouvelle journée et année. Les cernes sont si bien installées que c'est encore heureux que je ne vois aucune maquilleuse, dernièrement. Elle ferait une crise cardiaque, directement. Les bras croisés autour de moi, le visage tournée encore vers le tien. Je reste là, encore, sans bouger. Jusqu'à ce que, toi, tu te décides d'agiter des doigts. Et je redresse la tête immédiatement, le coeur battant. Et je vois les paupières qui s'agitent brusquement. Alors je me relève d'un bond, pour être debout à tes côtés, une main qui vient se poser sur une des tiennes. River ?? Ma voix qui pue l'espoir crevé. Celui qu'on conserve tout de même, même quand on est épuisé. Et quand enfin, tes prunelles se laissent voir, je sens qu'immédiatement, mes joues se mouillent. Oh mon dieu, River, trésor ! Je sens ton regard hagard et j'approche pour t'embrasser le front, le couvrir de quelques baisers. Oh mon dieu, enfin, enfin... Je ne suis pas croyant, tu le sais bien. Mais j'étais franchement prêt à le devenir, pour que tu ouvres les yeux. J'appuie rapidement sur le bouton pour appeler un médecin, pour signaler ton réveil. Je recule la tête, une espèce de rire étranglé. T'as pas voulu me laisser le monopole du coma pour cette année, trésor ? Mes yeux qui dévorent toute cette vie qui émane de toi, alors que mes doigts serrent les tiens. J'ai cru t'avoir perdu.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 6:43


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

J'ai aucune idée du temps qu'il s'est passé. J'ai aucune idée de là où je me trouve. Mon dernier souvenir se résume à un trou noir qui me prend la tête. Arrivé à Arcadia et puis plus rien. Alors j'ouvre doucement les yeux, espérant me retrouver dans mon lit, même si j'avoue que vu comment j'ai mal j'ai plus l'impression de sortir d'une mauvaise intervention. Les yeux sur plafond d'abord, puis il y a toi. Je te regarde en fronçant les sourcils, autant parce que la lumière me défonce les yeux, que parce que j'ai aucune idée de qui tu es petite sauterelle qui saute de joie quand je me réveille. J'ai mal au crâne, ça n'aide pas non plus à rendre mon air amical. Pourtant, tu sembles si proches, à m'appeler trésor, comme si je comptais pour quelqu'un. C'est une mauvaise blague ? Genre, on t'a payé pour faire semblant de m'apprécier ? J'essaie de me relever doucement avant de retomber dans mon lit et poser mon regard sur mon corps, de la main je dégage le drap pour admirer. « Bordel... » Tu m'appelles de nouveau trésor et je te regarde l'air vraiment perdu. Définitivement, il y a un truc qui ne va pas. « Vous...» Je pose ma main sur mes côtes en te regardant d'un air désolé. « On est quand ? » « Nous somme le 2 janvier . » J'ouvre grand les yeux avant de me mettre à rire. « Pardon ? Je... » Je regarde autour de moi l'air vraiment paniqué, inquiet. « C'est pas possible... je viens d'arriver en ville et … on était en juillet. » Je me redresse sur mon lit regarde le médecin et l'homme dans ma chambre. Le médecin qui s'approche de moi avant de sortir de la pièce avec toi. Moi je reste dans la chambre à vous regarder de loin, pas besoin de murmurer, je crois que j'ai bien compris qu'il me manquait quelques mois de vies.

Alors j'attends finalement ton retour le regard, toujours perdu et inquiet de la suite. J'attends des explications, des réponses, mais je suppose que le médecin se chargera de le faire si tu n'en ai pas capable. « Alors... Trésor ? Je... » ne sais pas quoi dire, ni même quoi faire. Je crois que j'ai peut-être un peu trop l'espoir que tu pourras m'aider. Que tu n'es pas une blague, ni même un type avec des problèmes mentaux qui m'aurait choisi pour petit ami. Quoi que ça me paraît plus vrai que le fait qu'on soit vraiment ensemble. Personne ne veut de moi. Je ne suis que Little casse couille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 6:56


Bad time at Christmas  KhhoA4k


Arrête de t'agiter, River... ! Je souffle cette recommandation, tente de t'arrêter dans tes mouvements, voit que le médecin arrivé tente de te guider. Et je me doute bien que la date va te choquer, une semaine de coma, ce n'est pas facile à digérer. J'allais pour rouvrir la bouche, mais ta phrase me fauche en plein milieu. Je me redresse aussi, une main contre ton poitrail pour que t'arrêtes de faire ton con qui n'écoute pas et qui bouge malgré son état. Hein, mais... Mais c'était il y a des années ça, River... Le médecin m'entraîne ailleurs et me perfore le coeur ainsi, de me détacher de toi. La sensation de tes doigts manquent aux miens. Je n'écoute pas vraiment ce qu'il me dit, perdu. Euh, il est arrivé en ville... Il... Il y a cinq ou six ans... Je ne sais plus exactement, là. Je viens me frotter le front, avant qu'il ne me dise qu'il faut te le dire. Et on revient dans la chambre alors que je suis perdu. Je m'essuie les yeux, les joues, dégluti et tente de retrouver un bout de moi, dans tout ça. Je te regarde et déjà, cette profonde culpabilité m'étouffe. River... ? Tu... Tu as eu un accident, la semaine dernière... Une voiture t'a percuté et... Et depuis, tu es dans... Le coma... Pardon, pardon... Et... River... Nous... Nous sommes le... Le deux janvier... 2019... Ma voix se brise, sur le coup. Je ramène une main contre ma bouche, pour faire taire ce qui voudrait en sortir. Tu... Tu te... Souviens... hein ? Et l'espoir qui s'accroche à moi comme une salope. Je n'en veux plus. Je n'en peux plus. Laisse-moi ! Ri-River... Tu m'as... Tu m'as pas oublié, pas vrai... ? Je crois que le médecin va devoir prendre la suite. Parce que dès l'instant où tu me diras que non... Je vais devoir éclater en larmes ailleurs. Parce que tu n'as pas à assister à ma culpabilité et ma détresse.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 7:17


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

Je te laisse faire, t'essaie de me calmer, définitivement tu sembles me connaître. Ou alors tu as vraiment beaucoup trop d'aise avec moi. Alors j'attends sagement votre retour vous regardant l'un après l'autre espérant que l'un d'entre vous va ouvrir la bouche. Puis finalement c'est toi. Quoi le grand brun qui m'appelle Trésor. Le choque me coupe le souffle, je cligne des yeux rapidement et tu peux voir mon rythme cardiaque accélérer de façon trop brutal sûrement. Je secoue vivement la tête en te regardant, j'ai totalement l'air de te supplier de m'aider à comprendre là. Puis finalement je me mets à rire. «  C'est une blague hein ? C'est forcement une blague. Personne m’appellerait trésor... et … 6ans... » Je viens poser mes mains sur mon visage avant de me rallonger complètement, m'enfonçant dans mon oreiller. Je regarde le plafond l'air totalement perdu. «  J'ai perdu six ans de ma vie ? C'est une foutu blague... Dites moi... que c'est une blague... » Je ne vous regarde plus, même si j'espère que tu es encore là, que toi, tu pourras m'aider. Alors après un long silence à juste fixer le plafond, quand le médecin est reparti pour me laisser un peu le temps de digérer ça, je tourne la tête pour essayer de te trouver. Toi le type à l'accent chantant. «  Tu t'appelles comment ? Sauf si tu veux que je t'appelles Trésor ? » Je regarde mes mains un instant essayant d'y voir un alliance, mais je me dis qu'on me l'a peut-être retiré, alors je m'attarde sur tes mains à toi. On est marié ? On vit ensemble ? Je me décale un peu dans le lit pour venir te laisser de la place à côté de moi. Juste pour que tu te poses assez proche de moi pour que j'étudie tes traits. Que j'essaie de me souvenir même si j'ai trop mal au crane. Alors peut-être que je passe trop de temps à t'admirer, mais j'essaie vraiment de savoir qui tu es. «  Je suis vraiment désolé... » Parce qu'il n'y a rien, peut-être un peu de sécurité quand tu es là. Je sais juste que je n'ai pas peur de toi et que je n'ai pas eu envie de rejeter l'affection que tu m'as apporté. «  Aide moi... »   J'ai peur. Je sens qu'en plus de ça, personne ne pourra m'aider, parce que j'avais personne en arrivant ici. Alors, me laisse pas tomber.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Sam 16 Fév - 7:31


Bad time at Christmas  KhhoA4k


Le grand vide s'abat en moi comme une vague géante qui ravage tout. Finalement, je ne fonds pas en larmes. Finalement, il y a toute une accalmie alors que tout s'est effacé, en toi. J'ai envie de vomir, profondément. Je me dégoûte tellement. Je tente de garder la main mise sur mon corps, mais il ne réagit à plus rien. Le médecin bouge pour injecter quelque chose dans tes perfusions. J'imagine que ça doit être un calmant. Il n'a pas assez dormi, connard ?! Il te réponds que ce n'est pas une blague, que c'est la réalité. Que tu sembles souffrir d'une amnésie rétrograde. Tu voulais tant m'oublier que ça, River ? Et je reste là, debout, ouais. Silverio. Ma voix est comme éteinte. Sans doute ai-je l'air mort, à cet instant. Appelle-moi Silver... Je ne suis qu'un inconnu, après tout. J'ai soudainement envie d'abattre mes mains contre ton torse. De te hurler que tu n'as pas le droit de m'oublier comme ça. Que ça ne rime à rien, rien du tout. Je te hais, sans y parvenir. Et quand tu m'appelles à l'aide, plus rien d'autre ne compte. Plus rien du tout. J'accours, parcours la distance qui pouvait être. Et je regarde le médecin, un instant. Vous pouvez nous laisser ? Je vous rappelle s'il y a besoin. Le ton est ferme, le regard aussi. Je m'en fous bien de ce qu'il peut vouloir faire. Tu n'as pas besoin de lui, à cet instant. Il nous regarde, avant de dire qu'il reviendra dans quinze minutes. Et il sort, en refermant la porte. Alors je m'installe à côté de toi, le cul à moitié sur le matelas, les mains qui viennent doucement cercler ton visage. Hey, River, panique pas... Plus facile à dire qu'à faire. Mes prunelles dans les tiennes. C'est... Ça va s'arranger... Ça... Ça doit être que temporaire, ok ? J'inspire, laisse mon pouce te caresser une pommette abîmée, la frôle plus qu'autre chose en fait. Ça va aller, trésor... Sourire doux. Je serais là pour t'aider... T'aider à retrouver tes souvenirs, d'accord ? Promis... De toute manière... Je t'interdis de m'oublier... De m'oublier Réellement. Je souffle un rire tremblant, l'émotion dans le fond de la gorge. Je porte plainte si tu recouvres pas la mémoire ! Je m'approche, t'embrasse encore le front, perd un peu mon nez dans tes cheveux. Je... Désolé... Tu dois... Pas franchement apprécier que j'approche autant... C'était un peu compliqué au début, avec toi. Pardon... Je... Laisse-moi juste... Juste m'assurer que tu... Tu es bien réveillé... Et je ferme les yeux, pour y contenir le tout, pour que les paupières se fassent barrage. J'inspire l'odeur de tes cheveux, aimerait m'y perdre dedans. Mais ils sentent l’hôpital. Je suis désolé... Un murmure qui n'en dit pas assez.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Dim 17 Fév - 3:11


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

« J'ai le droit de t'appeler Silv ? C'est court et c'est joli. Silver, c'est joli, mais ça fait froid. » Référence au métal, j'ai plutôt envie d'un surnom chaud, chaleureux, comme tu as pu l'être à mon réveil. L'inconnu qui me saute dessus, bien trop heureux que je me réveille. Alors finalement j'annonce ma crainte et je te demande de l'aide. C'est peut-être égoïste de devoir t'infliger ça. Toi qui semble si déboussolé que je ne sache pas qui tu es. Comme si c'était très douloureux. Je me demande vraiment qui on est l'un pour l'autre, parce que même ma mère ne m'aurait pas pleuré comme ça. Je suppose que la présence que j'ai ressenti pendant le temps d'inconscience c'était toi. Je vois au moins que les choses n'ont pas changé vis-à-vis de ma famille, parce qu'il n'y a personne d'autre. Juste toi. Je crois que ça me suffit bien. Tu dégages le médecin et ça me fait sourire un peu, parce qu'il allait encore et encore me droguer jusqu'à ce que je sois calme. Mon air change quand tu viens à attraper mon visage entre tes mains, je te regarde un peu avec surprise, parce que je ne suis pas habitué ou alors je l'ai oublié, je ne te reproche pas de le faire, il va juste me falloir un temps pour accepter qu'on était proche et tactile. Je te regarde, perdant le petit sourire que j'ai pu prendre face à tes attentions, petit à petit, je crois que je suis touché par ta peine. « Tu bosses avec moi ? Sinon, touches moi autant que tu veux. Ce n'est pas un soucis. » Ma seule limite restera de mélanger boulot et personnel. Je reste sans bouger pour te laisser comprendre que je suis bel et bien réveillé. « Je suis là... Je ne sais pas ce qu'on est l'un pour l'autre, mais on va retrouver ça. » On va récupérer ce que j'ai oublié. Sans savoir que ce n'est pas ce que je veux.

Je passe doucement mes bras autour de toi en gémissant sous la douleur avant de bloquer un peu quand tu sembles t'excuser. Je recule le visage pour te regarder. « Désolé ? Pour ? » Qu'est ce que tu as sur le cœur ? «  Ce n'est pas ta faute. Enfin, je ne crois pas...Sauf si c'était toi l'autre voiture. » Je souris un peu avant de me pencher pour venir déposer ma tête contre ta cuisse. Je ferme doucement les yeux en soupirant un peu. «  Rassures moi juste d'un chose... Je n'ai pas renoué les liens avec ma famille, hein ? » Haine qui je l'espère ne s'est pas perdu avec les années. Je préfère savoir qu'ils sont loin de moi, que d'apprendre qu'ils savent ce qui m'est arrivé et qu'ils arrivent. Au risque de les voir essayer de me tuer pendant un moment de faiblesse.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Dim 17 Fév - 4:11


Bad time at Christmas  KhhoA4k


Appelle-moi comme tu veux... Dis, River, tu m'aurais rappelé un jour ? Tant d'interrogations qui ne trouveront peut-être jamais de réponses. En attendant, je me fais forteresse et chasse le médecin, arrive à tes côtés et ne peut m'empêcher de te toucher, de me perdre un peu contre toi, sentir ta peau sous mes paumes, te sentir bel et bien en vie. J'inspire, me gorge de cet odeur qui ne te ressemble pas mais... Mais au moins, c'est toi. Non, on ne travaille pas ensemble... Alors va-t-en loin, avec ta distinction d'autrefois ! J'en ai assez soupé. Et ta phrase... Elle me donne envie de pleurer encore plus. J'ai envie de te dire que je n'en ai pas envie. Que c'était qu'une idée de merde. Je veux te retrouver... C'est le bordel dans ma tête. Alors je m'excuse, tout bas, et tu recules la tête et je sens mes lèvres qui tremblent, l'expression qui se fige dans une de douleur. C'était pas moi en face... Mais c'est moi qui t'ai mis dans la tienne. Ne bouge pas autant... Que je murmure alors que tu te poses contre ma cuisse. Et par automatisme, une main file vers tes cheveux pour les caresser doucement. Puis, tu me parles de ta famille et c'est la première fois depuis qu'on se connaît. Hein ? Je bug un instant, avant de répondre. Tu... Tu as encore de la famille ? En toute franchise, vu comme le sujet n'avait jamais été abordé, j'imaginais qu'elle était morte depuis un moment. Je, euh, je ne crois pas, du coup... Ou tu m'en as jamais parlé... J'inspire un peu plus fortement, fronçant légèrement les sourcils. Et puis, je décide de me lancer dans un récit de vie.

On se connaît depuis un peu plus de cinq ans. Mes attentions envers ton crâne continuent, tandis que je parle. Tu es venu me chercher pour t'aider dans une enquête qu'on t'avait collé entre les pattes. Je suis acteur porno, avec un vécu assez certain pour avoir pu te faire rentrer dans le milieu sans qu'on se pose de questions sur ta présence. L'infiltration a duré quelques mois, avant que tu n'obtiennes tout ce qu'il te fallait. Je tente de résumer au mieux, c'est un peu difficile. La collaboration s'est terminée là. Et, euh... Comment annoncer ça ? À croire que t'adore les caractères de merde, parce qu'on a commencé à sortir ensemble à ce moment-là. Pas avant, ton éthique professionnelle est parfois une emmerdeuse. Je me mets à sourire, face à ce trait d'humour. Et je sais déjà ce que tu dois penser, mais moi, j'adore ton caractère de gros con. Sauf quand tu gardes tout pour toi, là, je te jure que j'ai envie de te claquer à chaque fois... Perte du sourire. Bref... On est sorti ensemble pendant trois ans. On a eu un enfant ensemble. Ok, j'avoue que là, c'est surtout pour voir ta réaction face à ce que je t'annonce. Et quand je t'ai vu changer d'expression, j'enchaîne. Il s'appelle Mouki et c'est un petit pug. Je me fends d'un rire, te patpat légèrement, avant de continuer. Pardon, c'était trop tentant. Non autrement, t'as réellement un pug au nom de Mouki, donc. Il est chez moi depuis l'accident.

J'inspire, viens à perdre mes doigts dans ta nuque. Suite à la rupture, on a eu quelques mois sans se parler. Puis on a repris contact il y a un an et demi, environ. Foutue idée, crois-moi. On est restés proches. Très proches. Trop, sans doute. T'es toujours à la DEA, je suis toujours dans le porno mais plus que. Je joue aussi dans une série, désormais. C'est le genre de détails qui pourrait éveiller quoi que ce soit, en toi ? T'as une passion impondérable pour les donuts et le goût café... Je me retrouve encore à sourire, bêtement, attendri par ce genre de détails. Le genre de gourmand qu'on retrouve avec du sucre dans la moustache et qui fait genre de rien ! Je ris encore de bon coeur, avant d'arrêter. Un léger silence, alors que je me perds dans mes pensées. Et je n'ose plus te regarder, alors je ferme les paupières et ma voix ne devient plus qu'un filet. On passait Noël ensemble, tu sais... J'ai mal. Et... Et j'ai été... Qu'un putain de gros con... Je regrette tellement. T'es parti et... Et... Je fonds en larmes, finalement, viens à me cacher le visage d'une pogne. P-pa-pardon, River... Tout... Tout est... De ma faute... J'aimerais tellement que tu te souviennes de tout, pour te demander de me pardonner.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Dim 17 Fév - 4:45


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

« … Tu sais que j'en sais rien s'ils sont encore en vie ? » Je ris un peu de cette situation, plutôt que de pleurer. Manquerait plus que je chiale. « Ils m'ont rejeté en me nommant grand coupable de l'overdose de mon meilleur ami. » Aveux, rapide et tu sens bien que je n'ai pas envie d'en dire plus. Juste te montrer quelle bande de connard ça peut-être. Je suppose que j'ai passé trop d'année seul dans mon coin , que j'ai perdu l'habitude de parler de ses choses qui font qui je suis maintenant. J'avoue que je suis étonné de ne pas t'en avoir parlé, en même temps je trouve ça ennuyant et inutile, ils ne méritent pas que je passe du temps à expliquer ça. Alors finalement tu m'expliques ta vie avec moi. Notre rencontre qui me fait doucement rire. « Donc, je suis revenu avant notre rencontre ? » Je te regarde en essayant de me souvenir. J'essaie d'ouvrir des portes dans mon cerveau, mais malheureusement tout est noir derrière. Tu sembles content de chaque détails, de chaque souvenir. Finalement je tends les doigts pour venir effleurer ta joue quand tu perds ton sourire avant de me figer un peu. « Pardon ? On a quoi ? » Je te regarde choqué en essayant de comprendre. On a adopté ? Ou alors une mère porteuse ? Ou tu as ce qu'il faut en bas pour ça ? Je baisse les yeux sur ton entre jambe en haussant un sourcil. « … Un chien... Ô mon dieu... On a un chien. Tu essaies de me tuer ?! » Je viens te chatouiller un peu en riant doucement avant de perdre mon regard sur toi . On a donc rompu et pourtant, vu comment tu es avec moi, j'ai vraiment dû mal à me dire que c'est fini complètement. Enfin, j'aimerais bien savoir ce qui peut nous pousser à être proche, quand on a été en couple pendant si longtemps. Je garderais cette question pour plus tard, peut-être quand j'aurais retrouvé mon appartement qui doit avoir terriblement changé.

Petit silence, avant que tu ne t'emportes. Que les larmes coulent sur tes joues. J'étais bon pour rassurer les gens ? Parce que il y a six ans j'étais trop con pour ça. Je me redresse difficilement, sautille jusqu'à toi, pour finalement te prendre dans mes bras, sans comprendre. Je ne retiens pas le mauvais, je bloque surtout sur une chose. « On fête Noël ensemble ? Je fête Noël ? » Je me reprends un peu avant de t'accueillir contre mon cou pour te laisser pleurer là. «  Pourquoi ? Enfin... Je te pardonne. Si on a passé tant de temps ensemble... je ne crois pas qu'une simple engueulade pourrait briser notre relation... surtout que je sais que faut réussir à me supporter. » Je tapote doucement ton dos de façon maladroite, mais je ne sais pas comment gérer tes larmes. «  Ce n'est pas ta faute. Moi je te remercie d'être là. » Je pose mon nez contre ton épaule, ferme les yeux un instant pour respirer ton odeur. Tu sens bon, en vrai, je crois que j'ai une petite idée de pourquoi tu me plaisais. J'arrive juste pas à comprendre, pourquoi ça c'est fini et pourquoi tu sembles si proches. «  Pourquoi tu dis avoir été con ? Non, oublie. On va y aller doucement... parce que même quand tu me racontes... j'ai juste l'impression d'être dans un rêve cool. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Dim 17 Fév - 6:08


Bad time at Christmas  KhhoA4k


Une overdose ? Hein... ? Tu... Tu m'as jamais parlé de ça... Je fronce les sourcils, perdu dans ce bout important de toi que tu me livres alors que... Que je suis redevenu absolument personne, pour toi. Je rejette ça, préfère te raconter ce qu'il en a été de nous. Ce que t'as bien voulu m'accorder. Et je hoche quand tu me dis être revenu à avant moi. C'est douloureux, tu sais. Alors sans doute pour ça que je me venge un peu, te parle d'enfant alors qu'il ne s'agit que de Mouki. Et ça me fait un peu rire de voir ta tête se décomposer face à la nouvelle. Ton rire me fait du bien, brièvement. Je continue et sombre finalement vers la finalité de toute cette histoire, sur le pourquoi tu es là. Et quand je te sens m'entourer de tes bras, j'ai envie de te taper dessus encore. Bouge pas... Autant... ! Murmuré entre deux sanglots, à te pleurer sur la blouse alors que, merde, c'est toi l'accidenté ! C'est pas à moi de pleurer ! Bah oui, pourquoi ?? Je renifle et tente de me calmer, viens me frotter encore les yeux avec des doigts. Et je souffle un rire misérable, face à tes mots. Tu ne sais plus rien... Tu ne peux pas dire ça... Parce que j'ai été horrible, véritablement horrible. Je sanglote encore sous l'impulsion du souvenir, de la plaie ouverte depuis des jours. Et je crois, sincèrement, que le fait que tu m'ai oublié... C'est bien la preuve que c'était affreux. Que tu as préféré m'effacer, entièrement. Juste moi, pas le reste. C'est terriblement parlant, tu trouves pas ? Je me dis que si.

Le rêve a viré au cauchemar, tu sais. Je recule doucement finalement, après une grande inspiration. Rallonge-toi, bon sang, River ! Autorité qui ressort, alors que j'ai encore la vue brouillée. Je te repousse au mieux dans le lit. Tu vas juste te faire mal à t'agiter ainsi, couiner pendant des jours et après, tu vas être de mauvaise humeur tout le temps parce que tu guériras pas assez vite parce que t'es qu'un putain de têtu quand tu t'y mets ! Je ravale mes émotions, m'essuie avec le bas de mon t-shirt le visage et me redresse en soufflant. Tu fais chier, bouge plus, c'est un ordre de ton chef indirectement ! La Diva en moi ressort, agacée qu'elle est que tu puisses déjà vouloir te mouvoir comme si de rien n'était. Merde hein, je m'en fais déjà assez, mets-y un peu de bonne volonté, monsieur Little ! Je t'engueule pas vraiment, c'est juste... Je tente de détendre l'atmosphère à ma façon. Alors je souffle un rire finalement, j'ai sans doute l'air pathétique dans le fond. J'attrape mon téléphone, pour chercher après des photos dessus, te lançant le téléphone ensuite quand je suis dans la galerie qui t'ai dédié, où j'y range toutes nos photos communes, celles que tu m'envoies, celles que je prends de toi aussi. Le genre de dossier rangé soigneusement à l'abri, dans une application camouflée et dont l'accès est gardé par un code. Tiens. Je te laisse faire défiler les photos, allant à des flous à des plus intimes de nous deux, en passant par une où tu manges sans voir que je te prends en photo. J'en ai tellement à force, en cinq ans. Dire que j'ai failli tout supprimer.

J'ai été qu'un gros con parce que... Je baisse les yeux, restant debout à côté. ... Je me sens blessé... Par ton attitude... Depuis des semaines. Je pince les lèvres. En fait, ça fait des années pour être tout à fait honnête. Pourquoi, River ? J'inspire encore, tente de reprendre le fil. Mais... Mais c'est pas une raison pour... Pour ce que j'ai pu te dire, River... J'ai été... Tellement méchant et affreux... Je... Je déteste faire mal aux gens que j'aime, mais... Mais j'avais juste envie de... De t'arracher la peau pour... Pour tenter de t'arracher une expression... Je ne pourrais jamais assez le regretter, assez m'en vouloir. Alors que... Que tu m'avais fait... Une merveilleuse surprise... Et... Et j'ai tout... Gâché... Et t'aurais pu en mourir... Gorge qui se serre, je suffoque à moitié avec moi-même. Reste allongé. Ordre qui s'abat, au cas où tu essayes encore de bouger pour venir me consoler. Alors finalement, je reprends ma place dans le siège, croise les jambes et t'observe encore et encore. Je... Je sais pas si... Si te dire ça... Changera quoi que ce soit, River... À ton état, je veux dire... Je pince les lèvres, espère tout au fond de moi que tu m'entends, que tu comprends, quelque part. Sache que je suis désolé... Et ne me dis pas que tu me pardonnes, toi, là ! River avec six ans de retard ! Je te tire la langue, avant de continuer. Tu... Souviens-toi de... De moi... Et... Et on pourra en reparler... Je suis profondément égoïste. Bref... J'inspire, détourne un peu la tête. Tu as pu voir Mouki déjà, dans les photos ?

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Lun 18 Fév - 20:53


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

Jamais parlé de ça donc. Tu sembles vraiment ne rien savoir de ma famille, ce qui au fond ne me choque pas plus que ça. Je ne les aime pas et ils me le rendent bien. Ils n'ont plus d'enfant, je n'ai plus de parents et je me sens bien mieux comme ça. Je suis presque heureux de savoir que ça n'a pas changé. J'essaie de te rassurer comme je peux, mais tu préfères me rappeler que je ne sais rien. Alors je reste silencieux, à trop bouger. Quand finalement tu me repousses, que tu me fais la leçon, je ne peux pas m'empêcher de rire. Tu es étrange comme garçon, mais je suppose que tu as raison. Alors je te tire la langue en revenant me poser contre mon oreiller en croisant les bras. Je fronce un peu les sourcils en t'entendant m'appeler Little. Je crois que juste en me regardant tu vois que je n'aime pas ça. Tu ne sais donc pas que la petite rivière n'aime pas trop qu'on utilise son nom de famille ? Je soupire doucement avant de gémir de douleur quand le téléphone me tombe dessus. Je pose ma main sur l'endroit où l'objet à tapé avant de me redresser et de le prendre pour regarder ce qu'il y a dedans l'air de rien. Je n'ai pas vraiment eu mal, juste un peu, mais j'ai surjoué pour t'emmerder un peu. « Monsieur Little est une sale bête. Je suppose que ça n'a pas changé. » Je regarde les photos en souriant un peu, découvrant ce qu'à pu être ma vie. Je clique en défilant, ne regardant pas toutes les photos vu le nombre, je prendrais plus de temps pour regarder ça quand je serais sorti. J'espère sincèrement que ça sera dans peu de temps. Mon regard qui fait des aller retour en t'écoutant. Petit à petit mon regard se pose juste sur toi avec un petit air désolé. Je me frotte le visage avant de reprendre mes recherches. En riant un peu. « Fais pas le malin, parce que quand je m'en souviendrais, tu risques de passer un sale quart d'heure ! » J'essaie de te faire aller mieux. Même si je sais que même avec ses photos je reste dans le flou, en même temps je viens de me réveiller, mon cerveau n'est pas être pas prêt à reprendre ses informations, ou alors j'ai vraiment décidé d'enfouir ça. Peut-être que c'était ce que je voulais, t'oublier.

Je regarde les photos avant de hausser les sourcils un peu. « Je vois que tu gardes... beaucoup de photos... » Je me racle un peu la gorge, posant le téléphone à côté de moi, te laissant admirer une photo peut-être trop intime. J'ai les joues rouges et le regard qui te fuit un peu. Je frotte ma barbe doucement, le regard perdu sur la vitre. « Je veux bien que tu me montres Mouki... » Est-ce une excuse pour que tu reviennes te poser à mes côtés ? Oui. Comme ça je n'aurais pas à bouger et je pourrais te faire penser à autre chose. Je pourrais, regarder d'autres photos de nous, avec toi. Je crois que c'est plus intéressant. « Sinon... Tu sais quand je vais pouvoir rentrer ? Je déteste les hôpitaux. Puis... Mouki, je dois lui manquer. » J'ai des larmes qui coulent, sans comprendre , sans capter ce qui me prend. Je suis devenu si sensible en six ans ? J'essuie rapidement mes yeux l'air de rien en essayant de comprendre. Je te jette un regard, l'air de te demander de ne rien en dire. Je n'aime pas pleurer, encore moins quand on me regarde. Je suppose que ça aussi, tu ne l'as jamais su, je n'ai jamais pleuré devant toi, pas vrai?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Mar 19 Fév - 7:06


Bad time at Christmas  KhhoA4k


Absolument pas changé, tu n'aimes toujours pas ton nom de famille. Je le sais, c'est bien pour ça que je l'utilise, comme une manière de te faire comprendre d'arrêter d'être un sale con encore. Et puis je t'explique ce qu'il en est, ce que tu dois savoir sans que ce soit le cas. Disons que j'aimerais que ça éveille quelque chose chez toi, mais ça ne semble rien faire. Tu en rigoles, me dit de ne pas faire le malin. Et je ne réagis pas dans l'immédiat, doit faire des efforts pour me rappeler que c'est un inconnu face à moi. Enfin, oui et non. En tout cas, toi, tu ne sais plus comment je suis. Et je suis effrayé que tu ne saches pas me supporter cette fois. Je ne fais pas le "malin", hum... Les yeux détournés de toi, je regarde par la fenêtre, me perd dans les horizons lointains, dans les buildings qu'on peut distinguer. Du coup, je ne remarque rien de ton petit manège. En cinq ans, j'ai eu le temps d'en accumuler, oui... J'ai jamais su les supprimer. Même après notre rupture, j'ai tellement voulu. Mais le pouce restait suspendu au-dessus de l'écran, incapable que j'étais de tout effacer. Je ne sais pas faire ça, moi. Je repose mes yeux sur toi, quand tu me parles de te montrer Mouki. Je me relève et reprend mon téléphone, le ressort de sa veille et constate la photo sur laquelle tu t'es arrêté. Oh... Ah, oui, je comprends mieux ce que tu voulais dire. Je souffle un rire, pas gêné pour un dollar, personnellement. Je reviens en arrière, pars dans mes sms pour trouver les dernières photos de lui.

Aucune idée, tu viens à peine de te réveiller... Ils ne savaient même pas si ça allait advenir, alors... J'imagine que t'es coincé ici pour un moment. Je repose mes yeux sur toi et tes larmes me font stopper tout acte de respiration. Je connais que trop bien ta pudeur. Et encore une fois, on doit garder le silence, hein... Alors je garde bouche close, avant de parler enfin. Tu lui manques terriblement, oui... Je ne peux même plus vraiment l'approcher. Ne reste que Culotte pour venir se poser contre lui, pour tenter de le consoler au mieux, pour réussir à le faire jouer un peu. J'inspire et clique sur la dernière photo que j'ai de lui dans nos messages, tourne le téléphone vers toi ensuite, te le confiant encore. Voici le petit bébé... Tu peux faire défiler vers la droite pour voir les autres mms... Même si pour le coup, tu verras sans doute ma tête parfois, parmi les photos des animaux. Entre lui, Culotte et Mango, y'a de quoi faire le tour de notre paysage animalier quotidien. Je t'observe regarder ton chien entre autres, avant qu'une main n'aille encore se perdre sur ton crâne. Perdre mes doigts entre tes mèches, les sentir sous ma peau. Et puis, finalement, de l'autre main, je viens à te soulever le menton, pour déposer un baiser chaste sur tes lèvres. Quelques secondes, rien de plus. Et je souffle une prière, contre ta bouche. Guéris vite... Je me redresse, la douleur vissée au coeur face à l'idée que ça ne réveille rien en toi. Le monde entier semble me hurler de tout oublier, moi aussi.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Mar 19 Fév - 7:43


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

Tu ne remarques rien. Tu ne vois pas que je suis gêné, tu sembles ailleurs et je devine que tu aimerais être loin, avec l'homme que j'ai pu devenir. Je me doute que tu as changé beaucoup de choses en moi. Je n'étais sûrement plus le même homme que j'ai pu être il y a six ans. Six putin d'années, qu'est-ce que je fais, moi, maintenant. Finalement tu approches, tu viens m'aider avec les photos de Mouki, le temps que je retire les images de ma tête, enfin, le temps que mon esprit prenne conscience que c'était bien une photo de nous deux. Tu capitules quand les larmes viennent à couler sur mes joues, je crois que j'aurais presque envie de te serrer fort dans mes bras, mais c'est trop tôt, je crois. Alors je viens juste accrocher mes doigts à ton haut, pour te faire rester là. Pour te montrer que je n'ai clairement pas envie que tu me laisses seuls dans cet endroit pourri. « Heureusement que tu es là pour prendre soin de lui... » Sans toi, je ne sais pas où il aurait fini le pauvre chien. Est-ce que j'ai quelqu'un qui aurait accepté de s'en occuper ? J'en doute vraiment, alors je crois que tu es vraiment l'homme de la situation, autant pour moi que pour ce petit chien.

Je fonds littéralement quand tu me montres ce beau bébé. J'ai un léger sourire avant de relever le nez vers toi quelques secondes. Je détourne le regard assez rapidement, pour reprendre la découverte des photos et définitivement, j'aime beaucoup les photos de toi et d'eux. Tu sembles heureux avec tous ses beaux bébés. « Et donc ça, ce sont tes enfants à toi ? » Je te montre une photo d'une chienne et d'un oiseau avant de me faire un peu surprendre par ce baiser. Mon regard qui se perd dans le tien avant que je relâche ton haut et le téléphone pour venir attraper ton visage et te ramener la pour un nouveau baiser. Il y a quelques choses d'électriques, un cœur qui bat fort, alors que le cerveau n'a pas toutes les informations. Qu'il ne comprend peut-être pas l'attirance que tu créais d'un coup. Alors oui je bouge, mais c'est pour passer mes bras autour de ton cou pour rendre ce baiser peut-être un peu trop indécent. J'ai l'impression que c'est notre premier baiser, mais en même temps, je sais que c'est faux. Alors je recule doucement la tête en venant te relâcher. Je repose mes mains sur le téléphone et reprend l'air de rien. « J'essayerais de faire de mon mieux. J'aimerais vite rentrer à la maison. » Je me lèche doucement les lèvres avant de te tendre de nouveau ton téléphone. « Je suppose que le mien est mort... Dommage... on aurait pu discuter quand les visites sont terminées. » J'ai le cœur qui n'arrive pas à oublier, j'avoue que j'ai cette impression que je connais la sensation de tes joues sous mes doigts, mais c'est peut-être un mensonge. C'est peut-être juste moi qui ait envie d'y croire, de croire que j'arrive à me souvenir de ça, alors que ce n'est pas le cas. J'aimerais vraiment te dire que je me souviens, mais j'en sais rien. Alors je vais juste rester naturel, puisque j'ai réussi à te séduire une fois, est-ce qu'on peut tomber amoureux une deuxième fois ? Mon regard qui remonte sur le tien pour s'y plonger. « On peut ? » Question qui dépasse ma pensée, mais tu n'as qu'une partie alors, l'improvisation est de mise. Ou la vérité. Ai-je envie de mentir au seul homme qui est venu me voir, au seul qui semble vouloir me voir sur pied ? « Retomber amoureux. Encore et encore... c'est possible tu crois ? Tu pourrais aimer de nouveau celui que j'étais ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Mar 19 Fév - 8:05


Bad time at Christmas  KhhoA4k


Oui. Le perroquet, c'est un conure soleil, il s'appelle Mango. La corgi, c'est Culotte. Je l'ai depuis tout récemment... Sourire tendre en regardant mes deux précieux trésors, avant de te regarder encore et perdre mon sourire. Et puis la pulsion se fait que trop présente, alors je viens déposer un baiser que je souhaite magique, comme capable de tout guérir. Mais la pièce ne s'efface pas, tout autour. On reste au même point, je ne me réveille pas d'un long cauchemar. Alors je me redresse à moitié, avant d'être stoppé dans ma route. Il y a un nouveau baiser qui se fait, qui me fait poser une main sur le lit, l'autre allant se glisser de tes cheveux à ta nuque, paume contre ton cou. Et je te rends que trop bien cette passion que tu m'offres, sens mon souffle se perdre au travers du tien. Quand tout cesse, j'aimerais pouvoir recommencer déjà. Te garder éternellement ainsi, juste avec moi, juste à partager ça. Mais je dois me faire une raison, alors que je pince les lèvres pour garder le goût des tiennes en mémoire, me relevant pour de vrai cette fois, prenant une grande goulée d'air. Ça serait bien, oui... Je me sens un peu vidé de mon énergie, là tout de suite. Je récupère mon téléphone, t'écoute et tourne la tête vers mon sac. À vrai dire, j'ai prévu le coup. Je hausse les épaules, m'éloigne légèrement pour récupérer la bandoulière et soulever le sac, le ramener sur le bord du lit, sortir un téléphone neuf qui n'attend que d'être allumé. Je l'ai chargé à fond et il attend juste sa première utilisation désormais. Alors je l'allume, tape le code pin de base qui n'est que 0000, classiquement. J'attends d'être sur l'accueil, pour rajouter mon numéro dans le répertoire.

Ta question tombe et je cligne des yeux, avant de reposer mon regard uniquement sur toi. Et en silence, je te tends ton nouveau téléphone. Sans doute que si tu te souvenais, tu ne voudras plus rien de moi. Alors je profite simplement de l'occasion, pouvant prétexter au pire que c'était ton cadeau de noël dès le départ. J'ai l'impression d'avoir la gorge sèche, quand la réponse tombe enfin. Oui. Parce que j'ai jamais cessé de l'aimer, ce River-là. Lui et ses évolutions. Je baisse finalement les yeux, perdu dans mes pensées pendant quelques secondes. J'ai jamais vraiment cessé de l'aimer... Aveu. Haussement d'épaules. Ce n'était pas vraiment la source de rupture, les sentiments... Lucidité. Je n'ai jamais évoqué ce point-là, lors de celle-ci. Mais tu l'as pas compris. T'as pas saisi que c'était justement eux qui me faisait me ronger le sang jusqu'à pas d'heure à cause de ton travail. Je viens me frotter un peu une tempe d'une paume de main, me sentant mis à nu à cet instant, de la plus déplaisante des manières. Mais je crois que je te dois au moins ça. Je n'ai pas très envie de parler de celle-ci... Parce que... Parce que tu n'avais pas compris à l'époque ce que je pouvais vouloir te dire... En ayant tout les éléments... Alors, là tout de suite... Je souffle un rire, misérable. Je préfère ne pas replonger dans ça, oui. Je redresse la tête après une profonde inspiration, les prunelles qui reviennent sur tes traits. J'ai mis mon numéro dans le répertoire. Joyeux noël un peu en retard... Je suis heureux de pouvoir te le dire. Alors j'ai un bout de sourire qui naît, pour l'occasion.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Mar 19 Fév - 23:25


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

« Mouki, Mango et … Culotte ? » Culotte un nom qui sonne comme quelques choses de connus, mais pourtant je n'arrive pas à me souvenir de ce que cela peut signifier. Le regard qui se pose contre toi, la passion qui prend possession de nous et j'avoue que j'ai aimé ça. Être bisexuel n'a jamais vraiment été un truc que j'aimais cacher. Je m'en suis toujours moqué, en réalité, je me disais qu'une femme aurait sûrement plus de facilité à m'aimer qu'un homme. Comme quoi, je me suis trompé depuis le début. C'est un type que j'embrasse là et qui semble encore attaché à ce nous qu'il me décrit. Je souris un peu quand tu me dis que ça serait bien. « Tu sais que je vais vouloir vite retourner bosser, je suppose. » J'ai la tête ailleurs alors je te laisse faire ce que tu veux et quand finalement je te pose la question je vois ce téléphone entre tes mains et je te regarde en penchant la tête. J'ai les sourcils haussés, le regard un peu perdu. Tu m'as vraiment acheté un nouveau téléphone ? Je me mords la lèvre, me disant que moi je n'ai rien à t'offrir d'autre que mon réveil et une amnésie, autant dire que j'en ai sûrement déjà trop fait dans le négatif et toi tu m'offres un contact avec l'extérieur, même si je n'ai que toi, j'ai pas besoin de quelqu'un d'autre. Tu réponds finalement à la question que j'ai pu te poser plus tôt. J'affiche un léger sourire au premier mot, ne rajoutant rien, la réponse me suffisait. Je te laisse continuer sentant de nouveau que tu t'ouvres à moi, je ne sais pas pourquoi toi et moi ça n'a pas marché, mais je suppose que le manque de communication est une des raisons. Tu ne souhaites pas en discuter pour le moment alors je viens hausser les épaules. « On en parlera plus tard, quand tu te sentiras prêt, ou que tu sentiras que j'ai repris assez de mémoire pour ça. »

Je récupère donc le téléphone avant de sourire doucement, je le pose contre mon torse en souriant un peu. Pour moi, dans ma tête, ça fait un siècle que je n'ai pas fêté Noël alors je crois que ça me fait très plaisir. Je regarde autour de moi en faisant la moue. Je n'ai aucun cadeau, vraiment aucun. Alors je me redresse, tant pis si tu m'engueules, j'attrape ton col pour venir te faire te pencher, mes yeux qui se ferment et je viens récupérer tes lèvres, ne plus penser, juste profiter de la sensation, essayer d'imaginer les millions d'autres que j'ai pu oublier. Je souffle doucement contre tes lèvres un léger « Merci » Front contre front le souffle qui se mêle au tien. Je ne veux pas oublier les yeux, je ne veux juste pas penser à maintenant, penser que j'ai pu oublier ça. Me détester de ce que j'ai pu faire, de ce que j'ai pu ne pas comprendre. « Donc on était... deux amis... après ? Meilleur ami ? Que je sache où mentalement on se positionnait. » Même si je me doute bien que ce n'était que des mensonges. Où je ne t'aimais peut-être plus. Dans les deux cas, la situation devait être vraiment douloureuse. Pas étonnant que je devais être chiant. Quand je souffre je suis un vrai con. « Merci d'être courageux... » Je ris doucement ouvrant les yeux puis me laissant retomber dans le lit doucement, même si tu essayais de me faire me reposer avant, je me serais battu, pour la simple raison que j'avais enfin trouvé une position qui me calmait. « Je veux rentrer à la maison... ou chez toi... je m'en moque. Je veux sortir d'ici. »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silverio Baeza
Silverio Baeza
- REAL LIFE MONSTERS -
BLAZE : Little Guy
CREDITS : (ava) Chrysalis ; (signa) exordium.
FACE : James Franco
DOLLARS : 1990
SACRIFICES : 126
PORTRAIT : Bad time at Christmas  Tumblr_p534m6K17X1uerecio2_250
ANNEES : Quarante-et-un ans, merci de ne pas lui rappeler.
CŒUR : River l'emmerde, mais qu'est-ce qu'il l'aime. (Rêvez pas trop par contre, son perroquet reste son préféré quand même.)
RÉINCARNATION : Satyre qui semble bien content de sa trouvaille, à croire qu'il le suivait aussi sur les réseaux sociaux avant de l'investir.
FACTION : Instagram et Twitter et ça semble déjà lui suffire.
OCCUPATION : Acteur dans deux mondes, le premier étant connu que des adultes (on l'espère en tout cas), le second pouvant être suivi par un plus large public. Dans un cas comme dans l'autre, il s'amuse comme un petit fou, bien que le satyre prend plus de plaisir face à une certaine caméra.
TALON(S) D'ACHILLE : Mango, Culotte, Mouki, River, Javier et sans doute aussi Timo. Les besoins à satisfaire du satyre, aussi, qui peuvent plomber le moral.
RUNNING GUN BLUES : RP 4/3 :
☾☾ › River : 4
☾☾ › Ianto : 1
☾☾ › Gala: Ici

terminés :
☾☾ › River : 1 // 2 // 3
☾☾ › Tim : 1

Bad time at Christmas  Eosp
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Mer 20 Fév - 14:58


Bad time at Christmas  KhhoA4k


J'imagine que mon expression a dû se décomposer un peu quand tu as parlé de ton travail. Difficile de cacher les choses après un tel baiser. Cesse de me faire battre pour le briser ensuite. Je l'ai toujours su, pourtant, que je ne faisais pas le poids face à ce travail. Que j'étais l'amant plutôt que l'aimé, par rapport à lui. Je ne dis rien quant au fait que tu ne pourras sans doute pas le reprendre de sitôt au vu de la situation, parce que tu passeras sans doute pas l'évaluation psychologique là. Je préfère te donner le téléphone que je t'ai acheté, le forfait dedans étant pour le moment pris sur mon compte en banque, c'est le plus simple pour l'instant. J'imagine que ta fierté viendra naturellement titiller le sujet quand tu sortiras d'ici et qu'on pourra faire le transfert simplement. Mais en attendant, t'as pas à te soucier de ce sujet-là. Puis ta question me perd un peu plus et au vu de la situation, je ne préfère pas te parler de la rupture. Pas envie de parler de ce travail qui t'obsède depuis toujours. Je croise les bras après avoir offert le téléphone, les garde au plus près de mon buste, mes doigts accrochés à mon pull. Je vais pour râler quand je te vois encore bouger, mais je remarque bien assez vite ce que tu veux faire. Alors docilement, je me penche pour t'éviter de trop en faire, restant en place en te repoussant légèrement du front pour que tu n'épuises pas de trop ce corps qui a eu bien du mal à se réveiller. T'es insupportable... Que je murmure face à tout ça, restant quand même au plus proche de toi.

Et tu ne cesses de me poser des questions pour lesquelles je n'ai pas de réponse. Ami avec affinités, dirons-nous. J'aurais bien du mal à situer tout ça. Alors, nommons ça ainsi. On s'est toujours bien entendus, physiquement. Les épaules haussées, l'envie de revenir à tes lèvres, mais je te laisse reculer après d'avoir écouté. Mes prunelles restent sur toi, l'air trop sérieux sans doute. Je ne suis pas courageux. Je soupire, les épaules qui se secouent encore vers le haut, alors que je recule pour me poser contre le mur. Sale gosse. On dit "j'aimerais", tu sais. Bout de sourire en coin, alors que la porte s'ouvre de nouveau. Et le médecin est de nouveau là, avec une infirmière en plus. Monsieur Divo, on va vous demander de sortir pour quelques minutes. J'acquiesce, non sans un dernier regard sur toi, avant d'attraper mon propre téléphone pour m'occuper l'esprit pendant ce temps. Je serais dans le couloir. Information donnée et je sors pour qu'ils puissent t'ausculter, changer aussi sans doute les pansements et compagnie. Je reste debout, tente de me perdre sur twitter, avant d'arrêter bien assez vite. Alors le téléphone revient dans une poche du jean et je reste les bras contre moi, en regardant le plafond. Ma tête est terriblement pleine d'interrogation, me souvenant des médecins qui m'annonçaient que tu avais eu des traumatismes importants. Alors finalement, je viens à me frotter le visage, refrène l'envie de pleurer qui me revient depuis le fond de la gorge.

Quand le médecin ressort après dix minutes, je tourne instinctivement la tête vers lui. Alors ? Il n'a même pas eu le temps d'ouvrir la bouche. Je reviens cinq minutes après, informé que tu ne pourras pas ressortir avant deux bonnes semaines au moins. Et pour son travail ? Il n'a pas su répondre autre chose qu'un mois au moins sera nécessaire. Tout dépendra de ta capacité à guérir. Et vu comme tu es un agité de nature, ça va sans doute prendre du temps. Quant à l'amnésie... Là aussi, ils n'y peuvent pas grand-chose. Alors je rentre quelque peu déprimé, t'avisant une nouvelle fois, prenant soin de fermer la porte. Et puis, je songe à quelque chose. Ah, au fait, ne t'en fais pas pour les frais médicaux, j'ai tout pris en charge. Je me mets de nouveau dans le fauteuil, me laisse un peu aller dedans, étend mes jambes. Et avant que tu râles, sache que c'est largement dans mes moyens. Je laisse ma tête atterrir contre un de mes poings, la tête penchée de ce fait. À ce sujet, t'as des questions à me poser éventuellement ? Après tout, tu ne sais rien de moi à part mon métier. Je me sens d'humeur à supporter une interview, profite. Sourire en coin offert, face à la boutade. Plus qu'à voir les interrogations que tu pourrais avoir à mon sujet. Ou peut-être qu'il n'y en aura pas, que rien ne te viendra. Je ne peux pas tellement présumer de ce que tu pourrais vouloir savoir de moi. Plus rien, si ça se trouve.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
IT'S ALWAYS BEEN YOU, MY DEAR...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Little
River Little
- FOOLS WE MORTALS BE -
BLAZE : Whooshoo
CREDITS : NooBody ♥
FACE : Boyd Holbrook
DOLLARS : 803
SACRIFICES : 60
PORTRAIT : Bad time at Christmas  1549411413-esgd
ANNEES : 36 ans
CŒUR : En couple. Silverio, encore et toujours. Un flic et un acteur porno, c'est pas conventionnel, mais Silv, il est le seul à savoir le supporter.
FACTION : Neutre
OCCUPATION : Flic. Agent spécial. (Dea)
TALON(S) D'ACHILLE : Silverio - Mouki. I
JUKEBOX : Arizona - Cross my mind
Bad time at Christmas  Empty
Bad time at Christmas - Ven 1 Mar - 0:57


Bad time at Christmas  1550004384-syoj5tt
It's Christmas Time !

Tu me fais la leçon, encore et toujours, j'apprécie je crois. Enfin, je ne peux pas cacher le fait que ça me fait rire. On s'entendait bien physiquement, ce qui veut bien dire que c'est mentalement que je faisais chier. Comme d'habitude, je ne peux pas voir la situation autrement. Je suis sûr que c'est moi qui foire toujours tout, même quand ce n'est pas le cas. Je te fais doucement un petit doigt d'honneur en riant avant de ranger mon doigt quand le médecin ouvre la porte. Autant dire que j'espérais qu'il ne pensait plus à moi. Long soupire quand il te demande de sortir, mais je te regarde en haussant un sourcil. Divo ? Heureusement qu'on ne s'est pas marié parce que River Divo, je serais passé de Little pour me faire traiter de Diva par la suite. Joie. Je laisse le docteur se charger de moi et j'espère que tu reviendras, que tu ne vas pas t'enfuir parce que c'est trop pour toi. Grognement pour chaque chose qu'on me demande, je grogne pour tout de toute façon. « La prochaine fois, je veux qu'il reste. » Enfant chiant, mais enfant perdu. Je n'ai pas envie de discuter avec eux, pas envie qu'il me fasse chier à répéter que j'en ai pas la moindre idée de quand on est, de ce qui m'est arrivé et de ce que je faisais le trois juillet, j'en sais rien. Alors ils finissent par ressortir et je prends le téléphone pour regarder ce qu'il y a dedans. Surement rien, je fais un peu la moue, enfoncé dans mon oreiller. Quand tu reviens je te tends le téléphone. « Je veux des photos. Mouki, toi, Culotte, toi sur moi, Mango, ton appartement, le quartier, ta famille, de soirées ensemble, je veux tout. » Je n'ai pas du tout essayé de cacher la quatrième demande sous toutes les autres en parlant super vite, mais alors, pas du tout. « Et pour ce qui est de l'argent... j'avais de quoi payer ?... »  Avant de demander à ce que je te rembourse, puisque tu dis avoir les moyens, j'aimerais savoir si moi au moins j'avais de quoi me payer les frais. Même si la réponse est sûrement non. Ce n'est pas comme si je ne savais pas combien je gagne, mais je ne sais surtout pas combien je dépense. Mouki ne doit pas me coûter très cher, mais l'appartement et le reste, je ne sais pas.

Je fais la moue pendant un petit instant, avant de venir te tendre la main encore pour te faire venir à moi. Je sautille un peu sur place avant de me rendre compte que j'ai sacrément mal au dos et au postérieur. «  J'ai le droit de demander si tu m'as botté les fesses avant que je parte ? » Je ris un peu avant de juste me reposer et regarder le plafond pour réfléchir. «  Divo ? C'est ton nom de famille ? Ta famille, je veux savoir tout sur elle aussi... et raconte moi comment tu es devenu acteur porno ! Genre, j'ai vraiment envie de savoir. Pas que je veux me lancer, mais ça m'intrigue. Oh et je le vivais bien ? Ton job... Vu que tu devais faire l'amour de façon bestiale avec d'autres personnes souvent, en vrai ça me fait pas grand chose, je veux dire, c'est pas de l'amour, baiser c'est nul. J'ai jamais aimé ça. Même quand je le faisais pour le boulot. » Je fronce les sourcils avant de les hausser en me rendant compte que ça, je suis pas sensé m'en vanter et j'espère que tu le savais.  «  Tu le... » Je ris l'air gêné «  savais pas... je suppose... » Vu ta tête, je crois que je peux deviner ce qu'il en est.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bad time at Christmas -

Revenir en haut Aller en bas

Bad time at Christmas

 :: terminés
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» In my Time. Dick Cheney.
» IT'S TIME TO BE BAD~ ft. syssoï
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •
» Time is Up
» Trombinoscope ∞ It's selfie time !!

Sauter vers: